http://www.cpu.fr/fileadmin/img/bandeau_newsletter.jpgLe mercredi 28 mars 2012 a eu lieu la signature des contrats des universités des vagues B et C (concernant les établissements des académies de Rennes, d'Orléans, de Tours, de Clermond-Ferrand, de Besançon, de Dijon, de Reims, de Nantes, de Caen, de Rouen, de la Réunion, des Antilles-Guyane, de Strasbourg, de Nancy-Metz, de Corse, de Limoges, de Poitiers, d'Aix-Marseille, de Nice, d'Amiens, de Reims) avec le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, en présence de Patrick Hetzel, le Directeur général de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle qui a mené à son terme l’ensemble de la procédure, et de Jean-Louis Mucchielli, son successeur nommé le même jour.
La démarche de contractualisation permet un pilotage différencié des établissements, autour de la définition de leur  projet stratégique propre : c’est l’expression de l’autonomie des établissements, accompagnée et soutenue par l’Etat. Comme l’a rappelé le ministre à cette occasion : « l’autonomie permet à la diversité des projets de s’exprimer : chacun peut ciseler son profil. Ces contrats sont ceux d’une autonomie entrée dans sa phase de maturité et ils s’inscrivent sur un temps plus long. Ces contrats ont été préparés dans le dialogue, avec de nombreux allers-retours entre les établissements et le ministère. Il y a eu une forte prime à l’inventivité  et un gros travail de structuration des contrats. »
Le corollaire de l’expression différenciée des stratégies d’établissements est la mutualisation entre eux, via notamment  l’agence de mutualisation des universités et  établissements (Amue). « L’AMUE incarne la capacité de garder une vision d’ensemble : les établissements ne sont pas en concurrence, mais ils ont pour mission de faire rayonner l’enseignement supérieur en gardant la logique communautaire », a souligné Laurent Wauquiez.
Il est donc naturel qu’à cette occasion ait également été signé le contrat quinquennal entre l’État et l’Amue pour la période 2011-2015. Un contrat marqué par la remontée de la subvention de l'État donnant à l’Amue un rôle de premier plan pour accompagner les établissements dans l’autonomie.
En savoir + > L’Amue signe son contrat avec l’Etat.

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/bandeau_newsletter.jpg~~V Onsdag tog 28 marts 2012 sted indgåelse af kontrakter universiteter bølger B og C (for virksomheder af akademier i Rennes, Orleans, Tours, Clermont-Ferrand, Besançon, Dijon, Reims, Nantes, Caen, Rouen, La Reunion, Antillerne og Guyana, Strasbourg, Nancy-Metz, Korsika, Limoges, Poitiers, Aix-Marseille, Nice, Amiens, Reims) med ministeren for højere uddannelse og forskning, med Patrick Hetzel, generaldirektør for videregående uddannelse og beskæftigelsesegnethed, der har udfyldt hele proceduren, og Jean- Mucchielli Louis, udnævnt til hans efterfølger på den samme dag. Læs mere> Den Amue underskrive sin kontrakt med staten. Mere...