Sylvia Pinel a présenté, le 23 janvier 2013, le pacte pour l'artisanat. Ce pacte actionnera 33 leviers autour de 7 enjeux stratégiques pour renforcer l’attractivité de métiers souvent mal connus, offrir un accompagnement renforcé à ces très petites entreprises, aider au développement économique de l’artisanat sur le marché intérieur comme à l’export, et promouvoir et protéger les savoir-faire. En matière d’emploi, l’objectif prioritaire est de favoriser le renouvellement des générations, à la fois pour les 30 000 entreprises artisanales qui cherchent un repreneur chaque année et pour les 50 000 postes du secteur à pourvoir annuellement.
Le pacte pour l'artisanat: sept enjeux stratégiques
Le pacte pour l'artisanat met l'accent sur l'emploi et le développement économique de l'artisanat sur le marché intérieur comme à l'international. Il définit sept enjeux stratégiques:
  1.     Inciter les jeunes à s'orienter vers les filières de l'artisanat et renforcer l'attractivité de ces métiers, parfois méconnus ou confrontés à des pénuerie de main d'oeuvre
  2.     Faciliter la reprise d'entreprise et la transmission des savoir-faire: 63% des sociétés artisanales ne sont pas reprises lors d'un départ à la retraite. Près de 30 000 artisans partiront chaque année à la retraite durant les cinq prochaines années.
  3.     Promouvoir les savoir-faire et protéger les productions locales
  4.     Redéfinir le statut de l'artisan
  5.     Rénover le rôle des chambres de métiers et de l’artisanat dans l’accompagnement de l’entreprise artisanale à tous les stades de son développement
  6.     Soutenir les entreprises artisanales dans leur besoin de financement, via notamment la Banque publique d'investissement (BPI)
  7.     Dynamiser la compétitivité des artisans dans un environnement économique plus favorable, à travers notamment des groupements d'entreprises artisanales ou des coopératives artisanales.
Ces enjeux stratégiques se déclinent en 33 leviers qui sont un prolongement du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi.
Sylvia Pinel i láthair 23 Eanáir, 2013, Comhaontú le haghaidh ceirdeanna. Beidh an comhaontú a ghníomhachtú luamháin thart ar 7 33 ceisteanna straitéiseacha chun feabhas a chur ar tharraingteacht ceirdeanna go minic ar a dtugtar go dona, diantacaíocht a sholáthar do na gnóthaí an-bheag, forbairt eacnamaíoch handicrafts sa mhargadh baile agus margaí onnmhairithe cúnamh, agus cinn agus a chosaint fios gnó. Fostaíocht, is é an príomhchuspóir a chur chun cinn a athnuachan glúine, do 30,000 fiontair cheardaíochta ag lorg cheannaitheoir le haghaidh gach bliana agus 50,000 post san earnáil a líonadh go bliantúil. Níos mó...