30 mars 2013

Aujourd'hui, il est temps de procrastiner

Aujourd'hui, "il est temps de procrastiner !"
Qui n'a jamais cédé à la tentation de repousser au lendemain ce qu'il pouvait faire aujourd'hui? De l'étudiant pris d'une subite envie de nettoyer son appartement plutôt que de bosser ses partiels au salarié délaissant un dossier urgent pour surfer sur les forums de voyage, la procrastination toucherait 20 à 30% des actifs selon les pays. Si vous êtes atteint par ce mal somme toute assez commun, ce lundi 25 mars est votre journée. A l'initiative de David d'Equainville (Manifeste pour une journée reconductible, Introduction à la procrastination), cette date est en effet consacrée "journée mondiale de la procrastination". Certes, cet événement n'est pas encore vraiment un succès mais aux collègues qui vous demanderaient de traiter un service en urgence, vous pourrez toujours leur répondre "oui, oui, demain...". Le point avec l'organisateur de cette journée où il est permis de tout reporter. Suite de l'article...
Today, "it's time to procrastinate!" Who never yielded to the temptation to postpone to tomorrow what he could do today? The student took a sudden urge to clean his apartment rather than working in his Partial employee abandoning an urgent matter to surf the travel forums, procrastination affect 20 to 30% of assets in different countries. More...

Posté par pcassuto à 19:31 - - Permalien [#]


Faut-il payer pour trouver un job?

Aujourd'hui, plutôt que de se vendre, payer les internautes pour trouver un emploi pourrait bien devenir une tendance. Il faut monter une véritable stratégie marketing pour être recruté en somme. Mais créer son réseau et trouver des contacts professionnels demande de la patience. Certains réseaux sociaux l'ont bien compris en monétisant des services pour se démarquer auprès des chercheurs d'emploi. Du côté des candidats, d'autres ont trouvé la parade: proposer de l'argent ou un objet de valeur en échange d'un coup de pouce, voire d'un job. Mais faut-il vraiment en arriver là aujourd'hui pour trouver un emploi? Et ces démarches sont-elles payantes? Suite de l'article...
Inniu, seachas a dhíol, a íoc leis an Idirlíon a aimsiú d'fhéadfadh post a bheith ina treocht. Tá tú a tóg straitéis margaíochta fíor a earcú san iomlán. Ach éilíonn a chruthú líonra teagmhálacha gairmiúla agus a fháil foighne. Níos mó...

Posté par pcassuto à 19:27 - - Permalien [#]

Les Rencontres Universités – Entreprises, pour une meilleure formation et plus d’innovation

Les Echos BusinessPar Les Echos Business, avec AEF. Du 27 au 28 mars, les Rencontres Universités - Entreprises planchent sur la formation et l'insertion professionnelle des jeunes diplômés universitaires, mais aussi sur la recherche et l'innovation. Programme.
Symbole du rapprochement entre les universités et les entreprises, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso et la présidente du MEDEF, Laurence Parisot, se retrouvent demain pour la 6e édition des Rencontres Universités – Entreprises qui se tiennent au Palais des Congrès de Paris les 27 et 28 mars 2013. Suite de l'article...
Les Echos Business By Les Echos Business with AEF. 27th to March 28th, personals Universities - Companies are working on training and employability of university graduates, but also on research and innovation. More...

Posté par pcassuto à 18:56 - - Permalien [#]

L’ESS valorisée dans les Rencontres Universités Entreprises

http://blog.educpros.fr/michelabherve/wp-content/themes/terrafirma_mabherve/terrafirma/images/a10.jpgBlog Educpros de Michel Abhervé. Ces 27 et 28 mars le Palais des Congrès de la Porte Maillot, accueille dans son cadre prestigieux, les Rencontres Universités Entreprises 2013. Organisées par le groupe AEF, elles font se rencontrer, débattre, échanger, Universités, grandes entreprises, organisations professionnelles et, bien sur, étudiants.
Comment ne pas être intéressé en entrant dans les rencontres de découvrir un « village Economie Sociale et Solidaire« , avec la présence de quelques acteurs significatifs du secteur, puis de voir des conférences et ateliers programmés autour de l’emploi dans le secteur?
Surtout quand Benoît Hamon, Ministre en charge de l’ESS, conclut une conférence « Les universités ont-elles un rôle particulier à jouer dans le rayonnement de l’Economie Sociale et solidaire ? », et qu’un prix AEF, valorisant les initiatives exemplaires de collaboration entre universités et entreprises va être attribué à une intiative dans le champ de l’ESS.
C’est une action d’incitation à l’entrepreneuriat coopératif étudiant, conduite par Coopaname, Coopérative d’Activités et d’Emploi, et la Chaire d’ESS de l’Université de Paris Est Marne la Vallée qui va être récompensée, avec un prix remis par le Crédit coopératif.
Vraiment intéressant de voir une manifestation dans laquelle le MEDEF est très investi (Laurence Parisot a même trouvé le temps de venir malgré ses fortes contraintes temporelles actuelles) mettre de cette façon en valeur l’ESS. Signe d’une prise de conscience que l’économie est plurielle, et qu’il faut valoriser toutes ces formes, ou simple action de communication sur un sujet à la mode?
Nous en aurons une idée en fonction de l’inscription, ou pas, de cette présence dans la durée. En attendant, ne boudons pas notre plaisir face à cette reconnaissance.
Blag Educpros Michel Abhervé. Tá na 27 Márta agus 28 an des Congres Palais ag Porte maillot, fáilte a personals Ollscoileanna rá Fiontair 2013. AEF eagraithe ag an ghrúpa, an bhfuil siad le chéile, a phlé, a mhalartú, ollscoileanna, cuideachtaí móra, eagraíochtaí gairmiúla, agus ar ndóigh, na mic léinn. Níos mó...

Posté par pcassuto à 18:46 - - Permalien [#]
Tags :

Universités: faillite annoncée par les Présidents

http://sciences.blogs.liberation.fr/test/images/logo_libe.pngPar Sylvestre Huet. La Conférence des Président d'Université lance un appel au secours. Avec les dernières coupes budgétaires décidées par le gouvernement, «Une part importante d’universités est inéluctablement conduite au déficit», affirme cette déclaration. Son vocabulaire un peu technique révèle que, comme souvent, le diable budgétaire se niche dans les détails. Et que derrière les discours volontaristes de la ministre de l'ESR, Geneviève Fioraso, à l'occasion de la présentation de la loi sur l'Université et la Recherche au dernier conseil des ministres, l'impasse budgétaire est bien là...
Voici ce texte alarmant:
«Position de la CPU sur l'évolution des moyens des universités

La Conférence des Présidents d'Université, consciente de la crise économique, budgétaire et financière grave qui affecte l'Europe, apprécie l'effort du gouvernement de doter les établissements d'enseignement supérieur (Universités et Écoles d'ingénieurs) de 5.000 postes en 5 ans, soit environ 1.000 postes par an. Cette dotation s'inscrit dans la demande de la CPU que soit prise en compte la situation des universités qui, depuis plusieurs années, sont dans une situation de sous-encadrement notoire, associée le plus souvent à une sous-dotation financière.
En revanche, la notification des dotations aux établissements, effectuée en ce début du mois de mars 2013, suscite de fortes inquiétudes dans notre communauté au regard des engagements politiques affichés. Les moyens en fonctionnement ont notablement diminué:
• une ligne contribution au redressement des comptes publics est apparue dans les notifications. Elle représente 47,5 M€ d’économies appliquées à toutes les universités et les écoles de la même façon, soit 2,6% du « socle sympa »
• la réserve de précaution a, par ailleurs, diminué de 40% par rapport à 2012; elle reste élevée (30 M€) et représente encore 1,468% de la somme du « socle sympa » ajoutée à la ligne « contrats doctoraux non fléchés »
• le jour de carence a été calculé sans tenir compte des remontées réelles des établissements; la somme prélevée est en effet de 7,3 M€, répartie sur les universités au prorata du nombre de BIATSS reconnu dans le plafond d’Etat de l’université au 1er janvier 2012 sur le nombre total de BIATSS dans le plafond d’Etat des universités
• le GVT n'est pas pris en compte dans cette notification, la subvention exceptionnelle versée en 2012 n'étant pas intégrée dans le socle, le GVT solde étant évalué pour 2012 à 35 M€
• l’augmentation du CAS pension est déterminée sur un socle incomplet par rapport à la réalité des masses salariales Etat impactées
• la compensation boursière n’est pas effectuée en totalité.
Ainsi, l’augmentation des crédits affectés est due uniquement à l’impact des obligations de l’Etat quant aux comptes de retraite. Ces crédits ne jouent dont aucun rôle pour assurer le fonctionnement quotidien de nos établissements. Cette augmentation virtuelle masque ainsi la baisse importante des crédits de fonctionnement de l’ordre de 4 à 6% selon les établissements affectataires, y compris ceux qui étaient déjà largement sous-dotés. Les emplois créés ont, le plus souvent, servi à générer de la masse salariale, voire des crédits de fonctionnement et ruinent le bénéfice que les établissements affectataires pouvaient espérer de ces créations. Une part importante d’universités est inéluctablement conduite au déficit.
Cette forte diminution des moyens, si elle se confirme, va entraîner
• la fermeture d'un certain nombre de formations, y compris à gros effectifs, en particulier dans les 1ères années ou l'instauration de capacités d'accueil strictes,
• la forte diminution de nos activités de recherche, de valorisation et de transfert, souvent les premières touchées par les économies, et par là la baisse de notre contribution au redressement économique du pays,
• l'impossibilité d'assurer le financement des investissements pédagogiques, pourtant nécessaire à la formation des étudiants,
• l'incapacité des établissements à mener un dialogue social cohérent, une formation et un accompagnement corrects des personnels,
• l’impossibilité d’assurer la maintenance de l’immobilier.
La CPU rappelle solennellement que l’exercice effectif de l’autonomie exige la sécurisation des masses salariales transférées aux universités, selon les principes de compensation des charges transférées et du décideur-payeur (GVT, CAS pension des fonctionnaires, mise en oeuvre de la déprécarisation pour les personnels contractuels). La CPU insiste fortement pour que le ministère s'engage à donner aux universités une visibilité pluriannuelle sur leur budget, au moins sur l’évolution de leur masse salariale (hors création d’emplois)».
Position adoptée à l’unanimité le 21 mars 2013. Article entier...
http://sciences.blogs.liberation.fr/test/images/logo_libe.png By Sylvester Huet. The Conference of University President appeals for help. With the recent budget cuts decided by the government, "An important part of universities is inevitably driving the deficit," the statement said. More...

Posté par pcassuto à 18:36 - - Permalien [#]
Tags :


Lettres d’information des universités

http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpgBlog Educpros de Pierre Dubois. Les universités communiquent par différents moyens (109 chroniques du blog sur la communication). De plus en plus souvent, elles sont présentes sur les réseaux sociaux animés par une nouvelle fonction, le Community manager (blog de Caroline Chanlon, comnunity manager à l’université de Bourgogne).
Comparaison de quelques Lettres d'information, moyen traditionnel de communication. Première surprise: des universités n’en publient pas, ou tout au moins, je n’en ai pas trouvé sur leur site (université de Lorraine, université de Nantes). Help aux services de communication: ils ne manqueront pas de me signaler d’autres Lettres que celles présentées dans cette chronique!
Les Lettres sont plus ou moins performantes dans l’utilisation de techniques que ne sont déjà plus nouvelles (liens, vidéos en ligne). Deuxième surprise: des Lettres ne comportent pas de table des matières, permettant de cliquer et d’ouvrir l’article que le lecteur souhaite lire en priorité: PRES Université de Paris-Est, Université de Paris 13 Nord, Polytech Nantes. Il faut donc dérouler toute la lettre pour accéder à l’article recherché. Suite de l'article...

http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpg Blag Educpros Pierre Dubois. Ollscoileanna in iúl ar bhealaí éagsúla (chronicles 109 blog na cumarsáide). Níos minice, go bhfuil siad i láthair ar líonraí sóisialta éascaithe ag feidhm nua, an Bainisteoir Pobail (blog Chanlon Caroline, bainisteoir comnunity in Ollscoil Burgúine). Níos mó...

Posté par pcassuto à 18:29 - - Permalien [#]

Geneviève Fioraso parcourt les RUE

http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpgBlog Educpros de Pierre Dubois. Paris, Palais des congrès, 27 mars 2013. Geneviève Fioraso parcourt les RUE, Rencontres Universités Entreprises. Elle en est l’invitée d’honneur, sur le thème « Engager un processus de changement au service de la jeunesse ».
Album de 27 photos. Geneviève Fioraso, accompagnée de Jacques Fontanille, conseiller Sciences Humaines et sociales, va de stand en stand, d’un PRES à une université. Sourire aux lèvres, elle discute un moment. J’attends avec impatience son passage devant le stand de l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES), où j’ai discuté du projet de disparition de l’Agence, avec Yves Lecointe, délégué scientifique après avoir été président de l’université de Nantes. La ministre arrive, serre les mains, ne dit rien, passe au stand suivant. Son sourire est devenu pincé (photos). Suite de l'article...
http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpg Blog Educpros Pierre Dubois. Paris, Congress, March 27, 2013. Genevieve Fioraso traverses the RUE, Dating Universities Enterprises. She is the guest of honor on the theme "Leading a change process in the service of youth." More...

Posté par pcassuto à 18:24 - - Permalien [#]

Economie sociale: portail de l’emploi

http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpgBlog Educpros de Pierre Dubois. 6èmes Rencontres Universités Entreprises, RUE 2013 au Village économie sociale et solidaire. « Développer des cursus sur l’entrepreneuriat social dans les formations universitaires et des modules de formation continue sur l’ESS. Promouvoir les entreprises comme partenaires et prestataires des universités« . Benoît Hamon visite le village et clôture la 1ère journée des Rues. Album de 30 photos.
Les RUE 2013, Julien, Dominique, Vincent. L’occasion pour moi de retrouver 3 diplômés en formation continue de la licence professionnelle MOES de Marne-la-Vallée et de discuter du développement du réseau des ressourceries.
Le plaisir de retrouver Guillaume Chocteau, présent sur un stand. Depuis 10 ans, il anime Ressources solidaires, emploi, recrutement et actualité de l’économie sociale. Suite de l'article...
http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpg Blag Educpros Pierre Dubois. Cruinniú 6ú Corparáideacha Ollscoileanna STREET 2013 Village sóisialta agus le dlúthpháirtíocht gheilleagar. Níos mó...

Posté par pcassuto à 18:17 - - Permalien [#]

Les professions intermédiaires et la formation

Par Paul Santelmann, Responsable de la Prospective à l’AFPA. Le CEREQ vient de publier un ouvrage collectif sur les professions intermédiaires (Armand Colin/recherches – 2013) qui vient combler le déficit de travaux sur ces qualifications et fonctions qui sont au cœur des transformations du système productif. Ces professions représentent environ ¼ des salariés français dont 3,3 millions dans les entreprises privées et 1,2 million dans les trois fonctions publiques (Etat, territoriale et santé). Elles sont caractérisées par une grande diversité fonctionnelle déclinée en quatre dominantes: management de proximité, expertise technique, commerciale et administrative/gestionnaire mais aussi par de la polyvalence et des pluri-compétences (mixage de fonctions).

L’intitulé des métiers intermédiaires reflète d’ailleurs cette bigarrure: on y retrouve tous les techniciens et agents de maîtrise (TAM) de l’industrie, du BTP ou des services, les technico-commerciaux  mais aussi des emplois plus spécialisés comme, assistant(e)s de direction, infirmier(e)s, professionnels de la communication, documentalistes, formateurs, professionnels de l’action sociale et culturelle… Une des contributions de cet ouvrage (Christophe Guitton – page 333) s’interroge sur l’importance de la formation continue en direction de ces professions. Suite de l'article...
By Paul Santelmann, Head of Foresight at the AFPA. CEREQ just published a book on intermediate professions (Armand Colin/research - 2013) that fills the gap of work on these skills and functions that are at the heart of transformations of the productive system. These occupations account for about ¼ of the 3.3 million French workers in private companies and 1.2 million in the three public (state and territorial health). More...

Posté par pcassuto à 17:15 - - Permalien [#]

Des cours gratuits et à distance: un MOOC c’est quoi au juste?

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Il y a quinze jours l’article sur les MOOC (prononcez "mouk" à l'américaine) publié sur ce blog a recueilli une audience massive auprès d’un public passionné par l’explosion des massively open online courses. Cette semaine a ouvert le premier MOOC « certificatif » français à Centrale Lille. L’occasion d’essayer de faire le point sur un phénomène dont la France commence juste à comprendre l'ampleur.
Le blog MOOC explorer trace une distinction bien utile entre les cMOOC (connectivistes et proposant une vraie pédagogie différenciée) et les xMOOC, ceux dont on parle aujourd’hui tous les jours: « Le cMOOC est connectiviste: l’organisateur (peut-on vraiment parler d’enseignant?) du “cours” (peut-on vraiment parler de cours?) déroule une structure cohésive du matériel pédagogique mais ne montre pas une voie toute tracée aux participants, s’attendant à ce qu’ils la suivent linéairement » alors que les xMOOC « reposent sur un modèle de pédagogie instructiviste, qui est celui que nous connaissons depuis des siècles: l’enseignement direct par un expert (le professeur) en relation avec un curriculum et ayant pour objectif l’apprentissage de connaissances spécifiques par le biais de cours ». Suite de l'article...
http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpg Blag "Tá an saol i ndiaidh scoile ard" de Olivier Rollot. coicís ó shin an rannóg ar ar MOOC (pronounced "mouk" Meiriceánach) ar fáil ar an bhlag seo a bailíodh lucht féachana maise le lucht féachana paiseanta ag an pléascadh de rásaíocht massively oscailte ar líne. An tseachtain seo d'oscail an MOOC chéad "certificatif» Fraince Centrale Lille. An deis chun iarracht a dhéanamh a ghlacadh ar feiniméan a bhfuil an Fhrainc ach ag tosú a thuiscint an méid. Níos mó...

Posté par pcassuto à 17:05 - - Permalien [#]