http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques.Chaque année, Pôle emploi publie une enquête sur les "Besoins de Main d’Oeuvre", tentative de projection des perspectives de recrutement dans l’année. Assez curieusement, ces perspectives ne semblent jamais confrontées aux réalités, et les projections se succèdent, chaque année,  sans que soient analysée (ou au moins publiée)  la pertinence des prévisions effectuées l’année précédente.
Il serait pourtant nécessaire de savoir quel est le degré de fiabilité de la prévision de l’année précédente, pour pouvoir le cas échéant relativiser l’impact de ce travail. Car l’enquête compare les perspectives, met en évidence leurs évolutions, sans jamais les comparer à la réalité. Cela donne l’impression d’un travail restant pour l’essentiel dans le champ du virtuel, en évitant soigneusement de se confronter avec le réel.
La lourdeur de cette enquête, déclinée par bassins d’emploi, et servant à piloter des politiques publiques comme la mise en place de formations et la délivrance des autorisations de travail mériterait quand même de pouvoir être rapprochée des mouvements effectifs de recrutement. Dans l’enquête 2012, nous notons que parmi les six premiers métiers présentant les plus grandes perspectives de recrutement, quatre concernent une très grande majorité d’emplois saisonniers. Ce sont les:
    Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs : 87 054  postes dont 96,5% de saisonniers
    Serveurs de cafés, de restaurants (y.c. commis) : 63 712 postes dont 64,3% de saisonniers
    Professionnels de l’animation socioculturelle : 61 980 postes dont 75,8% de saisonniers
    Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles : 61 680 postes dont 87,6% de saisonniers
Seuls les Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM) avec 70 060 perspectives de recrutement et  31,4% d’emploi saisonniers et les  Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine avec  66 376 perspectives de recrutement et 36,9% d’emploi saisonniers échappent à cette tendance. Cela devrait permettre de relativiser les discours péremptoires sur les emplois non pourvus (voir Le retour des 500 000 emplois non pourvus). Bien sur, il faudrait lire les études.

http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpg On the blog of Michael Abhervé for Economic Alternatives. Each year, the employment center publishes a survey on " Manpower Needs ", attempt to project the outlook for recruitment in the year. Oddly enough, these prospects never seem to face the realities, and projections succeed each year without being analyzed (or at least published) relevance of forecasts made ​​last year. Yet it would be necessary to know the reliability of prediction of the previous year, in order to appropriate perspective the impact of this work. More...