http://www2.ademe.fr/servlet/getImg?img=C9CBC797E7668A2AF5E5EE6E246E218E_tomcatlocal1338386017449.pngBesoins de formation des enseignants et formateurs de la filière Bâtiment/EnR au regard des enjeux du Grenelle de l'environnement. Étude réalisée par le CAFOC de Nantes sous le pilotage du Service Formation Externe de l’ADEME. Télécharger l'Étude CAFOC Besoins formation des formateurs Bâtiment EnR.
Résumé

Pour répondre aux enjeux du Plan Bâtiment Grenelle (nouveaux bâtiments tous « BBB » en 2012, en 2020 tous à « énergie positive », rénovation des logements sociaux et des bâtiments de l’Etat), il convient de disposer de professionnels compétents et bien formés. Les pratiques professionnelles doivent évoluer dans les domaines techniques et les approches globales. L’ADEME a demandé au CAFOC de Nantes de réaliser une étude des besoins en formation des formateurs et enseignants des filières Bâtiments et EnR.
Cette étude caractérise les populations cibles, identifie les compétences attendues et les besoins en formation, analyse l’offre et détermine les actions prioritaires, établit un état des lieux et recueille les attentes des professionnels.
3. Compétences attendues et besoins en formation

Les études analysées, les entretiens menés avec les experts, les résultats de l’enquête en ligne, permettent de dégager des points de forte convergence à la fois en matière de constats et d’évolutions souhaitées:
- les mutations concernent toutes les catégories de personnels. Le bâtiment revisite des métiers anciens et modernise le secteur traditionnel.
- plus qu’à la création de nouveaux métiers en grand nombre, nous assistons à une évolution des métiers traditionnels. Ces changements portent « sur une plus grande qualité de mise en oeuvre et sur un contrôle plus systématique des travaux réalisés et de leur conformité aux recommandations en vigueur ».
- de nouveaux formats de métier se dessinent aux frontières des différents corps d’état faisant appel à des compétences techniques interdisciplinaires (exemple de la régulation).
3-1 Les besoins en formation des enseignants et formateurs

Pour que les enseignants et formateurs puissent préparer les professionnels du secteur du bâtiment à répondre aux exigences du Grenelle, des besoins en compétences ont été identifiés sur plusieurs axes:
- renforcer l’information sur le Grenelle de l’environnement, notamment les enjeux liés à la rénovation énergétique des bâtiments
- rendre opérationnelle l’approche globale: préciser les changements que cette approche globale induit dans les pratiques professionnelles. En déduire les impacts sur les méthodes pédagogiques à utiliser,
- développer les compétences techniques propres à chaque métier,
- renforcer les compétences pédagogiques des formateurs: dans le champ de la pédagogie, les formateurs sont demandeurs de thématiques comme l’innovation, la conduite de projets, les méthodes de résolution de problèmes, la coopération et le travail en équipe.
4. Préconisations pour la mise en place d’un dispositif de formation à destination des enseignants et formateurs

Les constats effectués à propos des pratiques de formation des enseignants et des formateurs indiquent que les priorités sont données à l’acquisition de techniques métiers ou de connaissances technologiques. L’enquête sur les demandes de formation alerte sur le fait que ces mêmes formateurs jugent l’offre de formation trop parcellaire, souvent théorique et insuffisante. Ils jugent aussi ne pas assez maîtriser les orientations du Grenelle de l’environnement, ses priorités pour le bâtiment et avoir une connaissance partielle des questions de performance énergétique
Les six axes recommandés du dispositif de formation des formateurs de la filière Bâtiment et EnR.
Axe 1 : Renforcer l’information sur le Grenelle de l’environnement, sur ses raisons d’être et ses conséquences et impacts sur les comportements au travail

Il s’agit là d’un préalable et d’une condition de réussite de tout dispositif de formation à destination de ces publics. Aujourd’hui, s’ils sont sensibilisés à la thématique générale du développement durable et des économies d’énergie, ils sont loin de maîtriser les repères clés du Grenelle de l’environnement. Ils cernent de façon approximative les raisons d’être des priorités pour le bâtiment ainsi que les objectifs précis qu’elles poursuivent.
Il en va de même pour le concept de performance énergétique et pour les réglementations thermiques actuelles ou à venir, notamment celle sur la rénovation énergétique. Un effort devrait être réalisé non seulement pour en rendre accessible la diffusion mais surtout pour étudier leurs conséquences en matière de comportements au travail.
Trois thématiques structurent cette priorité:
- s’approprier les enjeux du Grenelle de l’environnement et ses priorités pour le bâtiment. Il s’agira de présenter les priorités établies en particulier sur la rénovation énergétique des bâtiments, d’en expliquer les raisons et d’en explorer les impacts pour les métiers et la formation.
- maîtriser les réglementations en vigueur et intégrer leurs évolutions. Il faudra insister sur les évolutions de la réglementation, leur impact sur les pratiques professionnelles, avec l’introduction de la notion d’auto-contrôle.
- mettre en oeuvre la démarche environnementale et l’écoconstruction. Il s’agira de permettre l’appropriation, à partir d’exemples, d’une démarche globale en insistant tout particulièrement sur les enjeux, les résultats escomptés, les contraintes à intégrer ainsi que sur les repères méthodologiques à respecter.
Axe 2 : Auto-positionnement des enseignants et formateurs

Pour faciliter l’élaboration de parcours individualisés des personnels qui prennent en compte leurs acquis, leurs métiers comme leurs projets et missions, une démarche d’auto-positionnement pourra être envisagée. Celle-ci mobilise deux outils: une présentation commentée de l’offre et un questionnement portant sur les savoirs et sur les pratiques professionnelles.
Axe 3 : Développer les cadres pédagogiques ou mobiliser l’encadrement intermédiaire

Les chefs de travaux dans les lycées, les responsables de filières dans les CFA, les coordonnateurs d’actions dans les organismes auront un rôle majeur à jouer dans le dispositif global en tant qu’animateur et accompagnateur des équipes pédagogiques. Ils devront être les personnes-ressources lorsque la formation ouverte et à distance sera mobilisée, les initiateurs du développement de la culture scientifique et les organisateurs des parcours individualisés.
Pour leur permettre de tenir ce rôle de garant de la cohérence d’ensemble du dispositif à l’échelon des établissements et organismes de formation, ils devront disposer d’une connaissance approfondie du dispositif et de ses différentes modalités. En complément, ils devront approfondir leurs compétences dans trois domaines:
- le premier sera consacré à l’organisation des formations pour favoriser la coopération entre les métiers.
- le deuxième traitera de l’amélioration de la performance énergétique au sein de son cadre de travail.
- le troisième sera consacré à la mise en oeuvre d’une démarche visant à réduire les nuisances et à optimiser la gestion des déchets au sein de son cadre de travail.
Chacune de ces thématiques serait abordée sous l’angle de la conduite de projet mobilisant un collectif de travail car la visée première est que ces personnels puissent impulser des projets qui s’inscriraient dans le cadre global du projet de l’établissement ou de l’organisation.
Axe 4 : Rendre opérationnelle l’approche globale

Si les enseignants et les formateurs ont pris conscience qu’il faut changer les façons de travailler, ils ont plus de difficultés à opérationnaliser le concept « d’approche globale ».
Un double besoin apparaît:
- clarifier ce concept en le reliant avec des concepts ou notions voisins comme l’éco-construction, la performance énergétique, les démarches HQE, etc. Il est indispensable de situer ces notions nouvelles qui peuvent être appréhendées soit de façon isolée, ou soit de façon chronologique.
- préciser les changements que cette approche globale induit dans les pratiques professionnelles, au-delà du principe que désormais « tout le monde est responsable du résultat final ».
Axe 5 : Développer les compétences techniques propres à chaque métier

Il s’agit de développer les compétences « techniques métiers » des enseignants et formateurs à travers un
ensemble de formations plus spécialisées et en lien avec les filières:
Pour les métiers de la conception architecturale, de l’ingénierie et de l’économie de la construction
- Développer une culture généraliste: de la conception à la réalisation du bâtiment intégrant la pluri technologie.
- Développer l’esprit critique: analyser et formaliser l’aide à la décision en maîtrisant la réglementation.
- Connaître les matériaux et les techniques de mise en oeuvre.
- Maîtriser la thermique du bâtiment.
- Maîtriser les systèmes intelligents de contrôle de la performance et la mesure physique.
- Maîtriser les spécificités de la rénovation d’un bâtiment.
Pour les métiers de la maçonnerie et du gros oeuvre
- Prendre en compte les phénomènes d’échanges thermiques dans un bâtiment.
- Prendre en compte les principes de migration de vapeur d’eau dans les parois.
- Maîtriser le métré et les outils de mesure.
- Maîtriser les techniques d’isolation par l’extérieur.
Pour les métiers de la charpente et de la construction bois
- Prendre en compte les phénomènes d’échanges thermiques dans un bâtiment.
- Prendre en compte les principes de migration de vapeur d’eau dans les parois.
- Traiter les interfaces entre le bois et les autres matériaux.
Pour les métiers de la menuiserie
- Maîtriser les incidences thermiques et énergétiques des différents matériaux.
- Appréhender les principes de confort thermique d’un bâtiment.
- Prendre en compte les phénomènes d’échanges thermiques dans un bâtiment.
- Maîtriser les techniques de pose.
Pour les métiers du plâtre et de l’isolation
- Mettre en oeuvre les techniques d’isolation des parois.
- Maîtriser les techniques d’isolation par l’intérieur, des planchés, des combles.
- Prendre en compte les contraintes des équipements préalablement posés.
Pour les métiers du génie climatique et énergétique
- Maîtriser les techniques de ventilation des locaux.
- Maîtriser l’installation et la maintenance des équipements thermiques et climatiques.
- Maîtriser l’installation et la maintenance des équipements de ventilation.
Pour les métiers du génie électrique
- Prendre en compte les phénomènes d’échanges thermiques dans un bâtiment.
- Mettre en service et régler les équipements.
Pour les métiers de la maintenance des bâtiments
- Gérer les équipements techniques centralisés, les équipements thermiques et les réseaux aérauliques.
Axe 6 : Identifier les sources d’informations pertinentes

Compte-tenu du rythme rapide des évolutions technologiques et professionnelles dans cette filière, nous proposons une formation dédiée aux documentalistes des établissements et organismes de formation oeuvrant au sein de Centres de documentation et d’information (CDI) ou de centres de ressources afin de leur permettre d’identifier les sources d’informations pertinentes, d’installer une veille en la matière et d’envisager les modalités de coopération avec les enseignants et formateurs des différents domaines techniques. Télécharger l'Étude CAFOC Besoins formation des formateurs Bâtiment EnR.

Οι ανάγκες κατάρτισης των εκπαιδευτικών και των εκπαιδευτών σε θέματα βιομηχανίας κατασκευής / RE κάτω από το περιβάλλον Grenelle. Μελέτη από CAFOC Nantes υπό τον έλεγχο του Υπουργείου Εξωτερικών ADEME Κατάρτισης. Κατεβάστε το CAFOC Μελέτη των αναγκών κατάρτισης των εκπαιδευτών Κτίριο EnR.
Περίληψη
Για να αντιμετωπίσει τις προκλήσεις του σχεδίου Κτίριο Grenelle (όλα τα νέα κτίρια "ΒΒΒ" το 2012, το 2020 όλα "θετική ενέργεια", την ανακαίνιση των κοινωνικών κατοικιών και κυβερνητικά κτίρια), είναι απαραίτητο να έχουμε καλά εκπαιδευμένους και έμπειρους επαγγελματίες . Επαγγελματικά πρακτικές πρέπει να εξελιχθούν σε τεχνικούς τομείς και παγκόσμιες προσεγγίσεις. ADEME ζήτησε CAFOC Νάντη μια μελέτη των αναγκών κατάρτισης των εκπαιδευτών και των διδασκόντων στα κτίρια και Ανανεώσιμων Πηγών Ενέργειας τομείς. Περισσότερα...