04 novembre 2012

Ministry mulls powers to ban student recruitment agents

http://enews.ksu.edu.sa/wp-content/uploads/2011/10/UWN.jpgBy Yojana Sharma. New regulations currently being considered by China’s Ministry of Education could lead to a tightening of services provided by international student recruitment agents – to the extent of banning the operations of some altogether.
According to a recently published draft of the new regulation, provincial education authorities will be able to approve or reject intermediary agencies, strengthen supervision of their activities and have the power to ban foreign agencies from operating in China. The draft regulation, posted in Chinese on the ministry website for consultation until 5 November, stipulates that overseas agencies – including their representative offices in China – foreign-invested enterprises, Chinese-foreign joint schools and individuals shall not be engaged in ‘intermediary services’ in China. It applies to universities, high schools recruiting Chinese students and language schools.

Posté par pcassuto à 09:33 - - Permalien [#]


Etude NFIL (Formation non formelle et informelle)

http://www.groupe-alpha.com/static/images/common/logo_semaphores.gifNon-Formal and Informal Learning (NFIL) - Formation non formelle et informelle: de pratiques parallèles à une insertion systémique
Entre septembre 2011 et juillet 2012, le CEP, en collaboration avec le pôle Politiques de formations de Sémaphores et ConsultingEuropa, a développé, pour la Confédération Européenne des Syndicats, le projet européen "Formation non formelle et informelle (NFIL) - De pratiques parallèles à une intégration systémique?" avec le soutien de la Commission européenne. L'objectif principal du projet était d'évaluer la portée des initiatives de reconnaissance et de validation de la formation non formelle et informelle dans les différents Etats membres de l'UE et la contribution des syndicats à ces initiatives. Télécharger le rapport de synthèse en français (49 pages). Télécharger le rapport de synthèse en anglais (51 pages). Télécharger les 10 rapports nationaux en anglais.
Le projet a permis la réalisation d'un rapport comparatif de synthèse sur la base d'une enquête de terrain dans dix pays de l'Union européenne. Le lecteur trouvera à sa disposition:
- Le rapport de synthèse (en français et en anglais), portant à la fois sur l'ambition des politiques publiques de validation de la NFIL ainsi que sur l'implication des acteurs sociaux dans l'élaboration et la mise en oeuvre de ces politiques;
- Les rapports nationaux (en anglais), présentant la NFIL et les pratiques de validation dans dix Etats membres (Danemark, Italie, France, Royaume-uni, Allemagne, Pologne, Portugal, Finlande, Espagne et Roumanie).
Une conférence paneuropéenne s'est déroulée à Lisbonne les 26 et 27 juin 2012 et a réuni plus de 70 participants, notamment des syndicalistes et des acteurs politiques impliqués dans la validation de la NFIL. Le lecteur peut accèder aux actes de la conférence sur la site de la Confédération Européenne des Syndicats, à l'adresse http://www.etuc.org/.
Rapport de synthèse en français
Acteurs, pratiques et défis de la NFIL et de sa validation en Europe (NFIL: Non Formal and Informal Learning; Formation Non Formelle et Informelle). Renaud Damesin, Jacky Fayolle, Nicolas Fleury - Juillet 2012. Rapport pour la Confédération Européenne des Syndicats avec le soutien de la Commission Européenne
1. Introduction générale

Depuis plus d’une décennie, la gestion dynamique des parcours et des transitions professionnels des personnes suscitent une attention forte des acteurs sociaux et politiques européens. Dans ce contexte, les pratiques de « Non formal and informal learning » (NFIL), ainsi que la possibilité de leur reconnaissance et de leur validation, peuvent bénéficier à une grande diversité de groupes sociaux, en particulier les plus vulnérables, et contribuer à corriger les inégalités éducatives. Elles peuvent aussi exercer un impact important sur l’ensemble du système d’accès aux connaissances, aptitudes et compétences dans les entreprises et sur le marché du travail.
Un ensemble de matériaux descriptifs et normatifs a été accumulé depuis quelques années par les institutions communautaires: inventaire réalisé par ECORYS puis GHK, principes généraux produits par le Conseil de l’Union pour l’identification et la validation de la NFIL, lignes directrices du CEDEFOP, qui ont pour objectif d’identifier les pratiques de validation de la NFIL et d’encourager leur développement.
La Commission Européenne est engagée dans un processus d’élaboration de recommandations sur la NFIL, sa reconnaissance et sa validation. Dans ce contexte, la CES a confié au Groupe ALPHA une étude portant sur les pratiques de NFIL et ses modes de reconnaissance, sur la base d’une enquête menée dans dix pays européens. Tout en tenant compte des travaux déjà réalisés sur le sujet, il s’est agi de mettre en lumière l’implication des partenaires sociaux, comme facteur de l’engagement des pays dans la validation de la NFIL et de son impact social et économique. Cette introduction, après avoir rappelé quelques enjeux clés de la NFIL, présente la méthodologie d’investigation retenue par l’équipe du Groupe ALPHA et dresse un rapide portrait des pays enquêtés.
1.1. La validation de la Formation Non Formelle et Informelle: quels enjeux?

Un vaste ensemble diversifié de groupes sociaux intéressés par la validation de la NFIL L’intérêt porté aux processus et aux résultats de la formation non formelle et informelle est justifié par le poids important de la population active européenne (entre le quart et le tiers) qui dispose d’un faible niveau de formation, c’est-à-dire n’allant pas au-delà du premier cycle de l’enseignement secondaire. Cette population regroupe un ensemble hétérogène de groupes sociaux vulnérables: jeunes sortis du système scolaire sans diplôme reconnu; migrants dont la qualification n’est pas toujours aisément transférable dans le pays d’accueil; femmes prenant ou reprenant tardivement une activité professionnelle; chômeurs peu qualifiés passés par une longue période d’exclusion du marché du travail; adultes en situation d’illettrisme, etc. Les handicaps qui affectent ces groupes peuvent s’avérer persistants: les adultes qui disposent d’une faible formation formelle initiale ont aussi, bien souvent, moins aisément accès à la formation continue au cours de leur vie professionnelle : les inégalités se cumulent au fil du temps.
« Formaliser » la NFIL pour corriger les inégalités éducatives

L’attention à la validation de la NFIL prend appui sur l’orientation européenne qui s’est affirmée en faveur de la valorisation des Learning Outcomes (résultats de l’apprentissage). Il s’agit de:
– donner à l’évolution professionnelle sur le lieu de travail un plus grand rôle dans l’acquisition et la validation des compétences.
– porter l’attention sur les résultats de l’apprentissage continu au travers de la carrière professionnelle plus que sur les seuls diplômes issus de l’éducation initiale.
Cette reconnaissance des Learning Outcomes est considérée, par les travaux de groupes d’experts, comme hautement souhaitable pour une meilleure gestion des parcours et des transitions professionnels. Elle renforce les motivations des individus relatives à la formation au long de la vie. Elle s’appuie sur un ensemble d’évolutions en cours, au sein desquelles les acteurs sociaux européens font sentir leur influence. Les dispositifs de NFIL ont vocation à s’insérer dans les systèmes nationaux de certification des compétences et à favoriser leur rapprochement, via l’approche des Learning Outcomes.
La validation de la NFIL a vocation à s’intégrer aux efforts visant à renforcer la consistance du marché du travail européen, sur la base d’une reconnaissance des compétences effectives des travailleurs, pouvant passer par leur certification et facilitant ainsi leur transférabilité. La CES souhaite que la Commission incite les Etats membres à améliorer les pratiques de validation de la formation non-formelle et informelle, là où elles existent, et à développer de tels dispositifs, là où ils sont encore embryonnaires.
L’impact potentiellement systémique de la diffusion et de la validation de la NFIL

La diffusion à large échelle des pratiques de NFIL est susceptible d’exercer un effet systémique sur le rôle reconnu aux compétences dans la vie des entreprises et l’équilibrage du marché du travail. Le développement et la reconnaissance des acquis de la NFIL contribuent à mieux équiper les travailleurs pour leurs transitions professionnelles: les compétences reconnues sont élargies au-delà de celles signalées par les seuls diplômes acquis avant l’entrée dans la vie active, lors de la formation initiale; les employeurs bénéficient d’une meilleure perception de l’offre de compétences. L’appariement entre offres et demandes d’emploi peut s’en trouver amélioré.
Les entreprises privées, le secteur public, le secteur associatif sont des parties prenantes impliquées dans la NFIL (notamment lorsque l’organisation de leur activité est dite « apprenante » pour les salariés qui y participent). Les acteurs sociaux, du côté syndical comme du côté patronal, ont vocation à s’engager activement dans la promotion et la régulation des initiatives prometteuses. L’identification et la validation de la NFIL mobilisent a priori de nombreux acteurs sociaux et institutionnels: leur coordination autour de principes partagés et de programmes concrets conditionne la place de la NFIL et de sa validation, comme composante légitime de l’ensemble du système d’éducation et de formation.
Cette insertion de la NFIL dans le système d’éducation et de formation peut être porteuse de tensions et de perturbations: les organismes en charge des standards préexistants de certification peuvent manifester des réticences face à la validation de compétences acquises et reconnues par des voies non formelles ou informelles, inscrites dans des contextes locaux et individuels spécifiques. Lorsque la NFIL est perçue, à tort ou à raison, comme un substitut à l’éducation formelle organisée selon des cursus débouchant sur des diplômes, elle peut susciter la méfiance d’acteurs sociaux vigilants sur l’égalité d’accès à l’éducation formelle et sur la qualité des formations.
La NFIL répond à des objectifs d’épanouissement individuel, en permettant à des personnes appartenant à des groupes sociaux vulnérables d’accéder plus facilement à la reconnaissance voire la validation de leur expérience. Elle contribue ainsi à la cohésion sociale. Dans une version ambitieuse, elle a un objectif systémique: améliorer l’efficacité du système d’éducation et de formation dans son ensemble et contribuer à la sécurisation des parcours professionnels, à l’intérieur et à l’extérieur des entreprises. La formalisation de la NFIL, sa reconnaissance effective sur le marché du travail et son débouché sur la certification sont ainsi des enjeux d’intérêt public. Lire la suite...
Télécharger le rapport de synthèse en français (49 pages). Télécharger le rapport de synthèse en anglais (51 pages). Télécharger les 10 rapports nationaux en anglais.
http://www.groupe-alpha.com/static/images/common/logo_semaphores.gif Non-Formal and Informal Learning (NFIL) - Non-formal and Informal practices parallel insertion systemic
Between September 2011 and July 2012, the CEP, in collaboration with the training center policies and Semaphores ConsultingEuropa, developed for the European Trade Union Confederation, the European project "Non-formal and informal (NFIL) - From parallel practice systemic integration?"
with support from the European Commission. The project's main objective was to assess the scope of initiatives recognition and validation of non-formal and informal learning in the different Member States of the EU and the trade union contribution to these initiatives. More...

Posté par pcassuto à 01:35 - - Permalien [#]

Formation non formelle et informelle - Des pratiques parallèles à une intégration systémique

http://www.etuc.org/etuc2/images/etuc_fr.gifConférence CES « Formation non formelle et informelle. Des pratiques parallèles à une intégration systémique ? », Lisbonne, les 26 et 27 juin 2012
Programme
Présentations (uniquement dans ces langues)
Players, practices and challenges in NFIL and its validation in Europe - Overview of project results
(Renaud Damesin, Jacky Fayolle - Alpha Group)
Cedefop relevant work in the field of informal and non formal learning (NFIL)
(Dr. Alexandra Dehmel - Cedefop)
The Professionnal Training System in Portuga
l (Susana Gonçalves - Centro Novas Oportunidades - visit of Citeforma)
Panel 1 : Formation non formelle et informelle et les besoins socio-économiques

- Parallel practices for a systematic integration - Introduction and key questions for panel 1 (Nicolas Fleury - Alpha Group)
- BNS - a smart trade union (Aura Dohatcu - BNS)
Panel 2 : Politiques publiques promouvant la formation non formelle et informelle

- Public policies promoting recognition and validation of NFIL - Introduction and key questions for panel 2 (Pierre Ferracci - Alpha Group)
- El sistema de formacion en Espana (Marisa Estalote Suarez - CCOO)
Panel 3 : Procédure de validation de la formation non formelle et informelle : acteurs, meilleures pratiques et défis

- Actors, best practices and challenges - Introduction and key questions for panel 3 (Renaud Damesin - Alpha Group)
- Process of validation of NFIL : actors, best practices and challenges (Erkki Laukkanen - SAK)
- Apprendimenti informali e non fomali : Azioni parallele per una integrazione sistemica (Costanza Bettoni - Tecnostruttura)
Panel 4 : Négociation collective & formation non formelle et informelle

- Collective bargaining & NFIL - Introduction and key questions for panel 4 (Alpha Group)
- Validation des acquis de l’expérience (Etienne Dakiche - TU repr. Club Med & FO)
- Collective bargaining and NFIL (Poul Christensen - United Federation of Danish Workers (3F)
- Rapport final mené sur les pratiques et les enjeux de validation de la Formation Non formelle et Informelle (NFIL, si on utilise l’acronyme correspondant à l’expression anglaise Non Formal and Informal Learning.
http://www.etuc.org/etuc2/images/etuc_fr.gif CES συνέδριο με θέμα «Η μη τυπική και άτυπη. Πρακτικές παράλληλα με μια συστηματική ενσωμάτωση; "Λισσαβόνα στις 26 και 27 Ιουν, 2012
Πρόγραμμα
. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 01:26 - - Permalien [#]

La lettre européenne de l'ANRT

La lettre européenne de l'ANRT facilite votre coopération européenne!
-
Innovante. Elle découvre et déchiffre pour vous les nouvelles tendances de l'innovation dans l'UE.
- Sélective. Elle ne retient que ce qui vous concerne dans une information surabondante et fragmentée.
- Centrée sur vos besoins. Elle suit les évolutions de la CE et vous aide à faire évoluer et à sécuriser vos pratiques.
- Inédite. Elle analyse les performances des acteurs français et européens dans le 7e programme-cadre.
N°254 – Octobre 2012 - "Union de l'innovation: l'invention de nouvelles politiques publiques"
Les articles du dernier numéro

- Retour au financement des seuls "coûts marginaux" de la recherche dans Horizon 2020?
- Partenariat européen d'innovation "Pour un vieillissement actif et en bonne santé": une élaboration animée par les communautés concernées
- Les pays européens les plus compétitifs cultivent leurs spécialités dans le programme "Coopération".
Consultez le sommaire
Union de l’innovation: l’invention de nouvelles politiques publiques
Le premier EIP, partenariat européen d’innovation « Pour un vieillissement actif et en bonne santé », s’assigne pour ambition de nous conserver en bonne forme deux ans de plus. Les EIP réinventent les politiques publiques. La Commission européenne propose ainsi à l’Union européenne et aux États membres de se doter d’un cadre opérationnel unique. Il doit renforcer la cohérence des actions des acteurs et des financeurs nationaux et européens dans des domaines où aucune institution ne peut réunir seule des moyens financiers et humains suffisants. Les politiques publiques n’énoncent plus les solutions. Elles organisent les plates-formes réunissant les communautés d’acteurs capables ensemble de relever les défis (voir p.5 à 7).
Alors que les EIP transforment les défis de la vie en opportunité de croissance et d’emploi, existe-t-il une relation entre la compétitivité globale des pays et leurs succès dans les projets de recherche financés par l’Union européenne (programme «Coopération») ? La réponse est oui, les pays les plus compétitifs trouvent leur place sur l’échiquier des spécialités technologiques financées par l’Europe. Ils accèdent ainsi de manière privilégiée à la propriété intellectuelle des meilleurs de leurs domaines (voir p. 8 à 11).
Le cofinancement européen des dépenses de recherche d’Horizon 2020 (2014-2020) s’écarte désormais de la reconnaissance des coûts réels. Le nouveau règlement financier de l’UE définit de façon imprécise ce qu’est une dépense finançable dans un projet de recherche. En l’absence de politique de recherche spécifique, il permet tout autant, au cas par cas, une grande continuité avec le 7e programme-cadre qu’un retour vers le passé avec le financement des seuls « coûts marginaux » de la recherche, à l’instar des 5e et 6e programmes-cadres, ou des prix négociés comme dans les 4e et 5e programmes-cadres (voir p. 2 à 4).
Les plates-formes réunissant les communautés d’acteurs permettent de décloisonner les politiques publiques. La politique de recherche et d’innovation s’attache désormais moins au financement propre des projets qu’à la mutualisation européenne et à la libre circulation des résultats. Les projets collaboratifs de recherche soumis à partir de 2014 ne pourront plus être les mêmes. Les participants publics et d’entreprises vont devoir trouver les moyens supplémentaires de cette nouvelle amplitude. A.Q.
PARUTION DU PROCHAIN NUMERO: Décembre 2012. Abonnez-vous à 6 numéros - Bulletin d'abonnement.
The letter European ANRT makes your European cooperation!
- Innovative.
She finds and decrypts for you new trends in innovation in the EU.
- Selective.
It retains only that information to you in a superabundant and fragmented.
- Focused on your needs.
It follows the evolution of the EC and helps you to grow and secure your practice.
- Unpublished.
It analyzes the performance of French and European players in the 7th Framework Programme.
No. 254 - October 2012 - "Innovation Union: the invention of new public policies."
More...

Posté par pcassuto à 01:04 - - Permalien [#]

Journées Nationales des Observatoires 2013

http://www.resosup.fr/IMG/siteon0.jpgLes prochaines Journées Nationales des Observatoires se tiendront à Rouen du 5 au 7 juin 2013.
Un site dédié est déjà mis en place : http://ove-ur.wix.com/jno2013.

Le programme prévisionnel, les listes d’hôtels et les inscriptions aux différents repas vous seront proposés ultérieurement. Sans trop tarder en raison de deux évènements très touristiques: l’Armada 2013 et Normandie impressionniste.
Qui sommes-nous?

Résosup est une structure associative qui répond aux besoins exprimés depuis plusieurs années par les professionnels des observatoires:
- favoriser les échanges et les confrontations d’expériences,
- coordonner des actions d’information et de formation (formation et d’information),
- représenter les professionnels de ces structures auprès des différents interlocuteurs institutionnels (voir "les services >les partenaires"),
- développer et partager des outils méthodologiques utilisés dans les études ou les enquêtes,
- promouvoir les missions et les travaux des observatoires afin de les inscrire dans la durée.
Dès sa création, Résosup a souhaité devenir à la fois un partenaire des différentes instances nationales et un appui aux observatoires locaux sur le plan des méthodes d’observation des parcours et de l’insertion.
Ses représentants rencontrent [régulièrement] tous les acteurs nationaux intervenant dans son domaine.
Actuellement, l’association Résosup est impliquée dans plusieurs groupes de travail nationaux:
- Groupe de travail DEPP/DGES sur les indicateurs d’insertion,
- Coopération avec la commission de suivi des licences et des licences professionnelles,
- Groupe de travail questionnaire licences professionnelles de la DGES.
Résosup organise également des ateliers méthodologiques destinés aux professionnels des observatoires et offre différents services à ses membres (voir la rubrique "les services").
Les Journées Nationales des Observatoires 2012 ont eu lieu à Reims les 5/6/7 juin 2012. Voir le Programme JNO 2012.
http://www.resosup.fr/IMG/siteon0.jpg Οι επόμενες Εθνικές Εορτές Παρατηρητήρια θα πραγματοποιηθεί σε Ρουέν 5-7 Ιουνίου 2013.
Μια ιστοσελίδα αφιερωμένη έχει συσταθεί: http://ove-ur.wix.com/jno2013.

Το προσωρινό πρόγραμμα, τους καταλόγους των ξενοδοχείων και εγγραφή σε διαφορετικά γεύματα θα προσφέρονται αργότερα.
Χωρίς αδικαιολόγητη καθυστέρηση λόγω των δύο πολύ τουριστικές εκδηλώσεις: Armada 2013 και ιμπρεσιονιστών Νορμανδία. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 00:32 - - Permalien [#]

Les aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi - suite

logoLes aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi: réunion de travail du mardi 30 octobre
Au cours de cette nouvelle réunion de travail consacrée aux aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi, le Conseil a entendu Françoise LOPEZ, Chef du bureau des interventions économiques et de l’aménagement du territoire à la DGCL et Pierre RAMAIN, en charge de la sous-direction Mutations de l’Emploi et du Développement de l’Activité à la DGEFP.
Les aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi: réunion de travail du mardi 23 octobre

Au cours de cette seconde réunion de travail consacrée aux aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi, le Conseil a entendu Stéphane DUCATEZ, Directeur des études et de l’évaluation de Pôle emploi, Sandrine WEHRLI, Directrice générale déléguée "Appui, Attractivité, Compétitivité" à CCI France, et Dominique SCHOCKAERT, en charge du système Sémaphore à la Chambre de Commerce et d’industrie d’Amiens. Présentation S. Wehrli, CCI France. Présentation S. Ducatez, Pôle emploi.
Les aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi: séance plénière du mardi 16 octobre
Au cours de cette séance plénière consacrée aux aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi, le Conseil a entendu Alain CORDIER, Président de la Commission parcours de soins et maladies chroniques de la Haute autorité de santé, co-auteur du rapport IGF-IGAS-IGA de janvier 2007 sur Les aides publiques aux entreprises, et Bernadette MALGORN, Conseiller maître à la Cour des comptes, Présidente du conseil d’orientation de l’ONZUS (Observatoire national des zones urbaines sensibles), sur le sujet des aides zonées. Présentation de B. Malgorn, ONZUS.
Les aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi: réunion de travail du mardi 9 octobre
Au cours de cette première réunion de travail consacrée aux aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi, le Conseil a entendu Marc-Antoine ESTRADE, chef du département des Synthèses à la DGEFP, et Grégoire POSTEL-VINAY, chef de la mission Stratégie à la DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services), ministère du Redressement productif. Présentation G. Postel-Vinay, DGCIS. Présentation M-A. Estrade, DGEFP.
Les aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi: séance plénière du mardi 18 septembre
Au cours de cette première séance plénière consacrée aux aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi, le Conseil a entendu Hugues de BALATHIER, Secrétaire général du COE, pour un rappel sur le rapport au Premier ministre relatif aux aides publiques adopté par le COE le 8 février 2006, et Antoine MAGNIER, Directeur de la DARES. Présentation A. Magnier, Dares. Présentation H. de Balathier, COE.
Voir aussi Les aides publiques aux entreprises en faveur de l’emploi.

logo Aid to enterprises for employment: working meeting of Tuesday, October 30
In this new working meeting on aid to enterprises for employment, the Council heard Françoise LOPEZ, Bureau Chief economic interventions and planning the DGCL and Pierre Ramain in charge the Sub-Directorate of Employment Changes and Development Activity in DGEFP
. More...

Posté par pcassuto à 00:16 - - Permalien [#]