http://www.pole-emploi.org/image/media/corporate/logo-pole-emploi.gifLes grandes entreprises prévoient davantage de recrutements en 2012
L’enquête sur les Besoins en main-d’œuvre fait état de 1 608 700 projets de recrutement  dans les 386 bassins d’emploi français (métropole et DOM), soit une augmentation de 4,3% par rapport à 2011. Avec 0,3 point de moins qu’en 2011, la part des employeurs envisageant de réaliser au moins une embauche au cours de l’année 2012 atteint 17,7%, ce qui correspond à 415 800  recruteurs potentiels. Seulement 13,5 % des établissements de moins de 10 salariés envisagent de recruter, alors qu’ils sont plus de la moitié dans les structures de 50 salariés ou plus. C’est dans les établissements de plus de 200 salariés que le nombre de projets de recrutement s’accroît le plus entre 2010 et 2012 (+16,7 % en moyenne annuelle).
Un peu plus de la moitié des postes proposés sont des emplois durables (CDI ou CDD de six mois ou plus). La majeure partie des projets annoncés fait suite soit à l’anticipation d’un surcroît d’activité (36,2%), soit à la création de nouveaux postes (25,1%). Pôle emploi demeure un intermédiaire privilégié puisque sept établissements sur dix pensent solliciter son aide, notamment pour les recrutements d’emplois durables ou jugés difficiles. Cette année encore, figurent parmi les profils les plus demandés, plusieurs métiers des services aux particuliers comme les apprentis de cuisine, les serveurs, les animateurs socioculturels, les aides à domicile ou les aides-soignants. Les services aux entreprises offrent également de nombreuses opportunités soit sur des postes opérationnels et peu qualifiés (agents d’entretien de locaux, manutentionnaires), soit sur des postes de cadres (ingénieurs, cadres d’études et R&D de l’informatique).
Les contrats saisonniers représentent 36,0% de ces anticipations d’embauche. Le secteur agricole – dont les métiers sont également très recherchés en 2012 (agriculteurs salariés, viticulteurs, arboriculteurs…) – recouvre à lui seul un quart de l’ensemble des projets de recrutement de cette nature, contre seulement 1,7 % des projets pour les permanents. Dans ce contexte d’accroissement des anticipations d’embauche, la proportion de projets de recrutement considérés comme difficiles par les employeurs atteint 42,6 %, en hausse de 5,0 points par rapport à l’an dernier. La métallurgie, les industries manufacturières et le secteur du commerce sont particulièrement affectés. Ces difficultés sont le plus souvent liées aux profils inadéquats ou à la pénurie de candidats. Selon les employeurs, la formation des salariés (venant de l’extérieur ou déjà présents dans l’entreprise) reste le meilleur moyen d’y remédier.
Plus optimistes qu’en 2011, près de la moitié des établissements envisagent une progression de leur activité dans les 3 à 5 ans à venir. Vous pouvez retrouver les informations complètes directement sur 
le site de BMO.

Données en Région PACA: Provence-Alpes-Côte d'Azur. (Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse). Publications PACA: Rapport régional, Publication régionale, Observatoire régional. Voir aussi Enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO 2011), Enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO 2010), Enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO 2009), Enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO 2008).

http://www.pole-emploi.org/image/media/corporate/logo-pole-emploi.gif Large companies expect more of recruitments in 2012
The survey on manpower needs reported 1,608,700 recruitment projects in the 386 French employment areas (mainland and overseas), an increase of 4.3% over 2011.
With 0.3 points less than in 2011, the share of employers planning to make at least one job during the year 2012 reached 17.7%, which corresponds to 415 800 potential recruiters. Only 13.5% of establishments with fewer than 10 employees plan to recruit, then they are more than half in the structures of 50 or more employees. It is in establishments with more than 200 employees that the number of recruitment projects increases the most between 2010 and 2012 (16.7% annual average). More...