http://www.regionpaca.fr/uploads/pics/logo_paca.pngIl propose des formations par apprentissage effectuées sous contrat d'apprentissage avec les entreprises et mises en œuvre avec les divers types de CFA répartis sur l'ensemble du territoire régional. Ces formations visent l'obtention de nombreux diplômes ou titres homologués, de niveau V à I, dans la plupart des métiers et des secteurs professionnels, tout en permettant une expérience professionnelle. Guide des procédures.
Elles ont une durée moyenne de deux ans, ou plus, en fonction des règlements d'examens. L'apprentissage est accessible à tous les jeunes de 16 à 26 ans non révolus, quel que soit leur cursus antérieur (scolaires, demandeurs d'emploi, stagiaires de la formation professionnelle, détenteurs d'une première expérience professionnelle…) ayant obtenu un contrat avec un maître d'apprentissage et donne droit à un salaire, versé par l'entreprise, selon des barèmes déterminés.
* Pour rechercher un CFA dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, cliquez ici.
* Pour connaître les aides pour les apprentis cliquez ici.
* Pour la nouvelle carte régionale de l'apprentissage, cliquez ici.
Collecte de taxe d'apprentissage
La Loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002 et son décret d’application imposent aux Centres de Formation d’Apprentis (CFA) et aux Sections d’Apprentissage (SA) de déterminer des coûts annuels de formation par apprenti et par section d’apprentis qui doivent être publiés par le Préfet de Région. Le projet de Loi de programmation pour la cohésion sociale présenté au Sénat le 15 septembre 2004 prévoyait en lieu et place du forfait de 381 € par apprenti reversé par l’entreprise au CFA d’accueil le versement d’un montant minimum, au moins égal au coût réel par apprenti et par section d’apprentis. Toutefois, la loi n°2005-841 du 26 juillet 2005 relative au développement des services et portant diverses mesures en faveur de la cohésion sociale prévoit, dans son article 31, que « jusqu’au 1er janvier 2008 et par dérogation aux dispositions de l’article L. 118-2 du code du travail, le montant du concours financier prévu au deuxième alinéa de cet article est au moins égal, dans la limite de la fraction de la taxe réservée à l’apprentissage, à un montant fixé par arrêté des ministres chargés de l’emploi et du budget. »
Objectif : première qualification
Se former quand on a entre 16 et 25 ans, que l’on se retrouve hors du cursus scolaire et sans diplôme? Une étape pas toujours facile.
Un véritable service public
Une priorité: donner aux jeunes de 16 à 25 ans la possibilité d’obtenir une première qualification. Aménager un territoire, c’est non seulement construire des routes ou ouvrir des gares, mais également permettre aux habitants et aux jeunes de se former, se qualifier, et leur offrir une chance de trouver un emploi sur leur lieu de vie. Pour y parvenir, l’ensemble des dispositifs de formation professionnelle ont été optimisés. Un véritable service public qui englobe la formation, l’apprentissage mais aussi l’accueil, l’information et l’orientation des jeunes a été créé. Avec une exigence forte: continuité des parcours, égalité des chances, lutte contre les discriminations et adaptabilité au monde du travail.
Les 16-25 ans : une priorité

Un cursus chaotique au collège, une ou deux années de flottement et on se retrouve vite sur le marché du travail… Pas facile de trouver un emploi sans qualification ni diplôme ! Heureusement les missions locales sont là. Leur rôle: accompagner les 16-25 ans pour une insertion sociale et professionnelle durable. Plusieurs possibilités s’offrent alors en fonction du profil de chacun: choisir l’apprentissage dans l’un des 70 Centres de formation d’apprentis de la région ou suivre une formation professionnelle grâce au Contrat d’accès à la qualification. Ces deux voies permettent ensuite au jeune de se présenter, mieux armé, sur le marché du travail ou de continuer ses études supérieures grâce à un partenariat Région-Universités.
L’apprentissage : une forte percée

Chaque année, de plus en plus de jeunes âgés de 16 à 25 ans choisissent cette voie qui offre une grande diversité de filières et des formations de plus en plus spécialisées dont les entreprises ont besoin. Depuis 2002, le nombre des apprentis a progressé de 15%.
Aujourd’hui, ils sont près de 35 270 à poursuivre leur cursus dans les 194 lieux de formation par apprentissage répartis sur le territoire régional.
Une première qualification
Le Service Public Régional de Formation Permanente et d’Apprentissage propose plusieurs types de formations. Les formations préqualifiantes visent, dans un domaine de spécialité, l’acquisition des aptitudes et savoirs et préparent l’accès à une qualification professionnelle ciblée. Les formations qualifiantes sont destinées à obtenir une certification professionnelle (diplôme, titre ou certificat).
Les formations professionnalisantes permettent, elles, d’acquérir des connaissances et compétences ciblées dans un secteur professionnel ou des domaines de connaissances transversales – langues étrangères, informatique-bureautique… – complémentaires à une qualification déjà acquise. Consulter la liste des missions locales.
http://www.regionpaca.fr/uploads/pics/logo_paca.png~~VOffre tirocini condotte nell'ambito di un contratto di apprendistato con le imprese e attuata con vari tipi di CFA distribuiti su tutta la regione. Questi corsi mirano a conseguire gradi più o qualifiche approvate, V livello I, nella maggior parte dei settori commerciali e professionali, consentendo nel contempo l'esperienza professionale. Manuale delle Procedure. Più...