La jeunesse est une priorité du quinquennat. Face aux difficultés qu’elle rencontre, le Gouvernement construit une politique publique à la hauteur de l'enjeu. Le Comité interministériel de la jeunesse en est l’outil clé. Le Comité interministériel de la Jeunesse (CIJ) du 21 février 2013, présidé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault marque le lancement de la politique "Priorité Jeunesse". 24 ministères ont contribué à la préparation de ce comité. Les mesures estampillées "Priorité Jeunesse" s’inscrivent dans la continuité des actions d’urgence déjà menées pour les jeunes par le Gouvernement depuis mai 2012 avec notamment les emplois d’avenir, les contrats de génération, le blocage des loyers dans certaines zones urbaines et le remboursement à 100% des contraceptifs pour les mineures de 15 à 18 ans.
Dans le contexte de crise économique, la pression de la réussite scolaire et de l'insertion professionnelle s'intensifient. Les jeunes représentent 22% de la population active mais 40% des chômeurs. Par ailleurs, les conditions de vie des jeunes les plus fragilisés sont préoccupantes. Ainsi les moins de 30 ans représentent 50% des personnes pauvres. Plus d'un million de jeunes sont confrontés à une situation de grande précarité. Depuis le mois d’octobre dernier, le Premier ministre a mobilisé l’ensemble des membres du Gouvernement et leurs administrations pour construire collectivement une nouvelle politique de la jeunesse qui accompagne les nouvelles générations dans leurs parcours, leur vie quotidienne, leurs projets. L'enjeu est de redonner confiance aux jeunes et de ne laisser personne au bord du chemin.
La politique jeunesse s’articule autour de 13 chantiers prioritaires:
- Créer un service public d’information, d’accompagnement et d’orientation qui réponde à la diversité des besoins des jeunes
- Promouvoir la réussite de tous les jeunes en luttant contre le décrochage
- Améliorer la santé des jeunes et favoriser l’accès à la prévention et aux soins
- Faciliter l’accès des jeunes au logement
- Favoriser l’accès à l’emploi des jeunes
- Sécuriser les parcours d’insertion sociale et professionnelle des jeunes
- Favoriser le parcours de réinsertion des jeunes détenus ou faisant l’objet d’une mesure judiciaire
- Favoriser l’accès des jeunes aux sports, à l’art, à la culture et à une offre audiovisuelle et numérique de qualité
- Développer la culture numérique et l’accès des jeunes aux nouveaux métiers de l’Internet
- Accroître et diversifier la mobilité européenne et internationale des jeunes
- Promouvoir et valoriser l’engagement des jeunes
- Renforcer la représentation des jeunes dans l’espace public
- Conforter le lien entre les institutions et les jeunes et lutter contre les discriminations
Is Óige mar thosaíocht ag an cúig bliana comhleanúnacha. Tabhairt aghaidhe ar na dúshláin atá os, a tógadh an rialtas polasaí poiblí go dtí an dúshlán. Is é an Coiste Idir-Rannach ar Óige an phríomh-uirlis. An Coiste Idir-Rannach ar Óige (ICJ) ar an 21 Feabhra 2013, faoi chathaoirleacht an Phríomh-Aire Jean-Marc Ayrault marc seoladh an pholasaí "chun Kids." 24 ranna Tá bearta cur le hullmhú an choiste sin. stampáilte "Óige Tosaíocht" a leanúint ar an éigeandála bearta a glacadh cheana féin le haghaidh na n-óg ag an Rialtas ó Bealtaine 2012 lena n-áirítear na poist atá ar an todhchaí, conarthaí a ghiniúint, an reo cíos i roinnt limistéir uirbeacha agus frithghiniúnaigh aisíoc 100% do mhionaoisigh 15 go 18 bliain. Níos mó...