http://www.cge-news.com//images/structure/tete_40ans.jpgGrand Angle est la lettre d'information mensuelle de la CGE. Grand Angle est diffusé par voie électronique à 24 000 destinaires français et étrangers: écoles, entreprises, ministères, ambassades, organismes, presse, campus managers, contacts dans les universités étrangères.
Lettre d'information n°42 - juillet 2013.
Plusieurs exemples de formations hybrides dans les écoles de la CGE

Le thème de ce numéro a donné lieu à de nombreuses contributions. Cette rubrique donne des aperçus de formations hybrides montées par les écoles : ECAM Lyon et ESSCA, ESG, Skema ou Alsacetech, ICN, ENSGSI...
Formations hybrides: ne pas faire de la double compétence de la double incompétence!
Par Michel Berne, Directeur d’études à Télécom Ecole de Management.
Hybride: un terme qui décontenance
Le terme de « formation hybride » fait un peu peur a priori, on imagine vaguement un dispositif mi-chair, mi-poisson, une curiosité de laboratoire à la santé fragile. Pourtant cette hybridation sur le plan des disciplines correspond à la formation à des métiers on ne peut plus classiques, comme les architectes, les médecins, et, on ne le voit plus aujourd’hui, aussi les « ingénieurs à la française ». Ces formations sont fortement hybrides, portant sur des compétences scientifiques, techniques, managériales, etc. 
Sans remonter trop loin, on peut citer une expérience étonnante de formation des ingénieurs au début du XIXe siècle: les écoles des Mines de Paris et de Saint-Etienne avaient été dotées par l’Etat chacune d’une exploitation réelle, qui offrait un formidable terrain de formation pratique et d’expérimentation théorique, sans oublier que les revenus tirés de l’entreprise couvraient les frais de formation… Or dans une mine comme dans une forge, il faut à la fois des bases scientifiques diversifiées, un savoir technique solide et des compétences affirmées de management des hommes et de gestion...
La transversalité et l’hybridation de la formation l'un des chevaux de bataille de l’école champenoise
, par Francis Bécard, directeur général du Groupe ESC Troyes.
Lorsque l’on parle de formations hybrides, on pense surtout transversalité

On la retrouve cette thématique à différents niveaux, à la fois dans la pédagogie, dans le mode de fonctionnement d’une école ou d’une entreprise, dans la vie étudiante, dans les projets académiques et associatifs…
Valeur centrale du Groupe ESC Troyes, la transversalité et l’hybridation de la formation sont des chevaux de bataille de l’école champenoise. Retour sur le livre « Le Groupe ESC Troyes et le droit à l’expérimentation » paru en mars 2013 et coédité avec l’Etudiant, avec des extraits du chapitre consacré à la transversalité...
Les formations hybrides: retour d’expérience
par Dimitri Laroutis, ESITPA, et Jean-Christophe Hauguel, EM Normandie.
Le montage d'une formation hybride vu par les deux artisans de ce partenariat: la perspective de l'école d'ingénieur et celle de l'école de management.
Formation hybride, croisement de compétences

Une formation hybride vise généralement l’acquisition d’une double compétence et intègre des individus avec des identités et des profils très différents (ingénieurs, gestionnaires, juristes, historiens, etc.). Une grande partie de la richesse de la formation provient de cette capacité de tirer le meilleur des compétences de chacun pour un projet commun, en faisant travailler ensemble des personnalités distinctes. Pluridisciplinaire par nature, elle respecte ces identités variées avec l’objectif de faire naître au sein de la promotion un esprit commun et une appréhension collective des problématiques tout en respectant les spécificités de chacun.
Plusieurs disciplines sont structurées de façon cohérente au sein du programme pour que l’étudiant, dans sa diversité, augmente de façon progressive ses connaissances, ses compétences et au final son efficacité sans que certains profils soient mis de côté. Ne faire qu’un est le mot d’ordre. Un long travail de préparation intégrant les visions des différentes disciplines et surtout une cohérence d’ensemble doit donc être mis en place. Le terme de pluridisciplinarité indique en premier lieu la coexistence des différences, qui ne doivent ni se juxtaposer, ni s’affronter, mais se rencontrer pour un objectif partagé: répondre à la réalité de l’entreprise et donc à ses besoins.
Formations hybrides et développement durable

Nous partageons l'idée que le développement durable (nous préférons soutenable) est une vision porteuse d'un projet éminemment politique visant au bien-être humain maintenant et demain, ici et ailleurs. Ce bien-être passe par un nouveau modèle de développement qui se positionne clairement aux interfaces entre les enjeux sociaux, économiques et environnementaux, en se fixant trois objectifs concomitants:
    * la durabilité écologique
    * la viabilité économique
    * l'équité sociale
Accès à la formation pour tous et à tous âges, réelle transdisciplinarité des enseignements, innovations pédagogiques, tels sont, parmi d'autres, les avantages attendus des formations mêlant cours à distance grâce aux nouvelles technologies et cours en présence. Nul doute que le développement durable y trouvera son compte.
http://www.cge-news.com//images/structure/tete_40ans.jpg Plačiakampis yra mėnesinis informacinis biuletenis apie CGE. Plačiakampis platinamas elektroniniu 24.000 Prancūzijos ir užsienio GAVĖJŲ: Mokyklos, verslo, ministerijų, ambasadų, organizacijų, žiniasklaidos, universitetų vadovai, kontaktai užsienio universitetuose. Daugiau...