http://sciences.blogs.liberation.fr/test/images/logo_libe.pngPar Sylvestre Huet. Les Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche se sont terminées hier. La dernière séance a donné lieu à des comptes-rendus des ateliers. Puis à une synthèse qui a pris la forme d'un discours de haute tenue de Vincent Berger, le président de l'Université Paris Diderot (Paris-7), qui doit rédiger le rapport qui sera remis au Président de la République.
La ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso annonce que, pour celles qui réclament une action législative, une loi sera déposé au Parlement «au premier semestre 2013». Elle devra remplacer l’arsenal législatif  des réformes sarkozystes, en particulier la LRU de 2007. Parmi les auditeurs assidus, on notait le député PS Jean-Yves Le Déaut, qui sera à la manoeuvre. Ce dernier organise déjà, au nom de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques, une série d’auditions toute la journée du 4 décembre pour cette mise en musique.
Que retenir, rapidement, de cet exercice ?
Tout d'abord qu'il est vraiment nécessaire que certaines réalités soient dites. Suite de l'article...
Voir aussi par Sylvestre Huet: Assises de la recherche: les doctorants invisibles, Assises de la recherche: côté manifs, Assises de la recherche: une interview d'Alain Trautmann, Assises de la recherche l'avis du CNRS, Assises de la recherche: l'Appel de Cochin , Assises de la recherche: le C3N fait pression sur Fioraso.

http://sciences.blogs.liberation.fr/test/images/logo_libe.png Με Sylvestre Huet. Ακροατήριο της τριτοβάθμιας εκπαίδευσης και της έρευνας ολοκληρώθηκαν χθες. Η τελευταία συνεδρίαση κατέληξε στις εκθέσεις των εργαστηρίων. Στη συνέχεια, μια σύνθεση που πήρε τη μορφή της υψηλής ποιότητας της ομιλίας Vincent Berger, πρόεδρος του Πανεπιστημίου Paris Diderot (Paris-7), η οποία συντάσσει έκθεση που θα υποβληθεί στον Πρόεδρο της Δημοκρατίας. Περισσότερα...