VousNousIlsPar Sandra Ktourza. Sauvons l'Université dresse un réqui­si­toire contre le pro­jet de la future loi sur l'enseignement supé­rieur et la recherche, qui devrait être pré­sen­tée le 6 mars en Conseil des ministres. Pour le col­lec­tif, ce pro­jet ne contient pas véri­ta­ble­ment de rup­ture avec la loi LRU. Pour Sauvons l'Université, "le gou­ver­ne­ment actuel a tenté de don­ner le spec­tacle de l'écoute et de la consul­ta­tion lors des Assises de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche tenues à l'automne 2012."
Le col­lec­tif reproche au gou­ver­ne­ment de recon­duire en fait ce que contient la loi LRU, autant en termes de bud­get qu'en termes de pou­voir du pré­sident d'université. Le sta­tut de l'enseignant-chercheur demeure par ailleurs lui aussi inchangé. La volonté de Geneviève Fioraso de sup­pri­mer les PRES  et de créer 30 pôles uni­ver­si­taires de réfé­rence au lieu des 150 contrats de sites actuels est, pour Sauvons l'Université, non une sim­pli­fi­ca­tion admi­nis­tra­tive, mais un dan­ger pour les uni­ver­si­tés non fusion­nées. Dans cette confi­gu­ra­tion en effet, ces der­nières ne seront pas bien repré­sen­tées, la "com­mu­nauté d'universités" étant le seul inter­lo­cu­teur du gouvernement. Suite de l'article...
VousNousIlsFaoi Sandra Ktourza. Soláthraíonn shábháil an Ollscoil argóint i gcoinne an dlí dréacht maidir le todhchaí an ardoideachais agus taighde, a chur i láthair 6 Márta i gComhairle na nAirí. Maidir leis an ghrúpa, ní dhéanann an tionscadal a bhriseadh i ndáiríre leis an LRU. Níos mó...