26 décembre 2012

Permis poids lourds: la réglementation évolue

A partir du 19 janvier 2013 de nouvelles règles sont instaurées pour harmoniser les permis de conduire dans l’Union Européenne.
Les changements sont nombreux: durée de validité du document, introduction d’une puce électronique, création de deux nouvelles catégories de permis dans le domaine du transport de personnes et de marchandises, élévation de l’âge minimum requis pour se présenter à une épreuve…
Les conducteurs de poids lourds et de véhicules de transport sont directement impactés par cette nouvelle réglementation:
1. Âge minimal requis augmenté. Auparavant de 18 ans, l’âge minimal requis pour pouvoir présenter le permis poids lourd (C) est porté à 21 ans.
2. Durée de validité du permis limitée à 5 ans. Passé ce délai, les conducteurs « professionnels » devront faire renouveler leur permis (C1, C, CE, C1E), comme pour une pièce d’identité. La durée de validité du permis pour les conducteurs détenteurs du permis B est quant à elle fixée à 15 ans.
3. Création de deux nouvelles catégories.
- C1, permettant de conduire un véhicule dont le poids total est compris entre 3,5 et 7,5 tonnes.
- C1 E, permettant de conduire le même type de véhicule que le permis C1 ou un véhicule de catégorie B attelé d’une remorque dont le PTAC excède 3,5 tonnes.
4. Introduction d’un document électronique. D’un format proche de la carte bancaire et doté d’une puce, le nouveau permis sera délivré, à partir de 2013, à tous les nouveaux conducteurs.
Des évolutions importantes à préparer… avec l’aide d’Intergros!

Contactez, pour toute question, votre conseiller Intergros.
Découvrez les formations à la conduite proposées dans le cadre des Formations négociées avec des organismes partenaires d’Intergros.
From 19 January 2013 new rules were introduced to harmonize driving license in the EU. The changes are numerous: validity of the document, the introduction of an electronic chip, creating two new categories of permits in the transport of people and goods, raising the minimum age to attend an event... The truck drivers and vehicles are directly impacted by the new regulations:
1. Minimum age increased. Before age 18, the minimum age to be able to present the HGV license (C) is increased to 21 years.
2. Duration of validity limited to 5 years. After this time, drivers 'professionals' will have to renew their license (C1, C, CE, C1E), as an identity. The period of validity of licenses for drivers license holders B is itself set at 15 years. More...

Posté par pcassuto à 23:43 - - Permalien [#]


Le rôle du travail temporaire dans l'emploi des personnes handicapées

L’Observatoire du Travail Temporaire a publié une étude réalisée par le Crédoc en partenariat avec l’Agefiph qui porte sur le profil des salariés intérimaires handicapés et sur le rôle du travail temporaire dans leur emploi et leur insertion professionnelle. Cette étude met en évidence les points communs et les différences entre travailleurs handicapés en emploi, en intérim et en recherche d’emploi, et donne le point de vue des agences d’emploi et des entreprises utilisatrices sur l’emploi des personnes handicapées.
Profil et motivation des intérimaires handicapés

90% des travailleurs handicapés intérimaires sont très satisfaits des services de leur principale agence d’emploi. Ils reconnaissent notamment la qualité de l’accueil et la fréquence des offres. 8% des intérimaires handicapés ont bénéficié d’un suivi spécifique par une agence d’emploi au cours des trois dernières années. Cet accompagnement particulier est varié: formations d’adaptation au poste, tutorat, information de l’employeur, sensibilisation du personnel. Le taux de satisfaction est fort: les deux tiers des personnes en ayant bénéficié le jugent efficace.
La majorité des travailleurs handicapés intérimaires a un niveau de qualification très faible. Ce sont majoritairement des hommes (67%), beaucoup plus âgés que l’ensemble des intérimaires (la moyenne d’âge est de 40 ans).
L’Observatoire du Travail Temporaire a publié une étude réalisée par le Crédoc en partenariat avec l’Agefiph qui porte sur le profil des salariés intérimaires handicapés et sur le rôle du travail temporaire dans leur emploi et leur insertion professionnelle. Cette étude met en évidence les points communs et les différences entre travailleurs handicapés en emploi, en intérim et en recherche d’emploi, et donne le point de vue des agences d’emploi et des entreprises utilisatrices sur l’emploi des personnes handicapées.
Το Παρατηρητήριο έχει εκδώσει προσωρινή μελέτη εργασίας από Crédoc σε συνεργασία με Agefiph καλύπτει προφίλ των προσωρινά απασχολουμένων με ειδικές ανάγκες και ο ρόλος της προσωρινής εργασίας στον τομέα της απασχόλησης και της απασχολησιμότητας τους. Η μελέτη αναδεικνύει τις ομοιότητες και τις διαφορές μεταξύ των ατόμων με αναπηρία στην απασχόληση, προσωρινή απασχόληση και την έρευνα, και παρέχει την άποψη των οργανισμών και των επιχειρήσεων για την απασχόληση των χρηστών για την απασχόληση των ατόμων με ειδικές ανάγκες. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 23:22 - - Permalien [#]

L'actualité des congés individuels de formation

L'actualité des congés individuels de formation. Philippe Troubat, Responsable du conseil et des services aux salariés au FAF.TT, nous parle sur l’actualité des congés individuels de formation.
Quel bilan peut-on tirer de l’année 2012?

En raison de la crise économique, l’année 2012 a été caractérisée par une forte augmentation des sollicitations de la part des salariés intérimaires et permanents ayant un projet individuel de formation. Le nombre de demandes d’informations traitées par notre plate-forme téléphonique est en augmentation de 25%, celui des dossiers présentés en commission de 21%. En face, le budget en augmentation de 10%, n’a pas permis de maintenir les taux d’accord des années précédentes. En 2012, ces taux d’accord sont de 41% pour les CIF intérimaires et de 55% pour les CIF CDI. Pour les salariés intérimaires, il faut distinguer:
- les publics prioritaires, pour lesquels le taux d’accord a varié de 70 à 90%,
- les publics justifiant de l’ancienneté conventionnelle de base, pour lesquels le taux d’accord varie a varié de 20 à 30%.
Quelles sont les perspectives pour 2013?

Les perspectives économiques pour 2013 laissent à penser que la situation restera stable voire ira en s’aggravant, notamment pour les permanents. Les taux d’accord risquent donc de rester à des niveaux faibles. Il s’agit d’une information importante à diffuser aux salariés de la branche envisageant de monter un dossier CIF. Les priorités CIF restent inchangées pour 2013. La présentation et la faisabilité du projet sont les premiers critères de décision des administrateurs (à l’aide du questionnaire projet joint au dossier CIF, du CV et du programme de formation). Ensuite vont jouer des critères comme le niveau de formation initiale des salariés, leur âge ou encore la validation de la formation visée.
Quelle est l’offre de services proposée par le FAF.TT pour les salariés intérimaires et permanents ayant un projet individuel de formation?

Pour être aidés dans leurs démarches de réflexion et de mise en œuvre de leur projet et de constitution de leur dossier, les salariés peuvent solliciter nos chargés d’information et nos conseillers au 01 73 78 13 30. Une offre de service d’information, de conseil et d’accompagnement, est à leur disposition quel que soit leur lieu d’habitation: réunions d’information, entretien de conseil et d’accompagnement, ateliers, aide à la recherche d’un organisme de formation…

The timeliness of individual training leave. Philippe Troubat, Head of consulting and IT services to employees FAF.TT we talk about the news of individual training leave. More...

Posté par pcassuto à 22:56 - - Permalien [#]

Le marché du travail vient à vous

Accéder à la page : Accueil Un nouvel outil « Mon marché du travail » est disponible sur l’espace personnel des demandeurs d’emploi et candidats, sur le site pole-emploi.fr.
Cet outil est destiné à aider les internautes dans leur recherche d’emploi.
Il présente des informations sur le marché du travail permettant:
- de renforcer ses connaissances des comportements de recrutement sur les secteurs d’activité, les emplois et les métiers,
- d’accéder facilement à l’information,
- d’adapter ses recherches d'emploi en fonction du contexte.
Comment faire une recherche avec cet outil

Une fois sur la page « Mon marché du travail », la recherche s'effectue en deux étapes:
1- Choix du métier, renseigner le libellé du métier recherché ou son code ROME
2- Choix de la zone géographique
Le résultat obtenu

1- Le nombre d’offres déposées
2- Le nombre de candidats et de demandeurs d’emploi qui pourraient être intéressés par les offres
3- La répartition des offres déposées:
- par type de contrat (CDI, CDD, Missions, autres)
- par durée de temps de travail (temps plein, partiel)
4- Des informations de salaires correspondant à la famille professionnelle dans laquelle votre métier est référencé.
Chaque catégorie socio-professionnelle est présentée, pour les tranches d’âge -35 ans/+35 ans avec:
- Le montant du salaire mensuel le plus bas
- Le montant du salaire mensuel médian
- Le montant du salaire mensuel le plus haut
N’oubliez pas, vous avez la possibilité d’imprimer votre recherche.

Accéder à la page : Accueil Μου αγορά ένα νέο εργαλείο «εργασίας» είναι διαθέσιμα στην προσωπική χώρο των ατόμων που αναζητούν εργασία και τους υποψηφίους, στο πόλο emploi.fr ιστοσελίδα.
Αυτό το εργαλείο έχει σχεδιαστεί για να βοηθήσει τους χρήστες στην αναζήτηση τους για την απασχόληση.
Παρέχει πληροφορίες σχετικά με την αγορά εργασίας για:
- Για να ενισχυθεί η γνώση της συμπεριφοράς των τομέων προσλήψεις, τις θέσεις εργασίας και τα επαγγέλματα,
- Εύκολη πρόσβαση σε πληροφορίες,
- Προσαρμογή της αναζήτησης εργασίας στο πλαίσιο. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 22:47 - - Permalien [#]

Un jeune sur quatre au chômage - Non, heureusement: 1 sur 11!

Accéder à la page : Accueil Le niveau du chômage, et notamment celui des jeunes, est un problème suffisamment grave pour ne pas laisser croire n'importe quoi. Non, il n'y a pas 1 jeune Français sur 4 au chômage, ni la moitié des jeunes espagnols, comme on le lit ou l'entend très souvent.
Pour la France, les statistiques communiquées par l'Insee le 6 décembre montrent que le taux de chômage des 15-24 ans est de 24,2% au troisième trimestre 2012. Il ne s'agit pas de contester ce chiffre, tout à fait sérieux. C'est son interprétation qui est mensongère.
Le taux de chômage mesure la part de ceux qui cherchent du travail en vain dans la population active. Que dit le chiffre de 24,2%? Que près d'un jeune de 15 à 24 ans sur quatre ne trouve pas de travail, parmi "ceux qui veulent travailler ou qui occupent un emploi".
Le problème, c'est qu'entre 15 et 24 ans, la majorité des jeunes sont soit lycéens, soit étudiants, soit en stage.
Ils ne rentrent donc pas dans la catégorie statistique de "ceux qui veulent travailler ou qui occupent un emploi ". On dit alors, que le taux d'activité des jeunes est faible.
Si l'on veut réellement savoir quelle proportion des jeunes est au chômage, il faut consulter un autre indicateur, appelé "ratio de chômage" par Eurostat mais dont l'utilisation reste "confidentielle".
Pour la France le "ratio de chômage", qui est bien la part des jeunes au chômage, est de 9,1% au troisième trimestre 2012, selon l'Insee. Soit 2,7 fois moins que ce qui est couramment affirmé.
Il n'y a donc en France "que" 1 jeune sur 11 au chômage. C'est déjà beaucoup, mais c'est une toute autre réalité. Parmi plus de 7 millions de jeunes, 671 000 sont au chômage.
De la même manière en Espagne, ce n'est pas 1 jeune sur 2 qui est au chômage, mais 1 sur 5.
Article à lire sur quoi.info par Jean-Marie Perbost.
Accéder à la page : Accueil The level of unemployment, particularly among young people, is a serious enough problem to not suggest anything. No, there is not one young 4 French unemployed or half of young Spaniards, as we read or hear very often. For France, the statistics provided by INSEE December 6 show that the unemployment rate for 15-24 year olds was 24.2% in the third quarter of 2012. There is no dispute that figure, quite seriously. This interpretation is misleading. The unemployment rate measures the proportion of those seeking work in vain in the workforce. What does the figure of 24.2%? That nearly one in 15 to 24 years out of four can not find work, among "those who want to work or have a job." The problem is that between 15 and 24 years, the majority of young people are either students or students or interns. More...

Posté par pcassuto à 22:22 - - Permalien [#]


Signature de la convention Bipartirte Unédic - Pôle emploi

Accéder à la page : Accueil Aides à la mobilité géographique de Pôle emploi: Des aides appréciées, facilitant le retour à l’emploi
Parmi les aides et mesures financées par Pôle emploi figurent les aides à la mobilité géographique, qui doivent permettre de lever certains freins au retour à l’emploi. Pôle emploi propose ainsi aux demandeurs selon leur situation des aides (bons de transport, aide au déménagement, aide à la double résidence…) qui leur facilitent la reprise d’emploi, la recherche d’emploi ou la garde d’enfants pour les parents isolés.
En avril 2012, pour la deuxième année consécutive, Pôle emploi a lancé une enquête auprès de 3.000 bénéficiaires de ces aides afin de mesurer le niveau de retour à l’emploi et d’évaluer l’adhésion des bénéficiaires à ces mesures.
Des taux de reclassement plus élevés pour les aides à la reprise d’emploi

Six mois après leur attribution, 78,7% des bénéficiaires des aides à la reprise d’emploi (aide au déplacement, aide à la double résidence, aide au déménagement), 41% des bénéficiaires des aides à la recherche d’emploi (bons de transport et déplacement, financement du permis de conduire) et 36,3% des bénéficiaires de l’aide à la garde d’enfants pour les parents isolés (Agepi- Aides à la garde d’enfants pour parents isolés) occupent un emploi.
Un retour à l’emploi principalement sur des emplois durables

La part de l’emploi durable parmi les emplois retrouvés est particulièrement importante: 95,5% pour les bénéficiaires des aides à la reprise d’emploi, 88,1% pour l’Agepi et 82,7% pour les aides à la recherche d’emploi.
Des aides jugées faciles d’accès et bien calibrées

Les bénéficiaires de ces aides semblent globalement apprécier la facilité d’accès à ces aides. De même, les bénéficiaires des aides, quelle qu’en soit la nature, considèrent dans leur majorité que le montant est suffisant.
Des aides plus ou moins déterminantes pour le retour à l’emploi

Près de la moitié des bénéficiaires de l’aide à la recherche d’emploi estiment que sans son versement, ils n’auraient pas pu participer aux entretiens d’embauche ou à leur formation. Cette opinion s’affiche de façon plus nuancée pour les bénéficiaires des aides à la reprise d’emploi. En effet, seuls 30,7% de ces bénéficiaires estiment qu’il leur aurait été impossible d’accéder à l’emploi sans l’obtention de l’aide. Quant aux bénéficiaires de l’Agepi, le versement de cette aide a permis à plus de quatre bénéficiaires sur dix de surmonter leurs difficultés d’organisation liées à la garde d’enfants.
Accéder à la page : Accueil Γεωγραφική κινητικότητα κέντρο ενισχύσεις για την απασχόληση: Ενίσχυση εκτιμηθεί, διευκολύνοντας την επιστροφή στην εργασία
Μεταξύ των μέτρων που χρηματοδοτούνται από την ενίσχυση της απασχόλησης και το κέντρο περιλαμβάνουν ενίσχυση της γεωγραφικής κινητικότητας, τα οποία θα πρέπει να συμβάλει στην άρση ορισμένων εμποδίων για να επιστρέψουν στην εργασία τους. Κέντρο απασχόλησης και προσφορές προς τους αιτούντες, σύμφωνα με τη βοήθειά τους κατάσταση (καλή μεταφορά, στήριξη μετεγκατάστασης, στήριξη διπλή κατοικία...) που θα διευκολύνουν την επιστροφή τους στην απασχόληση, την αναζήτηση εργασίας ή τη φροντίδα των παιδιών για τους γονείς απομονώθηκε. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 22:08 - - Permalien [#]

Un CV bien complété pour une meilleure visibilité auprès des employeurs

Accéder à la page : Accueil On ne le dira jamais assez : plus votre CV Pôle-emploi est complet, plus il attire l’attention d’un recruteur potentiel!
Pour vous aider à voir si votre CV est suffisamment complété une jauge vous guide tout au long du formulaire de saisie. Elle apparaîtra également dans votre « tableau de bord Mes CV ». Alors n’hésitez pas à accroître votre visibilité!
Vous avez la possibilité de remplir jusqu’à 6 champs lorsque vous créez votre CV dans votre espace candidat.
Ces 6 champs sont:
- l’accroche :
il s’agit d’une phrase introduction permettant de mettre en avant votre profil professionnel et/ou ce que vous pouvez apporter à un recruteur (ce texte apparait en priorité dans la liste des résultats de recherche d’un recruteur. Soignez bien votre accroche!)
- vos expériences professionnelles :
vous y indiquez votre/vos expériences professionnelles
- formation :
inscrivez la ou les formation(s) que vous avez suivie(s)
- langues :
indiquez les langues que vous pratiquez en précisant votre niveau (courant, notions,…)
- permis :
précisez si vous avez le permis B par exemple
- compétences complémentaires :
ce champ vous permet de préciser si vous avez des compétences notables qui pourraient vous démarquer d’un autre candidat ; cela peut être des compétences en informatique (logiciels spécifiques, langage de programmation,…) ou dans tout autre domaine. Vous pouvez aussi indiquer vos loisirs (pratique d’un sport ou d’un instrument de musique, responsabilité au sein d’une association,…).
Pour personnaliser votre candidature vous pouvez aussi joindre votre propre CV (fichiers de type .doc, .docx, .txt, .odt, .rtf et pdf de 200 Ko maximum).
Accéder à la page : Accueil We can not say it enough: the higher your CV Pole job is complete, the more it attracts the attention of potential employers!
To help you see if your resume is sufficiently complete gauge guide you through the entry form. She will also appear in your "Dashboard My CV '. So do not hesitate to increase your visibility!
You can fill up to 6 fields when creating your CV in your area candidate. More...

Posté par pcassuto à 21:58 - - Permalien [#]

Envolez-vous pour l'étranger

Accéder à la page : Accueil Envie de vivre une expérience professionnelle à l’étranger, de découvrir une nouvelle culture, d’améliorer vos langues étrangères? Avant de plier bagages, vous devez planifier votre projet. Le point sur les différentes étapes à accomplir pour réussir votre expatriation.
Définissez en premier lieu les raisons pour lesquelles vous souhaitez partir à l’étranger, personnelles et professionnelles.
Souhaitez-vous réaliser un stage? Un job d’été? Faire du volontariat international en entreprise (VIE)? Voulez-vous vous installer à l’étranger et exercer un métier qualifié? Créer votre entreprise ou monter votre commerce?
Les langues étrangères, une ouverture vers l’international

Connaître une ou plusieurs langues étrangères constitue un atout si vous souhaitez intégrer une entreprise étrangère. La langue ne doit cependant pas être un frein à votre projet de mobilité internationale. Une immersion dans le pays d’accueil reste le meilleur moyen pour apprendre, mais vous pouvez suivre des cours de remise à niveau avant de partir. Rapprochez-vous d’un conseiller Pôle emploi pour obtenir des informations sur les formations en langue.
Partez à la découverte du programme Leonardo da Vinci

Envie de vivre une expérience professionnelle à l’étranger, de découvrir des techniques et méthodes de travail différentes, tout en vous améliorant dans une langue étrangère? Tentez le programme de mobilité européen « Leonardo da Vinci »!
En quoi consiste ce programme?

Vous participerez à des cours de renforcement linguistique et de préparation socioculturelle en groupe dans le pays d’accueil pendant 2 à 4 semaines, suivis d’un stage de 3 à 4 mois dans une entreprise européenne.
La sélection des candidats a lieu 6-8 semaines environ avant le départ. Après avoir assisté à une réunion d’informations collectives, vous serez reçu en entretien individuel pour présenter votre projet. Si vous êtes sélectionné, vous participerez par la suite à « une demi-journée sur les démarches après sélection », où un conseiller vous présentera toutes les démarches administratives à effectuer avant votre départ, ainsi que les démarches contractuelles si vous devez trouver vous-même votre stage et votre hébergement.
Pour plus d’informations, rendez-vous dans votre pôle emploi international ou consultez sur le site Internet la rubrique dédiée aux programmes de mobilité internationale.
De nombreux organismes peuvent vous aider dans votre projet d'expatriation, n'hésitez pas à les contacter.
La Maison des Français à l’Etranger (MFE)

Appartenant au Ministère des Affaires Etrangères, la MFE a pour mission d’informer les Français envisageant de partir vivre ou travailler à l’étranger. Elle met à votre disposition de nombreux guides ainsi que des fiches pratiques. Des experts pourront vous renseigner sur des thèmes très divers (fiscalité, protection sociale, formalités douanières, etc.).
Les Comités Consulaires pour l'Emploi et la Formation Professionnelle (CCPEFP)

Le ministère des Affaires étrangères et européennes propose, à l'étranger, une aide aux Français à la recherche d'un emploi par le biais des Comités Consulaires Pour l'Emploi et la Formation Professionnelle (CCPEFP). Vous trouverez sur le site Internet les coordonnées par pays.
Où trouver des offres d’emploi?

Vous trouverez de nombreuses offres à pourvoir dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, le secteur touristique et celui de la vente.
Quelques sites à consulter:

- pole-emploi-international.fr: des offres disponibles dans le monde entier;
- le réseau EURES et eurosummerjobs.com: respectivement des offres d'emploi et des jobs d'été au sein de l'EEE;
- des emplois cadres sur le site de l’Apec.
Naviguez sur les sites d'emploi étrangers et les agences de recrutement privées, en vérifiant bien la gratuité de leurs services. Pour augmenter vos chances d’être contacté, diffusez votre CV en ligne.
Candidatures spontanées

Bon nombre d’offres ne sont pas publiées par les employeurs. N’hésitez pas à envoyer des candidatures spontanées! Ciblez les métiers, les secteurs d'activité et les entreprises qui vous intéressent. Constituez un carnet d’adresses d’entreprises et d’organismes internationaux, que vous pourrez trouver auprès des Chambres de Commerce et d'Industrie. Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner via les réseaux sociaux sur les métiers et les opportunités d’emploi et faites jouer votre réseau (familles, amis, connaissances, anciens collègues, etc.).
Pour plus d'informations, consultez votre site régional Pôle emploi.
Accéder à la page : Accueil Θέλετε να ζήσετε εργάζονται στο εξωτερικό, να ανακαλύψει ένα νέο πολιτισμό, τη βελτίωση της ξένης γλώσσας σας; Πριν τη συσκευασία, θα πρέπει να προγραμματίσετε το έργο σας. Επικεντρωθείτε στα διάφορα στάδια για να επιτευχθεί μια επιτυχημένη αποδημίας. Ορίστε πρώτα τα λόγους για τους οποίους θέλετε να πάτε στο εξωτερικό, προσωπική και επαγγελματική. Θα κάνω πρακτική άσκηση; Μια δουλειά για το καλοκαίρι; Για να εργαστούν εθελοντικά για τη Διεθνή Εμπειρία (VIE); Θα θέλατε να μετακινηθούν στο εξωτερικό και να εκτελέσει ένα εξειδικευμένο εμπόριο; Δημιουργήστε τη δική σας επιχείρηση ή να ξεκινήσει μια επιχείρηση; Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 21:48 - - Permalien [#]

Le Dossier du mois et le focus s'associent pour devenir « le Dossier »

Accéder à la page : Accueil Le Dossier du mois et le focus s'associent au coeur d'une seule et même rubrique, « le Dossier ». Une occasion de vous offrir un contenu plus riche sur les secteurs d'activité et l'emploi.
Le dossier du mois et le focus font peau neuve!
En janvier, le dossier du mois et le focus s’associent pour devenir « le Dossier ».
L’occasion de vous offrir un contenu plus riche, plus dense sur des thèmes d’actualité. Les secteurs porteurs, les formations, les métiers et l'emploi passeront au crible. Une formule bimestrielle, avec un contenu éditorial et une interview vidéo de professionnels et d’hommes de terrain pour vous apporter un éclairage concret.
Le premier numéro paraîtra le 21 janvier 2013. Un rendez-vous à ne pas manquer!
L'Armée.
International
.

Le luxe.
La restauration
.
Accéder à la page : Accueil The Case of the month and focus combine the heart of a single topic, "Folder". An opportunity to offer richer content on industries and employment.
File of the month and focus facelift! In January, the record of the month and focus combine to become "Folder." The opportunity to offer richer content, more dense on topical issues. Growth sectors, training, careers and employment pass the screen. Formula bimonthly, with editorial content and a video interview with professionals and people in the field to bring you a light concrete. More...

Posté par pcassuto à 21:29 - - Permalien [#]

E-réputation et recherche d’emploi

Accéder à la page : Accueil E-réputation et recherche d’emploi: les réseaux sociaux gagnent du terrain!
Chaque jour, ce sont 77% des internautes français qui se connectent à un réseau social et 54% qui utilisent le web social pour chercher un travail (Enquête The Social Job Seekers). Ce dernier est ainsi devenu en quelques années un élément indispensable pour la recherche d’emploi. 
Les professionnels de l’emploi ont multiplié les études pour comprendre l’utilisation que les candidats et entreprises ont d’Internet et du Web social. Décryptage.
Quels canaux pour le recrutement?

Selon une étude de l’APEC (Sourcing Cadres Edition 2012), l’offre d’emploi reste le moyen de recrutement le plus utilisé par les entreprises: 8 recruteurs sur 10 affirment avoir publié au moins une offre lors de leur dernier recrutement. Dans 99% des cas, l’offre est publiée sur Internet. Elle l’est d’abord sur des sites spécialisés qui, de manière générale, restent le moyen le plus utilisé pour 98% des candidats et 87% des recruteurs (Emploi et réseaux sociaux), sur le site de l’entreprise concernée et enfin sur les réseaux sociaux. Pôle emploi, reste le 1er site pour la recherche d’emploi, suivi par RegionJob, l’agrégateur Indeed, Cadremploi, KelJob et l’APEC (Panel Médiamétrie). Autant de possibilités de recruter pour ces entreprises qui utilisent, 9 fois sur 10, plusieurs canaux. Et ce, dans un souci de diffuser leurs offres de la manière la plus large et la plus transparente qui soit.
Malgré cette volonté de transparence, la cooptation reste un mode de recrutement largement utilisé. Elle connaît une augmentation chez les cadres atteignant 58% en 2011. Sur l’ensemble du marché du travail, 58% des recruteurs et 41% des candidats (Emploi et réseaux sociaux) affirment solliciter leurs relations personnelles pour trouver un emploi. Les réseaux sociaux deviennent dès lors une opportunité supplémentaire permettant de développer et entretenir son réseau.
A l’assaut des réseaux sociaux
Utilisés davantage par les entreprises pour rechercher directement un candidat (1 recruteur sur 4 déclare avoir déjà recruté et près d’un sur deux avoir déjà contacté un candidat - Emploi et réseaux sociaux), l’utilisation professionnelles des réseaux sociaux est devenue de fait une pratique en forte expansion. Selon une étude de RégionsJob, alors que 22% des recruteurs considèrent les réseaux sociaux comme l’un des trois moyens favoris pour embaucher, seuls 9% des candidats partagent cet avis. Un atout négligé qui pourtant « permet, d’une part, de se mettre en scène comme on souhaite apparaître et, d’autre part, de cultiver son réseau professionnel (Recherche d'emploi : les réseaux sociaux incontournables) » résume Olivier Fescherolles, directeur général de Viadeo.
Concernant l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux, Viadeo et LinkedIn tirent leur épingle du jeu. Selon une étude d’Adecco « sur Viadeo, 56% des utilisateurs interrogés disent chercher à élargir leur réseau professionnel, 53% rechercher un emploi, 49% se faire connaître, 42% se positionner en tant qu'expert, et 37% partager des offres. » (Trouver un emploi sur les réseaux sociaux: mythe ou réalité?) Les objectifs poursuivis sur LinkedIn sont les mêmes dans des proportions légèrement inférieures. Parmi les autres réseaux sociaux, seul Twitter semble se démarquer dans le domaine de l’emploi : 26% des utilisateurs, néanmoins très minoritaires en France, déclarent l’utiliser pour se faire connaître auprès des recruteurs tandis que 13% l’utilisent pour la recherche active d’emploi.
Une meilleure fluidité du marché de l’emploi
Pour Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi, «améliorer la transparence du marché du travail en assurant un large degré de publicité des offres et des demandes d’emploi, est un des premiers facteurs de diminution des inégalités sociales». C’est pourquoi, dans le cadre du plan stratégique 2015, Pôle emploi s’est fixé comme objectif d’accompagner les rencontres emploi sur Internet (salon virtuel…), travailler en collaboration avec les Job boards et utiliser les réseaux sociaux pour une meilleure fluidité du marché du travail. Une tâche déjà entamée par les agences Pôle emploi qui organisent des ateliers Web et réseaux sociaux pour accompagner les demandeurs d’emploi.
Accéder à la page : Accueil Σε απευθείας σύνδεση φήμη και την αναζήτηση εργασίας: κοινωνικά δίκτυα κερδίζουν έδαφος! Κάθε μέρα, το 77% των Γάλλων που συνδέουν με ένα κοινωνικό δίκτυο και 54% που χρησιμοποιούν το κοινωνικό διαδίκτυο για να βρουν δουλειά (Οι Υποψήφιοι Κοινωνική Έρευνα). Έχει γίνει τα τελευταία χρόνια ένα σημαντικό στοιχείο για την αναζήτηση εργασίας. Επαγγελματίες έχουν αυξηθεί οι μελέτες για την απασχόληση για την κατανόηση της χρήσης οι υποψήφιοι και οι εταιρείες έχουν το Διαδίκτυο και τον κοινωνικό ιστό. Αποκρυπτογράφηση. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 21:12 - - Permalien [#]