05 août 2012

The rise of the multinational university

http://enews.ksu.edu.sa/wp-content/uploads/2011/10/UWN.jpgBy Geoff Maslen. More than 200 degree-granting international branch campuses of universities are now located in foreign countries. But a new report says some universities are considering transforming the branch campus model into fully fledged multinational universities “by slicing up the global value chain in ways akin to multinational corporations”.
Prepared by Sean Gallagher and Geoffrey Garrett from the United States Studies Centre at the University of Sydney Business School, the draft report says many of these universities are focusing on China because of its scale and rapid development, and on Singapore because of its aggressive government policy and high level of development.
By 2020, the report says, the world’s four largest countries in terms of population – China, India, Indonesia and the US – will account for more than half the global population of university-aged young people.

Posté par pcassuto à 11:05 - - Permalien [#]


Congé individuel de formation - l’enquête Afdas

Chaque année, l’Afdas conduit une enquête sur le congé individuel de formation (CIF) dans les secteurs de la culture, de la communication et des loisirs. Premiers résultats de l’étude menée en 2011.
Un CIF après 16 ans d’activité en moyenne

Quel est le profil des bénéficiaires ? Les trois quarts sont âgés de 25 à 44 ans. Les femmes représentent 54% des CIF CDI et 48 % des CIF CDD. 
En moyenne, le CIF intervient après 16 ans d’activité en moyenne. Comment les bénéficiaires ont-ils connu le dispositif
? Les relations personnelles arrivent en tête des réponses (39%), suivies par l’Afdas (23%).
Près de la moitié des bénéficiaires en CDI
Quel est leur statut au moment du CIF? 48% sont salariés en CDI, 37% intermittents du spectacle et 15% salariés en CDD. Les employés et les techniciens représentent plus de la moitié des bénéficiaires du CIF CDI (58%).
Un tiers vise une reconversion professionnelle

Une large majorité des CIF (61%) cible des formations non spécifiques aux domaines de la culture, de la communication et des loisirs.
Quelles sont les motivations des bénéficiaires ? Dans le détail, 35% d’entre eux désirent se reconvertir vers un nouveau métier ou un autre secteur professionnel, 28% souhaitent élargir leurs possibilités d’emploi, 19% veulent anticiper une situation professionnelle difficile.
Lors du choix de la formation, ils privilégient la validation par un diplôme, puis la qualité de l’enseignement. A l’issue du CIF, leur taux de satisfaction s’élève à 76%
Une ouverture du champ professionnel

Neuf fois mois après la formation, presque tous les bénéficiaires (90%) jugent que le CIF a élargi leurs perspectives professionnelles. Selon les cas, ils ont acquis un niveau supérieur de technicité (46%), de responsabilité (31%), de salaire (21%).
Cependant, moins de la moitié d’entre eux (46%) ont accédé à un emploi dans le domaine souhaité. Question mobilité, 44% ont changé de métier et 39% d’entreprise.
Au final, 67% des bénéficiaires d’un CIF travaillent toujours dans la culture, la communication ou les loisirs et seuls 19% veulent changer de secteur. Des résultats qui montrent un réel attachement à leur univers professionnel.
La méthodologie

L’enquête de l’Afdas sur le CIF se déroule en deux temps. Tout d’abord, un questionnaire de satisfaction est adressé aux bénéficiaires en fin de stage. Objectifs: évaluer le processus d’élaboration du projet et la qualité de la formation. Dans un second temps, un second questionnaire leur est envoyé neuf mois plus tard. Il s’agit alors d’analyser l’impact du CIF sur les parcours professionnels.
A noter: l’enquête 2011 ne couvre pas les nouveaux secteurs (presse et édition) qui ont rejoint l’Afdas en janvier 2012.

Each year, the Afdas conducted a survey on the individual training leave (CIF) in the areas of culture, communication and entertainment. First results of the study conducted in 2011.
A CIF after 16 years of activity on average
What is the profile of the beneficiaries? Three-quarters are aged 25 to 44 years. Women represent 54% of CIF CDI and 48% of CIF CSD.
The average CIF comes after 16 years of activity on average. How the beneficiaries have been the device? Personal relationships are at the top of responses (39%), followed by Afdas (23%). Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 10:47 - - Permalien [#]

Dossier POE dans le numéro 10 du journal de l'Afdas

Le numéro 10 du journal de l'Afdas vient de sortir.
Ce nouveau numéro consacre son dossier à la préparation opérationnelle à l'emploi (POE) qui permet à un demandeur d'emploi de suivre une formation avant d'intégrer son poste. Un moyen de bien répondre aux besoins de l'entreprise qui l'embauche. Vous pourrez découvrir les expériences menées au sein de différentes entreprises (Médiamétrie, UGC Cité Ciné à Lyon...). Le journal présente aussi un nouveau dispositif: le passeport professionnel des journalistes. Cette formation sur un socle commun de connaissances (traitement de l'information, éthique...) vise les journalistes non diplômés d'une filère reconnue par la profession.  Autre sujets explorés dans ce numéro: la mutualisation des actions de formation, la démarche de "diagnostic accompagnement GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences)", la professionnalisation des saisonniers au Parc Walibi, la solidarité régionale autour du numérique dans le Nord-Pas de Calais...
La POE,la voie toute tracée vers l’emploi
La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) permet à un demandeur d’emploi de suivre une formation avant d’intégrer son poste, afin de bien répondre aux besoins de l’entreprise qui l’embauche. ce dispositif résulte d’une convention entre pôle emploi, l’afdas et l’entreprise.
Qu’est-ce qu’une POE ?

La “préparation opérationnelle à l’emploi” permet aux demandeurs d’emploi de suivre une formation pour acquérir les compétences indispensables à leur embauche dans une entreprise identifiée.
À quoi sert ce dispositif ?

Une POE permet de résorber l’écart entre les compétences du candidat et celles requises par le poste, donc de développer les compétences correspondant aux besoins immédiats de l’entreprise*. Elle peut être mise en place pour initier un parcours de formation individualisé pouvant être complété, au besoin, par des actions relevant du plan de formation ou par un contrat de professionnalisation à l’issue de la préparation.
Que se passe-t-il à l’issue de la POE ?

À l’issue de la POE, le contrat de travail peut être conclu entre l’employeur et le demandeur d’emploi. Il s’agit d’un CDD (de 12 mois au minimum), d’un CDI ou d’un contrat de professionnalisation d’une durée minimale de 12 mois ou encore d’un contrat d’apprentissage. Dans sa convention avec Pôle emploi, l’Afdas s’est engagé à développer ce dispositif auprès des entreprises relevant de son champ d’activité pour des projets de POE individuelles, c’est-à-dire un besoin de compétences spécifiques pour un poste défini.
Comment est-elle financée ?

La prise en charge de Pôle emploi s’élève à 5 ou 8 euros par heure (formation interne ou externe), jusqu’à une durée maximale de 400 heures. L’Afdas apporte un soutien complémentaire, permettant une prise en charge jusqu’à 15 euros par heure.
Témoignages - Belle audience pour la POE chez Médiamétrie

Chez Médiamétrie, société indépendante assurant la mesure d’audience des principaux médias audiovisuels et multimédia, le dispositif de la POE fait un bon score. Une première vague, achevée en mars dernier, a consisté à former douze personnes aux “métiers de la relation client et connaissance de l’entreprise” via une POE multi-entreprises.
Une seconde vague a débuté en juin, pour former à nouveau douze personnes pendant 400 h avant de les intégrer en CDI début septembre. « Il est important pour nous d’avoir des enquêteurs opérationnels sur leur poste de travail et à l’aise dans la relation client », souligne Mathilde Cambier, responsable RH du site picard de Médiamétrie.
Moins d’appréhension à l’embauche

La formation préalable, assurée par Espace formation consulting, comporte six modules: attitudes, comportement et savoir-être en entreprise, communication, bureautique et savoirs de base, enquête téléphonique, gestion du stress et de l’agressivité, enfin immersion en “soirée blanche” (exercice en conditions réelles sans que les résultats soient pris en compte dans les enquêtes). En juillet, les futurs collaborateurs sont placés en observation dans l’entreprise, en “double écoute”. Jugeant des premiers résultats, Mathilde Cambier affirme: « les retours sont très positifs, la formation permet aux personnes recrutées, majoritairement des jeunes, d’avoir moins d’appréhension quant au métier. La POE, c’est gagnant-gagnant! Les personnes sont à l’aise à leur poste et l’entreprise recrute des collaborateurs immédiatement opérationnels. »
L’essentiel des démarches administratives est géré par Pôle emploi et l’Afdas.
En bref
Un appel à projets FPSPP pour développer le dispositif POE

L’Afdas a sollicité une aide financière du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) d’un montant de 367 500 euros pour la réalisation de l’opération “Formation et qualification de demandeurs d’emploi aux métiers de la culture, de l’information, de la communication, des loisirs dans le cadre de la POE”.
Cette aide devrait permettre à l’Afdas de mieux faire connaître ce dispositif auprès des entreprises de ses branches, dans l’objectif de former des demandeurs d’emploi et plus particulièrement les jeunes de moins de 25 ans. L’appel à projets, dont la réponse devrait être apportée cet été, permettrait d’atteindre 150 bénéficiaires de POE, pour des actions de formation se déroulant jusqu’au 30 juin 2013.
Comment mettre en place une POE ?

01 L’employeur transmet une offre d’emploi en CDI ou CDD de 12 mois minimum à Pôle emploi. Pôle emploi propose un candidat.
02 L’entreprise retient le candidat, mais celui-ci a besoin d’une formation complémentaire. Pôle emploi conseille l’entreprise pour définir le plan de formation adapté à son profil, en fonction du poste proposé et des compétences à acquérir.
03 Pôle emploi, l’Afdas, l’entreprise et l’organisme de formation retenu signent une convention POE.
04 À l’issue de la formation, Pôle emploi et l’Afdas règlent chacun leur part directement à l’organisme de formation à hauteur de leurs engagements financiers respectifs et aux vues des pièces justificatives (bilan de la POE, attestation de formation).
Témoignages - Logiciel maîtrisé, Ladybirds peut s’envoler

Petite structure de production audiovisuelle, Ladybirds Films développe et produit essentiellement des documentaires pour la télévision, à l’instar de « Sous surveillance » produit par Hélène Badinter et diffusé sur France 2 en juin dernier, sur l’univers carcéral. Une structure qui connaît « par chance une activité croissante », confie son administratrice Marie Tauzia: « Le documentaire implique beaucoup de démarches, nous saturions un peu entre la comptabilité et l’administratif ». Lorsqu’une candidature spontanée a retenu l’attention de l’équipe, s’est posée la question des spécificités de la comptabilité pour les métiers de l’audiovisuel: contrat, paye, devis, coût de film, engagements, droits d’auteur, etc. ainsi que la connaissance des logiciels dédiés de la société Xotis.
Une POE de 3 jours

D’où l’idée de former la future recrue pour qu’elle acquière les compétences nécessaires à l’embauche. Marie Tauzia a contacté le Pôle emploi du spectacle qui l’a rapidement orientée vers le dispositif de la POE. « Pôle emploi a évoqué le dispositif et a pris contact avec l’Afdas. Nous avons été bien conseillés, bien suivis. Nous avons eu deux rendez-vous à Pôle emploi, des dossiers à remplir, une promesse d’embauche à signer, vraiment, tout s’est bien passé en ce qui nous concerne », résume-t-elle. De plus, tout s’est parfaitement enchaîné: les trois jours de formation dispensés par l’éditeur de logiciels se sont terminés la veille de l’embauche. « Ce dispositif permet une mise en pratique immédiate des acquis, même si la formation était très intense », souligne Marie Tauzia, ravie de cette expérience. Elle a dû compléter la prise en charge de l’Afdas et de Pôle emploi mais « c’est un investissement pour le bien de la structure ».
Reportage - Pour être opérationnel le jour J
Lyon Confluence.
Adieu abattoirs, prison, usines, pollution! Le quartier, en pleine renaissance, entre dans la modernité. Pour l’ouverture de son pôle de commerce et de loisirs, l’innovation a été de mise. UGC Ciné Cité et Azium, un complexe de loisirs et de détente, ont recouru à la POE.
Impossible de sauter dans le vide: pour recruter et être prêts pour l’ouverture le 4 avril 2012, il a fallu innover. Pôle emploi et l’Afdas étaient sur les rangs en amont du lancement. Le premier a proposé ses services aux entreprises, via le relais de ses missions locales ou de la Maison de l’emploi, et présenté le dispositif de la POE comme parfaitement adapté à la problématique: former un pool de nouveaux collaborateurs prêts à relever le défi d’une ouverture de centre. L’Afdas, dont le partenariat avec Pôle emploi vise notamment à co-construire une offre sectorielle et territoriale de formation, a également diffusé l’information auprès des entreprises candidates. La complémentarité des acteurs est un facteur de réussite des POE. Et les interlocuteurs l’ont bien compris. Ainsi, Thierry Franc, président d’Adventure Group, spécialisé dans l’événementiel, la gestion d’espaces réceptifs et l’exploitation d’espaces de loisirs, a entendu parler du dispositif à la fois par la Maison de l’emploi et l’Afdas.
Du savoir-être
Son besoin était clair et clairement exprimé: « Azium, notre nouvel espace de loisirs, est un lieu de détente, sans logique de performance. Les salariés devaient être au diapason de cet état d’esprit: certes, il fallait des compétences techniques, mais l’idée était avant tout le savoir-être. La POE devait faire converger tout le monde vers l’objectif commun: le sourire. »
Idem pour UGC, à qui l’Afdas avait présenté le dispositif lors d’une réunion. Nadine Petrou, responsable de la formation professionnelle du groupe UGC, précise: « Il n’y a pas d’école qui forme à ces métiers d’accueil au cinéma. L’Afdas nous a proposé ce montage, pour répondre à notre besoin de formation de nouveaux effectifs et surtout, nous a introduit auprès de son antenne lyonnaise. Donc, nous avions déjà un interlocuteur... ». Il s’agissait, en plus d’initier à la culture du groupe, de former à la polyvalence des postes (un agent de comptoir peut aussi être à l’accueil). « C’est un engagement que nous avons pris de former sur tous les métiers d’exploitation pour donner une marge de manoeuvre en termes d’employabilité. » Ainsi, Imen Maksoud, 25 ans, agent recrutée après la POE, témoigne: « Ce qui me plaît, c’est la relation au client, le travail polyvalent, ça casse la routine. Et comme nous avons tous été formés ensemble, nous pouvons nous entraider. Ici, on ne peut pas travailler seul dans son coin. »
Des modules adaptés

UGC forme donc tous ces futurs collaborateurs au même métier d’agent. Sur les 400 candidats présents à la première réunion d’information, 26 stagiaires ont été retenus pour la POE, 20 heureux élus sont aujourd’hui embauchés en CDI. 231 heures de formation ont été dispensées (dont 126 prises en charge par l’Afdas et Pôle emploi) dans le but d’acquérir les compétences nécessaires pour l’accueil de la clientèle, les techniques de vente, la gestion des caisses et des stocks. Le premier mois a été consacré aux formations théoriques alimentaire et billetterie, à l’informatique métier, la sécurité et la santé des salariés et du public ainsi qu’à des exercices de mise en situation d’ouverture. Le deuxième mois a vu les stagiaires pratiquer in situ les savoir-faire acquis en formation, sous l’étroite surveillance des formateurs, dont Nadine Petrou. « Ils ne me laissaient pas m’absenter une minute. C’est une chose d’être formé à la théorie, une autre de se retrouver face au public ». Des modules ont été dispensés après les premiers vrais contacts avec le public, comme les “risques psychosociaux dans la relation commerciale” pour gérer les situations difficiles. Joseph Ilunga, 27 ans, ravi de son nouvel emploi après avoir travaillé en station-service, a apprécié la formation: « C’était très instructif notamment pour la relation client, et pour créer un esprit d’équipe. Connaître les contraintes de l’autre fait qu’on développe un esprit solidaire. Et puis ici, de 7 à 77 ans, les gens viennent se détendre, ils ne se plaignent pas parce que l’essence a augmenté... » Même satisfaction pour David Betemps, 29 ans, qui a tâté de l’intermittence avant de garder un lien au cinéma avec son nouvel emploi: « C’est certes différent d’un tournage, mais je ne me vois pas partir. Le fait d’avoir été formés ensemble par UGC a développé un réel esprit d’équipe. »
Du côté d’Azium, où le visiteur peut profiter d’un spa, d’une séance d’escalade, d’un parcours aventure urbain, ou tenter le saut de 15 m de l’attraction “Powerjump”, un tronc commun a permis d’appréhender la logique maison en matière d’accueil du client.
Travailler la cohésion

Des ateliers de théâtre ont été conçus pour travailler la cohésion du groupe, comme le rappelle Jean-Michel Malot, de JMSA, qui a élaboré le parcours de formation (160 heures et 80 heures de tutorat en entreprise). « La communication est toujours utilisée comme un moyen pour créer la cohésion, ce qui est un aspect fondamental pour réussir l’ouverture d’un site. Pouvoir former les gens en amont permet de faire monter doucement la pression. À la fin, ils sont pressés que le centre ouvre… » Des modules métiers ont été ensuite déclinés pour les pôles loisirs (autour de l’animation) et restauration (sécurité, hygiène…).
Éric Dipas, 28 ans, manager de l’espace réceptif, reconnaît l’apport de la POE: « D’un point de vue managérial, c’était nécessaire pour connaître l’équipe, les profils des personnes avec qui j’allais travailler. L’ensemble apportait une base pour bien commencer l’activité, moins appréhender l’ouverture de l’espace. » Vincent Bouzy, manager de l’univers loisirs, 26 ans, apprécie également la préparation: « C’est une très bonne chose qu’on n’arrive pas au travail sans connaître l’entreprise. La formation nous met dans une dynamique, on sait ce qu’on peut apporter au client. »
Meilleurs dans leur job

Thierry Franc d’Azium témoigne: « Les salariés s’impliquent, ils sont contents et donc, meilleurs dans leur job. La POE a de vraies vertus ». Jean-Michel Malot, vingt ans d’expérience dans la formation, est également enthousiaste: « C’est facile à mettre en oeuvre, surtout si il y a un accompagnement intelligent de Pôle emploi, ce qui a été le cas. Et c’est un système assez fin, ramassé dans le temps, très rythmé, avec près de 100% de réussite. » Deux personnes ont quitté l’aventure Azium après la POE, mais ont retrouvé très vite un emploi…
Entretien - “Apporter le delta nécessaire pour l’adaptation au poste”
Caroline Covo-Poulard, responsable d’équipe Pôle emploi Spectacle Rhône. Elle a participé à la mise en place des POE déployées par UGC et Azium dans le contexte de l’ouverture du centre commercial Lyon Confluence.
Comment Pôle emploi s’est-il impliqué dans l’expérience POE de Lyon Confluence?

Cette POE est la première que nous ayons réalisée. Ce dispositif était particulièrement adapté, avec un recrutement important (26 personnes pour UGC, 14 pour Azium) pour un nouveau projet. Nous avons monté un comité de pilotage pour coordonner l’ensemble de ces POE, près d’un an avant le démarrage du chantier, avec la Maison de l’emploi, les missions locales, Cap emploi… Nous avons prospecté les entreprises, proposé nos services, suggéré à UGC de recourir au recrutement par simulation – un service de la plate-forme de vocation de Pôle emploi – qui permet de tester les aptitudes plutôt que les compétences. Nous avons aussi organisé des réunions d’information avec les employeurs, l’Afdas, les organismes de formation, et les futurs recrutés afin que chacun ait le même niveau d’information sur le dispositif, les entreprises et Confluence. Outre l’optimisation du temps, ces réunions démontraient la cohésion du dispositif. C’est la raison du succès.
Comment les entreprises accueillent-elles la POE?

Spontanément, les entreprises ne viennent pas encore vers nous pour une POE. Elles ont tendance à considérer que le dispositif est complexe. Il est récent et doit donc s’installer. Elles connaissent plutôt l’Action de formation préalable au recrutement (AFPR), un dispositif similaire, mais sans le financement de l’Opca. Il faut que les entreprises comprennent l’intérêt qu’elles peuvent avoir à former leur personnel à leurs besoins propres, en compensant via la formation le delta constaté pour l’adaptation au poste. Certes, c’est un gros investissement en amont, de tous les acteurs, mais cela donne tout de suite du sens à l’implication de chacun. De plus, nous avons signé un contrat de service avec les entreprises qui implique un suivi des stagiaires, puis un suivi dans l’emploi. Et les entreprises, comme les salariés, se disent satisfaits du service rendu.
Ce dispositif est-il bien adapté aux secteurs gérés par l’Afdas?

La POE nécessite qu’il y ait une action de formation de 400 h maximum, puis la signature d’un contrat en CDI ou en CDD de 12 mois. Aussi, quel que soit le secteur, à partir du moment où ce cas de figure se présente, elle est adaptée. L’intérêt est de bénéficier d’un appui de Pôle emploi pour allier le contenu de la formation et l’articulation technique. Mais la POE n’est pas compatible avec l’embauche d’intermittents, ni avec les contrats aidés, qui ont cours dans beaucoup de petites entreprises du spectacle vivant, par exemple.
Comment Pôle Emploi et l’Afdas collaborent-ils autour de la POE?

Pour Confluence, nous nous sommes rencontrés dès le début, l’Afdas a été intégré au processus tout de suite. La POE, pour nous et pour l’Opca, il faut l’avouer, c’est quand même beaucoup de paperasses! Mais nous avons optimisé le processus en mutualisant le traitement des conventions POE. Une belle expérience de concertation, qui confirme s’il en est besoin notre longue et constructive collaboration avec l’Afdas.
En bref - Une convention Afdas — Pôle emploi

L’Afdas et Pôle emploi exercent leur partenariat dans le cadre d’une convention cadre signée en juillet 2011, “pour la promotion de l’emploi, le développement des compétences et l’accompagnement des transitions professionnelles” dans les secteurs de la culture, de la communication, des loisirs. Les points clés:
• l’échange des informations liées à l’évolution de l’emploi et des métiers,
• les perspectives de recrutements et la promotion des aides aux recrutements et au développement des compétences,
• la mise en oeuvre d’actions communes en direction des entreprises.
Voir aussi Aides à la formation avant l'embauche - POE et AFPR, POEC - Opcalia et Pôle emploi signent une convention nationale, La préparation opérationnelle à l'emploi dopée par les branches, POE collective: contribution de Pôle emploi, Une formation, pourquoi, comment - BCA, POPS, POE, AFPR, AIF et les autres, CSP et POE Collective, Appel à projet POE, Préparation opérationnelle à l’emploi (POE), Charte pour le déploiement de la POE conclue par 14 OPCA, Opcalia met en place la première POE pour un senior dans une PME en Rhône-Alpes, Agefos PME Ile-de-France signe une convention POE en Ile-de-France, Opcalia et Pôle emploi signent une convention POE, Coup d’envoi de la POE, POE et AFPR: Pôle emploi donne des précisions, Tout sur la POE, La POE prérecruter et former sur mesure, Création de la Préparation opérationnelle à l’emploi (POE).

The Number 10 journal of Afdas just released.
This new edition devotes his case to the operational readiness for use (POE) that allows a job applicant to undergo training before joining his post.
A good way to meet the needs of the company hiring.You can explore the experiences in different companies (Médiamétrie, UGC Ciné Cité Lyon...). The journal also presents a new device: the passport of professional journalists. This training on a common base of knowledge (information processing, ethics...) is not qualified journalists a filère recognized by the profession. See also Aids to pre-employment training - POE and AFPR, CEOP - Opcalia employment center and sign a national convention, the readiness to use doped by the branches, POE collective contribution of employment center, training, why How - BCA, POPS, POE, AFPR, AIF and others, CSP and Collective POE, POE Call for project, operational preparation for employment (POE), Charter for the deployment of the OCB signed by 14 OPCA, puts Opcalia up the first POE for a senior in a SMEs in Rhone-Alpes, Agefos SME Ile de France signs a POE in Ile-de-France, Opcalia employment center and sign an agreement POE, kicks off the OCB, and POE AFPR: employment center provides details, all of the OCB, the OCB prérecruter and custom form, Creating the Operational Readiness to Employment (POE). More...

Posté par pcassuto à 09:59 - - Permalien [#]

Le Campus ENVAM - ENvironnement et AMénagement

http://www.formasup.fr/sites/all/themes/formasup/images/formasup_logo.gifLe Campus ENVAM
Avec plus de 60 modules disponibles, le campus numérique ENVAM dispose de la meilleure offre de formation à distance dédiée aux professionnels de l'environnement et de l'aménagement du territoire. De niveau licence ou master, les modules ENVAM sont intégralement dispensés sur Internet.
Le campus numérique ENVAM rassemble 9 établissements de l'enseignement supérieur francophone.
C'est un projet porté par l'Université de Rennes 1.
ENVAM propose une offre de formation numérique, directement issue des travaux de recherche de neuf établissements internationaux de l'enseignement supérieur. Intégralement dispensées en e-learning, sur Internet, les formations ENVAM s'adaptent en souplesse aux contraintes des professionnels.
Grâce à l'appui d'experts issus de grands groupes mondiaux, de collectivités territoriales ou d'associations spécialisées, ENVAM se situe au plus près des attentes du marché.
Labellisé par le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, le campus numérique ENVAM est habilité à délivrer un diplôme inter-universitaire (DIU) reconnu par les établissements français du consortium.
http://www.formasup.fr/userfiles/image/envam2012.gifSe renseigner et s'inscrire
Université de Rennes 1, Service Formation Continue, 4, rue Kléber 35000 Rennes, Tél: 02 23 23 39 50, Fax: 02 99 63 30 33, contact-rennes1@envam.org. http://www.envam.org/.
Nous avons rencontré Ronan Le Cornec, chef de projet, et Eliane André, conseillère en formation continue du campus numérique ENVAM, à l'Université de Rennes 1, lundi 11 juin 2012. Durée de la vidéo : 05:15. Voir la vidéo.
http://www.formasup.fr/sites/all/themes/formasup/images/formasup_logo.gifΠανεπιστημιούπολη EnvAm
Με πάνω από 60 μονάδες που διατίθενται, η ψηφιακή πανεπιστημιούπολη envAm έχει τους καλύτερους επαγγελματίες της εκπαίδευσης εξ αποστάσεως προσφορά αφιερώθηκε σε περιβαλλοντικά και τη χρήση γης. πτυχίο ή ο πλοίαρχος, οι μονάδες είναι πλήρως envAm παρέχονται μέσω του διαδικτύου.

Η ψηφιακή envAm πανεπιστημιούπολη συγκεντρώνει εννέα ιδρύματα της τριτοβάθμιας μάθηση γαλλικά
. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 09:16 - - Permalien [#]
Tags :

Ressources pédagogiques multimédias

http://ressources-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifCentre-Inffo met à la disposition des acteurs de la formation, une base de données de produits pédagogiques multimédias. Cette base dont la création remonte à 1994, se compose de CD-Rom, DVD-Rom, DVD-Vidéo. Elle référence également des sites proposant des contenus de formation en ligne. Elle cible un public adulte uniquement. Cette base vise à apporter à tout utilisateur potentiel, impliqué dans la Formation Ouverte et à Distance, des informations sur les produits pédagogiques, actuellement présents sur le marché (pour les produits hors ligne) et pouvant être utilisés dans des dispositifs de formation. Accéder à la base.
Environ 2550 références sont présentées sur le site: 30% des produits couvrent les domaines généraux et 70% les domaines professionnels ou ayant trait à l’emploi. Ce qui fait la spécificité de cette base est son caractère généraliste - la majorité des domaines ou secteurs d’activité est représentée - et la possibilité, pour les utilisateurs, de consulter directement des évaluations de produits en ligne. Vous pouvez aussi consulter la sélection thématique des nouveautés.
http://ressources-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gif Inffo center provides training for actors, a database of multimedia educational products. The database which was created in 1994, consists of CD-ROM, DVD-ROM, DVD-Video. It also references sites offering online training content. It targets mature audiences only. More...

Posté par pcassuto à 09:09 - - Permalien [#]


Glossaire de l’encyclopédie-de-la-formation

http://www.encyclopedie-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifL’encyclopédie-de-la-formation est une nouvelle façon de partager ses connaissances. Ce site vous permet d’écrire, commenter ou simplement découvrir des articles dédiés à la formation professionnelle et son environnement.
Devenez contributeur!
L’encyclopédie-de-la-formation est une nouvelle façon de partager ses connaissances. Ce site vous permet d’écrire, commenter ou simplement découvrir des articles dédiés à la formation professionnelle et son environnement.
Glossaire.
http://www.encyclopedie-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gif Η εγκυκλοπαίδεια-of-the-εκπαίδευση είναι ένας νέος τρόπος για να μοιραστούμε τη γνώση. Αυτή η ιστοσελίδα σας επιτρέπει να γράφετε, να σχολιάσει ή απλά να ανακαλύψετε άρθρα αφιερωμένη στην. Γίνετε συνεργάτης! Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 06:15 - - Permalien [#]

Comment articuler chômage partiel et formation?

http://www.droit-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifPar Anne Grillot, chargée d’études à la Direction Juridique Observatoire. Dans le contexte de crise économique, le chômage partiel permet de soutenir les entreprises en difficultés économiques et pallier le recours aux licenciements économiques.
Deux systèmes d’indemnisation du chômage partiel coexistent: le chômage partiel avec son allocation spécifique et l’activité partielle de longue durée avec son allocation d’activité partielle de longue durée (APLD).
Pour une meilleure employabilité des salariés en chômage partiel, il est apparu nécessaire d’articuler l’activité partielle et la formation. Selon le régime de l’activité partielle, deux modalités de mise en œuvre de la formation s’appliquent. D’ailleurs à la demande des partenaires sociaux (accord du 13 janvier 2012) d’optimiser les périodes de sous activité, un décret du 7 février 2012 améliore les modalités de formation suivies par les salariés durant une période d’activité partielle de longue durée. Sommaire: Articuler chômage partiel classique et formation, Articuler formation et activité partielle de longue durée. Suite de l'article.

http://www.droit-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifBy Anne Grillot, research officer at the Legal Observatory. In the context of economic crisis, partial unemployment can support companies in economic difficulties and overcome the use of redundancies. Two systems of partial unemployment benefits exist: partial unemployment with its specific allocation and partial activity with its long-term allocation of partial activity of long duration (APLD). More...

Posté par pcassuto à 06:04 - - Permalien [#]

Île-de-France : Un projet "formation" porté par un pôle de compétitivité

http://www.regions-et-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifDans le cadre du 14ème appel à projets (des pôles de compétitivité), 77 nouveaux projets de R&D ont été retenus par les ministres en charge de la politique des pôles de compétitivité.
Ces projets, qui associent chacun au moins deux entreprises et un laboratoire de recherche ou un organisme de formation, ont été sélectionnés pour leur caractère particulièrement innovant et l’activité économique qu’ils généreront. Outre l’aide financière de l’État, ils bénéficieront de celle des collectivités territoriales et des fonds communautaires (FEDER) à hauteur de 54 M€.
Parmi les projets retenus, le projet CINAPSE (cité numérique d’apprentissage aux premiers secours), présenté par le pôle CAP DIGITAL PARIS REGION, vise à réaliser un système de génération de scènes d’urgences pour l’apprentissage des gestes de secourisme par le jeu, dans une ville virtuelle. L’utilisation des serious games sera favorisé en tant que modalité nouvelle ou complémentaire d’apprentissage efficace et innovante contribuant à une meilleure diffusion du secourisme citoyen. Source : Communiqué du Ministère du Redressement productif - Août 2012.
SECURITE - Apprentissage aux premiers secours par serious game

Les premiers secours constituent un enjeu majeur pour la santé et le civisme, mais seulement 10% de la population française est formée aux gestes de premiers secours.
Le projet CINAPSE (cité numérique d’apprentissage aux premiers secours), présenté par le pôle CAP DIGITAL PARIS REGION, vise à réaliser un système de génération de scènes d’urgences pour l’apprentissage des gestes de secourisme par le jeu, dans une ville virtuelle.
Il vise à favoriser l’utilisation des serious games en tant que modalité nouvelle ou complémentaire d’apprentissage efficace et innovante contribuant à une meilleure diffusion du secourisme citoyen.
http://www.regions-et-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gif Στο πλαίσιο του 14ου πρόσκλησης υποβολής προτάσεων (ανταγωνιστικών ομίλων), 77 νέα Ε & Α, επιλέχθηκαν από τους υπουργούς που είναι επιφορτισμένες με δέσμες πολιτικής. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 04:10 - - Permalien [#]

Du nouveau dans le programme "Investissements d'Avenir"

http://www.redressement-productif.gouv.fr/files/investissement_avenir371.pngLe programme des Investissements d'Avenir vise à accompagner des projets qui placeront la France à la pointe de l'innovation. Il est doté d'une enveloppe globale de 35 milliards d’euros sur 10 ans. Les dernières actualités:
Résultats de l'appel à projets "plates-formes mutualisées d’innovations"
Les plates-formes mutualisées d’innovation visent à offrir aux entreprises, et tout particulièrement aux PME et aux entreprises de taille intermédiaires (ETI), des ressources mutualisées (équipements, personnels, services associés) qui permettent de mener à bien, en lien avec les pôles de compétitivité, des projets de recherche et de développement ainsi que des projets innovants. Grâce à cette mutualisation, les PME et ETI peuvent accéder à des équipements de haute technologie qu’elles n’auraient pas les moyens d’acquérir ou d’utiliser seules. Elles peuvent réaliser des tests et élaborer des prototypes, voire disposer de "living labs" (tests en environnement réel de services, d’outils ou d’usages nouveaux), contribuant ainsi à leur développement et à leur rayonnement.
    * En savoir plus sur cet investissement d'avenir.
    * Voir tous les appels à projets du programme des Investissements d'Avenir.
Zoom sur l'Ademe - L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie

Dans le cadre des Investissements d'Avenir, les principaux objectifs de l'Ademe sont:
    * d'accélérer les processus d’innovation sur des thématiques ciblées
    * de renforcer les avantages compétitifs stratégiques de la France
    * d'accélérer la transition de la France vers un modèle de croissance durable
L'Ademe s'est vu confier la gestion d'une partie des crédits d'investissements d'Avenir à hauteur de 2,850 Mds d'euros concernant les actions des quatre programmes suivants :
    * programme "véhicules du futur" : 1 Md€
    * programme "démonstrateurs et plateformes technologiques en énergie renouvelables et décarbonnées et chimie verte": 1,35 Md€
    * l'action "économie circulaire" du programme "démonstrateurs et plateformes technologiques en énergies renouvelables et décarbonnées": 0,250 Md€
    * le volet "réseaux électriques intelligents" du programme "développement de l'économie numérique": 0,250 Md€
En savoir plus sur le rôle de l'Ademe.
http://www.redressement-productif.gouv.fr/files/investissement_avenir371.png The Investments for the Future program aims to support projects that will place France at the forefront of innovation. It has a total budget of 35 billion euros over 10 years. The latest news:
Results of the call for projects "platforms of shared innovations"

Platforms shared innovation designed to provide businesses, especially SMEs and intermediate sized companies (ETI), pooled resources (equipment, personnel, related services) that allow to carry out in connection with competitiveness clusters, research projects and development and innovative projects.
Thanks to this pooling, SMEs and ETI can access high-tech equipment that they could not afford to acquire or use only. They can conduct testing and prototyping, and even have "living labs" (in real environment testing services, tools or new uses), thus contributing to their development and their influence. More...

Posté par pcassuto à 04:04 - - Permalien [#]

La Région Rhône-Alpes simplifie son dispositif de formation professionnelle

http://www.regions-et-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifLe Vice-président délégué à la formation tout au long de la vie, Philippe MEIRIEU, a présenté deux délibérations à l’Assemblée régionale dans le cadre du Service Public Régional de la Formation (SPRF) créé en 2008. La première porte sur la continuité des parcours de formation, la seconde sur l’organisation de l’offre de formation (qualification professionnelle et certification).
Les rapports s’y référent ont été adoptés en assemblée plénière le 12 juillet 2012. Source: site du conseil régional Rhône-Alpes, juillet 2012.
COMMUNIQUE DE PRESSE - LA REGION EN ASSEMBLEE PLENIERE LE 12 JUILLET 2012

Dernière session avant la trêve estivale, sous la présidence de Jean-Jack QUEYRANNE, les 156 élus régionaux se sont réunis en Assemblée
plénière le 12 juillet 2012. Les rapports suivants ont été adoptés.
MISE EN COHERENCE DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE LA FORMATION

Philippe MEIRIEU, Vice-président délégué à la formation tout au long de la vie, a présenté deux délibérations à l’Assemblée régionale dans le cadre du Service Public Régional de la Formation (SPRF) créé en 2008. La première porte sur la continuité des parcours de formation, la seconde sur l’organisation de l’offre de formation (qualification professionnelle et certification).
Ces deux délibérations marquent une étape importante dans la structuration de ce Service et visent à renforcer la cohérence et la lisibilité de l’ensemble des prestations régionales en matière de formation.
« La formation constitue le noyau dur de l’action régionale » a rappelé Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes « Notre ambition est de permettre à tous les Rhônalpins d’accéder à une qualification ou à une certification professionnelle reconnue, pour avoir les meilleures chances de trouver et conserver un emploi. »
CONTINUITE DES PARCOURS DE FORMATION
La Région souhaite assurer la continuité des parcours de formation, dont la fluidité des étapes est garante de meilleurs résultats en matière d’insertion professionnelle, de retour à l’emploi durable et de sécurisation des parcours.
Pour assurer la continuité des parcours de formation, la Région entreprend de mieux articuler l’accueil et l’information généraliste, le conseil et l’accompagnement au parcours et la formation proprement dite qui sont les trois grands services proposés aux Rhônalpins dans le cadre du SPRF.
Les principales actions engagées, dans un cadre partenarial concerté, sont les suivantes:
- Optimiser les services de conseil au parcours et l’accès à la formation. La Région proposera notamment à ses partenaires la création d’un référent unique de parcours et un cadre d’engagement qualité avec les opérateurs de la Région.
- Proposer une offre de services lisible en matière d’information sur les métiers, de découverte professionnelle, de diagnostic de compétences, d’insertion et de stabilisation dans l’emploi.
- Expérimenter l’e-portefolio, un portefeuille numérique de compétence dans lequel chacun pourra documenter ses compétences et formaliser ses apprentissages.
- Prévenir les ruptures de parcours en levant des freins liés à l’environnement de la personne, notamment ceux concernant la mobilité.
ORGANISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
Afin de faciliter l’enchaînement des étapes du parcours de formation, la Région Rhône-Alpes va structurer et organiser l’offre de formation professionnelle. Plus lisible, celle-ci favorisera davantage l’accès à la formation des personnes les plus éloignées de l’emploi et permettra une meilleure sécurisation des parcours professionnels.
La qualification professionnelle sera organisée en cinq segments:
- premiers gestes professionnels
- actualisation des compétences et complément de formation
- aide à la création d’entreprise
- précertification
- préparation aux concours
La certification professionnelle, sera, quant à elle, organisée en deux segments:
- la certification professionnelle proprement dite qui se traduit par l’obtention d’un titre reconnu au répertoire National des Certifications professionnelles
- et la certification intégrée dont l’objectif est de conduire à la certification professionnelle par un accompagnement renforcé (mise à niveau sur les pré-requis, accès à l’hébergement et à la restauration, accompagnement pédagogique et social).
« Il existe aujourd’hui 71 dispositifs pilotés par la Région. Nous entendons rationaliser les voies d’accès à la formation dans une démarche de concertation en limitant leur nombre à 10 » a déclaré Philippe MEIRIEU, Vice-président délégué à la formation tout au long de la vie.
CONTINUITE DES PARCOURS PROFESSIONNELS
Rapport adopté – détail des votes: Pour: PSEA, FdG, EELV, PRG; Contre: UDC, FN, NA.
ORGANISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
Rapport adopté – détail des votes: Pour: PSEA, FdG, EELV, PRG; Contre: FN, NA; Abstention: UDC.
http://www.regions-et-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifντιπρόεδρος υπεύθυνος για την κατάρτιση σε όλη τη ζωή, MEIRIEU Φιλίππου, υπέβαλε δύο ψηφίσματα για την περιφερειακή συνέλευση, στο πλαίσιο της Περιφερειακής Δημόσιας Υπηρεσίας Εκπαίδευσης (Sprf) ιδρύθηκε το 2008. Η πρώτη αφορά τη συνέχιση των μαθησιακών διαδρομών, η δεύτερη για την οργάνωση της προσφοράς εκπαίδευσης (επαγγελματική κατάρτιση και πιστοποίηση). Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 03:23 - - Permalien [#]