http://www.crefor-hn.fr/sites/default/files/crefor_logo.jpgPour la troisième année consécutive, le Crefor propose son programme de professionnalisation à tous les acteurs des champs de l'orientation, formation, insertion et emploi.
Les actions proposées se répartissent dans 4 grands axes:
Axe 1 - Prendre en compte l'environnement socio-économique dans les territoires.
Axe 2 - Organiser et développer sa structure.
Axe 3 - Orienter, former, accompagner, insérer tout au long de la vie.
Axe 4 - Prévenir l'illettrisme et renforcer les savoirs de base.

Pour l’axe « Prendre en compte l’environnement emploi formation pour agir », nous avons voulu cette année mettre l’accent sur la nécessaire bonne utilisation des données socio-économiques dont nous savons tous la difficulté d’appropriation et de transmission synthétique au public dans le cadre d’un entretien plus ou moins long ou d’un accompagnement dans le cadre d’un dispositif. L’action « Se saisir des données socio-économiques: Comment? Pourquoi? », au cours de laquelle seront traitées les questions liées au repérage des sources de données, leur analyse et leur utilisation, ainsi que le repérage des informations sur les grandes tendances en termes de métiers, a pour objectif de vous y aider.
Pour l’axe « Orienter, former, accompagner, insérer, tout au long de la vie », nous avons souhaité programmer une action « Questionner et enrichir ses pratiques pédagogiques » s’adressant tout particulièrement aux formateurs; elle les mettra en situation d’approfondir leurs connaissances de cœur de métier, en s’appuyant sur l’échange et l’analyse de pratiques.
Innovation 2012, dans ce même axe: nous avons choisi d’aller au-delà de la seule découverte d’outils pédagogiques en vous proposant de vous former à des outils qu’ils nous semblent intéressants d’explorer: MAPPI (méthode d’accompagnement et de pilotage des parcours s’insertion), le modèle du Trèfle Chanceux, l’ADVP (Activation du développement vocationnel et personnel).
Où se dérouleront les actions du programme ?

Toutes les actions de formation se dérouleront dans les nouveaux locaux du CREFOR, 115, boulevard de l'Europe - 76100 ROUEN, Métro: Direction Technopôle/Station Europe, Parking le plus proche: Centre commercial Saint-Sever.
Télécharger le programme 2012, le calendrier et le bulletin d'inscription. Pour toute information concernant une ou plusieurs actions du programme: Anne-Marie Allard – anne-marie.allard@crefor-hn.fr - 02.35.73.99.02. Jean-Philippe Mercier - jean-philippe.mercier@crefor-hn.fr – 02.32.18.49.32.
Axe 1 - Prendre en compte l'environnement socio-économique dans les territoires.
A.1.1. Se saisir des données socio-économiques: comment, pourquoi?

Accompagner les personnes dans leurs parcours nécessite de prendre en compte, de croiser et d’approfondir plusieurs dimensions dans le travail d’élaboration des projets professionnels ou de formation. Celle de l’environnement socio-économique constitue un champ où l’information est foisonnante, complexe à explorer et à traiter pour des « non initiés ».
Le recours aux outils statistiques pour « lire » les marchés de l’emploi et du travail, « décoder » la relation entre la formation et l’emploi est un moyen indispensable pour analyser et comprendre, et ainsi enrichir les échanges entre le professionnel et la personne. Il s’agit cependant de veiller à ne pas réduire la réalité à la seule dimension statistique.
Comment, alors, les professionnels peuvent-ils appréhender au plus juste les données socio-économiques? Quelles sources utiliser? Où les trouver? Comment chercher? Quel usage en faire? Quelles précautions prendre? Comment repérer les grandes tendances de l’évolution des métiers pour enrichir son expertise?
Axe 2 - Organiser et développer sa structure.
A.2.1. La méthodologie de la conduite de projets menés en partenariat.

Dans les champs de l’insertion et de la formation, bon nombre d’actions se pensent, se construisent et se réalisent en partenariat. Passer du stade de l’identification et de l’analyse des besoins à la mise en oeuvre de projets est une dimension que les professionnels de ces domaines d’activité sont désormais appelés à intégrer à leur pratique quotidienne. Ceci peut susciter des questions telles que: Par où commencer? Avec quels partenaires? Comment les mobiliser? Quels sont les outils sur lesquels je vais pouvoir m’appuyer?
Cette formation se propose d’apporter des éléments de réponse en articulant réflexion sur la conduite de projets et acquisition d’une méthodologie et d’outils, à partir des problématiques spécifiques aux personnes présentes.
A.2.2. Intégrer la lutte contre les discriminations dans ses actions.

Les directeurs et les cadres doivent pouvoir tenir compte de la lutte contre les discriminations dans leurs activités de pilotage d’une structure. Il est important que ces professionnels puissent prendre du recul et identifier la nature, l’origine et les mécanismes des situations et des attitudes discriminatoires.
Que signifie pour eux la discrimination? Comment repérer les situations de discriminations? Comment peuvent-ils traiter ces situations? Quelles sont leurs ressources?
Il s’agira de prendre conscience des préjugés, des représentations, des stéréotypes et des idéologies qui alimentent les phénomènes discriminatoires (racisme, sexisme, xénophobie, ethnocentrisme…).
Par ailleurs, au cours de cette formation, le cadre législatif et règlementaire sera abordé. Cela permettra aux participants de mieux connaître le code du travail en rapport avec les processus de discrimination. Enfin, chaque participant s’engagera à mettre en place une action concrète pour favoriser la lutte contre la discrimination au sein de sa structure.
A.2.3. Créer et animer un réseau d'entreprises pour accompagner les parcours de formation ou d'insertion.

Pour les acteurs de l’orientation, de la formation et de l’insertion, l’avenir comprend la maîtrise d’une compétence stratégique: la capacité à développer un réseau d’employeurs « partenaires », autonome et durable.
La formation s’adresse à tous ceux qui entretiennent et développent des relations avec des employeurs, à partir d’un projet de structure, axé sur le devenir de l’individu.
Elle vise à répondre à la nécessité de:
- Développer des relations avec les employeurs qui ne soient pas liées au débouché des biens et services produits, mais à l’emploi;
- Rentrer dans une démarche compétence pour construire des filières de formation - recrutement avec des employeurs.
Axe 3 - Orienter, former, accompagner, insérer tout au long de la vie.
A.3.1. L'accompagnement méthodologique d'une démarche VAE.

« Accompagner un candidat dans l’écriture de son dossier, c’est favoriser chez le candidat ce va et vient entre son expérience singulière et la norme collective que représente le référentiel. L’accompagnement doit permettre à la personne de choisir les activités qu’elle analysera et en lien avec le référentiel, de rentrer dans la logique du dossier, de comprendre les questions et ce qui est attendu par le jury, de faciliter la mise en mot et la mise en écrit, de préparer l’entretien avec le jury….C’est aussi faciliter la lecture des référentiels (Référentiel d’activité et de compétences et référentiel de certification) et pouvoir les utiliser dans la démarche. L’accompagnement VAE est là pour faciliter cette transformation et pour aider le candidat à avoir une position réflexive sur son activité, à la mettre en mot et en écrit. L’accompagnement peut être aussi là pour soutenir et guider le travail d’écriture, faciliter la recherche des preuves, préparer le passage devant le jury....... » (Extrait du guide VAE, «Informer, Conseiller, Accompagner »).
A.3.2. Quelles pratiques d'entretien pour orienter et accompagner?

Les pratiques actuelles d’accompagnement, quel qu’en soit le cadre, supposent de la part du conseiller une grande capacité d’adaptation dans la prise en compte des situations individuelles. Cette formation vise à clarifier pour les participants les différents paramètres à prendre en compte dans la pratique de l’entretien: Comment faire pour aborder en entretien les choix d’orientation avec le public? Sur quelle technique s’appuyer? Quelle posture professionnelle adopter?
A.3.3. Accompagner et piloter les parcours d'insertion avec MAPPI.

La Méthode d’Accompagnement et de Pilotage des Parcours d’Insertion (MAPPI), formalisée en 2003, a pour objectif de structurer l’accompagnement pour améliorer le retour à l’emploi des personnes. Elle se base sur la co-construction d’un parcours individualisé, négocié avec l’intéressé et en relation avec les opportunités réelles de l’environnement socio-économique. Le parcours est vu comme un projet à chaque fois nouveau, co-piloté par un accompagnant et un accompagné.
A.3.4. Accompagner l'insertion et les transitions professionnelles par le modèle du Trèfle Chanceux.

Le Trèfle Chanceux, proposé par le québécois Jacques Limoges (professeur émérite à l’Université de Sherbrooke au Québec) présente, de façon imagée, en quatre dimensions, tous les éléments qui doivent être présents pour optimiser la recherche d’emploi. Selon lui, le degré maximal d’employabilité d’un individu se situe à l’intersection de 4 dimensions en interaction entre elles et dépendantes les unes des autres. Ces quatre dimensions du Trèfle Chanceux déterminent cinq positions par rapport à l’insertion professionnelle.
Chaque position correspond à un niveau précis d’employabilité, à des besoins différents et définit le type d’intervention nécessaire pour permettre la réussite de l’insertion professionnelle.
Résultant d’un long travail d’observation des processus mis en jeu par des personnes en recherche d’insertion professionnelle, le Trèfle Chanceux est un modèle issu de la pratique et sert la pratique. Il guide et structure l’action du professionnel, ceci sans l’enfermer, car il permet une démarche personnalisée et créative. Précurseur et utilisé par les professionnels depuis une vingtaine d’années, il s’inscrit pleinement dans les théories actuelles de l’insertion socio-professionnelle.
A.3.5. Utiliser l'ADVP et la démarche éducative pour accompagner des personnes dans l'élaboration de leur projet professionnel.

La question de l’orientation et des choix professionnels est devenue extrêmement complexe dans un environnement économique incertain et imprévisible. Plus que jamais, que ce soit en accompagnement individuel ou collectif, la démarche éducative est d’actualité. Ceci parce que, au-delà de la construction, par la personne elle-même, de ses propres réponses, l’ADVP (Activation du Développement Vocationnel et Personnel) lui apporte méthode et compétences pour faire des choix conscients et responsables, pour être auteur et acteur de ses décisions, pour organiser son avenir en restant attentive aux opportunités et à la réalité du marché du travail.
A.3.6. Echanger avec des pairs sur ses pratiques d'accompagnement pour inventer de nouvelles réponses.

Il est important pour les professionnels qui interviennent auprès des publics en difficulté de réfléchir sur le sens de leurs actions et notamment celui qu’ils donnent à l’accompagnement. En effet, face à des publics en manque de repères et qui cherchent à se confronter au cadre, aux limites, aux règles, à la loi, il est nécessaire que les professionnels soient cohérents dans leur pratique d’accompagnement.
Il apparaît nécessaire également de travailler sur les représentations que les professionnels ont des publics en difficulté et en quoi ces représentations ont un impact sur leur façon d’accompagner. Bien souvent ils ont une certaine connaissance du milieu et du contexte socio-économique dans lequel évoluent les publics; leurs difficultés résultent davantage dans le positionnement, la démarche, le cadre à garantir pour accompagner ces personnes.
A.3.7. La rédaction professionnelle: être rédacteur et acteur.

Ecrire des documents obéissant à des normes et des objectifs de communication précis peut être initié, accompagné et soutenu par la créativité: imaginaire et réalité sont les deux volets de toute production écrite – volets à ajuster selon le fil conducteur et le but envisagé. Dans l’esprit des ateliers d’écriture qui permettent à chaque participant de se réinventer une pratique de l’écrit en dénouant parfois de nombreux blocages, il s’agit de proposer une approche des écrits professionnels qui invite à poser un autre regard sur ces documents, à valoriser et faciliter leur rédaction.
A.3.8. Questionner et enrichir ses pratiques pédagogiques.

L’idée de la formation tout au long de la vie est dynamique, mais sa pratique en est souvent difficile. Les apprenants se retrouvent confrontés à la complexité de tout apprentissage et cela peut induire des phénomènes de résistance ou de blocage qui rendent la tâche des formateurs difficile!
Comment soutenir la dynamique de reprise de formation, qu’elle soit réellement voulue ou simplement acceptée? Comment choisir des modes d’agir pédagogiques qui étayent l’activité des apprenants? Comment varier ses techniques de formateur? Comment gérer à la fois la qualité des contenus à transmettre et l’activité de pensée des apprenants?
Cette formation permettra d’amorcer les réponses pédagogiques à ces questions.
A.3.9. Intégrer l’analyse du travail dans les pratiques d’insertion.

Aujourd’hui, les évolutions rapides des organisations du travail mais également une plus grande mobilité professionnelle font, de l’analyse du travail, un enjeu majeur dans les pratiques d’accompagnement et d’insertion. Car le développement des compétences tout au long de la vie devient une nécessité tant individuelle que collective. Augmentation du nombre d’expériences, variété des situations de travail, ruptures et rebonds multiples, développement d’une ingénierie des situations apprenantes... autant de questions qui supposent la maîtrise de concepts et d’outils d’observation et d’analyse du travail afin de construire des dispositifs d’accompagnement et d’insertion adaptés aux enjeux actuels et aux caractéristiques des parcours et des publics.
Axe 4 - Prévenir l'illettrisme et renforcer les savoirs de base.
A.4.1. Favoriser une culture commune entre acteurs de la prévention de l'illettrisme.

La prévention et la lutte contre l’illettrisme est un enjeu majeur pour les politiques publiques, sa déclinaison sur les territoires est parfois complexe. Une meilleure connaissance des causes, des problématiques et des solutions mises en oeuvre permet d’agir au quotidien.
A.4.2. Apporter une réponse formative contextualisée à un cahier des charges.

Les compétences clés comme les savoirs de base sont des notions abstraites, générales. Pour qu’elles prennent sens pour les personnes, il est indispensable de les enraciner dans le réel, dans les situations vécues au travail comme dans la vie quotidienne. De façon à leur donner sens, il est indispensable qu’elles soient perçues comme des outils pour comprendre et agir. Le repérage des situations qui mobilisent ces compétences est une condition pour construire, in fine, une démarche de formation pertinente.
Ce module propose une démarche méthodologique complète, de l’ingénierie de formation à l’animation pédagogique des séquences, permettant d’ancrer ces apprentissages de base dans les réalités sociales ou professionnelles.
Présentation des outils des Editions Qui Plus Est.
LA PROFESSIONNALISATION, AILLEURS...

Nos réseaux partenaires proposent chaque année des actions de professionnalisation, dont les modalités sont diverses: formations, conférences, cycles d’information sur les métiers… Certaines actions ne sont destinées qu’à un seul type de professionnels; d’autres sont ouvertes à un ensemble d’acteurs plus large. Il nous semble important, à la fois pour une meilleure lisibiité et pour que vous en soyez informés, de nous en faire l’écho.
Par ailleurs, nous vous rappelons que vous trouverez sur notre site Internet www.crefor-hn.fr, toute l’information sur les actions de formation que les structures régionales de formation mettent en place pour l’ensemble des professionnels, qu’elles soient de courte durée, qualifiantes et/ou diplômantes.
La Cité des métiers de Haute-Normandie

La Cité des Métiers organise chaque année à l’intention des acteurs de l’Accueil, de l’Information et de l’Orientation un cycle d’information sur les secteurs professionnels en liaison avec son programme d’activités.
Sous forme de conférences, sont présentés un panorama d’un secteur professionnel, de ses enjeux et de ses évolutions, ses métiers, les formations, le marché de l’emploi, complété par des informations sur la validation des acquis et la création/reprise d’activité. Des représentants et professionnels en activité du secteur sont mobilisés à cet effet, et peuvent échanger avec les participants.
La participation aux conférences se fait sur inscription. Elle n’occasionne aucun coût.
Pour tout renseignement sur la programmation 2012:
Cité des Métiers de Haute-Normandie, 115 Bd de l’Europe - 76100 Rouen. 02 32 18 82 80, contact@citedesmetiershautenormandie.fr. www.citedesmetiershautenormandie.fr.
La Mission VAE de la Région Haute-Normandie

Les Points Relais Conseil ont pour mission d’apporter une information sur l’ensemble des certifications et des procédures permettant d’y accéder par la VAE. Cette information est l’élément fondateur de la relation d’info-conseil, qui est ensuite traitée, analysée, adaptée au projet de la personne.
Pour assurer ce travail avec professionnalisme, les conseillers doivent pouvoir disposer d’une information fiable, exhaustive, actualisée, objective et indépendante.
Une des missions de la Mission régionale VAE de la Région est de leur permettre de disposer de ces données en mettant en place un programme de professionnalisation. Ce programme s’appuie notamment sur un partenariat fort avec les différents acteurs de la VAE en région, dont les certificateurs.
Dix journées sont mises en place à cet effet chaque année, elles sont réservées aux conseillers référents des PRC. Pour l’année 2012, elles vont s’organiser avec:
Les certificateurs

-Actualisation des informations sur les procédures et l’offre de certifications
-Echanges sur des cas problématiques ou dossiers emblématiques
-La rencontre peut également mettre l’accent sur une thématique particulière comme par exemple, les référentiels, l’accompagnement, les jurys, etc.
Des acteurs de l’AIO

-Cité des Métiers
-Pôle Emploi
Des acteurs de la sphère socio-économique impliqués dans des projets d’action VAE dans les territoires

-des représentants de branche professionnelle
-des financeurs OPCA, OPACIF, etc.
L’objectif général de ces temps de travail entre acteurs du dispositif VAE est de contribuer à la qualité et à l’articulation entre les différents professionnels intervenant dans la chaîne de service.
Pour tout renseignement: Mission VAE, Unité Territoriale de Formation Le Havre – Dieppe, DFPA - Région Haute-Normandie, 5, rue Schuman
76174 Rouen Cedex 1. marie.decrisenoy@hautenormandie.fr.

http://www.crefor-hn.fr/sites/default/files/crefor_logo.jpg~~V Για τρίτη συνεχόμενη χρονιά, το πρόγραμμα προσφέρει Crefor του των επαγγελματικών φορέων σε όλους τους τομείς της καθοδήγησης, κατάρτισης, ένταξης και απασχόλησης.
Οι προτεινόμενες δράσεις χωρίζονται σε τέσσερις βασικούς τομείς:
Άξονας 1 - Να ληφθεί υπόψη η κοινωνικο-οικονομικού περιβάλλοντος των εδαφών.
Προτεραιότητα 2 - Να οργανωθεί και να αναπτυχθεί η δομή του.
Άξονας 3 - Orient, εκπαίδευση, υποστήριξη, τοποθετήστε σε όλη τη ζωή.
Άξονας 4 - Πρόληψη αναλφαβητισμού και την ενίσχυση της γνωστικής βάσης.
Για το «λαμβάνουν υπόψη τις περιβαλλοντικές επαγγελματική κατάρτιση να δράσει», θα θέλαμε φέτος να τονίσει την ανάγκη για σωστή χρήση των κοινωνικοοικονομικών δεδομένων, τα οποία όλοι γνωρίζουμε τη δυσκολία της μεταφοράς από την ιδιοκτησία και συνθετικά στο δημόσιο τμήμα ενός μεγαλύτερου ή μικρότερου συντήρησης ή υποστήριξης στο πλαίσιο μιας συσκευής. Περισσότερα...