http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques. Lors de l’audition par la mission parlementaire sur Pôle emploi et le service public de l’emploi de la délégation de la Fédération de la Formation Professionnelle, dont nous pouvons consulter la vidéo, un point qui concerne la configuration de l’ESS mérite attention.
En effet, Emmanuelle Pérez, déléguée générale, présente l’organisation patronale en affirmant que parmi ses 400 membres, il ya 30% d’associations, mais que ce chiffre a baissé car un certain nombre d’associations, se sont, "pour des raisons de simplification administrative et fiscale" transformées en SAS ( Société par Actions Simplifiée), et que ce sont donc 50% des adhérents qui sont selon un "modèle proche de l’ESS".
Permettant une assez grande souplesse, la SAS est utilisée pour des raisons diverses, en particulier comme un instrument de gestion privilégié par les grands groupes, notamment multinationaux, et les maisons-mères de LBO. Elle peut être aussi utilisée par des PME. Elle présente la caractéristique de ne pas voir la rémunération des dirigeants soumise à publicité. Suite de l'article...
http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpg The blog of Michael Abhervé for Economic Alternatives. At the hearing by the parliamentary commission on employment center and public service employment of the delegation of the Federation of Vocational Training, which we can see the video, one point for configuring the ESS deserves attention. More...