15 avril 2013

Les étudiants veulent encore des cours à l’ancienne

http://blog.educpros.fr/gilbert-azoulay/wp-content/themes/longbeach_gilbert/images/img01.jpgBlog Educpros "Les lundis TICE" de Gilbert Azoulay. Voici une étude particulièrement intéressante réalisée par l’EM Strasbourg auprès de ses étudiants et des enseignants au sujet des nouveaux comportements. Une étude déclenchée après que les vacataires ont fait part de leur grande déception face à une attitude « déviante » de leurs étudiants qui ne viennent plus ou qui surfent durant le cours. Isabelle Barth, directrice générale, revient sur les faits et évoque les mesures prises par l’école. Une chose est sûre: le prof est bel et bien au cœur du dispositif.
L’assiduité aux cours a servi de base à votre réflexion sur les nouveaux comportements. Pourquoi?

Il y a deux types d’assiduité. D’abord celle qui consister à « pointer », et là nous avons un taux de participation aux cours proche de 80% en moyenne. Ensuite, ce qui nous préoccupe, c’est la « présence absente », c’est-à-dire les étudiants physiquement assis mais qui font autre chose, particulièrement sur internet. Il s’agissait donc de comprendre comment leur donner envie de venir en cours de façon « active ». Les retours convergent vers une demande de « prime au présentiel »: récompenser la présence et sanctionner les absences en travaillant sur la cohérence entre évaluation et présence. Il s’agit aussi de rendre le cours attractif en mettant en place un projet portant sur la qualité et l’innovation pédagogique. Cela implique d’imaginer de nouvelles approches pédagogiques avec une coproduction entre étudiants et professeurs dans laquelle le jeune devient acteur de son apprentissage. Suite de l'article...
http://blog.educpros.fr/gilbert-azoulay/wp-content/themes/longbeach_gilbert/images/img01.jpg Blag Educpros Is é "an Luan Cirt" Gilbert Azoulay. Anseo thíos tá staidéar spéisiúil a rinne an Strasbourg EM le daltaí agus múinteoirí faoi iompraíochtaí nua. Léirigh staidéar arna dtionscnamh i ndiaidh na conraitheoirí díomá mór le dearcadh "deviant" a gcuid mac léinn atá níos sine nó a surf ar an gcúrsa. Níos mó...

Posté par pcassuto à 15:24 - - Permalien [#]


Apprentissage: une nouvelle invention sur les chiffres des apprentis devenant chefs d’entreprises

http://blog.educpros.fr/michelabherve/wp-content/themes/terrafirma_mabherve/terrafirma/images/a10.jpgBlog Educpros de Michel Abhervé. Apprentissage: une nouvelle invention sur les chiffres des apprentis devenant chefs d’entreprises - Apprentissage dans le secteur public: il ne suffit pas de constater la faible utilisation
Il serait très souhaitable que les défenseurs, par principe, de l’apprentissage comprennent que la cause qu’ils pensent défendre est en réalité desservie par l’utilisation de certains arguments.
Nous l’avions relevé lorsque dans son zèle, Nadine Morano avait assimilé l’apprentissage aux métiers manuels (voir « Il faut revaloriser l’intelligence de la main »), ou lorsque l’UMP défend, par principe, un apprentissage à 14 ans (voir L’apprentissage à 14 ans dessert le développement de l’apprentissage).
Nous avons aussi déploré la tentation d’améliorer des résultats, comme le taux d’insertion, parfaitement honarables, y compris au plus haut niveau (voir Pourquoi ce besoin d’exagérer les chiffres pour promouvoir l’alternance). Suite de l'article...
Blog Educpros Michel Abhervé. Learning: a new invention on the numbers of apprentices becoming entrepreneurs - Learning in the public sector: it is not enough to see the low use. More...

Posté par pcassuto à 15:18 - - Permalien [#]

Le CREDES actualise son guide de la formation en entreprise pour les élus du CE

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Depuis de nombreuses années, le CREDES, Centre Régional d'Etudes et de Documentations Economiques et Sociales, travaille avec les élus de comités d'entreprise à la promotion de la formation professionnelle dans les entreprises du Poitou-Charentes.
A la suite d'une étude réalisée en 2004, un guide pratique avait été élaboré en 2005, afin de répondre aux besoins en information et en méthodologie des élus de comités d'entreprise. Suite à la loi de 2009 et à d'autres mesures, notamment en faveur de l'emploi des seniors, une mise à jour était nécessaire.
Réalisé avec l'appui de l'ARFTLV et le concours financier de la Région, ce guide reste un appui pratique, et un outil accessible pour les représentants du personnel qui souhaitent comprendre le système de la formation professionnelle, investir leur rôle en la matière pour promouvoir les dispositifs de formation et contribuer à réduire les inégalités d'accès.
Cette nouvelle édition, uniquement numérique, permet de mieux valoriser le réseau de ressources et de compétences dont les représentants du personnel bénéficient.
Téléchargez le guide sur le site du CREDES.
A consulter aussi

Les outils et pratiques de prescription et d'info-conseil
Les outils mobilisables par les organismes d’information et de conseil dans le domaine de l’emploi et de la formation ainsi que par les réseaux de prescripteurs.
Les représentants du personnel
Le rôle des représentants du personnel dans l'entreprise: comité d'entreprise, délégué du personnel, délégué syndical, CHSCT...
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes) Le blianta fada, na CREDES, Ionad Réigiúnach do Staidéar agus Doiciméadú Eacnamaíoch agus Sóisialta, ag obair le comhairlí tofa a chur chun cinn gairmoiliúint i ngnóthais sa Poitou-Charentes. Tar éis staidéar 2004, forbraíodh treoir phraiticiúil i 2005 chun freastal ar riachtanais faisnéise agus modheolaíocht na gcomhairlí tofa. Níos mó...

Posté par pcassuto à 15:07 - - Permalien [#]

Les femmes et les hommes qui font l’université

https://colloque-annuel-cpu-2013.univ-rennes1.fr/sites/all/themes/professional_theme/images/bg_header.pngColloque annuel 2013 de la CPU
"Les femmes et les hommes qui font l’université. Quelles politiques de ressources humaines pour l’université de demain?"
Colloque de la Conférence des présidents d’université (CPU) organisé avec les universités de Rennes 1 et Rennes 2, les 15-16-17 mai 2013 à Rennes
.
Le colloque se tiendra sur le site du Campus Santé de l'université de Rennes 1-2 avenue du Professeur Léon Bernard - CS 34317 - 35065 Rennes cedex.
Présentation

Les universités connaissent, depuis quelques années et notamment depuis la loi Libertés et Responsabilités des Universités (LRU) de 2007, de profonds bouleversements dans leurs structures, dans leurs missions, dans leur environnement, mais aussi dans les métiers des personnels des universités. La réorganisation des fonctions support, l'évolution des méthodes d'enseignement, l'évolution des missions des enseignants chercheurs et des enseignants, la question récurrente de l'évaluation des personnels ont eu tendance à remettre en cause l'identité de chaque corps, le sentiment d'appartenance des personnels.
Ces évolutions, et celles qui pourraient découler de l’acte III de la décentralisation et de la future loi d'orientation de l'enseignement supérieur et de la recherche, nécessitent de s'interroger sur les politiques de ressources humaines pour l’université de demain, car les ressources humaines constituent le cœur des universités. 
Au-delà des interrogations sur les politiques de ressources humaines, c'est la question du devenir du service public et des personnels qui le font vivre qui est posée et à laquelle la Conférence des présidents d’université (CPU) doit répondre lors du colloque de Rennes.
Les membres du comité de pilotage
Liste COPIC 19-12-2012.
Inscription et informations pratiques

Rendez vous sur le site du Colloque pour procéder à votre inscription et réserver votre hébergement. (Attention inscription sur invitation). Pour toute demande de renseignement concernant le colloque et les inscriptions, vous pouvez nous contacter via notre formulaire en ligne ou par téléphone au 06 45 41 04 30.
Éléments de réflexion pour la préparation du colloque 2013 de la CPU

Les universités connaissent, depuis quelques années, de profonds bouleversements dans leurs structures, dans leurs missions, dans leur environnement.
* La loi Libertés et Responsabilités des Universités (LRU) de 2007 a contribué à modifier complètement les structures universitaires mais aussi les métiers des personnels de nos établissements
* Le contexte économique peu favorable à la mise en place de dispositifs ambitieux en matière de gestion des personnels est encore obscurci par les interrogations sur la prise en charge de compensations sur la masse salariale
* La réorganisation des fonctions support, la nécessité de renforcer certains services ou certaines directions, jugés particulièrement sensibles au moment du passage aux responsabilités et compétences élargies, ont incité les universités à effectuer des recrutements de manière différente
* L'évolution des méthodes d'enseignement, l'évolution des missions des enseignants chercheurs et des enseignants, la question récurrente de l'évaluation des personnels ont eu tendance à remettre en cause l'identité de chaque corps, le sentiment d'appartenance
Plus généralement, les lois successives modifiant l'âge et le régime des retraites ont complexifié les prévisions en matière de ressources humaines; la loi du 26 juillet 2005, autorisant le recours au CDI dans la fonction publique, la loi LRU permettant des recrutements directs de personnels de catégorie A sur CDI, la loi du 12 mars 2012 résorbant l'emploi précaire par CDIsation et titularisation, modifient les évolutions de carrière et amènent à repenser les politiques de service.
Les projets de lois en cours vont avoir un impact sur les universités, qu'il s'agisse de l'acte III de la décentralisation, dont l'objet est large puisqu'il englobe une réforme de l'action publique et de l'État, avec probablement une montée en puissance de la région comme acteur essentiel de l'enseignement supérieur et de la recherche, ou de la loi modifiant la LRU au regard des rapports émanant des assises de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Du côté des universités, on remarque:
* une perte de repères des personnels au sein d'établissements dont les compétences ont été profondément modifiées, marquée par le sentiment d'une bureaucratisation de plus en plus incompréhensible et d'une perte de temps en réponse à des appels d'offres ou à des dossiers complexes au détriment des missions principales (recherche et enseignement); ce sentiment se double d'une augmentation des situations de mal-être au travail, auquel il faut apporter une réponse adaptée;
* une volonté de dialogue entre catégories pour restaurer un sentiment d'appartenance et une forme de reconnaissance;
* une ouverture de l'université à son environnement, consciente d'une responsabilité sociétale majeure dans un contexte délicat et face à des enjeux économiques, sociaux, culturels, environnementaux qu'elle ne peut ignorer.
Ces évolutions soulignent la nécessité de s'interroger sur la politique de gestion des ressources humaines de nos établissements. Elles constituent le coeur des universités et méritent une réflexion d'ensemble, qui sera l'objet du colloque de Rennes de 2013. La CPU doit clairement prendre position sur certains points clés, qui dépassent largement le seul cadre de l'enseignement supérieur et de la recherche. L'administration et la fonction publique sont en question, sollicitées, d'une part par la mesure de l'efficacité, de la performance, de l'activité, d'autre part par la tentation de multiplier des statuts différents pour chaque mission. Au-delà des interrogations sur la GRH, c'est finalement la question du devenir du service public et des personnels qui le font vivre qui est posée et à laquelle la CPU doit répondre:
* Comment construire une politique de ressources humaines ambitieuse, qui laisse toute sa place au dialogue social, qui prenne en compte les enjeux majeurs de la société, comme le handicap, dans un contexte budgétaire contraint et avec des structures qui se diversifient (PRES, Universités fédérales...)?
* Comment assurer la cohérence d'une politique de ressources humaines au sein des établissements, alors que les statuts se sont multipliés et deviennent illisibles, alors que se développe le recours au CDI, que la précarité chez les jeunes chercheurs augmente sans véritable perspective et que le recours aux vacataires est difficilement encadré?
* Comment concilier évolution des missions des universités, des enseignants chercheurs, des personnels BIATSS avec la rigidité des statuts actuels et des mécanismes d'évaluation?
* Comment articuler les compétences des universités, de l'État et des autres acteurs, comme les régions, en matière de ressources humaines?
Programme (au 5 avril)
Mercredi 15 Mai

18 h 00 : Ouverture officielle du colloque
- Jean-Loup Salzmann, président de la CPU
- Daniel Delaveau, maire de Rennes et président de la communauté d’agglomération Rennes Métropole
- Pierrick Massiot, président du Conseil Régional de Bretagne ou son représentant
- Michel Quéré, recteur de l'Académie
- Guy Cathelineau, président université Rennes1 et Jean-Emile Gombert, président université Rennes 2
20 h 15 : Cocktail dînatoire de bienvenue à l’Hôtel de Ville de Rennes

Jeudi 16 Mai
8h 45 - 9 h 15 : Guy Cathelineau, président université Rennes 1, Jean-Emile Gombert, président université Rennes 2
Présentation générale du colloque par Jean-Loup Salzmann, président de la CPU et Hélène Pauliat, présidente de l’université de Limoges
9 h 15 - 10 h 45 : 1ère table ronde : L’engagement des personnels, condition indispensable de la réussite des universités
Président : Gérard Blanchard, vice-président CPU, président de l’université de la Rochelle
Rapporteur : Danielle Tartakowsky, présidente de l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Intervenants : Christian Tauch, directeur service enseignement, HochschulRektorenKonferenz (HRK)
Fabrice Marty, directeur des ressources humaines, INRA
Michel Senimon, directeur des ressources humaines, CHU Limoges
11 h 15 – 12 h 45 : 2ème table ronde : Vers un nouvel équilibre entre gestion nationale des corps et politique cohérente de GRH au niveau des établissements – ou de leurs regroupements
Président : Hélène Pauliat, présidente de l’université de Limoges
Rapporteur : Khaled Bouabdallah, vice-président CPU, président université de Saint-Etienne
Intervenants : Bernard Pecheur, conseiller d’Etat (sous réserve)
Pierre-Michel Menger, directeur de recherches CNRS, directeur d'études EHESS
Catherine Gaudy, directrice générale, DGRH, MESR
Jean Orloff, membre du bureau de la CP-CNU
14 h 15 - 15 h 45 :   5 Ateliers thématiques (en parallèle)
Atelier A : Quel emploi contractuel à l’université?

Président : Emmanuel Roux, président de l’université de Nîmes
Rapporteur : Philippe Augé, président de l’université de Montpellier 1
Atelier B : Quels dispositifs de soutien et d’accompagnement pour les personnels?

Président : Alain Beretz, président de l’université de Strasbourg
Rapporteur : David Alis, vice-président de l’université de Rennes 1
Atelier C : Quelle politique à l’égard des jeunes chercheurs?

Président : Guy Cathelineau, président de l’université de Rennes 1
Rapporteur : Youssoufi Touré, président de l’université d’Orléans
Atelier D : Quelle place et quelles perspectives pour les enseignants du second degré à l’université?

Président : Jean-Emile Gombert, président de l’université de Rennes 2
Rapporteur : Dean Lewis, président de l’université Bordeaux 1
Atelier E : Egalité femmes-hommes et objectif de parité

Président : Christine Gangloff-Ziegler, présidente de l’université de Haute-Alsace
Rapporteur : Jean-Louis Billoet, directeur de l’INSA de Rouen
16 h 15 – 17 h 45 :  Intervention de Madame la Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (sous réserve)
20 h 00 – 23 h 30 : Cocktail et Dîner de Gala, Halle Martenot
Vendredi 17 Mai
8 h 45 – 10H 00 : 5 Ateliers thématiques (en parallèle)
Atelier F : Qualité de vie au travail, politique d'action sociale?

Président : Olivier Laboux, président de l’université de Nantes
Rapporteur : Yannick Lung, président de l’université de Bordeaux 4
Atelier G : Sentiment d’appartenance à l’université et culture commune

Président : Emmanuel Ethis, président de l’université d’Avignon
Rapporteur : Danièle Carricaburu, vice-présidente CA de l’université de Rouen
Atelier H : Mobilité des personnels et formation tout au long de la vie des personnels de l’université

Président : Pascal Olivard, Président de l’université de Bretagne Occidentale
Rapporteur : Christelle Declerq, vice-présidente RH de l’université de Reims
Atelier I : Politique de essources humaines et prise en compte du handicap

Président : Pierre Sineux, président de l’université de Caen - Basse Normandie
Rapporteur : Christine Gangloff-Ziegler, présidente de l'université de Haute-Alsace
Atelier J : Influence du numérique sur les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche

Président : François Germinet, président de l’université de Cergy
Rapporteur : Gilles Roussel, président de l’université de Marne La Vallée
10 h 30 - 12 h 00 : 3ème table ronde : La responsabilité sociale des universités : un défi à relever
Président : Jean-François Balaudé, président de l’université Paris Ouest Nanterre
Rapporteur : Vincent Berger, président de l’université Paris Diderot
Catherine Loneux, vice-présidente de l’université de Rennes 2
Camille Galap, président de l’observatoire de la RSU
14 h 00 – 15 h 00 : Politique eurpéenne en faveur de la mobilité de la mobilité des personnels et la formation tout au long de la vie, commission européenne, DEAC, (sous réserve)
15 h 00 - 15 h 30 : Présentation des conclusions du colloque pour le président de la CPU, Gérard Blanchard, vice-président de la CPU.
Annual Conference 2013 of the CPU
"The men and women who are university. Which human resources policies for the university of tomorrow?"
Symposium of the Conference of University Presidents (CPU) organized with the University of Rennes 1 and Rennes 2, Rennes 15-16-17 May 2013. More...

Posté par pcassuto à 14:38 - - Permalien [#]

Dubai's education hubs in demand

http://www.thenational.ae/staticfiles/images/portal/logo-the-national.pngBy Gregor Stuart Hunter. Dubai's two education hubs increased their numbers of tenants last year, in spite of rising competition from emerging Asian education hubs and persistent concerns about enrolment at private university branch campsuses. Tecom Investments Education Cluster, which manages the Knowledge Village and Dubai International Academic City free zones, said that it had recorded 80 new business registrations during 2012, taking its total to 564.
The new registrations at Knowledge Village include Protocol School of Washington, a business etiquette school, the Society for Human Resource Management, a non-profit organisation, and two executive search firms. Read more...

Posté par pcassuto à 13:40 - - Permalien [#]


Foreign students: Benefit or burden to Norway?

http://static.theforeigner.no/images/elements/mobile-site.pngBy Paul Beaumont. Sweden, Denmark and Germany are the latest countries to start charging fees to foreign students. Norway increasingly appears like a last beacon of kindness; or a beacon of stupidity if you take the other view. ‘The sucker’ in a prisoner’s dilemma game of co-operation.
This might sound far-fetched, but consider that the reputation of school is as much based on its students and alumni as on its teaching. At the moment, I am at Aas University, where the teaching and lecturing are arguably superior to the internationally prestigious LSE in many ways (where I did my undergrad degree). The key difference is that the other students at LSE had to beat off famously stiff competition to get in (or be a member of some international elites; sons of dictators that sort of thing) and so people assume you have to be smart to go there.
With a little bit of promotion, getting into Norway could become prestigious too. In a few years, Norway could become famous for being the only country in the world that values education so highly it provides it for free to foreigners, provided they can beat off the ferocious competition for the prized few places. This will quickly become self-sustaining as talented alumni leave. Norway’s reputation as a place to go will grow, attracting more talented alumni. LSE’s laissez faire attitude to its students shows how this can happen almost on its own.
The next Norwegian government must look long and hard before following the flock on higher education. This is a question of ambition, whether Norway wants to look inwards and think small, or look outwards and think big. Norway might be able to save a little by introducing fees, but certainly not without losing a lot in terms of human capital and massive long term reputational gains.
Indeed if it backs itself, then there is no reason why Norway's universities could be home to some of the brightest in the world in a few years’ time, and Norway itself could become a byword for elite university education, adding to its existing soft power palette of oil, development and environmental. All without any additional costs to the Norwegian tax payer and absolutely no A-ha. Read more...

Posté par pcassuto à 13:37 - - Permalien [#]

Students to pay the price for reduced university funding

https://c479107.ssl.cf2.rackcdn.com/files/22407/width668/mx3wtz47-1365986373.jpgBy Liz Minchin. Losing $200 a student doesn’t sound like a major cut for a multi-billion-dollar industry – so will the new university funding cuts really affect the quality of Australian higher education?
Over the weekend, the federal government announced that $2.3 billion will be stripped from the university system to used for a proposed boost to schools funding. Prime Minister Julia Gillard has defended the “efficiency dividend” reduction in university funding of 2 per cent in 2014 and 1.25 per cent in 2015, worth $900 million, pointing out that total university funding was still rising even after the cuts.
“We have increased funding to universities by more than 50 per cent since we came to government. That’s a lot, by more than half,” Ms Gillard told ABC radio. Read more...

Posté par pcassuto à 13:35 - - Permalien [#]

European universities for the EU’s internationalisation strategy

http://www.baltic-course.com/eng/education/images/baltic_course.pngBy Eugene Eteris. At the European University Association Annual Conference in Ghent (Belgium), Androulla Vassiliou, Commissioner responsible for Education, Culture, Multilingualism and Youth discussed the internationalisation of higher education. Presently, the European Commission is working on a new strategy which would be presented soon to the EU’s education ministers for approval.
The findings of the online survey, which the European University Association, EUA has organised on internationalisation has acknowledged that over 50% of European universities already had an internationalisation strategy and more than 90% believed that the EU strategy could bring added value. However, the EU universities need to be prepared to take on educational challenges that go beyond national borders.
European labour market is rapidly changing: it is becoming more and more global, open and competitive. The demand for high skills is growing, and higher education – with its links to research and innovation – has a crucial role to play in equipping students with those skills. “Europe's growth and prosperity depend on it”, added the Commissioner. Read more...

Posté par pcassuto à 13:32 - - Permalien [#]

France looks to tie-up with Goa in higher education

http://www.thehindubusinessline.com/template/1-0-1/gfx/bl_logo_h55.gifFrance wants to build closer ties with Goa in higher education and urban development, Ambassador of France in India Francois Richier said.
Both the nations have witnessed the doubling of the number of students visiting each country over the years, Richier told reporters here yesterday.
“There are 2,600 Indian students studying in France while 1,600 French students are getting educated in Indian universities,” he said.
The French and Indian institutes have signed 400 agreements with each other, which indicates the growing partnership in the field of education, Richier added.
The Ambassador, who was in Goa to visit the French Destroyer ship FNS Montcalm, also met state Governor B.V. Wanchoo and Chief Minister Manohar Parrikar. Read more...

Posté par pcassuto à 13:30 - - Permalien [#]

Accréditation: de nouvelles normes pour les écoles de commerce

http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gifL'AACSB International, organisme habilité à accréditer de nouvelles écoles de commerce, a annoncé la publication d'un nouvel ensemble de normes à suivre pour que les écoles soient accréditées. Une manière de favoriser la flexibilité des formations, qui doivent suivre les évolutions du monde économique actuel.
Du nouveau en matière d'accréditations! L'AACSB International vient d'annoncer sa volonté de revoir l'ensemble des normes qui permettront à un établissement de se voir accréditer. Cette association, créée en 1916, a en effet pour mission de labelliser des écoles de commerce compétentes.
Et les nouvelles normes font l'unanimité, puisqu'elles ont été approuvées par les membres de l'association, lors de la conférence internationale réunie le 8 avril dernier à Chicago. Le but de ces normes est de redéfinir par le biais des écoles l'enseignement de la gestion, tout en se collant au plus près des besoins des entreprises. Suite de l'article...
http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gifTá AACSB idirnáisiúnta creidiúnú comhlacht chumhacht ag scoileanna gnó nua, d'fhógair an scaoileadh sraith nua de chaighdeáin a leanúint do scoileanna a bheith creidiúnaithe. Níos mó...

Posté par pcassuto à 13:23 - - Permalien [#]