VousNousIlsPropos recueillis par Charles Centofanti. Le pro­jet de loi sur l'enseignement supé­rieur et la recherche, qui vient d'être sou­mis au CNESER, est source de mécon­ten­te­ment. Entretien avec Christine Noille, pré­si­dente de l'association SLU et pro­fes­seur de lit­té­ra­ture à l'université Stendhal Grenoble 3.
Pourquoi SLU rejette-t-elle le pro­jet de loi ESR?
Il aggrave la situa­tion induite par la LRU, avec des dis­po­si­tifs de pilo­tage mana­gé­rial qui vont à l'encontre des mis­sions d'enseignement supé­rieur et de recherche. Les dis­cours de la ministre de l'enseignement supé­rieur et de la recherche, Geneviève Fioraso, sur une pré­ten­due remé­dia­tion de la LRU, sont incan­ta­toires: le pro­jet est LRU 2! Ce lundi 18 février, une large inter­syn­di­cale a orga­nisé une AG de l'ESR, pour faire des pro­po­si­tions et pro­tes­ter contre le pro­jet de loi: l'amphi était trop petit pour accueillir tous les mécontents!
Sur quels points pré­cis êtes-vous en désaccord?

Il s'agit d'un pro­jet de loi fou­traque et bri­colé. Alors que la réus­site en licence semble être le chan­tier prio­ri­taire, les moyens alloués à l'université baissent. Dans cer­taines uni­ver­si­tés, des filières ferment pour équi­li­brer les comptes: à Nanterre, ce sont 13 T.D. qui viennent d'être sup­pri­més en Droit. Nous subis­sons au quo­ti­dien la pau­pé­ri­sa­tion des uni­ver­si­tés et les étudiants des pre­miers cycles en sont les pre­mières victimes. Suite de l'article...
VousNousIls Is Agallamh le Charles Bille Centofanti. Ar ardoideachas agus ar thaighde, atá curtha faoi bhráid CNESER foinse trína chéile. Agallamh le Christine Noille, uachtarán ar an SLU comhlachais agus ollamh de litríocht ag an Stendhal Ollscoil Grenoble 3. Níos mó...