Depuis 2004, les animateurs des relais territoriaux VAE oeuvrent sur les 27 zones territoriales emploi – formation (ZTEF) pour le développement de la VAE en animant le réseau d’information – conseil. En lien avec tous les autres acteurs, ils agissent pour promouvoir la VAE et en faciliter l'accès à tous les rhônalpins.
Ce référentiel met en lumière une fonction fondée sur la coopération et la synergie entre les acteurs, deux principes essentiels pour créer de nouvelles dynamiques territoriales sur le champ de l'orientation. Construit à partir de l'analyse des pratiques des professionnels concernés, ce document structure les activités constitutives de la fonction, en précise les finalités et conditions d'exercice et met en exergue les compétences développées dans leur réalisation. >> Téléchargez le référentiel.
RÉFÉRENTIEL D’ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES - Fonction animation du relais territorial

Edito du président du pRao

Vous savez toute l’importance que la Région Rhône-Alpes, le PRAO et tous ses partenaires attachent à la Validation des Acquis de l’Expérience: au-delà du dispositif lui-même, c’est toute une conception de la « formation tout au long de la vie », à partir des acquis de chacune et de chacun, de la formalisation de ces derniers et de la reconnaissance des compétences et des connaissances construites à travers toutes ses expériences, qui est en jeu. La VAE est un bel outil, c’est aussi un moyen pour faire progresser l’ensemble des acteurs de l’orientation et de la formation vers une société plus juste, plus ouverte, plus respectueuse des personnes…
Ainsi, depuis dix ans, grâce à notre réseau régional d’information conseil en VAE, constitué de 107 Points Relais Information Conseil (PRIC), ce sont plus de 70 000 rhônalpins qui ont reçu gratuitement une information, accessible et approfondie à la fois, sur ce dispositif. Pour plus de la moitié d’entre eux, cette information a été suivie par un conseil individualisé leur permettant d’évaluer l’opportunité de s’engager dans cette démarche.
Le déploiement du réseau d’information conseil en VAE en Rhône-Alpes répond à une politique concertée de la Région, de l’État et des Partenaires Sociaux pour le développement et l’égalité d’accès à la VAE. Aussi, pour faciliter les échanges et concourir à l’organisation et à la qualité des services d’information conseil en VAE, ils ont créé ensemble, en 2004, la fonction animation du relais territorial VAE.
Dans le cadre du programme de professionnalisation à la VAE, financé par la DIRECCTE et mis en oeuvre par la cellule ressource régionale VAE du PRAO en 2011, les animateurs des relais territoriaux VAE ont apporté, par l’échange et l’analyse de leurs pratiques, les éléments nécessaires à la formalisation d’un référentiel de leur fonction. Ce document est le résultat de leur travail. Nous nous réjouissons donc beaucoup aujourd’hui de ce document, réalisé conformément à la démarche d’analyse des acquis de l’expérience, par les animateurs des relais territoriaux de VAE. Ils donnent ainsi du sens à leurs activités en avançant ensemble vers un objectif commun: fédérer, mutualiser, coopérer pour faire réussir les candidats à la VAE.
Nous voulons saluer cette professionnalité au service de notre politique sur la VAE en direction de tous les rhônalpins, exprimer aux animateurs des relais territoriaux VAE nos remerciements et les assurer de notre confiance. Ils accompagnent les mouvements qui traversent les champs de l’orientation et de la formation tout au long de la vie et contribuent à l’évolution des organisations. Ils inscrivent la VAE non seulement dans les projets individuels, mais aussi dans les projets collectifs et territoriaux. Nous nous appuyons depuis 2004 sur leurs compétences et leur engagement pour poursuivre la mobilisation des acteurs et des publics autour de la VAE.
Bien évidemment, le référentiel de la fonction animation du relais territorial VAE ne doit pas être regardé comme un cadre figé et fermé, mais comme un ensemble d’axes dynamiques permettant d’enrichir et de professionnaliser vos pratiques d’animateurs ou de membres du réseau des acteurs de la VAE. Philippe MEIRIEU, Président délégué du PRAO, Vice Président du Conseil Régional délégué à la formation tout au long de la vie.
Introduction
Contexte

L’animation territoriale de l’information conseil en VAE, en région Rhône-Alpes, s’inscrit dans l’application de plusieurs documents de cadrage émanant des décideurs régionaux:
> le protocole d’accord entre l’État, la Région et les Partenaires Sociaux, relatif à la définition et à la mise en oeuvre d’une politique régionale concertée en faveur du développement de la VAE;
> le cadrage régional pour l’information conseil en VAE;
> la charte régionale du service d’information conseil en VAE.
Ces documents structurent politiquement et techniquement l’organisation des services d’information et de conseil en VAE et les conditions de leur animation tant locale que régionale.
Depuis 2007, c’est la Région qui a la compétence de l’organisation de l’information conseil en VAE. En Rhône-Alpes, ces services ont été organisés sur les 27 Zones Territoriales Emploi Formation (ZTEF) autour d’un animateur du relais territorial VAE et des structures d’Accueil Information Orientation (AIO) labellisées Point Relais Information Conseil (PRIC) qui, par le biais de leurs référents VAE, les délivrent à tout public.
Si les services d’information et de conseil en VAE ont fait l’objet, en 2006, avec les professionnels concernés, d’un travail de mutualisation, capitalisation et formalisation des pratiques, dégageant des références qualitatives et même des compétences requises, la fonction d’animation du relais territorial VAE, elle, n’avait pas encore été investiguée.
Dans le cadre du programme de professionnalisation à la VAE, financé par la DIRECCTE et mis en oeuvre par la cellule ressource régionale VAE du PRAO en 2011, les animateurs des relais territoriaux VAE, par l’échange et l’analyse de leurs pratiques, ont apporté les éléments utiles à la formalisation d’un référentiel de leur fonction.
Ce document est le résultat de leur travail.
Cette fonction d’animation territoriale de l’information et du conseil en VAE, spécifique à la région Rhône-Alpes, est traversée par les évolutions des politiques nationales et régionales de l’AIO, de la formation, de l’emploi. La mise en oeuvre du Service Public de l’Orientation (SPO), l’expérimentation de l’Accueil Information Généraliste (AIG) du Service Public Régional de la Formation (SPRF), les nouvelles structurations des instances du Comité de Coordination Régional de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CCREFP) en région et des Contrats Territoriaux Emploi Formation (CTEF) sur les territoires, impactent ou impacteront les services d’information et de conseil en VAE et leur « animation ». Il paraît important aujourd’hui d’en rendre visible l’architecture telle qu’elle s’est construite afin d’en faciliter les aménagements adaptés aux enjeux à venir.
Les animateurs des relais territoriaux VAE qui ont contribué à l’élaboration de ce référentiel ont témoigné de leurs pratiques, de leur expérience de la fonction, de leurs conditions d’exercice de cette fonction et, toujours, sans exception, de leur motivation et de leur plaisir à l’assumer.
Les orientations du groupe de travail
Objectifs :

> Rendre visibles les éléments constitutifs et structurants de la fonction d’animation du relais territorial VAE.
> Définir des références partagées sur la base desquelles les commanditaires, les différents acteurs de la VAE et les animateurs du relais territoriaux VAE eux-mêmes, pourront bâtir leurs projets d’actions.
Résultat attendu :

> Le référentiel de la fonction d’animation du relais territorial VAE.
Méthode :

> Démarche de co-construction à partir de réunions d’échanges et analyse de pratiques avec les animateurs des relais territoriaux VAE.
> Structuration, formalisation du référentiel par le PRAO.
Ressources :

> Ingénierie emploi - compétences du Ministère chargé de l’emploi et méthode « ETED » (Emploi Type Etudié dans sa Dynamique).
> Documents de cadrage de la fonction d’animation des relais territoriaux VAE.
Étapes :

> 9 mai 2011 : les contextes d’exercice de la fonction d’animation du relais territorial VAE.
> 7 juin 2011 : le périmètre de la fonction d’animation du relais territorial VAE.
> 11 octobre 2011 : les activités constitutives de la fonction d’animation du relais territorial VAE et les compétences développées.
> Novembre 2011 à avril 2012 : l’élaboration du référentiel et amendements.
> 24 mai 2012 : la validation par les animateurs des relais territoriaux de la 1ère version du référentiel, prise en compte de leurs amendements jusqu’au 8 juin 2012.
> 15 septembre 2012 : diffusion du référentiel.
L’animation du relais territorial VAE
1.2.1 Définition de la fonction animation du relais territorial VAE

L’animation du relais territorial VAE est une fonction définie et financée par la Région Rhône-Alpes, confiée à une structure du champ de l’Accueil Information Orientation (AIO) labellisée Point Relais Information Conseil (PRIC) et cooptée par les autres PRIC du territoire sur une Zone Territoriale Emploi Formation (ZTEF).
La fonction d’animation du relais territorial VAE consiste à promouvoir, développer et coordonner l’information et le conseil en VAE sur un territoire, en direction de tous les publics, en respectant le cahier des charges régional.
L’objectif de la fonction animation du relais territorial de VAE sera atteint si elle permet à chaque rhônalpin l’exercice de son droit individuel à la VAE en lui garantissant en toute gratuité, en amont de sa validation, une information et un conseil objectifs propres à dégager l’opportunité d’entreprendre cette démarche et à faciliter son engagement.
1.2.2 Conditions d’exercice de la fonction animation du relais territorial vae

Les directions régionales des réseaux de l’AIO définissent leurs orientations quant à leur participation au dispositif d’information conseil en VAE en Rhône-Alpes et se mobilisent pour obtenir le label PRIC.
Les directeurs des structures PRIC se réunissent à l’issue de chaque procédure de labellisation (tous les deux ans). À cette occasion, le portage de l’animation du relais territorial VAE fait l’objet d’un échange et un consensus est établi entre les structures pour choisir l’une d’entre elles. Dans le cas où plusieurs structures labellisées se positionnent pour porter l’animation du relais territorial VAE sans trouver de consensus, la procédure de désignation revient à la Région qui recueille l’avis de tous les PRIC du territoire et analyse l’activité d’information et de conseil en VAE des postulants et leur projet d’animation du relais territorial. La Région procède à la désignation de la structure qui porte l’animation du relais VAE, au regard de ces éléments. Elle s’attache aussi, dans son choix, à répartir la charge de l’animation des relais territoriaux entre les différents réseaux d’appartenance des structures labellisées PRIC.
Il appartient ensuite à la direction de la structure qui porte l’animation du relais territorial VAE sur le territoire de désigner la personne qui remplira cette fonction parmi son personnel. La Région, qui entérine la désignation de la structure animatrice cooptée par ses pairs, prend note de la désignation nominative de la personne « animatrice territoriale VAE ». Cette fonction d’animation du relais territorial VAE s’ajoute à celles qui constituent l’emploi de la personne désignée.La personne en charge de l’animation du relais territorial VAE devient l’interlocutrice privilégiée de la Région, du PRAO et de tous les acteurs de la VAE sur le territoire. Pour remplir cette fonction, elle dispose d’une enveloppe de plusieurs demi-journées financées par la Région.
>> L’animation du relais territorial VAE implique d’identifier, de dégager et de valoriser ce temps de travail. L’animateur justifie auprès de la Région des activités d’organisation et d’animation réalisées dans le cadre de cette fonction. Il produit un bilan annuel auprès des services de la Direction de la Formation Continue de la Région.
Il convient de noter que l’animation du relais territorial VAE nécessite une disponibilité « au fil de l’eau » pour répondre aux sollicitations quotidiennes des acteurs de la VAE sur le territoire (contacts directs, téléphoniques…) et inclut des déplacements sur son territoire d’intervention voire ponctuellement la région.
L’animateur du relais territorial VAE bénéficie de l’ensemble des outils, supports et moyens développés par la cellule ressource régionale VAE du PRAO, en appui à l’exercice de sa fonction, par exemple:
> actions de professionnalisation,
> appuis individualisés en fonction des situations (prise de fonction, conduite de projet…),
> accès aux espaces collaboratifs dédiés,
> diffusion de publications,
> accès à Reso VAE,
> participation aux réunions des animateurs.
1.2.3 Conditions d’accès à la fonction animation territoriale de la VAE

La fonction d’animation du relais territorial VAE est assurée par un personnel de la structure PRIC qui la porte, sur désignation du dirigeant. L’identité et l’emploi de l’animateur sont stipulés sur le dossier de demande de subvention à la Région. Une expérience de conseil en VAE associée à une sensibilité au travail en réseau semblent indispensables.
1.2.4 Champ d’intervention et de responsabilité

L’animateur du relais territorial VAE assume une responsabilité fonctionnelle sur le champ de l’information conseil en VAE : mobiliser les moyens (humains, techniques, pédagogiques) pour atteindre les objectifs quantitatifs et qualitatifs annuels liés au développement des services d’information et de conseil en VAE sur son territoire en respectant le cadrage régional. Il s’organise de façon autonome.
Son champ d’intervention géographique correspond à sa ZTEF (relais territorial VAE). Il pratique l’animation du réseau d’acteurs locaux de l’information conseil en VAE. Au premier rang d’entre eux, ce sont les référents VAE des PRIC puis l’ensemble des conseillers en VAE avec lesquels il doit travailler. Il impulse, il propose et agit en suscitant l’adhésion collective.
Avec l’accord de sa ligne hiérarchique, il est légitime pour prendre l’initiative d’un projet collectif de VAE qui répondrait à une problématique emploi - compétences du territoire, en partenariat avec les acteurs socio-économiques concernés. Il peut donc être chef de projet. Il répond aux sollicitations de la cellule ressource régionale VAE du PRAO (contribution aux statistiques régionales de l’information conseil en VAE; remontées des besoins en professionnalisation des acteurs de la VAE; enquête sur la satisfaction des bénéficiaires du conseil en VAE…). Il collecte et apporte les éléments de suivi et de bilan quantitatif, qualitatif et financier à la Région, commanditaire de l’information conseil en VAE.
1.2.5 Description de la fonction d’animation du relais territorial VAE

L’animateur du relais territorial VAE travaille au sein d’un réseau d’acteurs de la VAE dont les référents VAE des PRIC et les conseillers en VAE des Points Relais Information (PRI). Il doit les mobiliser et collaborer avec eux afin qu’ils contribuent à l’effectivité des services d’information et de conseil VAE sur le territoire, auprès de tout public. Il réunit avec eux les conditions pour rendre ces services et en suivre les éléments quantitatifs et qualitatifs, en respect du cadrage régional. Il assure l’interface entre le territoire et le niveau régional pour le développement, le suivi, l’évaluation et l’évolution de l’information conseil en VAE en Rhône-Alpes.
1.2.6 Description des situations particulières d’exercice de la fonction

L’animateur du relais territorial VAE peut quelquefois s’appuyer sur l’assistant administratif de sa structure.
La fonction animation du relais territorial VAE peut:
> être confiée à un professionnel non investi de fonction de direction au sein de sa structure,
> être exercée corrélativement à celle de référent VAE,
> être exercée sur plusieurs territoires.
1.2.7 Evolutions possibles des missions des animateurs des relais territoriaux VAE

> S’impliquer dans la procédure de labellisation des PRIC.
> Construire des liens entre l’animation des relais territoriaux VAE et les missions de coordination AIG SPRF/SPO.
> Nouer une articulation avec les instances du CTEF.
> Contribuer au suivi de la qualité des services information conseil en VAE.
1.2.8 Liste des activités constitutives de la fonction

> Construire et animer des réseaux d’acteurs et des partenariats.
> Administrer et gérer l’activité information conseil en VAE.
> Veiller à la cohérence et à la qualité des services d’information et de conseil VAE.
> Développer l’accès des publics à la VAE.
Compétences relationnelles et sociales

L’observation et l’explicitation de la fonction animation du relais territorial VAE mettent en évidence la place fondamentale des compétences comportementales dans l’exercice de la fonction. Dites souvent « savoir-être » et traduites en compétences relationnelles et sociales, elles sous tendent l’ensemble des activités et constituent le principal facteur de réussite.
Le « savoir-être » fait partie au même titre que les « savoir-faire » et les « savoirs » de la compétence et de la qualification sociale mais n’en est qu’un des éléments.
La notion de compétence relationnelle et sociale représente aussi un ensemble flou et complexe fait de compétences relationnelles (savoir communiquer, savoir écouter, savoir négocier…) et de caractéristiques personnelles (avoir confiance en soi, être à l’aise, avoir du charisme…).
Les compétences sociales sont mises en oeuvre par la « personnalité » au travers d’attitudes et de comportements
cohérents et adaptés à la situation professionnelle : implication de la personne, autonomie, développement de la personnalité, évolution professionnelle… On trouve donc aussi dans cette notion l’usage de signes sociaux de reconnaissance.
Indéniablement, l’une des principales conditions de réussite de l’animation du relais territorial VAE tient aux compétences sociales « intuitu personae » de l’animateur. Au sein du réseau information conseil en VAE, ce sont d’abord des personnes qui travaillent avec des personnes. La nature même des activités implique ces compétences relationnelles. Ces qualités et aptitudes comportementales
propices au lien, au dialogue, à l’entregent, et qui irriguent intrinsèquement l’ensemble de toutes les compétences
utiles à l’exercice de la fonction d’animation. On peut classer ces savoir-faire sociaux (savoir-être adaptés) de la manière suivante:
Savoir-faire sociaux et professionnels traduisant des comportements:

> Implication, adaptation, rigueur, sens des responsabilités, confiance en soi, créativité, initiative, esprit et attitude positive.
> Susciter l’engagement, encourager, valoriser.
> Être disponible et réactif.
Savoir-faire communicationnels et relationnels traduisant des attitudes et des capacités:

> Goût des relations humaines.
> Ouverture d’esprit, écoute, coopération, argumentation.
> Donner confiance, faire confiance.
> Créer la convivialité.
> Savoir expliquer, convaincre, attirer, retenir, motiver.
Savoir-faire éthiques traduisant des attitudes et des capacités:

> Assertivité (capacité à s’exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres. C’est une attitude de fermeté non agressive par rapport aux évènements et à ce que l’on considère comme acceptable ou non). L’assertivité, c’est à la fois la prise de conscience et l’affirmation de ses propres limites.
> Connaissance de soi, honnêteté, respect des autres, des engagements.
> Montrer l’exemple, diffuser les valeurs du réseau.
Voir la suite en téléchargeant le RÉFÉRENTIEL D’ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES - Fonction animation du relais territorial.

Από το 2004, οι ηγέτες της εδαφικής εργασία VAE ρελέ για την απασχόληση 27 εδαφικές περιοχές - εκπαίδευση (ZTEF) για την ανάπτυξη της VAE σε οδηγεί το δίκτυο πληροφορίες - συμβουλές. Σε σχέση με όλους τους άλλους φορείς, να ενεργούν για την προώθηση της VAE και εύκολη πρόσβαση σε όλες τις Rhône-Alpes.
Αυτή η αναφορά αναδεικνύει ένα χαρακτηριστικό που βασίζεται στη συνεργασία και τη συνέργεια μεταξύ των φορέων, δύο βασικές αρχές για τη δημιουργία νέων εδαφικών δυναμική στον τομέα της καθοδήγησης.
Κατασκευασμένο από την ανάλυση των πρακτικών των επαγγελματιών, η δομή του εγγράφου οι δραστηριότητες που συνιστούν τη λειτουργία καθορίζει το σκοπό και τις συνθήκες της άσκησης και αναδεικνύει τις δεξιότητες που αναπτύσσονται κατά την εφαρμογή τους. >> Download αποθήκη. Περισσότερα...