Les emplois d’avenir ont pour objectif d’ouvrir les portes du marché du travail aux jeunes connaissant des difficultés d’insertion professionnelle. Le dispositif repose sur l’ambition forte de miser sur le potentiel des jeunes, et notamment ceux qui n’ont pas de diplôme ou avec un faible niveau de qualification.
L’emploi et la jeunesse au cœur de l’action du Gouvernement
Les emplois d’avenir:

- Permettent aux jeunes d’accéder à une première expérience professionnelle en CDI, ou pour un contrat de 3 ans -au minimum d’un  an, à temps plein ou à temps partiel à titre exceptionnel.
- Permettent d’acquérir des compétences ou une qualification reconnue, gage d’une insertion professionnelle durable.
- Concernent en premier lieu des métiers à forte utilité sociale ou environnementale et qui sont principalement situés dans le secteur non marchand.
- L’Etat finance 75% du salaire brut du jeune à hauteur du SMIC pour les employeurs du secteur non marchand (35% pour le secteur marchand).
- En 2013, 100 000 emplois d’avenir seront créés, auxquels s’ajouteront 50 000 autres en 2014. Au total, ce sont 150 000 emplois d’avenir qui seront proposés pour recruter des jeunes peu ou pas diplômés et/ou cumulant des difficultés d’accès au marché du travail, dès 2014 et pour les années suivantes.
Une mobilisation générale en faveur de l’emploi
Les jeunes se portent candidats sur ces postes et s’investissent auprès de leurs employeurs
pour réussir dans leur poste et préparer leur avenir en se formant.
Les employeurs recrutent ces jeunes, croient en leur potentiel
et mettent en œuvre les moyens nécessaires pour que l’emploi d'avenir soit une étape structurante de leur parcours professionnel.
Agés de 16 à 25 ans,
ils sont peu ou pas qualifiés et ne sont ni en en emploi, ni en formation. Le critère de l’âge est étendu à 30 ans pour les jeunes souffrant d’un handicap. 

Sans diplôme ou ayant acquis au maximum un CAP ou un BEP à la recherche d’un emploi depuis plus de six mois, ils rencontrent des difficultés importantes d’accès à l’emploi. 
A titre exceptionnel, les jeunes résidant dans une zone urbaine sensible, une zone de revitalisation rurale ou dans les départements d’outre-mer peuvent également accéder à un emploi d’avenir jusqu’au niveau du 1er cycle de l’enseignement supérieur, s’ils sont à la recherche d’un emploi depuis plus d’un an. 

Le recrutement en emploi d’avenir comporte une offre de formation pour le jeune, construite conjointement par l’employeur et les structures accompagnant les jeunes tout au long de la durée de versement de l’aide. Cet emploi est rémunéré au salaire que l’employeur avait prévu pour le recrutement de tout salarié qui aurait occupé le poste et selon sa grille de salaire (minimum SMIC ou respect de la convention collective de l’employeur).
Renseignez-vous auprès de la Mission locale, du Cap emploi, de l’agence Pôle emploi, les plus proches. Consultez le site www.lesemploisdavenir.gouv.fr.
Τα επαγγέλματα του μέλλοντος που προορίζεται να ανοίξει τις πόρτες της αγοράς εργασίας για τους νέους που αντιμετωπίζουν δυσκολίες απασχολησιμότητας. Η συσκευή βασίζεται στην ισχυρή φιλοδοξία να αξιοποιήσουν τις δυνατότητες των νέων ανθρώπων, ειδικά εκείνων που δεν έχουν ένα δίπλωμα ή ένα χαμηλό επίπεδο προσόντων.
Απασχόληση και Νέων στην καρδιά της δράσης της κυβέρνησης. Περισσότερα...