Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Selon le 21e baromètre Perspectives d'Agefos-PME, face à la crise économique, la formation est perçue comme moins prioritaire dans les TPE-PME, mais demeure, pour plus de la moitié des répondants (53%), un levier d’action sur la performance de l’entreprise, encore plus pour les PME (64%). L'enquête à été réalisée avec Ipsos, du 25 octobre au 9 novembre 2012, selon la méthode des quotas, par téléphone auprès de 506 employeurs (dirigeants et responsables RH) de TPE et de PME.
Les principaux facteurs qui déclenchent le recours à la formation forment un trio: l’évolution des métiers (37%), l’évolution du marché (27%) et l’organisation du travail (19%). Les motifs principaux cités par les employeurs pour répondre à leurs besoins de qualification sont: recruter du personnel qualifié et opérationnel (58%, + 9 points par rapport à 2011) et former les salariés (53%). L’investissement dans la formation en 2012 est d’ailleurs plus important de 5 points par rapport à 2011. Comme les années précédentes, la taille de l’entreprise reste un élément déterminant pour un engagement plus important, 42% des PME déclarant un budget formation supérieur à l’obligation légale.
Le recours à l’alternance évolue sensiblement à la hausse et le recours au contrat de professionnalisation reste stable. La POE (préparation opérationnelle à l’emploi), dispositif plus récent à destination des demandeurs d’emploi, est encore peu connue par les entreprises (12%).
Concernant la responsabilité sociale des entreprises, plus d’un tiers des TPE-PME s'y disent sensibles à  (36%) et plus d’une entreprise sur 5 a déjà mis en place une action (22%). Les chefs d’entreprises se déclarent prêts à agir en priorité sur l’amélioration des conditions de travail et les économies d’énergies (respectivement 47 et 42%).
Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes) According to the 21st barometer Perspectives of Agefos-SME facing the economic crisis, training is seen as a lower priority in the SOHO-SME, but remains for more than half of respondents (53%), a lever action performance of the business, even for SMEs (64%). The survey was conducted with Ipsos, 25 October to 9 November 2012, according to the quota method, by calling 506 employers (managers and HR) TPE and SMEs. The main factors that trigger the use of a trio formation: the development of skills (37%), market development (27%) and work organization (19%). More...