19 mars 2013

Companies get colleges to do their training

By Rosemary Westwood. Colleges create programs in response to industry demand
Amy Gordon was in the middle of completing her second university degree when she decided to go to college instead. Gordon already had a degree in biology from the University of Alberta, and was studying chemical engineering at the University of Calgary. “I was getting really tired of learning lecture-style theory. I had an itch to get more hands-on and learn more,” says the 29-year-old. So she left U of C, and is now nearing the end of a two-year diploma program in instrumentation engineering at the Northern Alberta Institute of Technology (NAIT) in Edmonton. Gordon has been getting the hands-on training she wanted in labs supported by—and named after—Spartan Controls Ltd. The company has poured about $8-million worth of equipment into the program since 2007, essentially creating labs that replicate what it’s like to work in a refinery, giving students access to training on new technology. Read more...

Posté par pcassuto à 18:55 - - Permalien [#]


Academia and the academy: what makes a university open a school?

The Guardian homeThe launch of UCL Academy has not been without fire, says Michael Worton, but the chance to shape curriculum and collaborate with educational colleagues was too good to miss.
Today sees the opening of the UCL Academy, the first school in England with a university as sole sponsor. It is early days, but I believe that the close relationship already enjoyed by school and university is bearing fruit. Yes, staff and students of our two institutions are benefiting from the links, but with time I think our respective sectors will also gain from the new approach to teaching and learning being pioneered. Read more...

Posté par pcassuto à 18:52 - - Permalien [#]

Enquête sur l’utilisation des CVthèques auprès des candidats

La Fabrique De BenEnquête sur l’utilisation des CVthèques auprès des candidats
Découvrez l’enquête réalisée par Opensourcing sur l’utilisation des CVthèques par les candidats.
Nous apprenons que plus de la moitié des candidats mettent à jour régulièrement leurs CV sur les différents sites (3,5 en moyenne) où ils les ont créés.
Seulement 7% des profils ne sont pas à jour.
Les CVthèques les plus prisées par les candidats en recherche de poste sont Montser (pour la génération Y), Cadremploi pour les candidats avec expériences et l’Apec pour les seniors.
Parcourez cette infographie et pour en savoir plus consultez les résultats détaillés de cette étude.

From Ben Factory Survey on the use of CVthèques with candidates
Discover the survey conducted by the use of Opensourcing CVthèques by the candidates. More...

Posté par pcassuto à 18:38 - - Permalien [#]

Le dispositif du contrat de génération

FocusRHPar Xavier Berjot, Avocat Associé, OCEAN AVOCATS. La loi n° 2013-185 du 1er mars 2013 portant création du contrat de génération est entrée en vigueur le 18 mars 2013. Destinée à faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi et le maintien dans l’emploi des salariés âgés, elle contient des dispositions s’appliquant de manière différenciée selon la taille de l’entreprise.
1. Entreprises et groupes de 300 salariés et plus

Les entreprises employant au moins 300 salariés ou qui appartiennent à un groupe d’au moins 300 salariés sont soumises à une pénalité lorsqu’elles ne sont pas couvertes par un accord collectif d’entreprise ou de groupe relatif à la formation et l’insertion durable des jeunes dans l’emploi, à l’emploi des salariés âgés et à la transmission des savoirs et des compétences.
A défaut d’accord collectif, attesté par un procès-verbal de désaccord dans les entreprises pourvues de délégués syndicaux, l’employeur doit élaborer un plan d’action sur ces thèmes.
Dans les deux cas, l’employeur doit établir un diagnostic préalable en évaluant la mise en œuvre des engagements pris antérieurement par l’entreprise, le groupe ou la branche concernant l’emploi des salariés âgés. Suite de l'article...
FocusRH De réir Xavier Berjot, Comhpháirtí, ABHCÓIDÍ THIAR dlí n. ° 2013-185 de 1 Márta, 2013 ag bunú an conradh a ghiniúint i bhfeidhm 18 Márta, 2013. Éascú a dhéanamh ar lánpháirtiú daoine óga atá i bhfostaíocht agus fostaíocht leanúnach oibrithe níos sine, tá sé forálacha a bhfuil feidhm acu differentially ag brath ar mhéid na cuideachta. Níos mó...

Posté par pcassuto à 18:29 - - Permalien [#]

La sempiternelle question du stage

http://blog.educpros.fr/denis-simon/wp-content/themes/longbeach_denis-simon/images/img01.jpgBlog Educpros de Denis Simon. Ces derniers jours, la question du stage a « re » fait l’objet d’une attention gouvernementale.
Autour de deux grandes idées notamment:
D’une part, il apparaît (enfin) que réaliser un voire plusieurs stages dès les premières années de Licence, à l’Université, et bien…c’est bien pour le jeune!
Sur ce point « pas d’objection votre honneur »!
Les écoles de commerce et d’ingénieurs ont compris l’intérêt d’un tel ancrage professionnel depuis bien longtemps et ma Faculté également. En effet, la réalisation d’un stage est obligatoire dès la première année de Licence, chaque année. Et tous ceux et toutes celles qui doutent de la pertinence d’une telle mesure, arguant du fait qu’un étudiant de L1 ou de L2 n’a aucune « valeur ajoutée » pour une entreprise parce que « techniquement » il ne sait « rien faire », raisonnent mal.
Pourquoi?
Mais parce qu’ils voient le « jeune étudiant » comme un produit fini. Plus exactement ils ne le considèrent que comme un « praticien » de la filière dans laquelle il s’est engagé. Un bon stagiaire en droit, c’est l’étudiant(e) qui est en mesure par exemple de rédiger des clauses contractuelles et en anglais en plus! Certes. Mais là on parle de l’étudiant de master, et plutôt de master 2 même. C’est-à-dire de l’étudiant qui a fini « son droit » ou presque. Et cet étudiant répond effectivement à un type de besoins en « entreprise ».
Sauf qu’il en existe d’autres (des besoins) que l’on peut qualifier de plus « basiques ». Suite de l'article...
http://blog.educpros.fr/denis-simon/wp-content/themes/longbeach_denis-simon/images/img01.jpg Blog Educpros Denis Simon. Recent days, the question of course was "re" is the subject of government attention. More...

Posté par pcassuto à 16:42 - - Permalien [#]


OCDE: un "retard français" dans la formation des enseignants?

http://www.vousnousils.fr/wp-content/themes/vousnousils_theme/images/logo-vousnousils.pngPar Quentin Duverger. L'OCDE a orga­nisé ce lundi un col­loque sur la for­ma­tion ini­tiale et conti­nue des ensei­gnants en France et dans le monde. Retour sur les moments-clés de cet évènement.
L'OCDE a orga­nisé ce lundi 18 mars à son siège pari­sien un col­loque inti­tulé "Enseigner, un métier qui s'apprend". L'Organisation de coopé­ra­tion et de déve­lop­pe­ment écono­miques, à l'origine des évalua­tions PISA, a insisté sur la cor­ré­la­tion entre qua­lité de la for­ma­tion des ensei­gnants et per­for­mances du sys­tème éducatif.
"Si aujourd'hui on parle beau­coup de for­ma­tion, c'est lié à une nou­velle étape que tra­versent les sys­tèmes éduca­tifs", observe Nathalie Mons, grand témoin de ce col­loque. L'objectif de cette nou­velle pro­fes­sion­na­li­sa­tion du métier est pour elle de for­mer les ensei­gnants à s'adresser "à un ensemble tou­jours plus large de publics sco­laires", car dans le contexte écono­mique com­pé­ti­tif d'aujourd'hui, le capi­tal humain a de plus en plus de valeur. Cela contri­bue égale­ment à ins­tau­rer une véri­table "démo­cra­tie sociale". Suite de l'article...
http://www.vousnousils.fr/wp-content/themes/vousnousils_theme/images/logo-vousnousils.png De réir Quentin Duverger. Eagraigh OECD comhdháil ar an Luan an oiliúint tosaigh agus leanúnach na múinteoirí sa Fhrainc agus ar fud an domhain. Ar ais ar an chuimhneacháin eochair ar an ócáid. Níos mó...

Posté par pcassuto à 16:35 - - Permalien [#]

Le programme Tempus TLQAA (Toward Lebanese Quality Assurance Agency)

http://www.aeres-evaluation.fr/extension/aeres_ext/design/aeres/images/css/logo.pngL’AERES est partenaire du programme Tempus TLQAA (Toward Lebanese Quality Assurance Agency) ayant pour objectif de réfléchir à un modèle de garantie de la qualité pour l’enseignement supérieur libanais. Les résultats du projet, qui s’achèvera en septembre 2013, seront utilisés pour la création de l’agence d’assurance qualité libanaise, inscrite dans une nouvelle loi en cours d’élaboration. Pour répondre aux besoins du projet, un « séminaire de formation Tempus TLQAA » a été co-organisé en France par l’AERES et le CIEP, du 25 au 27 février derniers. A cette occasion, Didier Houssin, président de l’AERES et Patricia Pol, responsable des affaires européennes et internationales de l’AERES sont intervenus lors de la journée de travail animée par l’agence le 25 février.
Pour en savoir plus sur le séminaire et la journée de travail à l’AERES, Robert Fouquet, délégué scientifique de l’AERES, membre du comité de pilotage du programme TLQAA et animateur de la journée, répond à nos questions:
* Quels étaient les objectifs du séminaire?
Le projet est centré sur l’évaluation institutionnelle et la première année écoulée a été consacrée à l’élaboration d’un référentiel d’évaluation et à la construction d’une procédure de mise en œuvre des différentes étapes de l’évaluation externe. Cette procédure d’évaluation institutionnelle va être expérimentée en juin prochain sur quelques universités impliquées dans le projet.
Les quinze collègues libanais qui ont participé au séminaire constitueront donc les futurs experts des comités d’évaluation et il est probable que certains d’entre eux seront mobilisés pour des fonctions d’encadrement de la future agence.
Les trois journées du séminaire étaient consacrées à l’analyse de l’expérience concrète d’une agence et à l’étude du référentiel et de la procédure conçus dans le cadre de TLQAA.
* Quels étaient les objectifs de la journée de travail à l’AERES et les thèmes abordés?
Cette journée avait pour principal objectif de décrire les éléments clés de la procédure de la section des établissements afin de sensibiliser nos collègues libanais aux risques et aux difficultés liés à l’organisation d’une évaluation externe. Une présentation de l’activité d’évaluation des formations a également été réalisée ainsi que les activités à l’international de l’agence. Marie Salaün, chargée de projet à la section des établissements, et François Pernot, délégué scientifique à la section des formations, ont participé à cette journée qui s’est terminée par une table ronde avec Philippe Tchamitchian, directeur de la section des établissements.
* Sera-t-il organisé d’autres séminaires de formation et quelle est la prochaine étape du projet?
Un autre groupe d’experts a participé à un séminaire équivalent en Espagne à l’ANECA, deuxième agence partenaire de TLQAA. La suite du projet va maintenant être consacrée à l’accompagnement des évaluations externes. Le projet va faire l’objet d’une demande de prolongation de quelques mois pour permettre de réaliser dans de bonnes conditions le bilan complet de cette première expérience.
http://www.aeres-evaluation.fr/extension/aeres_ext/design/aeres/images/css/logo.png The AERES Tempus partner TLQAA (Toward Lebanese Quality Assurance Agency) aiming to consider a model of quality assurance for higher education in Lebanon. The results of the project will be completed in September 2013, will be used for the creation of the quality assurance agency Lebanese included in a new law being drafted. More...

Posté par pcassuto à 16:22 - - Permalien [#]

Frédéric Guin, nouveau secrétaire général de l'Enseignement supérieur

http://www.le-grep-rh.com/imgs/le-grep-rh.pngFrédéric Guin, nouveau secrétaire général de l'Enseignement supérieur
Ce diplômé de l'ENA vient d’être nommé secrétaire général des ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Une nouvelle nomination dans la sphère de l'éducation. Frédéric Guin a en effet été dernièrement nommé secrétaire général du ministère de l’Education nationale et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il succède ainsi à Jean Marimbert.
Diplômé de Sciences po et de l’ENA
Directeur des affaires financières du ministère de l’Éducation nationale et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche depuis 2009, ce diplômé de Sciences Po et de l'ENA (1993) a également occupé la fonction directeur économique et financier de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP).
Décret du 14 mars 2013 portant nomination du secrétaire général du ministère de l'éducation nationale et du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche - M. GUIN (Frédéric).

http://www.le-grep-rh.com/imgs/le-grep-rh.png Frédéric GUIN, nua Ard-Rúnaí Ard-Oideachas
Tá céimí de chuid an Ena ceapadh Ard-Rúnaí na hAireachtaí Oideachais agus Ard-Oideachais agus Taighde. Níos mó...

Posté par pcassuto à 16:17 - - Permalien [#]

Journée de la femme: les présidentes et directrices de la CPU à la UNE

http://www.cpu.fr/fileadmin/fichiers/Actualites/Fevrier_2013/Web2.jpgSur la photo, en haut, de gauche à droite:
Catherine Virlouvet - Ecole française de Rome
, Fabienne Blaise - Université Charles De Gaulle Lille 3, Hélène Pauliat - Université de Limoges, Danielle Tartakowsky - Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis,  Manuelle Franck - INALCO, Catherine Dessein - Directrice par interim de l’EHESP, Frédérique Vidal - Université Nice Sophia Antipolis, Lise Dumasy - Université Stendhal Grenoble 3, Brigitte Plateau - Grenoble INP, Béatrix Midant-Reynes - Institut français d’archéologie orientale, Corinne Mence-Caster - Université des Antilles et de la Guyane, Monique Canto-Sperber - Paris Sciences et Lettres, Anne Fraïsse - Université Paul-Valéry Montpellier 3, Christine Lemardeley - Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, Marie-Christine Gangloff-Ziegler - Université de Haute Alsace, Marie-France Barthet - Université de Toulouse, Anne-Sophie Barthez - Université Paris Grand Ouest.

Posté par pcassuto à 16:10 - - Permalien [#]

La crise n'a pas d'incidence sur l'insertion des diplômés de l'université

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Le ministère de l'Enseignement supérieur publie les résultats de la troisième enquête nationale sur l'insertion professionnelle des diplômés de l'université, réalisée entre décembre 2011 et avril 2012. Celle-ci a porté sur les diplômés 2009 de DUT, de licence professionnelle et de master. Le taux d’insertion est calculé sur les diplômés de nationalité française, issus de la formation initiale, entrés immédiatement et durablement sur le marché du travail après l’obtention de leur diplôme en 2009. Les diplômés vérifiant ces conditions représentent respectivement 39% des diplômés d'un master, 55% des diplômés de licence pro, et 12% des diplômés de DUT. L'enquête a pour objet d'évaluer leur situation professionnelle, 30 mois après obtention de leur diplôme.
Principal enseignement: la crise économique n'aurait pas d'incidence sur le recrutement des diplômés de l'université. En effet, comme les diplômés de 2007 et 2008, c'est-à-dire d'avant le début de la crise économique et financière, 91% des diplômés de master de 2009 et 92 % des diplômés de licence professionnelle occupaient un emploi en décembre 2011.
Logiquement, les diplômés de master sont plus nombreux (88%) à occuper un emploi de niveau cadre ou une profession intellectuelle que les diplômés de licence pro (73%) et de DUT (57%). Toutefois, ce sont les diplômés de licence pro qui bénéficient des meilleurs conditions d'embauche: ils sont 80% à avoir décroché un CDI à temps complet, contre 73% des masters et 71% des DUT.
Pour les diplômés de master, les indicateurs sont accessibles pour chaque université dont le taux de réponse garantit une qualité suffisante des résultats. On note ainsi que les résultats des universités de La Rochelle et Poitiers sont un peu supérieurs aux résultats nationaux. Consulter les résultats de l'enquête.
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes) The Ministry of Education publishes the results of the third national survey on the employability of university graduates, conducted between December 2011 and April 2012. It focused on the 2009 graduates of DUT, professional license and master. More...

Posté par pcassuto à 00:41 - - Permalien [#]