http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Note_d_info/71/3/Note-d_information-Enseignement-sup-Recherche_178713.79.jpgLes parcours dans l'enseignement supérieur: devenir après le baccalauréat des élèves entrés en sixième en 1995. Note d'information n°12.05 juin 2012.
L’évolution récente dans les parcours suivis par les jeunes dans l’enseignement supérieur se caractérise principalement par une élévation de leur niveau de sortie : un tiers des élèves de la génération entrée en sixième en 1995 quitte le système éducatif avec au moins un diplôme de niveau bac +3, contre un quart de la génération précédente, entrée en sixième en 1989. Au total, 44% d’entre eux ont obtenu un diplôme ou une certification sanctionnant au moins deux années d’études après le baccalauréat. Les écarts sont très importants selon l’origine sociale: deux enfants d’enseignants sur trois ont accédé à un diplôme de niveau bac +3 ou plus, tandis que ce n’est le cas que d’un enfant d’ouvrier non qualifié sur dix. Le parcours suivi dans l’enseignement secondaire est déterminant pour la poursuite d’études supérieures et leur réussite: le taux d’accès à un diplôme de l’enseignement supérieur varie de 89% pour les bacheliers généraux à 64% pour les bachelierstechnologiques et 19% pour les bacheliers professionnels. Un jeune entré dans l’enseignement supérieur sur cinq est sorti sans diplôme; les plus nombreux s’étaient inscrits dans une section de techniciens supérieurs.

Kurzy v oblasti vyššieho vzdelávania: stať sa po maturity vstúpil na šiestom mieste v roku 1995. Informačná poznámka č 5.12 v júni 2012.
Nedávne zmeny v trasách prijatých mladých ľudí v oblasti vysokoškolského vzdelávania sa vyznačuje predovšetkým zvýšenie ich výstupná úroveň: tretej generácie študentov prichádzajúcich na šiestom mieste v roku 1995 odišiel do vzdelávacieho systému s aspoň bakalárskeho +3- úrovni, pred štvrť predchádzajúcej generácie, ktorá vstúpila do šiesty v roku 1989
. Viac...