http://le-stand.fr/blog/wp-content/uploads/2011/10/realisation-de-stand-salon-vocatis.jpgPar Yves Rivoal. Après avoir conquis l’univers de la formation professionnalisante, l’e-learning s’attaque désormais à la formation diplômante, mais en concédant souvent une petite dose de présentiel. Un mariage que d’aucuns appellent le « distant learning ».
En 2011, l’EM Normandie est devenue la première école de commerce à proposer l’obtention de son Master Grande Ecole en e-learning, à l’issue d’un cursus de deux ans. Ici, plus de tableaux noirs, plus de traditionnelles salles de classe… Les cours sont virtuels et à la carte, avec au menu des vidéos, des quizz, des activités interactives et autres études de cas... Un dispositif que l’équipe pédagogique de l’école appuie toutefois en répondant aux interrogations des stagiaires.
- A l’IAE de Caen, pas moins de neuf diplômes sont aujourd’hui proposés en e-learning: un Master d’Administration des Entreprises, un Master Management, un M2 Gestion des Ressources Humaines, un M2 Management des Organisations Sociales… Toutes ces formations s’adressent à des techniciens supérieurs ou à des agents de maîtrise titulaires d’un diplôme bac+2, justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans. Du côté des écoles d’ingénieurs, le service de formation continue de l’Ecole des Mines d’Alès propose d’accéder au diplôme d’ingénieur en suivant la première année de formation en e-learning, la seconde année se déroulant sur le campus à Alès.
Tout le contenu des cours sur i-Pad

- Certains établissements vont encore plus loin en ouvrant tous leurs diplômes au distant learning, un mode d’enseignement qui mélange présentiel et e-learning, les étudiants étant libres de choisir le mode de fonctionnement qui leur convient le mieux. C’est notamment le cas de SABI, une école de commerce finlandaise créée en 2006 à Helsinki, et qui a ouvert un second campus en France il y a deux ans. Dans cette école, tous les diplômes sont accessibles en distant learning: un MBA, un Master of Diplomatic Studies, un doctorat en diplomatie et relations internationales…
- « A la différence du e-learning où il n’y a en général pas de contacts humains, le distant learning permet d’alterner entre les cours sur le campus et en e-learning, en fonction de l’emploi du temps et des disponibilités de chacun, explique Claire Colbach, assistante marketing de l’école en France. Nos étudiants peuvent également participer à des séminaires sur le campus ou en ligne, et dialoguer avec leurs professeurs à distance. Ils ont enfin une semaine d’études en Asie dans une de nos écoles partenaires, et les examens n’ont pas lieu en ligne, mais sur notre campus. »
- Au début de la formation, tous les étudiants se voient remettre un i-Pad qui abrite l’ensemble du matériel pédagogique. « Ce matériel est accessible sans avoir besoin de se connecter à Internet puisqu’une fois que vous avez téléchargé les cours, vous n’avez plus ensuite qu’à télécharger les actualisations, précise Claire Colbach, Et grâce à leur i-Pad, les étudiants peuvent également accéder à des bibliothèques en ligne, à des dictionnaires, à des supports de cours... Autrement dit, ils peuvent transporter leur école avec eux ».
http://le-stand.fr/blog/wp-content/uploads/2011/10/realisation-de-stand-salon-vocatis.jpgBy Yves Rivoal. Having conquered the world of professional training, e-learning is now attacking the diploma course, but often conceding a small dose-face. Un mariage que d'aucuns appellent le « distant learning ». A marriage that some call "remote learning". More...