http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpgSur le blog de Michel Abhervé pour Alternatives économiques. Quant on ne se contente pas d’asséner des chiffres établis nulle part comme le fait notre candidat encore président (voir Le retour des 500 000 emplois non pourvus), qui après avoir parlé de 500 000 emplois non pourvus (chiffre repris par Jean-Louis Borloo, dont on croyait pourtant qu’il connaissait le sujet!), met maintenant en avant un demi-million, parce que cela impressionne plus, mais que l’on cherche, sérieusement, où sont les déficits de compétences à venir, il est intéressant de nous appuyer sur une approche européenne.
Le CEDEFOP, Centre Européen pour le Développement de la Formation Professionnelle, vient de publier, en français, une intéressanté étude “L’enjeu des compétences en Europe“, dont le sous titre résume bien le contenu “La demande de compétences ne suit pas l’offre et entraîne un risque accru d’inadéquation de compétences“.
Nous en extrayons une phrase clé “Les pénuries les plus marquées observées dans les secteurs et professions où les travailleurs doivent posséder des compétences hautement spécialisées  comme les sciences de la vie ou les professions intermédiaires de la santé et de l’enseignement”.
On a l’impression que la politqiue conduite ces dernières années en France est bienloin de lutter contre cette tendance et a, au contraire, eu  tendance à l’accentuer: un certain malthusianisme dans l’accès aux professions de santé, comme en témoigne un déficit récurrent d’infirmiers et la réduction de nombre de candidats aux concours de l’enseignement montrant bien où sont les pénuries de compétences  les plus fortes dans notre pays, dans le secteur où cette téude met en évidence un besoin accru de compétences dans les années à venir.
Et pour résoudre celles-ci, qui vont pénaliser notre pays dans les années à venir, la solution est dans la formation initiale et donc dans l’investissement public. Encore faudrait-il considérer celui-ci comme une priorité pour préparer l’avenir et non comme essentiellement une charge.
Voir aussi Europe’s skill challenge et Skills: the global currency of the 21st century.
http://alternatives-economiques.fr/blogs/abherve/files/abherve.jpg bloggen af Michael Abhervé for økonomiske alternativer. Da vi ikke bare knippelsuppe de etablerede tal ingen steder, som gør vores præsidentkandidaten endnu (se tilbagelevering af 500 tusinde ubesatte stillinger), som efter at have talt om 500 000 ubesatte stillinger (tal taget af Borloo, som det var faktisk troede, han kendte emnet!), nu fremlægger en halv million, fordi det imponerer mest, men at man søger, alvorligt, hvor mangel på kvalificeret arbejdskraft kommer, er det interessant at bygge på en europæisk tilgang. Mere...