24 février 2013

Pôle emploi 2015 se déploie

Michel Sapin, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social s’est rendu, jeudi 14 février, à l’agence Pôle emploi de Paris-Bercy.
Cette visite était l’occasion de constater le déploiement de la nouvelle offre de services « Pôle emploi 2015 », succédant au « suivi mensuel personnalisé » qui n’a plus cours.
La mise en œuvre du plan stratégique constitue une réforme d’ampleur pour le service public de l’emploi, avec l’objectif, rappelé par Michel Sapin, de « faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin ».
Le suivi différencié, au cœur de ce dispositif, consiste à s’adapter, plus encore qu’aujourd’hui, aux attentes et aux besoins des demandeurs d’emploi, sur la base d’un diagnostic partagé, élaboré avec les conseillers. Pour ce faire, trois modalités d’accompagnement et de suivi sont possibles:
- Un accompagnement renforcé pour les publics les plus éloignés de l’emploi;
- Un accompagnement guidé pour les publics ayant besoin d’un suivi régulier;
- Un suivi de la recherche pour les publics les plus autonomes.
Cette visite fut aussi l’occasion pour le Ministre de participer à une table ronde réunissant des agents de Pôle emploi, des employeurs, ainsi que des jeunes en emplois d’avenir, pour un retour d’expérience.
Michel Sapin en a également profité pour parrainer la signature de trois emplois d’avenir au profit de jeunes recrutés par Paris Habitat et la Ligue de l’enseignement. Plus d’informations.
Michel Sapin, Minister of Labour, employment, vocational training and social dialogue went, Thursday, Feb. 14, at the agency Pôle emploi de Paris-Bercy. More...

Posté par pcassuto à 17:31 - - Permalien [#]


Appels à projet VAE UT 92

Retour accueil CARIFAppels à projet VAE UT 92
L'Unité territoriale des Hauts de Seine de la DIRECCTE IDF lance 2 appels à projet.
Vous trouverez ci-joint:
- le cahier des charges et le dossier de réponse, concernant Parcours VAE 92, dispositif de suivi renforcé dans un parcours de VAE, financé par l’Unité territoriale des Hauts-de-Seine de la DIRECCTE Ile-de-France. Ce dispositif vise à favoriser l'accès à la VAE des demandeurs d'emploi, des salariés en contrats aidés résidant sur le département des Hauts-de-Seine et des salariés d’entreprises du 92 ayant déposé une demande de chômage partiel.
- la note de cadrage des actions visant à développer l’accès au titres professionnels du Ministère chargé de l’emploi par la voie de la VAE dans les centres agréés sur le département des Hauts-de-Seine, accompagnée du dossier de réponse.
Les propositions devront parvenir au plus tard le 18 mars 2013 à 11 heures à: DIRECCTE Ile-de-France, Unité Territoriale des Hauts-de-Seine, Bureau 1.25, 13 rue de Lens, 92022 Nanterre cedex.
Voir aussi sur le blog Informations collectives ACTION VAE 92.
Ar ais sa bhaile CARIF Glaonna do thionscadail VAE UT 92
An tAonad Críche na Seine Hauts de DIRECCTE IDF dhá sheol glaonna ar thograí.
Gheobhaidh tú faoi iamh:
- an tsonraíocht agus an freagra comhad a threisiú ar EVA Route 92 meicníocht mhonatóireachta i gcúrsa VAE, maoinithe ag an Aonad Críche de Hauts-de-Seine DIRECCTE Ile-de-France. Níos mó...

Posté par pcassuto à 17:08 - - Permalien [#]

Refonte des sites web du PRAO

Site web Rhone-Alpes OrientationMarché "Refonte des sites web du PRAO": téléchargez le dossier de candidature.
Le GIP PRAO - Pôle Rhône-Alpes de l’Orientation - lance un marché (non soumis au code des marchés publics) pour la refonte de ses sites web www.prao.org et www.rhonealpes-orientation.org.
1. Prestations

- Conception et réalisation du nouveau site
- Développement de nouvelles fonctionnalités et nouveaux services
- Intégration des outils existants
- Intégration de la charte graphique réalisée par l’agence de communication du PRAO
- Conseil en référencement
- Optimisation de l’outil d’analyse de consultation
2. Durée du marché

Le marché est conclu pour la durée de la réalisation de la prestation qui ne pourra dépasser le 31 décembre 2013.
3. Modalités

Remplir le formulaire ci-dessous pour accéder au dossier complet de candidature composé:
- Du cahier des charges techniques
- Du cahier des clauses administratives particulières
- Du règlement de consultation
- De l’acte d’engagement
- Du tableau récapitulatif des fonctionnalités
- Du tableau récapitulatif des coûts
4. Date limite de réception des candidatures
Mardi 19 mars 2013 à 17h00

Voir toutes les modalités dans le règlement de consultation.
Merci de remplir le formulaire pour accéder au dossier de candidature.
Aurélie SABATIER, Chargée de mission Web, Tel: 04 26 73 53 71.
Rhone-Alpes website Orientation Market "Redesign of websites COPE" download the application.
GIP PRAO - Pôle Rhône-Alpes Orientation - launches market (not subject to public procurement code) to overhaul its websites www.prao.org and www.rhonealpes-orientation.org. More...

Posté par pcassuto à 16:59 - - Permalien [#]

Trouver un emploi avec Internet

Deux nouveaux guides pratiques sont disponibles pour vous aider dans vos recherches d’emploi.
"
Trouver un emploi avec Internet" vous donne des conseils pour candidater en ligne, trouver des annonces sur Internet, poster votre CV en ligne…
"Comment aborder le marché du travail?" vous présente la meilleure méthode pour convaincre les employeurs de vous embaucher, notamment en connaissant bien votre parcours et en adaptant vos candidatures!
Ces deux guides sont disponibles dans votre agence Pôle emploi ou sur pole-emploi.fr en les téléchargeant depuis la colonne de droite de cette page: Trouver un emploi avec Internet, Comment aborder le marché du travail.
Trouver un emploi avec Internet - Introduction
Internet: votre premier outil de recherche d’emploi

Depuis plusieurs années, Internet a transformé les rapports avec le monde du travail. Avec les e-candidatures, les réseaux sociaux et professionnels ou encore les CV en ligne, Internet est devenu le principal outil de diffusion des offres d’emploi.
Les processus de recrutement ont été considérablement simplifiés et accélérés, avec pour conséquence une forte augmentation du nombre des candidatures.
Pour trouver des annonces, contacter des recruteurs ou se faire connaître, Internet offre beaucoup de possibilités aux chercheurs d’emploi, à condition de savoir s’y retrouver dans le foisonnement de l’information proposée. En effet, c’est encore une technologie récente qui se développe sans cesse et qui possède de nombreux codes qu’il faut connaître!
Ce guide à pour but de vous familiariser avec l’utilisation d’Internet pour votre recherche d’emploi. En vous présentant les techniques de recherche propres à Internet, les pièges à éviter, les astuces, vous saurez mieux utiliser les ressources de cet outil devenu aujourd’hui incontournable.
Sites d’offres d’emploi, Blog, CV-thèques... multiplieront vos chances de trouver rapidement votre futur emploi.
Une aide pour vos recherches
Internet a révolutionné le marché du travail et en particulier les moyens de recherche qu’il s’agisse d’offres d’emploi ou de renseignements sur une entreprise ou un secteur, ce nouvel outil permet d’accéder à une multitude d’informations en temps réel!
Rechercher des informations

Internet est une source inépuisable d’informations que vous pouvez consulter gratuitement et quand vous le voulez. Le danger est de se perdre dans toutes ces informations, et de passer beaucoup de temps en ligne pour une maigre récolte... Veillez à ne pas vous laisser distraire et gardez toujours à l’esprit vos objectifs! Entreprises? Secteurs d’activité? Professionnels? Salons? Internet est très utile pour obtenir des informations avant de postuler (avis d’internautes, conseils de professionnels, témoignages). En quelques clics vous pouvez préciser votre projet et trouver des interlocuteurs pertinents...
Rechercher des offres d’emploi
Plus de 500 sites coexistent en matière d’offres d’emploi. La plupart d’entre eux sont gratuits pour les chercheurs d’emploi et payants pour les recruteurs. Sachez que votre recherche s’effectue selon différents critères ou par mots-clés...
Un outil efficace pour candidater

La candidature électronique est devenue un basique de la recherche d’emploi. La majorité des offres d’emploi se trouvant sur internet, il est devenu très facile de postuler en quelques clics. Une candidature par e-mail est gratuite, instantanée, et vous permet de conserver une trace de votre courrier. Cette facilité d’utilisation ne doit pas empêcher la rigueur, les candidats ne passent généralement pas suffisamment de temps sur leur candidature en ligne!
Les règles de l’e-candidature...
Les sites d’emploi...
Les CV-thèques...
Comment être repéré sur internet?

Utiliser internet dans sa recherche d’emploi ne se limite plus aux simples candidatures en ligne et à la recherche d’informations utiles sur le marché, les acteurs ou les entreprises. Vous avez la possibilité de rejoindre des réseaux sociaux ou professionnels pour développer vos contacts comme le font aujourd’hui 80% des internautes, mais vous pouvez aussi vous créer une page personnelle pour augmenter votre visibilité sur la toile.
Les réseaux sociaux...
Les réseaux sociaux professionnels...
Créer votre page personnelle...
Lexique...
L’essentiel à retenir

Les 5 erreurs à éviter

1. Se lancer dans une recherche sur trop de sites en même temps.
2. Envoyer des candidatures identiques à toutes les entreprises.
3. Envoyer des fichiers trop lourds dans vos e-candidatures.
4. Ne pas mettre à jour vos profils sur Internet.
5. Faire des fautes d’orthographes ou utiliser des abréviations dans vos CV et lettres de motivation.
Les 5 astuces à utiliser

1. “Fouiller” pour trouver un contact.
2. Créer plusieurs profils en fonction des différents postes visés.
3. Utiliser toutes les ressources d’Internet pour mieux connaître les entreprises.
4. Utiliser des mots-clés pour apparaître plus rapidement dans les recherches des recruteurs.
5. Être vigilant aux noms des fichiers (CV, lettre de motivation,...) que vous envoyez.
Les 5 clés pour agir

1. Vérifier ce qui apparaît lorsqu’on tape votre nom sur un moteur de recherche.
2. Être proactif et rechercher des offres de manière sérieuse.
3. Entretenir votre capital relationnel: réseaux sociaux professionnels.
4. Trouver les bons interlocuteurs pour des e-candidatures ciblées.
5. Organiser ses recherches et gérer de près tous ses profils.
Tá dhá treoracha nua ar fáil chun cabhrú leat i do chuardach poist.
"Ag Lorg Poist le Internet" Tugann tú leideanna a chur i bhfeidhm ar líne, fógraí idirlín fháil, do CV ar líne iar ...
"Conas chun dul i ngleic leis an margadh saothair?" Cuireann an bealach is fearr a chur ina luí ar fhostóirí ar cíos agat, go háirithe a fhios agam do bhealach agus oiriúnú d'iarratais! Níos mó...

Posté par pcassuto à 16:37 - - Permalien [#]

Le guide de reporting de la FFP

Fédération de la Formation ProfessionnelleColloque FFP à Bercy le 18 février 2013
Plus de 400 personnes ont assisté au colloque « La formation professionnelle, un investissement majeur pour la compétitivité durable des entreprises et des territoires », organisé le 18 février à Bercy par la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP), avec le soutien de la DGCIS. Arnaud MONTEBOURG, Ministre du Redressement productif, et Thierry REPENTIN, Ministre délégué à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage, ont salué le travail animé par la FFP pour mettre en place une grille d’indicateurs de reporting et d’évaluation des investissements en formation professionnelle. Télécharger Le guide de reporting.
Partie 2 - LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE, UN ENJEU DE RSE TROP PEU PRIS EN COMPTE

À ce jour, la formation professionnelle continue n’apparaît pas comme un enjeu central dans les textes et référentiels traitant de la RSE. Cela semble lié à l’insuffisante prise de conscience que nos économies sont marquées par une intensification du processus simultané de destruction et de création de nouveaux emplois.
Chaque année environ 15% des emplois disparaissent pendant qu’environ 15% d’emplois nouveaux apparaissent. Nos économies mondialisées et fondées sur l’innovation sont ainsi travaillées plus que jamais par ce que l’économiste Joseph Schumpeter appelait la « destruction créatrice » laquelle se traduit par une accélération de l’obsolescence technologique et donc des compétences.
Bien entendu, cela appelle un accompagnement des inévitables transitions. Un pourcentage plus élevé que jamais de la population doit être capable de s’adapter à l’évolution technologique et d’apprendre et d’appliquer de nouvelles compétences pour répondre aux besoins d’un marché du travail en constante mutation. La formation des adultes, qui s’inscrit dans le cadre de l’apprentissage tout au long de la vie, est bien entendu cruciale pour relever les défis de la compétitivité des territoires et du maintien de l’employabilité des individus. On comprend pourquoi Yves Barou, le nouveau Président de l’AFPA, conseiller social du Fonds Stratégique d’Investissement depuis 2010, considère que « la première responsabilité sociale de l'entreprise, c'est d'accompagner ses salariés pour maintenir leur employabilité, leurs compétences techniques... Investir dans la formation, ce n'est pas une dépense, c'est un investissement... »
Partie 3 - LA GRILLE D’INDICATEURS DE REPORTING MISE A DISPOSITION

Mettre à disposition une grille d’indicateurs de reporting, tel a été l’objectif du groupe de travail multi parties prenantes réuni à l’initiative de la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP) forte d’un mandat du Ministère du Redressement Productif. Cette démarche vise également à mettre en capacité les entreprises de mieux répondre aux nouvelles obligations de reporting issues de l’article 225 de la loi « Grenelle 2 », la formation étant une des thématiques sociales qu’elles doivent renseigner. Or le décret d’application de l’article 225 ne pro pose pas de définitions ou méthodologies de reporting précises pour les informations demandées. Reste que les entreprises doivent expliciter leurs choix méthodologiques. La FFP a souhaité, en conséquence, produire une grille d’indicateurs sur laquelle elles pourront prendre appui.
La grille proposée comprend TROIS INDICATEURS DE BASE et SEPT INDICATEURS SUPPLEMENTAIRES. La grille s’en tient à la définition de ces indicateurs. Pour les aspects relatifs aux comptes de groupes, c’est-à-dire à la définition du périmètre de reporting et aux règles de consolidation, nous renvoyons aux principes méthodologiques de la GRI et au contenu de l’article 225 de la loi « Grenelle 2 » et de son décret d’application.
1. INDICATEURS DE BASE

1.1- Indicateur FPC1: nombre moyen d’heures de formation par an et par salarié, et par catégorie (sexe, catégorie professionnelle, classe d’âge (< 30 ans; 30 à 45 ans; > 45 ans), grande zone géographique pour les entreprises multinationales, ainsi que pour les bénéfici aires de l’obligation d’emploi BOE, i.e. les personnes en situation de handicap)
1.2 - Indicateur - FPC2: taux d’accès à la formation par catégorie
1.3 - Indicateur FPC3: programmes de développement des compétences et de formation tout au long de la vie destiné à assurer l’employabilité des salariés et à les aider à gérer leur fin de carrière
2. INDICATEURS SUPPLEMENTAIRES

2.1 - Indicateur FPC4: pourcentage de salariés n’ayant pas bénéficié d’actions de formation depuis au moins 2 ans
2.2 - Indicateur FPC5: nombre de stagiaires et d’alternants (work - study contract)
2.3 - Indicateur FPC6: effort financier de formation
2.4 - Indicateur FPC7: pourcentage de salariés bénéficiant d’entretiens d’évaluation et d’évolution de carrières
périodiques intégrant une composante formation
2.5 - Indicateur FPC8: nombre de salariés ayant suivi une formation certifiante
2.6 - Indicateur FPC9: répartition des heures de formation par thème
2.7 - Indicateur FPC10: programmes locaux et nationaux d’aide au développement des compétences...

Federation of Professional Training FFP Conference at Bercy February 18, 2013
More than 400 people attended the conference "Vocational training, a major investment for the sustainable competitiveness of enterprises and territories", held on 18 February in Bercy by the Federation of Vocational Training (FFP), with the support of the DGCIS. Arnaud Montebourg, Minister of Relief productive and Thierry Repentin, Minister for Training and Learning, welcomed the work led by the FFP to set up a grid of indicators for reporting and evaluating investment training. More...

Posté par pcassuto à 15:23 - - Permalien [#]


Nouvelle édition 2013 du Guide des organismes de formation

http://www.agefos-pme-midipyrenees.com/fileadmin/img/logos/logo_MP.gifOF en Midi-Pyrénées
Pour la seconde année consécutive, AGEFOS PME Midi-Pyrénées publie l’édition mise à jour de son Guide des organismes de formation. Il compile toutes les informations qui permettent à un organisme de formation de s’installer et de fonctionner dans le respect de la réglementation et dans le cadre des bonnes pratiques à mettre en oeuvre avec ses clients, l’Administration et les OPCA. La réglementation est complexe, évolue chaque année. Le contrôle de l’Administration se renforce et AGEFOS PME Midi-Pyrénées s’attache à accompagner les organismes de formation, de manière pédagogique, pour assurer des prestations de qualité à ses entreprises adhérentes et faciliter la gestion administrative des dossiers de formation. Outre des mises à jour liées aux évolutions légales, l’édition 2013 s’est enrichie d’une partie sur le « contrôle et la sécurisation des pratiques en matière de formation », ainsi que de plusieurs modèles de pièces administratives mises à disposition des organismes de formation. Télécharger le Guide des organismes de formation édition 2013.
Guide des organismes de formation édition 2013

Réglementation, comptabilité, contractualisation, facturation, évaluation, bonnes pratiques... tout ce que vous devez savoir est dans le Guide des Organismes de Formation 2013.
Avant-Propos
Si l’accès au marché de la formation est libre, l’activité des prestataires qui réalisent des actions de formation professionnelle continue est encadrée par de multiples règles. Se déclarer, rendre compte annuellement de son activité, respecter des obligations comptables et fiscales, formaliser la vente et la facturation des prestations... autant de principes destinés à assurer la traçabilité et à garantir la bonne utilisation des fonds de la formation professionnelle continue. Pour fonctionner sans risque dans un environnement toujours plus réglementé, il est indispensable de connaître les principales exigences imposées aux organismes de formation et les opportunités dont ils peuvent se saisir. Création, fonctionnement, développement de votre organisme, AGEFOS PME Midi-Pyrénées vous accompagne lors de toutes ces étapes!
1. Créer un organisme de formation et le faire fonctionner

- La déclaration d’activité
Elle est indispensable pour réaliser des prestations de formation, de bilan de compétences ou de validation des acquis de l’expérience (VAE)...
- Le bilan pédagogique et financier
Il est obligatoire que l’activité de formation soit exercée à titre principal ou accessoire...
- La comptabilité
Les dispensateurs de formation de droit public, bien que soumis aux règles de la comptabilité publique, doivent tenir un compte séparé de leur activité en matière de formation professionnelle continue...
2. Mettre en oeuvre des prestations de formation

- Les modes de contractualisation
La convention de formation est le mode habituel pour formaliser la vente d’une prestation de formation...
- La définition de l’action de formation « imputable »
Toutes les actions ne sont pas finançables sur les fonds de la formation professionnelle continue...
- La facturation
Vos factures, établies en double exemplaire, doivent respecter les mentions obligatoires prévues par le Code du commerce et le Code général des impôts pour toute prestation de services...
- Information des stagiaires et règlement intérieur
Tout organisme de formation doit établir un règlement intérieur. Vous n’avez pas rédigé ce document? Vous ne l’avez pas remis aux stagiaires? L’administration peut annuler votre déclaration d’activité et vous êtes passible de sanctions pénales (amende de 4 500€, interdiction de diriger un organisme de formation...)...
3. Faire vivre et développer votre activité
- Promouvoir votre activité
La publicité que vous réalisez ne doit comporter aucune mention de nature à induire en erreur sur les conditions d’accès aux formations que vous proposez, leurs contenus, leurs sanctions ou leurs modalités de financement...
- Évaluer les actions réalisées
L’évaluation des actions de formation n’est pas obligatoire, mais elle permet d’améliorer la lisibilité de vos prestations sur le marché. Elle est parfois exigée pour obtenir des cofinancements publics (Europe, État, Conseil régional...). Vous pouvez aussi valoriser la qualité de vos prestations en entreprenant une démarche de qualification ou de certification (ex: Certification NF SERVICES ou qualification OPQF)...
4. Sécuriser votre fonctionnement

- Se préparer au contrôle
Toutes les actions de formation professionnelle continue peuvent être contrôlées, qu’elles soient prises en charge par un OPCA, financées directement par une entreprise, par des institutions ou des acteurs publics (Pôle emploi, État, Conseil régional...) ou cofinancées par le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP)...
- Connaître les sanctions applicables
En cas d’inexécution (totale ou partielle) d’une action de formation, vous ne pouvez pas facturer les prestations qui n’ont pas été réalisées (voir p. 12). En cas de contrôle, si l’Administration s’aperçoit que vous avez perçu « indûment » ces sommes et que vous ne les avez pas remboursées à votre cocontractant, vous devrez effectuer un versement d’égal montant au Trésor public...
- Mettre en place une sous–traitance de qualité
Ce contrat doit identifier clairement l’action concernée, bien définir son contenu et sa durée. Dans tous les cas, en qualité de « donneur d’ordre », vous conservez la responsabilité contractuelle de la formation dispensée : c’est vous qui signez la convention ou le contrat de formation professionnelle en indiquant votre numéro de déclaration d’activité...
5. Annexes

Annexe 1 - Modèle de convention annuelle
Annexe 2 - Modèle de programme de formation
Annexe 3 - Modèle de feuille d’émargement
Annexe 4 - Modèle d’attestation de présence
Annexe 5 - Modèle d’attestation individuelle de formation
Annexe 6 - Modèle d’attestation d’obtention d’une qualification professionnelle
. Télécharger le Guide des organismes de formation édition 2013...
Contrat de professionnalisation: nouveau CERFA

Téléchargez le nouveau Cerfa
 et sa notice et découvrez ce qui a changé.
Contrat de professionnalisation: la Carte d'étudiant des métiers
La loi du 28 juillet 2011, dans son volet "alternance", prévoit la création d'une Carte d'étudiant des métiers, remise par l'organisme de formation au stagiaire... en savoir plus
http://www.agefos-pme-midipyrenees.com/fileadmin/img/logos/logo_MP.gif AN Midi-Piréiní
Don dara bliain as a chéile, foilsíonn AGEFOS fiontair bheaga agus mheánmhéide Midi-Pyrénées eagrán cothrom le dáta ar a Treoir eagraíochtaí oiliúna. Cuireann sé an fhaisnéis go léir a ligeann oiliúna a shuiteáil agus a oibriú i gcomhlíonadh agus faoi chuimsiú na ndea-chleachtas a chur i bhfeidhm le cliaint, Riarachán agus OPCA. Rialachán is casta, ag athrú gach bliain. Neartaíonn Rialú na Stiúrthóirí agus SME AGEFOS Midi-Pyrénées tá sé tiomanta do thacú institiúidí oiliúna, ar bhealach oideachais ar sheirbhísí ardchaighdeáin a chinntiú dá cuideachtaí comhalta sin agus an bhainistíocht riaracháin taifid oiliúna a éascú. Níos mó...

Posté par pcassuto à 14:38 - - Permalien [#]

Sogerma partage son apprentie - Une première en France

http://www.sudouest.fr/img/abovous_visuel_24.pngPar Alain Babaud. Une première en France
Le donneur d'ordres teste une nouvelle forme de coopération avec un sous-traitant basque. Clémence Radanne incarne une nouvelle génération d'apprentie. La jeune femme de 20 ans, native du Cantal, bénéficie en effet, depuis le 26 novembre, d'un des tout premiers contrats d'apprentissage partagé. Un dispositif officialisé par décret ministériel le 2 mai 2012, qui s'appuie sur un constat: la performance industrielle des grands donneurs d'ordres dépend, pour une part, des performances de ses partenaires sous-traitants.
Le texte permet donc à une entreprise de premier rang d'aider un sous-traitant dans la gestion de ses ressources humaines, en recrutant et pilotant un apprenti qui intervient chez lui, la moitié du temps. Clémence Radanne a signé chez EADS Sogerma, à Rochefort, un poids lourd de l'aéronautique.
Mais elle va donc effectuer la moitié de son temps d'apprentissage chez Echeverria, un sous-traitant de son employeur, basé au Pays basque. Avec pour mission d'acquérir les outils et méthodes d'amélioration continue de la production qu'elle mettra en œuvre à Bidart, pour aider le fournisseur à répondre parfaitement aux besoins de son donneur d'ordres. Du gagnant-gagnant, en quelque sorte. Suite de l'article...
http://www.sudouest.fr/img/abovous_visuel_24.png By Alain Babaud. The prime contractor is testing a new form of cooperation with a subcontractor Basque. Clémence Radanne represents a new generation of apprentice. The young woman of 20 years, a native of Cantal, has in effect since 26 November, one of the first contracts for shared learning. An formalized by Ministerial Decree May 2, 2012, based on the observation that the industrial performance of major contractors depends, in part, the performance of its outsourcing partners. More...

Posté par pcassuto à 13:42 - - Permalien [#]

Des efforts accrus pour la jeunesse

La jeunesse est une priorité du quinquennat. Face aux difficultés qu’elle rencontre, le Gouvernement construit une politique publique à la hauteur de l'enjeu. Le Comité interministériel de la jeunesse en est l’outil clé. Le Comité interministériel de la Jeunesse (CIJ) du 21 février 2013, présidé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault marque le lancement de la politique "Priorité Jeunesse". 24 ministères ont contribué à la préparation de ce comité. Les mesures estampillées "Priorité Jeunesse" s’inscrivent dans la continuité des actions d’urgence déjà menées pour les jeunes par le Gouvernement depuis mai 2012 avec notamment les emplois d’avenir, les contrats de génération, le blocage des loyers dans certaines zones urbaines et le remboursement à 100% des contraceptifs pour les mineures de 15 à 18 ans.
Dans le contexte de crise économique, la pression de la réussite scolaire et de l'insertion professionnelle s'intensifient. Les jeunes représentent 22% de la population active mais 40% des chômeurs. Par ailleurs, les conditions de vie des jeunes les plus fragilisés sont préoccupantes. Ainsi les moins de 30 ans représentent 50% des personnes pauvres. Plus d'un million de jeunes sont confrontés à une situation de grande précarité. Depuis le mois d’octobre dernier, le Premier ministre a mobilisé l’ensemble des membres du Gouvernement et leurs administrations pour construire collectivement une nouvelle politique de la jeunesse qui accompagne les nouvelles générations dans leurs parcours, leur vie quotidienne, leurs projets. L'enjeu est de redonner confiance aux jeunes et de ne laisser personne au bord du chemin.
La politique jeunesse s’articule autour de 13 chantiers prioritaires:
- Créer un service public d’information, d’accompagnement et d’orientation qui réponde à la diversité des besoins des jeunes
- Promouvoir la réussite de tous les jeunes en luttant contre le décrochage
- Améliorer la santé des jeunes et favoriser l’accès à la prévention et aux soins
- Faciliter l’accès des jeunes au logement
- Favoriser l’accès à l’emploi des jeunes
- Sécuriser les parcours d’insertion sociale et professionnelle des jeunes
- Favoriser le parcours de réinsertion des jeunes détenus ou faisant l’objet d’une mesure judiciaire
- Favoriser l’accès des jeunes aux sports, à l’art, à la culture et à une offre audiovisuelle et numérique de qualité
- Développer la culture numérique et l’accès des jeunes aux nouveaux métiers de l’Internet
- Accroître et diversifier la mobilité européenne et internationale des jeunes
- Promouvoir et valoriser l’engagement des jeunes
- Renforcer la représentation des jeunes dans l’espace public
- Conforter le lien entre les institutions et les jeunes et lutter contre les discriminations
Is Óige mar thosaíocht ag an cúig bliana comhleanúnacha. Tabhairt aghaidhe ar na dúshláin atá os, a tógadh an rialtas polasaí poiblí go dtí an dúshlán. Is é an Coiste Idir-Rannach ar Óige an phríomh-uirlis. An Coiste Idir-Rannach ar Óige (ICJ) ar an 21 Feabhra 2013, faoi chathaoirleacht an Phríomh-Aire Jean-Marc Ayrault marc seoladh an pholasaí "chun Kids." 24 ranna Tá bearta cur le hullmhú an choiste sin. stampáilte "Óige Tosaíocht" a leanúint ar an éigeandála bearta a glacadh cheana féin le haghaidh na n-óg ag an Rialtas ó Bealtaine 2012 lena n-áirítear na poist atá ar an todhchaí, conarthaí a ghiniúint, an reo cíos i roinnt limistéir uirbeacha agus frithghiniúnaigh aisíoc 100% do mhionaoisigh 15 go 18 bliain. Níos mó...

Posté par pcassuto à 13:32 - - Permalien [#]

MOOCs change education, but jobs decline in a knowledge era

Inge Ignatia de WaardBy Inge Ignatia de Waard. Jay Cross got me onto the Ted video where Daphne Koller (co-founder of Coursera) speaks about the benefits of MOOCs. And yes, great MOOCs follow the best practices of great online learning: active learning, authentic learning, peer-to-peer interactions, peer grading... and Daphne puts everything out there very clear and with research based evidence + MOOC stat examples. I love MOOCs, I organized two on mobile learning in 2011 and 2012 - the so called MobiMOOC, because I am a firm believer in both education and online, lifelong learning, as well as technology. So inevitably MOOCs have been and are to me a benefit (and please all the discussions on pro and cons only remind me of similar discussions when school television came out, or the internet even... at the beginning it is always the utopians versus the sceptics, but in the end ... the technology is simply adopted because it allows new things to happen).
BUT ... there are a few inconsistencies resulting from MOOCs on the promises they seem to provide and were I get stuck. Feel free to give me any possible answer. Read more...

Posté par pcassuto à 12:03 - - Permalien [#]

Pedagogy trumps Technology: Why All the Fuss about MOOCs?

http://s0.wp.com/wp-content/themes/pub/blix/images/spring_flavour/header_bg.jpgNice piece in our C21U newsletter, suggesting that pedagogy is more important than the MOOC technology.  How we teach is much more important for dramatic impacts on learning, than aiming for scale via advanced technology.
We may find that MOOCs work well for self-motivated students who have a lot of technology at their fingertips, have been raised in stimulating intellectual environments all their lives, who have lots of support mechanisms within their grasp to help them learn the material, and who have the wherewithal to spend the time and energy required to learn deeply what is being taught in these MOOCs. Read more...

Posté par pcassuto à 11:59 - - Permalien [#]