http://www.anrt.asso.fr/com/imgAdmin/1355826689557.jpgLa lettre européenne de l'ANRT n° 255 - décembre 2012 - H2020, rien n'est joué!
Les articles du dernier numéro

- La rigueur de suivi des dépenses de recherche restera payante dans Horizon 2020
- Chaînes de valeur mondialisées et nouvelle politique industrielle européenne: vers la realpolitik?
- Réduire le nombre de soumissions de projets, un enjeu de plus en plus stratégique
- L'innovation européenne est alimentée par des profils de recherche très divers.
Téléchargez le sommaire et l'édito du dernier numéro N°255 – Décembre 2012. Bulletin d'abonnement. Contact: Martine Lux, Tél + 33 1 55 35 25 70. Association Nationale de la Recherche et de la Technologie-ANRT-Europe, 41 boulevard des Capucines, 75002 Paris, France. Fax + 33 1 55 35 25 55 -  lettre-europeenne@anrt.asso.fr.
Le Parlement européen et le Conseil compétitivité ont élaboré leurs premières orientations pour le programme Horizon 2020. Le Parlement souhaite un budget élevé, la reconnaissance des coûts complets de la recherche, une priorité accordée à la mobilité des chercheurs, aux PME et à la transition énergétique.
Le Conseil hésite à maintenir le budget « recherche et innovation pour l’emploi ». Il soutient la Commission européenne dans son effort de réduction des financements accordés à chaque projet. Il se cramponne à la politique de cohésion et de l’agriculture dont les financements passés se sont avérés inefficaces ! Il soutient globalement la répartition de l’effort entre les différentes actions de recherche telle que la propose la Commission.
Dans ce grand caravansérail, les marchandages politiques à court terme l’emportent sur les impératifs d’une politique commune de recherche, les rhétoriques masquent des objectifs contestables.
L’abandon des coûts complets promu par la Commission et le Conseil se dissimule derrière d’engageantes formules telles que « coûts réels » et « simplification», l’astuce étant que si les coûts complets (full costs) sont bien réels, les coûts réels ne sont pas nécessairement complets (p.2 à 4). La nouvelle politique de spécialisation industrielle européenne (p. 5, 6) que la Commission et le Conseil appellent de leurs voeux devrait passer par le renforcement relatif du pilier 2 « Leadership industriel » européen et une protection renforcée des résultats…
Par respect du temps des chercheurs, il serait bienvenu de diminuer le nombre de projets soumis inutilement et d’améliorer les taux de réussite (p.7 à 9). Comment alors mieux coller aux agendas stratégiques de recherche pour programmer des appels à projets stratégiques fortement prescriptifs qui dissuadent les candidatures périphériques?
En 2013, le principe de réalité pourrait inspirer de bonnes résolutions: ne pas relever sans les grands acteurs les défis qui demandent des solutions à grande échelle, ne pas relever les défis énergétiques sans traiter le cas des transports et du bâtiment, ne pas relever les défis de la recherche partenariale en multipliant les actions et la mobilité mono-disciplinaires, ne pas relever les défis de la compétitivité en subventionnant les marchés agricoles…
Meilleurs voeux! A.Q.
http://www.anrt.asso.fr/com/imgAdmin/1355826689557.jpg The letter European ANRT No. 255 - December 2012 - H2020, nothing is done!
Articles from the last number
- Strict monitoring of research spending in 2020 will pay
- Value Chains and global new European industrial policy: towards the realpolitik?
- Reduce the number of project proposals, an issue increasingly strategic
- European innovation is fueled by diverse research profiles.
Download the summary and the editorial of the latest issue N ° 255 - December 2012. Subscriptions. More...