http://www.lecese.fr/sites/default/files/articles/eduquer.jpgUne meilleure compréhension des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, notamment ceux de la biodiversité, passe par une évolution pluridisciplinaire des programmes scolaires et vers une plus grande transversalité, dans une approche intégrée des problèmes.
Eduquer à l'environnement et au développement durable - Les préconisations du CESE

Dans deux de ses avis rendus sur saisine gouvernementale, « La biodiversité, relever le défi sociétal » (présenté par Marc Blanc au nom de la section de l’environnement) et « Bilan du Grenelle de l’environnement, pour un nouvel élan » (présenté par Pierrette Crosemarie au nom de la commission temporaire), le Conseil a recommandé de faire de l’éducation à l’environnement, et au-delà, au développement durable, un élément essentiel du parcours qui commence dès l’enfance et se poursuit, pour s’en tenir à la jeunesse, jusque dans l’enseignement supérieur.
Ces deux avis insistent surtout sur la mobilisation de l’éducation nationale, qui a déjà réalisé des efforts importants dans l’enseignement primaire et secondaire, pour qu’elle les accroisse dans l’enseignement supérieur, en faveur de la formation des enseignants.
Parmi les acteurs à encourager, les avis ciblent les espaces de concertation qui développent des synergies entre acteurs pour promouvoir concrètement l’éducation au développement durable. Le CESE souhaite voir se développer des partenariats entre les académies et les acteurs locaux (collectivités, associations…) dans un cadre défini par l’éducation nationale. Il souhaite également que la prise en compte du développement durable dans l’enseignement supérieur concerne enfin tous les cursus.
http://www.lecese.fr/sites/default/files/articles/eduquer.jpg A better understanding of the economic, social and environmental, including biodiversity, requires a multidisciplinary curriculum development and towards greater transversality, in an integrated approach to problems.In two opinions rendered on referral government, "Biodiversity societal challenge" (presented by Mark White on behalf of the environment section) and "Review of the Grenelle environment, a new impetus" ( presented by Pierrette Crosemarie behalf of the Temporary Committee), the Board recommended that the environmental education and beyond, sustainable development, an essential element of the course that begins in childhood and continues to stick to the youth into higher education. More...