07 janvier 2013

Qu’est-ce que l’allocation de formation?

Revenir à l'accueil d'AGEFOS PME Ile de FranceElle est versée au salarié pour les heures de formation suivies en dehors du temps de travail dans le cadre:
   
d’actions classée en catégorie 2 du plan de formation,
    du droit individuel à la formation (DIF),
    d’une période de professionnalisation.
Calcul de l'allocation de formation

Elle correspond à 50% de la rémunération nette de référence du salarié. Elle se calcule ainsi:
Nombre d’heures de formation hors du temps de travail x Salaire horaire de référence / 2
Le salaire horaire de référence se calcule de la manière suivante:

> Pour un salarié ayant une ancienneté de plus de 12 mois
Montant de la rémunération nette versée au salarié (au cours des 12 derniers mois précédents le début de la formation) / Nombre total d’heures rémunérées (au cours des 12 derniers mois précédents le début de la formation)
> Pour un salarié ayant une ancienneté inférieure à 12 mois
Montant de la rémunération nette versée au salarié / Nombre total d’heures rémunérées
> Pour les salariés intérimaires
Sont prises en compte les heures rémunérées au titre de la mission en cours ou de la dernière mission.
> Pour les salariés au forfait jour
Le salaire horaire de référence pour l’allocation de formation est déterminé par le ratio entre la rémunération nette annuelle et la formule suivante: 151,67 heures x nombre de jours de la convention individuelle de forfait x 12 / 217 jours.
L'allocation de formation en pratique

Sauf accord d’entreprise, l’allocation est versée au plus tard à la date normale d’échéance de la paie du mois suivant celui où les formations en dehors du temps de travail ont été effectuées.
Vous devez remettre chaque année à vos salariés un document annexé au bulletin de paie retraçant:
    l’ensemble des heures de formation effectuées en dehors du temps de travail,
    les versements de l’allocation afférents.
L’allocation de formation n’est pas une rémunération:

    elle n’est donc pas soumise à cotisations sociales.
    elle est soumise à l’impôt sur le revenu des personnes physiques.
Ar ais sa bhaile do SMEanna AGEFOS Ile de France Tá sé a íoc leis an bhfostaí chun an uair an chloig de oiliúna taobh amuigh d'uaireanta oibre faoi:
gníomhartha atá liostaithe i gCatagóir 2 ar an bplean oiliúna,
ceart aonair chun oiliúint (dif)
tréimhse professionalization.
Ríomh an liúntas oiliúna
Freagraíonn sé seo do 50% de phá glan an tagairt d'fhostaithe. Níos mó...

Posté par pcassuto à 23:07 - - Permalien [#]


TRAVAIL 44 - l'info des quadras-quinquas

L'association ASSPRO édite une lettre numérique a destination des quadras-quinquas. TRAVAIL 44 "l'avenir grand ouvert". La lettre des ACTIFS-quadras-quinquas-de Loire Atlantique en recherche d'un emploi, d'un complément d'activité ou qui souhaitent créer leur travail.
SOMMAIRE

    * programme café des actifs, ce jeudi 10 janvier 2013
    * Loire Atlantique 2012: le chômage des quinquas s'envole
    * Loire Atlantique 2013: faibles perspectives
    * Le contrat de génération: la solution?
    * Trouver un emploi plus vite
    * Votre caisse de retraite peut vous aider
    * Quelques jobs
    * Le meilleur pour la fin
1. café des ACTIFS (+45 ans) de ce jeudi 10 janvier (gratuit)

Au programme:
* Simplifiez-vous la vie!

«Simplifiez vous la vie, goûtez l’art de la simplicité, changez durablement »: tel est le thème de l’intervention de Véronique COQUET. Après avoir vécu aux Etats Unis d’Amérique et occupé un poste de haut niveau dans le secteur bancaire, Véronique COQUETa  travaillé un processus de développement personnel qui permet d’évaluer ses véritables besoins pour vivre… sereinement. Une intervention à ne pas manquer.
* Votre avenir est-il sur les réseaux sociaux numériques?
Viadeo, Linkdin…vous qui cherchez un travail, vous connaissez ? Ils font partie de ces nouveaux réseaux sociaux numériques qui servent, entre autres, à mettre en lien chercheurs et demandeurs d’emploi. Quelle est leur réelle portée ? Sont-ils vraiment utiles ?  C’est à ces questions que Floriane RESMOND, utilisatrice experte, tentera de répondre avec la participation des participants. Un moment  d’échange où il faut, c’est certain, être présent. Lors de votre venue, n'oubliez pas d'apporter votre cv et de le déposer: nous le transmettrons à nos partenaires. De même, vous pourrez, si vous êtes prestataire ou consultant présenter votre offre (gratuitement).En savoir plus www.initiatives-emploi.fr.
2. Loire-Atlantique 2012: le chômage des quinquas s’envole

L’année passée a connu un accroissement de 16% (cat abc) du chômage des + de 50 ans en Loire-Atlantique.  Le nombre des personnes concernées s’élève à plus de 18000 selon les chiffres de Pôle emploi. Ne sont pas inclus les 45-50 ans ni tous ceux qui ne sont plus inscrits. Dans ce cas nous approchons les 25000 (estimation)..
3. Loire-Atlantique 2013: faibles perspectives

Une récente enquête menée par la Chambre de Commerce et d’industrie de Nantes St Nazaire, auprès des chefs d’entreprises, montre que les perspectives de création d’emplois sont faibles. Il est cependant probable que vers la fin de l’année l’économie départementale connaîtra les premiers effets de la récente commande passée à la société STX. Il ne faut pas cependant s’attendre à des recrutements en masse. Nous pensons toutefois que les seniors qualifiés pourront "bénéficier" de la pénurie de compétences qui s’annonce sur le bassin nazairien dans le secteur industriel.
4. Le contrat de génération: la solution?

Le contrat de génération participe d’une volonté de traitement social de masse du chômage. Il s’agit d’une mesure de maintien dans l’emploi qui s’adresse aux seniors qui sont, encore, du bon côté du « guichet ».
5. A lire : TROUVER PLUS VITE UN EMPLOI par Sarah FAMERY,

Même dans une conjoncture économique difficile, trouver un emploi dépend en partie de soi. Partant de ce constat Sarah Famery, experte dans l'accompagnement personnel de chercheurs d'emploi, vous aide à mettre toutes les chances de votre côté. En savoir plus sur notre site www.initiatives-emploi.fr
6. Votre caisse de retraite peut vous aider

A l’exemple de la mutuelle Malakoff-Médéric, sachez que votre caisse de retraite peut vous aider si vous êtes en difficulté en raison la perte de votre emploi. N’hésitez pas à nous en parler lors du prochain café des ACTIFS.
7. Quelques jobs

Sur notre site nous proposons quelques emplois. Pour consulter ces offres vous devez être membre (gratuit) www.initiatives-emploi.fr rubrique emploi (n’apparaît que si vous êtes inscrit).
8. Le meilleur pour la fin

"Nous allons vers une humanité différente. On râle  mais on n'y échappera pas , cette humanité sera condamnée à des partages, y compris à celui de la plus grande richesse qui est l'emploi" Henri GROUES
Nous vous souhaitons une belle, rayonnante et fraternelle année 2013.
Pour vous abonner gratuitement  à cette lettre mensuelle cliquez ici.
N'hésitez pas à nous faire connaître: association ASSPRO--57 rue des Vignerons 44220  COUERON redaction@agence-asspro.org tel 06 33 05 52 63.
The association publishes a letter ASSPRO digital forties-fifties destination. TRAVAIL 44 "l'avenir grand ouvert". WORK 44 "wide open future." The letter forties-fifties-ACTIVE-Loire Atlantique looking for a job, further activity or who want to create their work. More...

Posté par pcassuto à 13:41 - - Permalien [#]

La formation continue universitaire en 2010 est dynamique

http://cache.media.education.gouv.fr/image/2011/68/3/ni1108formationcontinue_172683.jpgPar Joëlle Grille, DEPP A1, Note d'information - N° 12.22. La formation continue universitaire dispensée dans les universités, le Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) et les écoles d'ingénieurs publiques compte 447 000 stagiaires en 2010, soit une hausse de 2% par rapport à l’année précédente. Elle délivre 10% des diplômes nationaux et s’affirme comme une voie de certification à part entière de l’enseignement supérieur. L’augmentation de 10% du nombre de contrats de professionnalisation et l’allongement de la durée moyenne des stages pratiques en entreprises sont autant de signes manifestant le renforcement de la place prise par l’entreprise dans la formation continue à l’université.L’essentiel, Chiffres-clés, L’infographie, Repères, Approfondissement.
L’essentiel
Les trois quarts des recettes proviennent de fonds privés dont 43% pour les entreprises et les organismes paritaires collecteurs agréés par l'État (Opca). Elles constituent les premiers contributeurs de la formation continue en université, alors que les salariés des entreprises privées ou publiques ne représentent que 39% des stagiaires. Les 14 000 contrats de professionnalisation signés en 2010 ainsi que l’allongement de la durée des stages en entreprise témoignent que l’alternance a trouvé sa place à l’université, plus particulièrement dans les instituts universitaires de technologie (IUT). Le quart des stagiaires suit une formation longue (d’une durée de 330 heures en moyenne) menant à des diplômes nationaux ou à des titres inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles. Le nombre d’inscrits dans les formations courtes (28 heures en moyenne) se maintient à 28% des stagiaires.
Chiffres-clés
387 millions d’euros

chiffre d’affaires au titre de la formation continue
447 000

nombre de stagiaires
68 000 diplômes délivrés en formation continue dans le supérieur

Au total, en 2010, 68 200 diplômes ont été délivrés au titre de la formation continue organisée par les établissements publics d’enseignement supérieur (y compris les diplômes complets validés par la VAE, validation des acquis de l’expérience). Les universités contribuent à 90% de l'ensemble, le CNAM à 8% et les écoles d’ingénieurs à 2%. Les diplômes attribués sont à 64% des diplômes nationaux et à 36%des diplômes d’universités ou d’établissements.
En 2010, les universités ont accordé plus de diplômes nationaux ou équivalents qu’en 2009: 62% contre 58%. Sur les 423 000 diplômes nationaux qui ont été délivrés en 2010 par les universités dans le cadre de la formation initiale et de la formation continue, 10,5% le sont dans le cadre de la formation continue. La cible ministérielle de 10% a donc été atteinte cette année.
Forte poussée des diplômes de niveau I délivrés en formation continue à l'université

Parmi les 43 800 diplômes nationaux délivrés en formation continue dans les établissements d’enseignement supérieur (y compris les 2 200 diplômes complets validés par la VAE) en 2010, les plus demandés sont les diplômes de niveau II, qui représentent 42% du total, soit deux points de moins qu’en 2009. Plus de 10 000 licences professionnelles (dont 6 000 en IUT) ont été délivrées en 2010, soit 24% de l’ensemble des diplômes (- 2 points).
Le nombre de diplômes de niveau I gagne deux points (36% à la place de 34%) et le master professionnel reprend sa croissance; il représente 16% de l’ensemble des diplômes nationaux délivrés par la formation continue dans l’enseignement public du supérieur. Le nombre de diplômes de niveau III, principalement les DUT, remonte d’un point (9% contre 8%) alors que celui des diplômes de niveau IV, préparé uniquement par l’université avec principalement le DAEU A (littéraire), reste toujours stable (13%).
Trois groupes de spécialités reçoivent 53% des inscriptions

La répartition des stagiaires inscrits par spécialités de formation reste la même qu’en 2009 avec, pour les universités, un quart des inscriptions dans les « Services à la personne » (essentiellement la santé) suivis de « Sciences humaines et droit » pour 18% des inscrits et « Formations générales » pour 16%. Le reste des inscrits se répartit entre les autres spécialités.
http://cache.media.education.gouv.fr/image/2012/70/9/Graph_NI_2012_Formation_continue_enseignement_superieur_237709.jpgL’infographie
Note de lecture: en 2010, la durée moyenne pour obtenir un diplôme national en université est de 332 heures alors qu'elle était de 290 heures en 2007.
Repères
Les publics de la formation continue

Les salariés du secteur privé et les agents de la fonction publique peuvent se former au titre du plan de formation de l’entreprise ou au titre du droit individuel à la formation (Dif). Les demandeurs d’emploi peuvent suivre une formation rémunérée, soit dans le cadre d’actions financées par les régions ou par l’État, soit dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Les travailleurs indépendants participent au financement de la formation par le versement d'une contribution à un organisme collecteur habilité par l’État. Les particuliers, inscrits à leur initiative, financent tout ou partie de leur formation.
Le financement de la formation continue

La formation professionnelle continue est financée principalement par les fonds privés, les entreprises et les particuliers, ainsi que par les régions et l’État. Les entreprises ont l’obligation de financer des actions de formation. Les conseils régionaux financent des dispositifs en direction des jeunes de 16 à 25 ans et des demandeurs d’emplois. En concertation avec l’État et les partenaires sociaux, ils élaborent le plan régional de développement de la formation professionnelle. L’État finance des actions de formation en direction des demandeurs d’emploi et de publics spécifiques (handicapés, immigrés, détenus, etc.). L’Union européenne accorde également des subventions.
Approfondissement

Télécharger la Note d’information

La formation continue universitaire en 2010 est dynamique
, Note d'information n° 12.22, décembre 2012
Archives sur le même thème
La formation continue universitaire poursuit sa croissance en 2009, Note d'information n° 12.07, mai 2012
Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, La formation continue, édition 2011,
Note d’information n° 11.08, avril 2011, La formation continue universitaire accentue son caractère professionnalisant en 2008,
Note d’information n° 11.02, janvier 2011, Une présence de plus en plus affirmée des entreprises dans la formation continue universitaire entre 2003 et 2008,
Note d'information n° 08.07, janvier 2008, L'activité de la formation continue universitaire fléchit en 2005 - Diplômes délivrés et chiffres d'affaires
Note d'information n° 08.06, janvier 2008, L'activité de la formation continue universitaire fléchit en 2005 - Publics et formations.
Voir aussi sur le blog L'enseignement supérieur dans l'état de l'École 2012, 10 ans de la VAE - Rappel des textes pour l'Enseignement Supérieur, La formation continue dans l'enseignement supérieur, La Formation Continue dans L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche (n°5 - décembre 2011), La formation continue des adultes dans l'enseignement supérieur/5000ème article sur le blog, La VAE dans les établissements d'enseignement supérieur en 2010, Nomination des Coordonnateurs à la formation continue dans l’enseignement supérieur, L'activité de formation continue dans l'enseignement supérieur, le nouveau site, La validation des acquis dans l’enseignement supérieur en 2009, Rapport d'activité de la CNCP: le Supérieur à l'honneur, La validation des acquis dans les établissements de l’enseignement supérieur en 2009, La formation continue des adultes dans l'enseignement supérieur, La formation continue dans l'enseignement supérieur, Le Supérieur dans l'enquête Génération 2007, L'activité de formation continue dans l'enseignement supérieur, La Formation Continue dans L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche (n°4 - décembre 2010), L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche (n°3 - décembre 2009), La validation des acquis dans l’enseignement supérieur en 2008, La validation des acquis dans l’enseignement supérieur en 2007, Bilan global 2007 de la Formation Continue dans l'enseignement supérieur, Certifications et Validation des Acquis de l’Expérience dans l’enseignement supérieur, VAE: Spécificités de l’enseignement supérieur, La Formation Continue dans l'indicateur LOLF OBJECTIF n° 4 : Faire de l’enseignement supérieur un outil performant de formation tout au long de la vie, 4.1: Pourcentage de diplômés en formation continue par rapport au nombre total de diplômés, 4.2: Nombre des validations des acquis de l’expérience dans les universités, L'apprentissage attire de plus en plus, notamment dans le supérieur, La formation continue dans l'enseignement supérieur: bilan global, Le rapport de la DEPP sur la VAE en 2007 ne prend pas en compte les Universités et le Supérieur, Le supérieur dans le rapport 2008 de la CNCP, La formation continue dans le cadre de la formation tout au long de la vie au Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, OCDE: Élargir l’accès à l’enseignement supérieur et à la formation continue, La validation des acquis dans l'enseignement supérieur.
http://cache.media.education.gouv.fr/image/2011/68/3/ni1108formationcontinue_172683.jpg De réir Grille Joëlle, Depp A1, Nóta Eolais - Uimh 12.22. Leanúnach oideachas ollscoile oideachais a sholáthraíonn ollscoileanna, tá an (Conservatoire Náisiúnta des Ealaíon Métiers et) CNAM agus scoileanna innealtóireachta poiblí 447 000 mac léinn sa bhliain 2010, méadú de 2% i gcomparáid leis an mbliain roimhe sin. Cuireann sé 10% de na dioplómaí náisiúnta agus Dearbhaíonn féin mar chonair deimhniúcháin iomlán ar ardoideachas. Is iad an t-ardú 10% i líon na gconarthaí oiliúna agus síneadh leis an tréimhse ar an meán oiliúint phraiticiúil i gcuideachtaí go léir a léiríonn comharthaí a neartú an seasamh a ghlac an chuideachta in oideachas leanúnach ag an ollscoil.
An eochair, figiúirí eochair, grafaicí ríomhaire, Compass, doimhneacht. Níos mó...

Posté par pcassuto à 12:29 - - Permalien [#]
Tags :