Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Formation Continue du Supérieur
3 octobre 2012

Budget de la recherche 2013 en progrès

http://sciences.blogs.liberation.fr/test/images/logo_libe.pngPar Sylvestre Huet. Le budget 2013 de la recherche suscite des réactions mesurées, mais pas franchement enthousiastes. Avec 2,2% d'augmentation, le budget de la Mission interministérielle recherche et enseignement supérieur atteint les 25,9 milliards d'euros et  les universités pourront créer 1000 postes (a priori un tiers d'enseignants chercheurs, un tiers de PRAG, un tiers de Biatoss). Le tout dans un budget général de l'Etat en baisse de 3,5%. Mais que signifient ces chiffres?
Geneviève Fioraso se félicite surtout d'avoir écarté le scénario catastrophe pourtant présenté par Bercy au début des discussions. D'après une source digne de foi, le point de départ était une baisse de 2,5% de la masse salariale (autrement dit zéro recrutement) et -7,5% en budget de fonctionnement, autrement dit l'abandon de nombreuses activités de recherche. Le simple fait que de tels chiffres aient pu entrer en discussion est assez dingue... tant ils sont en contradiction avec le discours officiel sur la sortie de crise par l'innovation et la recherche, les emplois qualifiés.
Budget 2013 evolIl faut aussi lui rendre hommage pour une présentation sincère des chiffres. Valérie Pécresse nous avait habitué à une valse des chiffres qui a longtemps dupé les naïfs, alignant sans les distinguer des vrais et des faux crédits, des emprunts et des crédits de paiement ou des intérêts futurs de capitaux placés. Résultat: les milliards qui pleuvaient sur la recherche et l'université sont restés virtuels, tandis que les bâtiments continuaient de se dégrader. Sans parler de l'énorme arnaque au 10ème mois de bourse pour les étudiants, annoncé mais non budgété.
Mais le point d'arrivée du budget 2013 ne doit pas pour autant se trouver magnifié au delà de son effet réel. Pour indiquer que l'effort est ciblé, Geneviève Fioraso insiste sur les dépenses pour la vie étudiante qui augmentent de 7,4%, pour beaucoup un effort en faveur du logement. Du coup, celles pour l'enseignement supérieur, à 12,76 milliards affichent une petite hausse de 2%. Et celles pour la recherche de... 1,2%, moins que l'inflation. Le document présentant le budget est ici sur le site web du ministère, il est assez général et ne comporte pas le détail par EPST et EPIC).
http://sciences.blogs.liberation.fr/test/images/logo_libe.png Με Sylvester t Hue. Η προϋπολογισμού για το 2013 από την έρευνα αυξάνει μετρηθεί απαντήσεις, αλλά δεν είναι πραγματικά ενθουσιώδης. Με αύξηση 2,2%, ο προϋπολογισμός της Διυπουργικής Αποστολής για την έρευνα και την τριτοβάθμια εκπαίδευση έφτασε € 25,9 δισεκατομμυρίων και τα πανεπιστήμια θα δημιουργήσει 1.000 θέσεις εργασίας (εκ των προτέρων το ένα τρίτο των διδασκόντων και των ερευνητών, το ένα τρίτο των PRAG, τρίτο του BIATOSS). Όλα σε ένα γενικό κρατικό προϋπολογισμό μειώθηκαν κατά 3,5%. Αλλά τι σημαίνουν αυτοί οι αριθμοί; Περισσότερα...
Publicité
Publicité
Commentaires
Newsletter
49 abonnés
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 2 782 224
Formation Continue du Supérieur
Archives
Publicité