Aujourd'hui, "il est temps de procrastiner !"
Qui n'a jamais cédé à la tentation de repousser au lendemain ce qu'il pouvait faire aujourd'hui? De l'étudiant pris d'une subite envie de nettoyer son appartement plutôt que de bosser ses partiels au salarié délaissant un dossier urgent pour surfer sur les forums de voyage, la procrastination toucherait 20 à 30% des actifs selon les pays. Si vous êtes atteint par ce mal somme toute assez commun, ce lundi 25 mars est votre journée. A l'initiative de David d'Equainville (Manifeste pour une journée reconductible, Introduction à la procrastination), cette date est en effet consacrée "journée mondiale de la procrastination". Certes, cet événement n'est pas encore vraiment un succès mais aux collègues qui vous demanderaient de traiter un service en urgence, vous pourrez toujours leur répondre "oui, oui, demain...". Le point avec l'organisateur de cette journée où il est permis de tout reporter. Suite de l'article...
Today, "it's time to procrastinate!" Who never yielded to the temptation to postpone to tomorrow what he could do today? The student took a sudden urge to clean his apartment rather than working in his Partial employee abandoning an urgent matter to surf the travel forums, procrastination affect 20 to 30% of assets in different countries. More...