09 mars 2013

L'alternance en Rhône-Alpes: une semaine pour tout savoir!

Site web Rhone-Alpes OrientationL'alternance en Rhône-Alpes: une semaine pour tout savoir!
Du 14 au 23 mars 2013,
la Région Rhône-Alpes et ses partenaires organisent la 8ème semaine de l’apprentissage et de l’enseignement professionnel, une occasion unique de découvrir les formations proposées en Rhône-Alpes.
Portes ouvertes, conférences, visites d’établissements et d’entreprises, débats... Les professionnels et les élèves sont là pour informer et échanger
Avec plus de 250 actions dans tous les départements de Rhône-Alpes, cette semaine riche en événements permet aux jeunes et aux parents de découvrir plus de 200 métiers dans les établissements. Grâce aux formations dispensées dans les lycées professionnels et dans les centres de formations d’apprentis (CFA), 672 diplômes sont aujourd’hui accessibles depuis le CAP jusqu’au BAC+5. Retrouvez le programme de la semaine de l’apprentissage et de l’enseignement professionnel par département sur le site Internet de la Région Rhône-Alpes.
La Semaine de l’Apprentissage et de l’Enseignement Professionnel a lieu en Rhône-Alpes du 14 au 23 mars 2013. Cet événement régional a vocation à promouvoir cette voie de formation auprès du grand public grâce à des journées portes ouvertes, tables rondes, visites d’établissements de formation ou d’entreprises, colloques, etc.
Avec l'apprentissage, formez vous à la réussite!

Près de 80% des apprentis ont un travail dès leur sortie du système scolaire. La plupart ont déjà obtenu leur sésame pour un emploi durable: un CDI. C'est donc certain: du CAP au BAC + 6, la formation par l'apprentissage ouvre de vraies perspectives professionnelles à des milliers de jeunes Rhônalpins. La Région et L'Etat ont mis en place un Contrat d'Objectif et de Moyens pour la modernisation et le développement de l'apprentissage. Les objectifs de ce Contrat sont notamment
- l'augmentation du nombre d'apprentis dans les cinq prochaines années pour arriver à environ 53 000 d'ici 2015
- le développement du nombre et de la qualité des formations dispensés et de la qualité des conditions de vie des apprentis
Faciliter les conditions de formation et de vie des apprentis

La politique en faveur de l'apprentissage met l'accent sur l'amélioration des conditions de formation et de vie des apprentis: la bourse d'équipement professionnel des jeunes (BEPJ) a été revalorisée depuis 2008 et un fonds de solidarité aux jeunes les plus en difficulté a également être créé dans les Centres de formation d'apprentis (CFA).
Pour favoriser l'information sur l'offre de formation, l'atlas de l'apprentissage est spécialement concu pour les élèves, étudiants, parents d'élèves et professionnels de l'orientation des académies de Grenoble et de Lyon. Il permet d'accéder à toute l'offre de formation proposée en contrat d'apprentissage en Rhône-Alpes grâce à différents modes de recherches: recherche directe d'une formation ou d'un établissement, recherche par domaine de formation, recherche assistée (choix d'un type de diplôme avant ou après le bac) et recherche par CFA (centres de formation d'apprentis). L'atlas vient compléter le Guide régional de l'apprentissage adressé chaque année à l'ensemble des professionnels de l'orientation et de la formation.
Des mesures incitatives pour les employeurs

Les employeurs bénéficient d'un coup de pouce de la Région. Grâce aux AEA (Aides aux Employeurs d'Apprentis), tout employeur de Rhône-Alpes, qui conclut un contrat d'apprentissage, perçoit une aide pouvant aller jusqu'à 3 000 euros! Afin d'inciter les petites entreprises à accueillir des apprentis, des bonifications sont également prévues pour les PME de moins de 20 salariés et pour les employeurs embauchant des apprentis préparant un diplôme de premier niveau de qualification.
Rhone-Alpes website Orientation The alternation in Rhône-Alpes: one week to know everything!
From 14 to 23 March 2013, the Rhône-Alpes Region and its partners are organizing the 8th week of learning and vocational education, a unique opportunity to discover the courses offered in the Rhône-Alpes. More...

Posté par pcassuto à 10:44 - - Permalien [#]


Based Higher Education Is A Class-Warfare Scam

Massive On-Line Open Course (MOOC)-Based Higher Education Is A Class-Warfare Scam
Neuro Polar Bear has a post up today mildly criticizing Tom “Suck This” Friedman’s pollyanna column about how MOOC-based higher education is going to “revolutionize” the higher education system. Here is everything you need to know about MOOC-based education:
The goal of the MOOC (should be “mook”, cause it is designed by the plutocrats for the mooks) frenzy is twofold. First, it is to commoditize higher education, and allow big for-profit corporations to sink their blood funnels into the massive tuition/fees artery. Second, it is to provide cheaper, more uniform higher education to the proles, preparing them for life as corporate drones. Read more...

Posté par pcassuto à 09:45 - - Permalien [#]

Posmip, plateforme d’observation sociale de Midi-Pyrénées

Carif Oref Midi-PyrénéesImpulsées par une circulaire de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), les plateformes d’observation sociale émanent d’un constat: les données d’observation sont abondantes mais dispersées, parfois peu connues et partagées. D’où les difficultés pour les organismes en charge des politiques sociales de construire et d’accéder aux informations, études utiles, récentes. Les plateformes reposent sur le partage de données d’informations et d’études entre les différents partenaires. En Midi-Pyrénées, Posmip rassemble les principaux partenaires locaux: services de l’Etat, collectivités locales, organismes de protection sociale, secteur associatif… et met à disposition les études de ses partenaires. Un moteur de recherche à choix multiple permet de sélectionner une ou plusieurs thématiques.
Charte de fonctionnement de la plateforme d’observation sociale de Midi-Pyrénées
Préambule

Les plateformes d’observation sociale, impulsées en 2006 par la circulaire DREES/DGAS/MAREL/2006/317, émanent d’un constat: les données d’observation sont abondantes mais dispersées, parfois peu connues et peu partagées.
Il en résulte une difficulté récurrente pour tous les organismes en charge de politiques sociales, de construire ou d’accéder à l’information utile, récente, et aux études disponibles sur le domaine ou le territoire qui le concerne.
Il existe de fait un déficit d’articulation, de cohérence et d’interprétation entre les observations réalisées, ce qui peut entraîner des prises de décisions de politique publique insuffisamment ajustées et difficilement évaluables.
Article 1. Les objectifs de la plateforme

La plateforme d’observation sociale doit être un outil d’aide au pilotage des politiques de solidarité et de maintien de la cohésion sociale menées en Midi-Pyrénées. L’objectif principal de la plateforme qui est de produire une connaissance partagée et utile aux acteurs locaux, peut être décliné en quatre points:
    recenser, mettre à disposition et valoriser les travaux existants;
    mutualiser, décloisonner, impulser la réalisation d’études ou de travaux en commun;
    repérer et analyser les besoins en matière d’observation, d’études, identifier les priorités d’action;
    réunir les partenaires, échanger sur les bonnes pratiques, partager, contribuer à animer le débat public.
Article 2. Les partenaires de la plateforme

Ont vocation à être les partenaires de la plateforme d’observation sociale:
    les services de l’Etat et ses établissements publics
    les collectivités territoriales
    les organismes de protection sociale
    le secteur associatif, coopératif, mutualiste
    les observatoires, les centres d’études et de recherche, l’Université
Article 3. Les engagements et les garanties des partenaires

Dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, les partenaires s’engagent à:
    partager les informations détenues utiles à la mise en œuvre du programme de travail de la plateforme;
    analyser l’existant et les besoins et faire des propositions sur les manques identifiés;
    produire en commun un programme de travail annuel;
    porter à la connaissance des partenaires l’information sur les études produites et les données disponibles, fiables, susceptibles d’être diffusées en interne (plateforme exclusivement) ou en externe (grand public);
    participer aux instances et aux travaux de la plateforme en fonction du niveau d’engagement défini et accepté par l’organisme de rattachement. Chaque organisme s’engage à nommer un référent plateforme;
    valoriser et faire référence à la charte et à la plateforme dans leur communication et leur fonctionnement.
La participation à la plateforme est basée sur le volontariat. La seule condition en est l’acceptation et l’application de la présente charte.
Chaque partenaire reste propriétaire des informations et données qu’il fournit à titre gratuit dans le cadre des dispositions de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.
Chaque partenaire s’assure en outre de la conformité des traitements à la loi n°51-711 du 7 janvier 1951 sur l’obligation, la coordination et le secret en matière de statistiques.
Article 4. Les instances et le fonctionnement de la plateforme

La plateforme comprend:
    un comité de pilotage, composé d’un représentant de chaque institution signataire. Il est chargé de définir les priorités communes et les objectifs opérationnels annuels et pluriannuels. Il se réunit au moins une fois par an pour arrêter les thèmes prioritaires à retenir pour l’année à venir et pour valider le bilan des travaux menés au cours de l’année écoulée.
    un comité technique plus restreint, composé de référents désignés par les institutions signataires dont le mandat est renouvelé annuellement par le comité de pilotage. Soutien opérationnel du comité de pilotage, il propose des orientations et assure la mise en œuvre du programme de travail annuel. Il présente chaque fin d’année un bilan des travaux au comité de pilotage.  Il se réunit en tant que de besoin. Il peut créer des groupes de travail ou recourir à des experts des domaines concernés, en fonction des besoins.
    des groupes de travail thématiques qui constituent le cœur de la plateforme et qui rassemblent les acteurs intéressés pour travailler ensemble sur un thème. Chaque groupe thématique est placé sous la responsabilité d’un référent issu soit du comité de pilotage, soit du comité technique. Il établit son plan de travail en fonction des besoins exprimés, réalise le bilan de ses propres travaux et le soumet au comité technique. Il se réunit en temps que de besoin.
    des personnes ressources pour expertise scientifique et technique: garantes de la méthodologie retenue pour assurer la fiabilité des données. Ses membres sont constitués de scientifiques, statisticiens, sociologues, experts du domaine concerné…Ils sont sollicités en fonction des besoins des différents comités ou des groupes de travail.
L’animation et le secrétariat de la plateforme sont assurés par la Direction régionale Jeunesse Sports et Cohésion Sociale. Certaines tâches organisationnelles pourront être externalisées.
CARIF Oref Midi-Pyrenees Driven by a circular from the Directorate of Research, Studies, Evaluation and Statistics (Drees), social observation platforms come from the observation that the observational data are abundant but scattered, sometimes little known and shared. Where difficulties for agencies in charge of social policy to build and access to information, useful studies, recent. More...

Posté par pcassuto à 09:20 - - Permalien [#]
Tags :

Une loi sur la formation et l'apprentissage fin 2013

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Trop peu de salariés sont concernés par la formation professionnelle. Le système de formation donne trop peu de résultats. Il doit être modernisé parce que c’est une arme majeure dans la lutte contre le chômage. Tel est le constat du Président de la République qui, en visite à Blois le 4 mars 2013, veut faire que la formation professionnelle soit dirigée prioritairement vers les demandeurs d’emploi, les jeunes, les travailleurs précaires et les seniors.
Conscient des faiblesses du système de formation professionnelle (complexité, cloisonnement, inégalité d’accès à la formation…), il a demandé l’organisation d’une concertation entre les partenaires sociaux pour préparer un projet de loi sur la formation professionnelle et sur l’apprentissage, qui devra être prêt pour la fin de l’année 2013. Lire le discours de F. Hollande. Suite...
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes) Fostaithe ró-beag a bhfuil baint acu le gairmoiliúint. Tugann an córas oiliúna torthaí ró-beag. Caithfidh sé a nuachóiriú toisc go bhfuil sé ar airm mór sa chomhrac in aghaidh na dífhostaíochta. Níos mó...

Posté par pcassuto à 09:13 - - Permalien [#]
Tags :