Par . Quel est le paysage universitaire francophone dans l’Europe de Twitter ? Quand bien même la majorité des établissements universitaires français, belges, suisses et luxembourgeois semblent avoir compris l’utilité de communiquer sur le réseau de micro-messages, leurs utilisations et influences demeurent très diverses. Sur la base des données d’activité et de suivi de 82 institutions, Pegasus Data en propose quelques clés de lecture sous la forme d’infographies, de cartographies et de tableaux.
1. Cartographie des universités sur Twitter
Cartographie des universités francophones d’Europe sur Twitter. Mariant les données géographiques aux indications « abonnés » et « activité » (nombre de tweets par jour), cette cartographie donne un premier aperçu du paysage académique sur Twitter.
2. Nombre d’abonnés
Bien que ne reflétant qu’une partie de l’influence des comptes sur Twitter, il est intéressant de se pencher sur le nombre d’abonnés (et d’abonnements) des comptes d’universités francophones. Les universités sont généralement suivies par beaucoup plus de comptes d’utilisateurs qu’elles n’en suivent elles-mêmes, à trois exceptions: @IUTCharlemagne @ICES_UnivCatho et @UniversiteCergy.
Les établissements universitaires les plus suivis (nombre d’abonnés) ne sont pas toujours ceux qui cultivent le ratio abonnés/abonnements le plus optimisé. En effet, suivre des comptes personnels ou institutionnels est aussi un signe d’activité sur Twitter, où se côtoient les comportements « snobs » (suivre très peu, voire aucun compte) et « participatifs » (suivre un nombre plus conséquent de comptes, pour les universités souvent des collaborateurs, médias, etc…).
3. Date de création des comptes

L’Université de Fribourg (Suisse) est la première université francophone d’Europe a avoir franchi le pas de Twitter. La grande majorité des comptes d’universités ont été créés entre 2009 et 2010.
4. Activité des universités sur Twitter
Disposer d’un compte Twitter est une chose, l’utiliser en est une autre. Les universités en usent effectivement selon des modalités très variées. Enregistrées sur 30 jours entre le 5 septembre et le 4 octobre 2012, les statistiques d’activité des comptes Twitter d’universités montre qu’un seul établissement dépasse la barre des 10 tweets/jour, l’Université Pierre et Marie Curie (Paris Sorbonne). Seules 21 universités du panel tweetent plus de deux fois par jour alors que 45 ont tweeté moins d’une fois par jour (dont 7 pas du tout pendant le mois observé).
5. Quelle interactivité ?
6. Remarques sur le corpus
Les données présentées représentent la situation au 4 octobre 2012. Les données dynamiques (activité et interactivité) ont été récoltées pendant la période du 5 septembre au 4 octobre 2012.
Toutes les universités ne sont pas présentes sur Twitter.
Il est également possible qu’un établissement ait été omis dans notre rapport. Si c’est le cas, merci de nous le signaler (cela signifie d’ailleurs, au vu des recherches précises menées de notre côté, que cet établissement souffre d’un problème de visibilité important). Il se peut également, comme aucun des comptes mentionné n’est « vérifié » par Twitter, qu’un ou l’autre des comptes d’université ne soit pas un compte « officiel » (géré par l’équipe de communication de l’institution). Signalez-nous également cette situation (ceci dit, si aucun autre compte n’est disponible pour l’établissement en question, un compte officieux est néanmoins une présence sur Twitter de ce dernier).
Nombreuses sont les hautes écoles, instituts, centres de recherches qui mériteraient de figurer dans un tel classement. Néanmoins, et pour permettre une comparaison internationale, n’ont été retenues que les institutions qui portent le titre d’ »université » ou d’ »école polytechnique » (et équivalents). Certaines universités disposent de plusieurs comptes Twitter. S’il s’agit de comptes officiels qui diffusent dans une autre langue que le français, ils ont été dans la mesure du possible ajoutés au panel. S’il s’agit de comptes spécialisés (facultés, services, domaines particuliers), ils ne représentent pas l’entier de l’institution et ont été écartés.
7. Liste complète
8. Conclusion

Proportionnellement à la population étudiante des pays concernés, on notera au premier abord le succès modéré des comptes Twitter d’universités, en particulier françaises, vis-à-vis de leurs homologues anglophones (une situation qui n’est pas due qu’à la pénétration moindre du réseau social en francophonie).
En guise de conclusion, remarquons que cette étude met en lumière différents niveaux de professionnalisation dans la gestion des comptes d’universités. Plus qu’une vitrine statique, le compte interactif est aussi très souvent le compte le plus suivi. La capacité d’une université à se présenter et à présenter les résultats de ses recherches (qu’ils soient publiés sur son site officiel, dans les médias, ou directement par ses collaborateurs) est un enjeu maîtrisé par certaines et ignoré par d’autres. A l’heure où les réseaux de chercheurs se tissent également sur les réseaux sociaux en ligne, court-circuitant si souvent les canaux académiques officiels, il semble opportun pour les institutions concernées de définir une politique cohérente, si ce n’est ambitieuse!
By. What is the French university landscape in Europe Twitter Even though the majority of academic French, Belgian, Swiss and Luxembourg seem to have understood the usefulness of communicating on the network of micro-messages, and uses their influences remain very different. Based on activity data and monitoring of 82 institutions, Pegasus Data proposes some key reading as infographics, maps and tables.
1.
Mapping universities on Twitter
Mapping francophone universities of Europe on Twitter.
Combining the geographical indications "subscribers" and "activity" (number of tweets per day), this map gives a first glimpse of the academic landscape of Twitter. More...