Ministère de l'éducation nationaleL'abandon scolaire est un facteur important d'exclusion sociale et professionnelle. Chaque année, au niveau national, selon la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), 140 000 jeunes en moyenne quittent le système éducatif sans avoir obtenu un diplôme classé au niveau IV ou V de la nomenclature interministérielle.
Conformément au souhait exprimé par le Président de la République, il convient de réduire ce nombre de moitié avant la fin du quinquennat. Cet objectif correspond aux engagements pris par la France au niveau européen dans le cadre de la stratégie « Europe 2020 » (Références aux communications européennes du 31 janvier 2011).
Ainsi, il faut agir en amont, afin d'éviter les ruptures et les situations d'échec qui peuvent être propices au décrochage scolaire. L'ensemble de la communauté éducative doit être mobilisée sur cet objectif. L'École doit devenir un lieu de réussite où l'on a plaisir à apprendre.
Si l'ambition première consiste à prévenir le décrochage scolaire en favorisant la réussite de tous les élèves, l'Éducation nationale doit également être en capacité d'apporter dès maintenant des réponses concrètes aux jeunes qui viennent de quitter l'École sans diplôme et sans un niveau suffisant de qualification. Le ministère de l'éducation nationale s'est fixé un objectif clair: offrir une solution de retour en formation à 20 000 jeunes d'ici la fin de l'année 2013.
Les réseaux FOQUALE s'inscrivent dans la continuité des réseaux « nouvelle chance » prévus par la circulaire du 8 mars 2012 et se substituent à eux; ils se déploient sur l'ensemble du territoire.
Annexes: Réseaux « Formation Qualification Emploi » (FOQUALE): une seconde chance pour les jeunes en situation de décrochage, Le parcours de prise en charge dans le cadre des réseaux FOQUALE, Les clauses sociales, Le service civique pour les jeunes décrocheurs, Onisep: un service numérique « masecondechance ».
Suite de l'article...
Ministry of Education Dropping out is an important factor in social and professional exclusion. Each year, at the national level, in the direction of the assessment, forecasting and performance (DEPP), 140 000 young people on average leave school without graduating rated level IV or V of the Internomenclature. More...