Assises de l'enseignement supérieur et de la rechercheLe Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a ouvert les Assises nationales de l'enseignement supérieur et de la recherche qui réunissent 600 participants, les 26 et 27 novembre 2012 au Collège de France. Ce grand moment de dialogue social aboutira à des propositions, puis à un projet de loi qui sera soumis aux assemblées au cours du premier semestre 2013.
"Vous l'avez compris, j'attache, avec le gouvernement, une grande importance à vos travaux. Outre l'intérêt.que je porte depuis longtemps au monde de l'enseignement supérieur et de la recherche, ma présence est le signe d'une attente forte du Président de la République et du gouvernement à l'égard de vos travaux, de vos conclusions et du rapport que vous transmettrez bientôt"
, a déclaré le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, lors de l'ouverture des Assises nationales de l'enseignement supérieur et de la recherche qui se déroulent les 26 et 27 novembre 2012 au Collège de France, à Paris.
Pour Geneviève Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, cette réflexion "sans précédent dans notre pays" vise à "renouer un dialogue serein et confiant avec les communautés scientifiques". "Je fais confiance à votre volonté de refonder le présent et de construire l'avenir, à votre intelligence collective", insiste la ministre.
Les Assises ont favorisé l'expression de tous, en toute transparence

Lancées mi-juillet 2012, les Assises nationales sont l’aboutissement d’un processus inédit de concertation (20 000 participants et 1 300 contributions envoyées). Elles ont favorisé l’expression de tous, sur tous les sujets, sans tabou, en toute transparence. Les nombreuses contributions, orales et écrites, sur le site des Assises ou au cours des très nombreux débats, témoignent d’un véritable exercice d’intelligence et de créativité collectives.
Une recherche de grande qualité et respectée dans le monde

Devant les 500 participants réunis à cette occasion − étudiants, enseignants, chercheurs, élus, partenaires sociaux, représentants du monde économique, organisations scientifiques − Serge Haroche, Prix Nobel de physique, souligne l'excellence de la recherche fondamentale française, notamment en mathématiques, physique, chimie, biologie. Mais il évoque aussi les faiblesses du système qui tiennent, pour une grande part "à la contribution trop modeste de l'investissement de recherche dans le secteur industriel, au niveau trop bas du financement par mécénat et au manque de reconnaissance par le secteur privé, de l'expérience et des diplômes acquis par la formation à la recherche dans le secteur public".
Trois thématiques sont abordées lors des ateliers-débats:

    Agir pour la réussite de tous les étudiants.
    Donner une nouvelle ambition pour la recherche.
    Redéfinir l'organisation nationale et territoriale de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine et présidente du comité de pilotage, précise qu'à partir des 1300 contributions envoyées, le comité de pilotage a élaboré un document de travail contenant 121 propositions. Certaines seront débattues lors des ateliers: liaison lycée-enseignement supérieur, formation aux métiers de la santé, modernisation des outils pédagogiques, simplification des structures et de la vie des laboratoires, relations avec les entreprises.
Proposer un nouveau paysage de l'enseignement supérieur et de la recherche

A l'issue des Assises nationales, le rapport contenant l'ensemble des propositions sera remis au Président de la République. Il fera la synthèse des Assises territoriales et des contributions nationales, enrichies par les discussions menées lors des Assises nationales. Ce rapport nourrira le projet de loi qui sera présenté au Parlement au printemps 2013.
La loi relative aux libertés et responsabilités des universités (L.R.U.) et la loi d’orientation et de programme pour la recherche seront alors corrigées. "Vous avez compris, qu'ensemble, un programme intense nous attend dans les prochains mois", a conclu la ministre.
Ιδρύματα της τριτοβάθμιας εκπαίδευσης και της έρευνας Ο Πρωθυπουργός Jean-Marc Ayrault, άνοιξε το εθνικό συνέδριο της τριτοβάθμιας εκπαίδευσης και της έρευνας ότι μαζί 600 συμμετέχοντες, 26 και 27 Νοεμβρίου 2012 στο Collège de France. Αυτή η μεγάλη στιγμή του κοινωνικού διαλόγου θα οδηγήσει σε προτάσεις, τότε το νομοσχέδιο θα υποβληθεί στις συνεδριάσεις κατά το πρώτο εξάμηνο του 2013.
"Καταλαβαίνετε, δίνω με την κυβέρνηση, μια μεγάλη αξία της εργασίας σας. Προσθήκη για το ενδιαφέρον. Φοράω πολύ στον κόσμο της τριτοβάθμιας εκπαίδευσης και της έρευνας, η παρουσία μου είναι ένα σημάδι της μια ισχυρή προσδοκία του Προέδρου της Δημοκρατίας και της κυβέρνησης σε σχέση με την εργασία σας, τα ευρήματά σας και αναφέρουν ότι θα περάσει σύντομα », δήλωσε ο πρωθυπουργός, Jean-Marc Ayrault, κατά την έναρξη της Focus της τριτοβάθμιας εκπαίδευσης και της έρευνας λάβει χώρα στις 26 και 27 Νοεμβρίου 2012 στο Collège de France στο Παρίσι. Περισσότερα...