http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Ministre/62/1/Seminaire-ESPE_250621.79.jpgGeneviève Fioraso est intervenue lors du séminaire réunissant les recteurs et les chefs de projets des futures écoles supérieures du professorat et de l'éducation (E.S.P.E.) le 29 avril 2013 à la Sorbonne.
La réforme de la formation des enseignants est un projet majeur pour les jeunes et pour le pays.
Refonder l'école est un défi politique auquel s'est attelé le gouvernement avec le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon: faire que tous les enfants de notre pays puisse réussir, faire que notre école puisse répondre aux défis du XXI° siècle, préparer la jeunesse à une société de la connaissance sur le savoir, la créativité et  l'innovation.
C'est aussi la condition pour augmenter le nombre d'étudiants car un parcours de réussite se prépare dès la petite enfance.
Pour relever un tel défi, l'université s'est mobilisée à double titre: comme lieu de formation disciplinaire et de recherche mais aussi comme acteur de professionnalisation des enseignants. Car devenir professeur, cela s'apprend.
Devenir professeur, c'est acquérir à l'université des compétences à  la fois disciplinaires et professionnelles.
Devenir professeur, c'est profiter d'une formation en situation de classe, progressive et accompagnée.
Devenir professeur, c'est bénéficier de formations et d'échanges continus avec les acteurs des écoles, des collèges et des lycées ainsi que du monde académique.
Devenir professeur, c'est pouvoir s'appuyer sur la connaissance en mouvement, sur les programmes de recherche de haut niveau et les possibilités de transfert.
Devenir professeur, c'est être formé non seulement aux enjeux des apprentissages mais aussi à toutes les questions de société qui traversent l'école et son environnement.
La réforme est en route. Le projet de Loi voté en première lecture à l'Assemblée nationale nous conduit à la mettre en place dès la rentrée prochaine.
Compte tenu de la dégradation des résultats des élèves et de la reproduction, aggravées des disparités sociales, il fallait agir dès la rentrée 2014.
C'est une urgence mais ce ne peut être de la précipitation. Ce doit être une réussite. Ce séminaire des porteurs de projets est très important pour nous car c'est vous qui êtes, en réalité, les porteurs de la réforme "en action". Suite de l'article...
Labhair Genevieve Fioraso ag an seimineár do rectors agus ceannairí tionscadail le haghaidh todhchaí ardoideachas den mhúinteoireacht agus oideachas (B'iontach í) 29 Aibreán, 2013 ag an Sorbonne. Níos mó...