Accéder à la page : Accueil E-réputation et recherche d’emploi: les réseaux sociaux gagnent du terrain!
Chaque jour, ce sont 77% des internautes français qui se connectent à un réseau social et 54% qui utilisent le web social pour chercher un travail (Enquête The Social Job Seekers). Ce dernier est ainsi devenu en quelques années un élément indispensable pour la recherche d’emploi. 
Les professionnels de l’emploi ont multiplié les études pour comprendre l’utilisation que les candidats et entreprises ont d’Internet et du Web social. Décryptage.
Quels canaux pour le recrutement?

Selon une étude de l’APEC (Sourcing Cadres Edition 2012), l’offre d’emploi reste le moyen de recrutement le plus utilisé par les entreprises: 8 recruteurs sur 10 affirment avoir publié au moins une offre lors de leur dernier recrutement. Dans 99% des cas, l’offre est publiée sur Internet. Elle l’est d’abord sur des sites spécialisés qui, de manière générale, restent le moyen le plus utilisé pour 98% des candidats et 87% des recruteurs (Emploi et réseaux sociaux), sur le site de l’entreprise concernée et enfin sur les réseaux sociaux. Pôle emploi, reste le 1er site pour la recherche d’emploi, suivi par RegionJob, l’agrégateur Indeed, Cadremploi, KelJob et l’APEC (Panel Médiamétrie). Autant de possibilités de recruter pour ces entreprises qui utilisent, 9 fois sur 10, plusieurs canaux. Et ce, dans un souci de diffuser leurs offres de la manière la plus large et la plus transparente qui soit.
Malgré cette volonté de transparence, la cooptation reste un mode de recrutement largement utilisé. Elle connaît une augmentation chez les cadres atteignant 58% en 2011. Sur l’ensemble du marché du travail, 58% des recruteurs et 41% des candidats (Emploi et réseaux sociaux) affirment solliciter leurs relations personnelles pour trouver un emploi. Les réseaux sociaux deviennent dès lors une opportunité supplémentaire permettant de développer et entretenir son réseau.
A l’assaut des réseaux sociaux
Utilisés davantage par les entreprises pour rechercher directement un candidat (1 recruteur sur 4 déclare avoir déjà recruté et près d’un sur deux avoir déjà contacté un candidat - Emploi et réseaux sociaux), l’utilisation professionnelles des réseaux sociaux est devenue de fait une pratique en forte expansion. Selon une étude de RégionsJob, alors que 22% des recruteurs considèrent les réseaux sociaux comme l’un des trois moyens favoris pour embaucher, seuls 9% des candidats partagent cet avis. Un atout négligé qui pourtant « permet, d’une part, de se mettre en scène comme on souhaite apparaître et, d’autre part, de cultiver son réseau professionnel (Recherche d'emploi : les réseaux sociaux incontournables) » résume Olivier Fescherolles, directeur général de Viadeo.
Concernant l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux, Viadeo et LinkedIn tirent leur épingle du jeu. Selon une étude d’Adecco « sur Viadeo, 56% des utilisateurs interrogés disent chercher à élargir leur réseau professionnel, 53% rechercher un emploi, 49% se faire connaître, 42% se positionner en tant qu'expert, et 37% partager des offres. » (Trouver un emploi sur les réseaux sociaux: mythe ou réalité?) Les objectifs poursuivis sur LinkedIn sont les mêmes dans des proportions légèrement inférieures. Parmi les autres réseaux sociaux, seul Twitter semble se démarquer dans le domaine de l’emploi : 26% des utilisateurs, néanmoins très minoritaires en France, déclarent l’utiliser pour se faire connaître auprès des recruteurs tandis que 13% l’utilisent pour la recherche active d’emploi.
Une meilleure fluidité du marché de l’emploi
Pour Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi, «améliorer la transparence du marché du travail en assurant un large degré de publicité des offres et des demandes d’emploi, est un des premiers facteurs de diminution des inégalités sociales». C’est pourquoi, dans le cadre du plan stratégique 2015, Pôle emploi s’est fixé comme objectif d’accompagner les rencontres emploi sur Internet (salon virtuel…), travailler en collaboration avec les Job boards et utiliser les réseaux sociaux pour une meilleure fluidité du marché du travail. Une tâche déjà entamée par les agences Pôle emploi qui organisent des ateliers Web et réseaux sociaux pour accompagner les demandeurs d’emploi.
Accéder à la page : Accueil Σε απευθείας σύνδεση φήμη και την αναζήτηση εργασίας: κοινωνικά δίκτυα κερδίζουν έδαφος! Κάθε μέρα, το 77% των Γάλλων που συνδέουν με ένα κοινωνικό δίκτυο και 54% που χρησιμοποιούν το κοινωνικό διαδίκτυο για να βρουν δουλειά (Οι Υποψήφιοι Κοινωνική Έρευνα). Έχει γίνει τα τελευταία χρόνια ένα σημαντικό στοιχείο για την αναζήτηση εργασίας. Επαγγελματίες έχουν αυξηθεί οι μελέτες για την απασχόληση για την κατανόηση της χρήσης οι υποψήφιοι και οι εταιρείες έχουν το Διαδίκτυο και τον κοινωνικό ιστό. Αποκρυπτογράφηση. Περισσότερα...