Habitués à recevoir des centaines de candidatures pour des stages d'été, les recruteurs de Wall Street se les transfèrent volontiers par mail histoire de se moquer des candidats... Mais une lettre a pourtant réussi à retenir leur attention en bien cette fois ! Celle d'un jeune homme inventif, étudiant "d'université moyenne" comme il dit lui-même, qui compte bien se mettre en quatre pour décrocher son stage. Pleine d'humour, sa lettre s'est attirée les louanges des recruteurs par mails interposés. Son auteur a misé sur la modestie ("Je ne vous ferai pas perdre votre temps en gonflant mes mérites, en exagérant mes titres") et l'autodérision ("Je n'ai aucun scrupule à servir le café, cirer les pompes ou passer prendre du linge au pressing"). Suite de l'article...
Used to receive hundreds of applications for summer internships, recruiters Wall Street willingly transfer them via email story to mock the candidates... But a letter has still managed to hold their attention for good this time! That of an inventive young man, student "average college" as he says himself, who intends to go that extra mile to get his internship. More...