Accueil GIP-CARIFCette étude réalisée par Défi métiers s’appuie sur les scénarios macroéconomiques identifiés par le Centre d’Analyse Stratégique (CAS) au niveau national et cherche à estimer comment va évoluer la part de l’Ile-de-France à l’horizon 2030, dans chacun des 36 secteurs d’activité. Selon le scénario envisagé, entre 520 000 et 850 000 emplois pourraient être créés en Ile-de-France. Consultez le rapport d'étude.
Préambule

Défi métiers, le carif-oref francilien, réalise périodiquement des projections, à moyen-long terme, d’emploi et de postes à pourvoir par famille professionnelle. Les résultats du dernier exercice, à horizon 2015, ont fait l’objet d’une publication en avril 2007: « les métiers en 2015 ». Ces derniers s’adressaient prioritairement aux décideurs et institutionnels de la formation (Conseil régional, DIRECCTE), ainsi qu’aux structures d’intermédiation (Pôle emploi, Missions locales…). La connaissance des évolutions quantitatives et qualitatives de l’emploi devait aider à la conception et la mise en oeuvre des politiques publiques emploi/formation.
L’objectif était, en particulier, l’adaptation du programme régional de développement des formations et, plus globalement, de permettre un meilleur pilotage de l’appareil de formation régional. Ces projections d’emploi ont, par exemple, été mobilisées pour déterminer si les différents CAP préparés en apprentissage étaient encore adaptés aux besoins, actuels et prévisionnels, des employeurs (aussi bien d’un point de vue qualitatif que quantitatif). La prise en compte, via ces projections, de la dimension économique, par ailleurs croisée avec des critères sociaux et éducatifs, a permis d’identifier des potentialités de développement de l’apprentissage au niveau V. Cette analyse croisée a aidé à l’adaptation de l’offre de formation en apprentissage pour les premiers niveaux de qualification (intégrée dans l’Accord Cadre d’Objectifs et de Moyens en faveur du développement de l’apprentissage signé en 2011 par l’Etat et la Région Ile-de-France).
Depuis le dernier exercice de projection, nous observons une évolution des questionnements sur les besoins en formation. Ces derniers témoignent de la volonté politique d’appréhender le développement économique, l’emploi et les besoins de compétences dans une approche davantage intégrée. Cette volonté s’est traduite, notamment, par l’adoption de la Stratégie Régionale de Développement Economique et d’Innovation (SRDEI) et du projet Grand Paris. Ces deux projets ont pour objectif de concrétiser l’ambition d’un développement durable des entreprises, des emplois et des territoires franciliens, qui répondent aux exigences productives, écologiques et sociales, conditions nécessaires au maintien de la position de l’Ile-de-France dans la compétition entre métropoles mondiales...
Ces évolutions ont conduit Défi métiers à intégrer d’autres problématiques dans son approche des projections d’emploi. En effet, l’adaptation de l’offre de formation aux besoins économiques reste un enjeu majeur de cet exercice. Défi métiers doit également s’interroger sur le développement économique et l’impact de la conjoncture internationale en termes de créations d’emplois dans une région comme l’Ile-de-France. C’est pourquoi, le Défi métiers a construit en 2012 une méthodologie de projection d’emploi par secteur d’activité, tenant compte des enjeux liés à la mise en oeuvre des politiques publiques. Consultez le rapport d'étude.
Home GIP-CARIF This study by Challenge business relies on macroeconomic scenarios identified by the Centre for Strategic Analysis (CAS) at the national level and tries to estimate how will evolve from the Ile-de-France in 2030, in each of the 36 sectors. Depending on the scenario, between 520 000 and 850 000 jobs could be created in the Ile-de-France. Consult the study report.
Preamble
Challenge trades, Ile CARIF-OREF, conducts periodic projections in the medium to long-term employment and vacancies by job family. More...