http://iffresblog.files.wordpress.com/2011/12/cropped-sydney_bridge1.jpgSource mediapart.fr – Lucie Delaporte
Un entretien avec Philippe Aghion, conseiller officieux de la ministre de l’ESR – 14 aout 2012
Valérie Pécresse lui avait commandé un rapport sur l’excellence universitaire en 2010 ; Philippe Aghion conseille désormais – sans statut officiel – la nouvelle ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso. Ce membre du conseil économique et social, qui a appelé avec un collectif d’économistes à voter François Hollande, était aussi membre du jury pour les Idex (les initiatives d’excellences visant à faire émerger des pôles d’excellence en leur allouant des moyens très importants grâce au grand emprunt), professeur d’économie à l’université américaine Harvard, a beaucoup travaillé sur les liens entre systèmes éducatifs et croissance économique.
Alors que le ministère organise les Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche, prélude à une loi pour 2013, il donne ici sa vision des grands chantiers qui s’annoncent et tire le bilan des politiques menées depuis cinq ans. Loin d’une parole ministérielle aujourd’hui tellement prudente qu’elle reste indéchiffrable sur bien des sujets (Quelle autonomie pour les universités? Comment faut-il évaluer la recherche?), Philippe Aghion expose ses positions souvent iconoclastes.
Quel bilan faites-vous de la LRU, la loi sur l’autonomie des universités, et plus généralement des réformes qui, depuis cinq ans, ont profondément modifié le paysage du supérieur (plan Campus, Initiatives d’excellences…)?

Je n’ai pas du tout participé à la discussion qui a débouché sur la LRU. Cependant, s’il y avait un aspect positif de cette loi à mentionner, c’est, je crois, d’avoir lancé un mouvement vers davantage d’autonomie des universités. Des études économétriques auxquelles j’ai contribué montrent l’importance du facteur autonomie pour expliquer les performances en matière de publications et de brevets. Le côté négatif de cette loi, c’est d’abord qu’elle n’a pas remédié au cruel manque de moyens dont souffrent les universités françaises. Or ces Lire la suite .

http://iffresblog.files.wordpress.com/2011/12/cropped-sydney_bridge1.jpgΜια συνέντευξη με τον Φιλίπ Αγίων, μια άτυπη σύμβουλος του Υπουργού ΕΣΡ - 14 Αυγ., 2012
Valérie Pécresse είχε αναθέσει μια έκθεση σχετικά με την ακαδημαϊκή αριστεία, το 2010, τώρα συμβουλεύει Philippe Αγίων - χωρίς επίσημο καθεστώς - ο νέος Υπουργός Τριτοβάθμιας Εκπαίδευσης και Έρευνας, Geneviève Fioraso. Περισσότερα...