http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques.Après un délai de 10 jours pour le moins surprenant entre la publication d’un résumé, assez en décalage avec ce qui sera le contenu rapport lui-même dans quelques médias (voir Où peut-on trouver le Rapport Davy? Jean-Marie Marx sera-t-il viré avant de prendre ses fonctions?) et la publication du rapport lui-même, et sans revenir sur ce que peut conduire à penser ce délai (voir Le rapport Davy et l’APEC: y-a-t-il eu intox ou le rapporteur a-t-il mangé son chapeau?), nous allons nous intéresser au contenu du rapport.
A la lecture de ce rapport intitulé “Sécuriser les parcours professionnels par la création d’un compte social universel”, nous restons très interrogatifs tant il comporte d’erreurs, d’affirmations non fondées, de propositions qui sont déjà en application, d’incohérences, d’évidences…, et quelques impasses, au point que nous avons l’impression que loin de traduire un big-bang de la formation comme le déclaraient les analyses préalables à la publication, il traduit un big-bang dans la tête du rapporteur qui n’a pas réussi à maitriser le sujet
Sans être exhaustif, nous allons en relever plusieurs aspects, en étant très surpris de voir comment un rapport qui s’appuie sur de nombreux rapports antérieurs, le plus souvent de qualité, qui a auditionné autant de personnes peut accumuler autant d’imprécisions, pour rester dans l’euphémisme...
Quant le rapport mentionne “il sera judicieux de créer une « VAE partielle »”, comment ne pas être étonné, puisque si, aujourd’hui, le jury de la VAE constate que les acquis ne correspondent pas à toutes les compétences, connaissances et aptitudes, il prend, très naturellement, la décision d’une validation partielle. Dans ce cas il est accordé une partie du diplôme et prescrit les modalités des actions  à entreprendre pour obtenir les modules qu’il reste à acquérir (reprise d’études, mémoire, travaux personnels, etc). Nul besoin de créer ce qui existe!
Quant dans le rapport est écrit “Il est utile de permettre au salarié de réaliser un bilan de compétences sans que ses résultats ne soient nécessairement communiqués à l’employeur” comment ne pas être éberlué ? Il suffit de consulter le site du Ministère du Travail pour se voir confirmé que “Les résultats du bilan sont la seule propriété du salarié. Ils ne peuvent être communiqués à l’employeur ou à toute autre personne qu’avec son accord ”. C’est ainsi, heureusement, depuis que le bilan de compétences existe...
Quel risque de voir des informations confidentielles ne plus l’être, surtout quand le même rapport propose serainement que des volontaires du service civique compensent les manques de postes à Pôle emploi (voir Le service civique pour compenser les manques de postes à Pôle emploi: c’est ce que propose le rapport Davy)...
Enfin, on ne peut qu’être interrogatif sur ce que ce rapport a compris de la logique économique des OPCA, puisqu’il veut leur enlever la gestion de la professionnalisation pour la confier aux FONGECIF, tout en affirmant son souhait de pouvoir s’appuyer sur des OPCA puissants! Comme le rapport Larcher qui, est sur beaucoup de plans plus sérieux et n’a pas pour sa part fondé ses propositions sur des faits erronés, (voir Le rapport Larcher: une critique de l’action du quinquennat, une affirmation libérale et le refus du référendum sur la formation des demandeurs d’emploi), mais  propose de supprime de son côté l’obligation légale du plan  de formation et donc l’autre ressource des OPCA, on s’interroge vraiment pour savoir comment des OPCA sans ressources vont pouvoir jouer leur rôle d’accompagnement et de conseil...
Voir aussi le Remise du rapport Davy, Rapport Davy préconise un big bang, Où peut-on trouver le Rapport Davy.
http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpg bloggen af Michael Abhervé for økonomiske alternativer . Efter en periode på 10 dage i det mindste overraskende mellem offentliggørelsen af et sammendrag, helt i modstrid med, hvad der vil være selve rapporten, der er indeholdt i nogle medier (se Hvor kan jeg finde rapporten Davy? vil være Jean-Marie Marx han fyret, før han overtog embedet?) og offentliggørelsen af rapporten selv, og uden at gå tilbage på, hvad der kan føre til at tro, tid (se Den Davy rapport og APEC: har der været eller intox ordføreren kunne han spise sin hat?), vil vi se på indholdet af rapporten. Mere...