22 juin 2013

Terengganu defends move to send students to Jordan

http://1-ps.googleusercontent.com/x/www.nst.com.my/w1.nst.com.my/img/nst/new-straits-times.gif.pagespeed.ce.T7P3I91o9E.pngBy Satiman Jamin. The issue of sponsorship of students to overseas universities dominated the state assembly session today as the opposition questioned the choice of universities that Terengganu students were sent to.
The state government had chosen to send students under its sponsorship to Jordan instead of Egypt due to the latter's unstable political situation, said Menteri Besar Datuk Seri Ahmad Said.
He said the decision was made after evaluating that the education system in Jordan was better than in Egytian universities.
"Based on our experience and evaluation, we found that the education system in Jordan is better, apart from the security factor," he said.
"We accept that the Al-Azhar University (in Egypt) is a great institution and the oldest but it will all depends on the students," he said in his answer to a supplementary question from Satiful Bahri Mamat (Pas-Paka). Read more...

Posté par pcassuto à 16:54 - - Permalien [#]


Partenariats APEC - VIADEO - accès gratuit aux services Premium

http://presse.apec.fr/extension/apec/design/presse/images/topbar/presse/header.pngCommuniqué de presse Apec - Viadéo juin 2013
Parce que la demande des cadres et des jeunes en matière d’utilisation des réseaux sociaux est croissante, et parce qu’ils ont la volonté d’en avoir un usage professionnel, l’Apec et Viadéo ont souhaité leur offrir la possibilité d’y accéder gratuitement.
Pour cela, l’Association et le Réseau social professionnel, partenaires depuis 2009, apportent une évolution à leur collaboration. L’objectif: offrir aux cadres et aux jeunes accompagnés par l’Apec, un accès d’une durée de 3 mois à l’offre Premium de Viadeo et ainsi disposer des meilleures fonctionnalités pour accélérer leur démarche de mobilité.
3 mois, c’est la durée moyenne d’une prestation de conseil suivie par un cadre en activité ou un jeune issu de l’enseignement supérieur auprès de l’Apec. Dans le cadre de ce partenariat - et au cours d’un entretien conseil avec un consultant de l’Apec - celui-ci pourra offrir aux cadres ou aux jeunes accompagnés qui le souhaitent un accès temporaire à toutes les fonctionnalités de Viadeo, favorisant ainsi l’évolution de leur projet professionnel, la construction et l’entretien de leur réseau.
Il existe une convergence entre la mobilité professionnelle et les réseaux sociaux. Aussi l’Apec souhaite donner la possibilité aux cadres et aux jeunes en réflexion, d’accéder à l’un des outils incontournables que sont les réseaux sociaux professionnels.
En pratique, les membres Premium bénéficient entre autre des avantages Viadeo suivants:
- Savoir qui visite leur profil
- Contacter tous les membres de la communauté Viadeo
- Visiter tous les profils qui les intéressent
- Ajouter des contacts à leur réseau
- Utiliser tous les critères de recherche.
Pour les cadres et jeunes disposant déjà d’un abonnement Premium, celui-ci sera prolongé gratuitement pour une période de 3 mois.
Par ailleurs, la communauté Apec des cadres créée sur Viadeo en 2010, compte à ce jour plus de 57 000 membres et se place au premier rang des communautés sur le réseau social. Animée par des consultants Apec, elle propose aux membres Viadeo des conseils pour développer leur carrière, des présentations de « nouveaux métiers », des débats sur des sujets « ressources humaines » ou « management ».
Plus d’informations sur http://www.viadeo.com/.

http://presse.apec.fr/extension/apec/design/presse/images/topbar/presse/header.png Preas Apec - Viadeo Meitheamh 2013. Toisc go bhfuil an t-éileamh ar feidhmeannaigh agus daoine óga úsáid a bhaint as líonraí sóisialta atá ag fás, agus toisc go bhfuil siad an fonn a bheith acu úsáid ghairmiúil, agus Apec Viadeo theastaigh chun an deis a thairiscint dóibh rochtain saor in aisce. Níos mó...

Posté par pcassuto à 13:16 - - Permalien [#]

Les seniors pas très emballés par le tutorat

http://www.kelformation.com/images/structure/logo-kf.gif© Kelformation - Marion Senant. Les contrats de génération, qui commencent à apparaitre dans les entreprises, valorisent le principal atout des seniors dans le monde du travail : leur expérience. Encore faut-il que les 50-65 ans aient envie de transmettre leur savoir-faire. D’après une étude réalisée par Cegos, on en est loin. Les contrats de génération, qui commencent à apparaitre dans les entreprises, valorisent le principal atout des seniors dans le monde du travail: leur expérience. Encore faut-il que les 50-65 ans aient envie de transmettre leur savoir-faire. D’après une étude réalisée par Cegos, on en est loin.  Peut-on encore parler de seniors? C’est la question que pose l’étude « Les seniors et les relations intergénérationnelles au travail » menée par l’organisme Cegos. L’étude conclue que la tranche d’âge 50-65 ans ne constitue pas un groupe à part dans les entreprises. Ces salariés expérimentés partagent les mêmes besoins et les mêmes ambitions que leurs cadets. Ils placent la rémunération au cœur de leurs préoccupations et attendent toujours des augmentations de salaires et des évolutions professionnelles. 77% des seniors interrogés par l’organisme de formation déclarent se sentir performant au sein de leur entreprise. A raison, car la même proportion de DRH estime que les 50-65 ans sont en effet performants dans leur travail. Le principal atout de cette catégorie de salarié, c’est sans conteste  l’expérience (pour 75% des 20-30 ans et 58% des DRH). Suite de l'article...
http://www.kelformation.com/images/structure/logo-kf.gif © Kelformation - Marion Senant. Generation contracts, which begin to appear in the business value the main asset of senior citizens in the world of work experience. It is also necessary that the 50-65 will want to pass on their expertise. According to a study by Cegos, we are far. Generation contracts, which begin to appear in the business value the main asset of senior citizens in the world of work experience. More...

Posté par pcassuto à 13:05 - - Permalien [#]

Les régions demandent de l’aide pour financer la formation des chômeurs

http://www.kelformation.com/images/structure/logo-kf.gif© Kelformation - Marion Senant. La formation des demandeurs d’emploi est une priorité du gouvernement, les régions sont prêtes à suivre… reste à savoir qui va payer. Depuis plusieurs mois, le Président François Hollande a fait savoir qu’il souhaitait qu’une partie du budget de la formation soit redirigé vers les chômeurs. A l’heure actuelle, les actifs les plus formés sont généralement ceux qui en ont le moins besoin: les cadres en poste avec un solide bagage de formation initiale.
Le problème avec la formation des demandeurs d’emplois, c’est le financement. Les entreprises s’acquittent de la formation de leurs salariés, quid des chômeurs? Actuellement, les régions s’acquittent de 90% du coût de la formation des chômeurs, selon Pascale Gérard, vice-présidente de la région PACA, en charge de la formation à l’ARF. Suite de l'article...
http://www.kelformation.com/images/structure/logo-kf.gif© Kelformation - Senant Marion. Is oiliúint do lucht cuardaigh fostaíochta iad a réimsí tosaíochta rialtas réidh chun dul ... Is é an cheist a bheidh ag íoc. Le roinnt míonna, dúirt an tUachtarán Francois Hollande raibh sé ag iarraidh a chuid den bhuiséad oiliúna a atreorú chuig an dífhostaithe. Níos mó...

Posté par pcassuto à 13:00 - - Permalien [#]

Employment: Commission proposes to help jobless by improving efficiency of public employment services

http://europa.eu/rapid/exploit/2013/06/IP/EN/i13_544.eni/Pictures/100000000000010900000083F2518BF1.jpgMember States' public employment services have a crucial role to play in helping the 26 million unemployed in Europe to get a job. This is why the European Commission has proposed a Decision to help public employment services to maximise their effectiveness through closer cooperation to better address the needs of the unemployed and businesses.
Effective
public employment services are essential for the practical implementation by Member States of employment policies, such as the Youth Guarantee. For example, public employment services are well placed to advise individual jobseekers on training, apprenticeship, traineeship and further education opportunities adapted to their situation and to employers' requirements. Moreover, public employment services also vital in ensuring a better match between jobseekers with particular skills and employers looking for these skills. The latest issue of the European Vacancy Monitor shows that despite record unemployment in Europe, 1.7 million vacancies remain unfilled in the EU.
"Improving the efficiency and effectiveness of public employment services, which have a key role to play in active labour market policies, is essential to tackle high unemployment" said European Commissioner for Employment, Social Affairs and Inclusion László Andor. "This proposal would help public employment services to fulfil that essential role and support greater European coordination of employment policies".
The proposed Decision
would establish a platform for comparing the performance public employment services against relevant benchmarks, identifying best practices and fostering mutual learning. Public employment services have themselves indicated that with such a system in place, labour market problems could be detected earlier on. The network would also provide support for the practical implementation by Member States of employment policies. A notable example is implementation of the Youth Guarantee agreed by the EU's Council of Ministers, which calls on Member States to ensure that young people are offered a job, further education, an apprenticeship or a traineeship within four months of becoming unemployed or leaving school (see IP/12/1311, MEMO/12/938, SPEECH/12/910, MEMO/13/152).
The network would help Member States to implement the country-specific recommendations on improving the efficiency and effectiveness of public employment services issued by the Council in the framework of the European Semester (see
IP/13/463). Public Employment Services are due to discuss reinforced cooperation at a Summit on youth unemployment taking place in Berlin on 3 July They are due to present concrete measures to implement the Youth Guarantee, and discuss how to assist each other in this area. The proposed Decision will now go to the EU's Council of Ministers and the European Parliament for adoption, and should be implemented from 2014. Once the proposed Decision is adopted, each Member State would nominate from the senior management of its Public Employment Service one member and one alternate member to sit in the Board of the Public Employment Services Network. The Commission would also appoint one member and one alternate member to the Board.
Background

The role of Public Employment Services is currently being redefined in most Member States in order to turn them into more agile, modern and customer-oriented service providers to provide active employment solutions. Modern and efficient Public Employment Services need to develop greater cooperation with education and training bodies, foster synergies with private and other employment operators, pay closer attention to employers’ needs and to skills development and increasingly use information and communications technologies in an intelligent way.
An informal European Expert Group of Public Employment Services (PES) exists since 1997, providing timely and useful input to the Commission on employment issues.The proposed Decision would not only formalise its status and clearly define its tasks, but also facilitate the implementation of labour market projects financed by the European Social Fund (ESF). Public Employment Services will continue to cooperate with each other within EURES, the pan-EU job search network.
For more information

News item on DG Employment website:
http://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=en&catId=89&newsId=1918&furtherNews=yes
.
László Andor's website: http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/andor/index_en.htm.
Follow László Andor on Twitter: http://twitter.com/LaszloAndorEU.
Subscribe to the European Commission's free e-mail newsletter on employment, social affairs and inclusion: http://ec.europa.eu/social/e-newsletter. Contacts : Jonathan Todd (+32 2 299 41 07), Cécile Dubois (+32 2 295 18 83).

Posté par pcassuto à 11:51 - - Permalien [#]


Le portefeuille de compétences, un outil d’auto-bilan

http://le-stand.fr/blog/wp-content/uploads/2011/10/realisation-de-stand-salon-vocatis.jpgLe portefeuille de compétences est l’outil incontournable qui vous accompagne tout au long de la vie professionnelle. C’est un peu la feuille de route qui à la fois synthétise vos acquis et vous permet de mieux vous projeter. Comment réaliser ce document? Quelles informations doit-il contenir? Les réponses de Ghuyslaine Lemarchand, consultante, experte en gestion de carrière.
Pour commencer, en quoi consiste un « portefeuille de compétences »
?
C’est un outil personnel qui fait une synthèse de votre parcours professionnel, mais qui peut comporter aussi des éléments plus personnels comme les actions de bénévolat. L’idée est d’avoir un résumé des compétences simple et lisible pour tous. Un peu à la manière du récapitulatif que l’on fait lorsque l’on crée son profil sur le réseau Linked In. Suite de l'article...
http://le-stand.fr/blog/wp-content/uploads/2011/10/realisation-de-stand-salon-vocatis.jpgIs é an phunann de scileanna uirlis riachtanach a ghabhann tú ar feadh an tsaoil oibre. Tá sé an bóthar beag thugann achoimre ar do shócmhainní agus is féidir leat a phleanáil níos fearr agat araon. Níos mó...

Posté par pcassuto à 11:43 - - Permalien [#]

Chômage record des jeunes en Europe, quelle formation professionnelle ?

http://www.ifrap.org/ifrap-dist/img/fondation_ifrap.gifPar Manon Meistermann. Comparatif des systèmes français, anglais et allemand.
Avec un taux de chômage des jeunes de 23,5% dans l’Union européenne, les pouvoirs publics européens se pressent de promouvoir la formation professionnelle en école ou en alternance qui est actuellement en train de confirmer ses bienfaits en Allemagne. Le graphique ci-dessous montrant l’évolution du taux de chômage des jeunes en Allemagne, Royaume-Uni et France est significatif du poids auquel peuvent prétendre les Allemands dans le débat sur la formation et l’emploi de la jeunesse. Pour parer à cela, les ministres de l’Emploi allemand et français, soutenus par une conférence de presse de François Hollande et Angela Merkel, annonçaient, fin mai, un New Deal for Europe pour stimuler l’emploi des jeunes et faire progresser la formation en alternance. Le projet sera défendu au prochain Conseil européen du 27-28 juin et les réflexions avancées concernent pour l’instant un accroissement de la coopération entre secteurs public et privé, le développement de l’apprentissage dans les 27 et la création d’un Erasmus de l’alternance. Si une harmonisation de la formation professionnelle à l’échelle de l’Union peut être bénéfique pour régler le problème de l’insertion de la jeunesse sur le marché du travail ainsi qu’accroître sa mobilité, le budget qui serait alloué à cette initiative reste marginal. On parle actuellement d’un financement de 6 milliards d’euros, soit seulement 6% du budget pluriannuel 2014-2020, dont les modalités ne sont d’ailleurs toujours pas fixées, ainsi qu’une participation de la Banque d’Investissement Européenne.
La formation professionnelle dans le monde
Dans l’ensemble, les différents rapports d’organisations internationales, tel que l’OCDE, distinguent 3 types de formation professionnelle à travers le monde. Les « State-led », où la formation professionnelle est principalement dirigée par l’État comme en France ou en Italie, les systèmes duals où États, autorités locales et entreprises collaborent afin d’adapter les offres de formation à la demande du marché comme en Allemagne (Suisse et Autriche) et enfin, les « Market led » comme les États-Unis et le Japon, où l’État n’assure pas la formation professionnelle qui est organisée par les entreprises. En résulte un très faible taux d’apprentis. Le Royaume-Uni, lui, présente un modèle à mi-chemin mais complexe laissant une marge importante aux professionnels et tourné vers l’acquis de techniques et de compétences. Suite de l'article...
http://www.ifrap.org/ifrap-dist/img/fondation_ifrap.gif By Manon Meistermann. Comparison of French, English and German systems. With an unemployment rate of 23.5% of young people in the European Union, European governments rush to promote vocational training school or alternate who is currently confirm its benefits in Germany. More...

Posté par pcassuto à 01:11 - - Permalien [#]

Conférence sociale - donner la priorité absolue à l'emploi

http://www.institutmontaigne.org/sites/all/themes/institutmontaigne/images/logo-institut-montaigne.pngPar Laurent Bigorgne. La deuxième conférence sociale du quinquennat Hollande se tiendra les 20 et 21 juin. Elle suscite moins d’enthousiasme que celle réunie en juillet 2012. Trois facteurs l’expliquent. La montée ininterrompue du chômage jette un voile de pessimisme épais sur le pays; FO et la CGT vont à nouveau laisser la CFDT porter seule ou presque les idées de réforme; enfin, le gouvernement entend porter parallèlement une réforme du système de retraite… qui risque d’éclipser l’enjeu de l’emploi, ce qui fait dire à Michel Sapin lui-même qu’il y a là un "piège médiatique".
Alors que personne ou presque ne pense possible une inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année, cette conférence aurait dû avoir pour seul enjeu la mobilisation pour l’emploi. Le besoin est grand d’aller plus loin que les emplois d’avenir, plus loin que le contrat de génération, plus loin même que le dernier accord national interprofessionnel. Formation professionnelle, apprentissage, poids des charges sociales… sont les vrais défis des mois à venir. Suite de l'article...
De réir Laurent Bigorgne. Beidh an dara comhdháil sóisialta Ollainnis cúig bliana a bheith ar siúl ar an 20 agus an 21 Meitheamh. Cruthaíonn sé díograis níos lú a bhuail i mí Iúil 2012. Níos mó...

Posté par pcassuto à 00:57 - - Permalien [#]

"La crise actuelle de l'éducation est avant tout une crise intellectuelle"

VousNousIlsPropos recueillis par Charles Centofanti. Pierre Statius, direc­teur de l'IUFM de Franche-Comté, pre­mier vice-président de la CDIUFM, et ensei­gnant de phi­lo­so­phie, vient de publier "Le métier d'enseignant aujourd'hui et demain". Convaincu du poten­tiel de la réforme des ESPÉ, il exprime aussi ses doutes.
Comment résoudre la crise de l'éducation ? Faut-il redé­fi­nir le métier d'enseignant comme le pré­co­nise la Cour des comptes dans un récent rap­port?
Je ne crois pas que la crise actuelle relève de mesures tech­niques, ou démo­gra­phiques, ou de savoir s'il faut ou non conser­ver le col­lège unique... Il s'agit d'abord d'une crise intel­lec­tuelle: ces der­nières années, on s'est beau­coup perdu dans les poli­tiques éduca­tives et on ne sait plus très bien ce que signi­fie la trans­mis­sion des connais­sances. Le suc­cès de l'enseignement sous la IIIe République est dû à Ferdinand Buisson qui a su défi­nir les contours d'une éduca­tion de la République. Le phi­lo­sophe Denis Kambouchner dit que l'école est une ques­tion phi­lo­so­phique et il a rai­son, c'est de cela que l'on manque aujourd'hui. Il faut à cet effet revi­si­ter le livre d'Emile Durkheim L'évolution pédagogique en France. Suite de l'article...
VousNousIls Interview by Charles Centofanti. Statius Pierre, director of the teacher training institutes in Franche-Comte, Senior Vice President of CDIUFM and philosophy teacher, has just published "The present and future teaching profession." More...

Posté par pcassuto à 00:35 - - Permalien [#]

Université - "le tout anglais pour la science est dépassé!"

VousNousIlsPropos recueillis par Charles Centofanti. La loi Fioraso, votée fin mai par l'Assemblée natio­nale et qui sera exa­mi­née le 18 juin par le Sénat, ouvre la pos­si­bi­lité de faire cours en anglais à l'université. Bernard Cerquiglini, lin­guiste et rec­teur de l'Agence uni­ver­si­taire de la fran­co­pho­nie (AUF), juge le débat dépassé.
Que pensez-vous de la polé­mique sus­ci­tée par la loi Fioraso avec la pos­si­bi­lité d'introduire des cur­sus en anglais à l'université?
Il n'y a rien d'étonnant car dès que l'on touche à la langue fran­çaise, une polé­mique voit le jour. Le pre­mier texte consa­cré au fran­çais et écrit en fran­çais date de 1542 et il s'agissait déjà d'un pam­phlet contre l'orthographe. Depuis, on n'a pas cessé de polé­mi­quer car la langue fran­çaise est au cœur de l'identité natio­nale du pays. Suite de l'article...
Voir aussi Anglais à l'université: "une nécessité vitale".

VousNousIlsAgallamh le Charles Centofanti. Fioraso an dlí, a ritheadh ​​Bealtaine go déanach ag an Tionól Náisiúnta agus a chur san áireamh ag an Seanad ar an 18 Meitheamh, osclaíonn an bhféidearthacht cúrsaí i mBéarla ag an ollscoil. Níos mó...

Posté par pcassuto à 00:26 - - Permalien [#]