La Documentation Française - la librairie du citoyenAuteur(s): BARRE SINOUSSI Françoise, BERGER Vincent. FRANCE. Présidence de la République; FRANCE. Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Editeur: Présidence de la République.
Date de remise : Décembre 2012 - 88 pages. Télécharger le rapport.
Présentation
Le présent rapport synthétise les réflexions issues des « Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche » organisées à l'échelle nationale et territoriale entre juillet et novembre 2012. Les 135 propositions du rapport réalisé par le Comité de pilotage des Assises sont axées autour des thématiques suivantes: la réussite des étudiants, l'ambition pour la recherche et enfin l'organisation de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Synthèse des principales propositions issues des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche

- Assurer une continuité entre le lycée et l’enseignement supérieur (propositions 1 à 7)
- Réformer la licence dans le sens d’une spécialisation disciplinaire progressive et augmenter le taux d’encadrement
en premier cycle (propositions 9, 14)
- Renforcer dans la loi la priorité d’accueil des bacheliers professionnels en STS et des bacheliers technologiques en IUT (proposition 13)
- Encourager les formations en alternance et tout au long de la vie (propositions 16 à 20)
- Rattacher par partenariat chaque classe préparatoire aux grandes écoles à une université (propositions 21 et 22)
- Faire reconnaître le doctorat dans la haute fonction publique et dans les conventions collectives (proposition 34)
- Mettre en place une initiative nationale de l’enseignement en ligne (propositions 36 à 39)
- Mettre en place une nouvelle allocation d’études versée sur critères sociaux et d’assiduité (proposition 44)
- Construire un agenda stratégique sur les grands enjeux de société (propositions 54 et 55)
- Développer les coopérations entre la recherche publique et la recherche privée (propositions 56 à 58, 102 et 103)
- Augmenter le soutien de base des laboratoires (proposition 59)
- Améliorer la sincérité budgétaire de l’enseignement supérieur et de la recherche (propositions 65 à 69)
- Mieux faire participer l’ensemble de la société aux choix scientifiques (propositions 73 et 74)
- Mettre en cohérence et développer l’action internationale de la France dans  le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche (propositions 26, 29, 49 à 52, 70 et 71, 76 à 80)
- Retirer la personnalité morale aux « idex » et supprimer les « périmètres d’excellence » (propositions 82 et 83)
- Remplacer toutes les structures ayant pour objectif de faire coopérer des équipes de recherche par une seule structure-­‐type, légère et sans personnalité morale (proposition 86)
- Réviser la gouvernance des universités vers davantage de collégialité et de démocratie (propositions 87 à 94)
- Transformer les pôles de recherche et d’enseignement supérieur en grandes universités à l’échelle régionale (proposition 95 à 99)
- Elaborer des schémas régionaux de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (propositions 100 à 103)
- Consolider les ressources humaines des opérateurs de l’enseignement supérieur et de la recherche et revaloriser les carrières (propositions 104 à 108)
- Résorber la précarité de l’emploi dans l’enseignement supérieur et la recherche (propositions 108 à 113)
- Mieux former les enseignants-chercheurs à la pédagogie (propositions 114 et 115)
- Prendre en compte toutes les activités des chercheurs, des enseignants-chercheurs et des ingénieurs dans leur carrière (propositions 116 à 119)
- Faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes (proposition 124)
- Redéfinir le système d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche et supprimer les notations (proposition 131 et 132)
- Dépasser 0,85% du PIB pour les dépenses de recherche publiques, hors militaire et grands programmes technologiques. Atteindre ainsi 1,15% du PIB pour le total des dépenses publiques de recherche et de développement (proposition 134)
- Augmenter les budgets des universités progressivement pour atteindre une dépense de 9000€ par étudiant, hors dépenses de recherche (proposition 135).

La Documentation Française - la librairie du citoyen Συγγραφέας (-ες): Françoise Sinoussi BAR , Vincent BERGER . ΓΑΛΛΙΑ. Προεδρία της Δημοκρατίας, ΓΑΛΛΙΑ. Υπουργείο Ανώτατης Εκπαίδευσης και Έρευνας.
Εκδότης: Προεδρία της Δημοκρατίας.
Προθεσμία:. Δεκέμβριος 2012 - 88 σελίδες Κατεβάστε την έκθεση.
Περισσότερα...