07 mars 2012

La formation professionnelle continue en Basse-Normandie

http://www.errefom.info/images/numvert.jpgFormation continue
Vous trouverez dans ce module l'offre de formation professionnelle régionale, désormais disponible sur le site:
http://www.trouvermaformation.fr. Le numéro vert 0800 050 000 de la formation professionnelle en Basse-Normandie.
Destinée aux professionnels de l'emploi, de la formation, de l'orientation et de l'insertion, cette nouvelle interface de consultation de l'offre de formation (potentiel des organismes et actions conventionnées) a vocation à remplacer plusieurs interfaces existantes au sein de la rubrique "offre de formation" du site de l'ERREFOM (sous rubriques formation continue/apprentissage/cartographies).
Nous avons pris en compte les pratiques des internautes et vous proposons une ergonomie de type "moteur de recherche", utilisé désormais pour la grande majorité des recherches d'information sur internet.
Plusieurs logiques de consultation sont offertes:

- par requête directe directe sur le champ de saisie du moteur: on peut interroger en saisissant directement un domaine de formation, un diplôme, une ville, un nom d’organisme...
- en utilisant la recherche avancée, qui propose dans cette version une interrogation croisée par niveau de fin de formation, par domaine de formation, par certification (diplôme), par bassin d'emploi ou département, les formations accessibles à distance (FOAD) et les dispositifs de formation,
- un annuaire des organismes de formation est également proposé sous l'onglet recherche avancée.
Le résultat de recherche permet de repérer:
- les organismes de formation qui mettent en oeuvre au niveau régional une offre de formation professionnelle continue ; une fiche détaillée présente l'activité générale de l'organisme,
- les formations et/ou modules FOAD (Formation Ouverte A Distances) mis en place par les organismes de formation bas-normands: Une fiche détaillée relaie pour chaque réponse l'intitulé de la formation, le contenu de la formation, les objectifs pédagogiques, les conditions d'admission, le type de validation de formation, le(s) lieu(x) de la formation, le calendrier des éventuelles sessions.
Voir Lancement du numéro vert 0800 050 000 de la formation professionnelle en Basse-Normandie, et aussi le 0800 222 100 à votre écoute, le numéro vert régional 0800 600 007, un n° unique pour s'informer sur la VAE 0800 860 808, le 0800 222 100 un service à voter écoute.

http://www.errefom.info/images/numvert.jpg ~ ~ V Celoživotné vzdelávanie
Nájdete tu tento modul v ponuke regionálneho odborného vzdelávania, je teraz k dispozícii na adrese:

http://www.trouvermaformation.fr. Bezplatná telefónna linka 0800 050 000 pre odborné vzdelávanie v Dolnej Normandii
. Viac...

Posté par pcassuto à 23:45 - - Permalien [#]


Anniversaire - 10 ans de VAE

http://www.cariforef-pdl.org/Admin/telechargement_CARIFOREF/ficTelecharge_1/images_carif/couv_tu240.jpgPar Alain Ridard, Nicolas Boisard et Claire Gabbaï, Carif-Oref. Le 17 janvier dernier, dix ans jour pour jour après la promulgation de la loi instituant la Validation des acquis de l’expérience (VAE), 240 personnes se sont retrouvées à Angers en présence de Jean Daubigny, préfet de région et de Jean-Philippe Magnen, vice-président du Conseil régional pour faire le point sur le dispositif et tracer quelques perspectives.
Vincent Merle, Professeur au Cnam et directeur de cabinet de Nicole Péry, secrétaire d’État à la formation professionnelle en 2002, rappelle cette spécificité très française qui est que le diplôme obtenu à 20 ans pèsera tout au long de la destinée professionnelle d’une personne. En effet, contrairement à d’autres pays, notamment anglo-saxons, il est un étendard que l’on mettra en avant pour obtenir un emploi, même après 25 ans de carrière.
La conviction des initiateurs du projet de loi était qu’il y avait d’autres manières d’acquérir des compétences et que les accidents qui avaient pu marquer une vie scolaire devaient pouvoir être gommés par les réussites de la vie professionnelle et de la vie personnelle.
« Un diplôme, un titre, précise Vincent Merle, ce n’est pas que la sanction d’un parcours de formation, ce n’est pas la sommation de connaissances livresques, c’est d’abord un gage, une présomption d’aptitudes, de connaissances et de compétences. C’est un signe qu’au travers des ressources que sont les connaissances, on aboutit à des capacités à faire, qui sont des aptitudes à s’adapter à un environnement donné. C’est cela l’esprit de la VAE. ». Il pose la question des critères permettant de considérer que la VAE est une réussite. Cela ne peut pas uniquement se mesurer au nombre de certifications obtenues par la VAE. C’est d’abord et avant tout le bouleversement culturel que cela implique dans le monde de la formation qui doit être mesuré, du passage progressif d’une approche de la formation par la connaissance à la recherche des aptitudes, des compétences et des capacités de raisonnement transposables dans les situations professionnelles.
L’appropriation par l’entreprise : un enjeu pour le développement de la VAE

Pour Vincent Merle, un des indicateurs de la réussite de la mise en oeuvre de la VAE, c’est son appropriation par les entreprises et les branches professionnelles. « Quand les entreprises encourageront le dispositif VAE et qu’elles favoriseront l’idée même que la reconnaissance de la compétence est utile, qu’elles auront pris en compte le fait qu’elles n’ont pas besoin que de têtes bien faites qui sortent de l’école, qu’elles ont besoin de gens qui développent des compétences en situation de travail, qui ont l’intelligence de la situation professionnelle, alors nous aurons gagné »
Trois entreprises ligériennes, Transport Breger, Nantes Habitat, Tristone Flowtech ont pu témoigner de l’attrait que présente un tel dispositif porté par l’entreprise. Toutes ont souligné les effets de dynamisation, motivation et fidélisation de leurs salariés, induits par des opérations proposées dans un cadre collectif. Deux d’entre elles ont inscrit la VAE comme un outil de gestion et en ont fait une opération récurrente.
Dans ce cadre, Nantes Habitat a mobilisé le dispositif régional d’appui renforcé à la VAE pour les salariés en difficulté avec les savoirs de base. Ces entreprises ont pu constater que VAE et formation ne s’opposent pas, car les salariés ayant fait valider leurs acquis étaient plus souvent disposés à continuer à se former.
De son côté, Jean-François Retière, ex-correspondant régional de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP), a fait part de l’implication forte des certificateurs pour structurer et organiser en région ce dispositif immédiatement après sa création. Il explique comment l’intelligence collective des pionniers a su garantir une certaine cohérence des dispositifs alors que la loi laissait des marges de manoeuvre. Enfin, Alex Lainé (voir ci-contre) rappelle que la VAE reste un dispositif exigeant, car il opère un retour sur soi. C’est une obligation d’élucidation de « tout ce que l’on sait faire sans savoir que l’on sait le faire », qui nécessite de se faire accompagner. Mais cela a aussi pour effet de produire une fierté, une confiance en soi, une satisfaction personnelle et une augmentation du pouvoir d’agir.
Un dispositif de continuité professionnelle
L’obtention d’une certification partielle est souvent ressentie par les candidats comme un échec. Or, bien au contraire, elle est l’affirmation d’une reconnaissance de compétences, mais qui ne peut être totale parce que le parcours professionnel n’a pas permis aux candidats de se mettre en situation d’acquérir toutes les compétences attendues. Cela nécessite de pouvoir acquérir par l’expérience ou par la voie formative les compétences manquantes.
Deux expériences présentées lors de cette journée permettent de tracer des pistes pour favoriser les démarches des candidats vers la certification totale. La première est une initiative de la branche sanitaire et sociale mise en oeuvre par Unifaf qui permet aux candidats, sur la base d’un diagnostic de positionnement, de bénéficier d’un accompagnement éventuellement formatif de 170 à 240 heures pour favoriser l’obtention de la certification. L’autre est une initiative du Conseil régional pour expérimenter des dispositifs de formation permettant de finaliser des parcours de formation non complets sur des diplômes d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture.
En conclusion, Jean-Philippe Magnen relève que cette journée extrêmement enrichissante permet de montrer qu’au-delà de la certification, c’est une évolution considérable qui est en cours pour placer la compétence au coeur de l’action de formation. La voie est tracée, mais il reste encore du chemin pour ancrer la VAE comme dispositif de continuité professionnelle.
Quelques chiffres POUR LA VAE dans les PAYS DE LA LOIRE

- 9 000 passages en jury depuis 2005 en progression constante (1 800 en 2010)
- 91,3 % des personnes passant en jury en 2010 ont obtenu une certification totale ou partielle
- 85 % des certifications visées par VAE en 2010 concernent des niveaux III, IV ou V.
« Je ne savais pas que je faisais tout cela »

Alex Lainé (conseiller pédagogique, Ministère de la jeunesse et des sports) analyse les effets induits par l’accompagnement au cours de la procédure de VAE. Il place ces effets sous le signe de l’augmentation: « Augmentation de la connaissance de soi, de l’estime de soi, du rapport au savoir et du pouvoir d’agir ». Que l’accompagnement soit réalisé en individuel ou en collectif, mais plus particulièrement en collectif, il permet à l’individu de se découvrir lui-même au travers de ses activités et des compétences associées.
Le travail de mémoire se démultiplie. Plus riche en collectif, la mémoire des uns entraîne la mémoire des autres et permet la prise de conscience d’activités réalisées sans les avoir réellement identifiées: « Je ne savais pas que je faisais tout cela ». L’exposé d’expériences professionnelles, bénévoles, du champ du métier ou de celui des loisirs fait apparaître un fil rouge révélateur du parcours de l’individu. De même, l’accompagnement est un facteur favorisant la reconnaissance de soi par soi-même et par les autres s’il est partagé. L’écoute attentive de l’accompagnant qui manifeste de l’intérêt permet le sentiment de reconnaissance et de valorisation. De plus, les questionnements de l’écoutant permettent l’évaluation de la qualité des activités et des compétences déployées. Des expériences considérées comme banales, neutres bénéficient de la valeur reconnue par l’autre. L’image de soi en est augmentée.
Enfin, « La compétence ne sort pas indemne du processus d’accompagnement ». L’explicitation des activités sert la compétence et impacte les pratiques ultérieures.
http://www.intercariforef.org/images/photos/0004/img_1139669630656.jpgEn savoir plus
Les 10 ans de la VAE - Dossier documentaire

Dossier documentaire en ligne sur www.cariforef-pdl.org/S’informer se documenter/Sélections documentaires/Bibliographies.
Voir aussi Retour sur les 10 ans de la VAE en Pays de la Loire,
VAE - 10 ans - le 17 janvier 2012, La VAE dans les établissements d'enseignement supérieur en 2010.

By Alain Ridard, Nicolas and Claire Boisard Gabbai, CARIF-OREF. On January 17, ten years to the day after the promulgation of the law establishing the Accreditation of prior learning (APL), 240 people gathered in Angers in the presence of Jean Daubigny, Regional Prefect and Jean-Philippe Magnen, vice president of the Regional Council to take stock of the device and draw some perspectives.
Merle Vincent, Professor at CNAM and chief of staff Nicole Pery, Secretary of State for Vocational Training in 2002, recalled that French is very specific that the degree earned at age 20 weighed throughout the destiny of a professional person.
Indeed, unlike other countries, especially Anglo-Saxon, it is a standard that we put forward to get a job, even after 25-year career.
The conviction of the initiators of the bill was that there were other ways to acquire skills and that accidents were able to score a school life would be erased by the successes of working life and personal life
. More...

Posté par pcassuto à 22:48 - - Permalien [#]

Une nouvelle convention de mandat de service public pour l'Apec

http://presse.apec.fr/extension/apec/design/presse/images/box/box-presse-communiques.jpgLes partenaires sociaux, représentés au conseil d’administration de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), l’Etat représenté par l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), et la Délégation Générale à l'Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP) ont défini ensemble les missions de service public de l’Apec dans le cadre d’une convention finalisée aujourd’hui, à l’issue des travaux engagés le 21 novembre 2011.
En conformité avec les règles communautaires d’encadrement des aides d’Etat, ce mandat définit les missions de l’Apec et précise la stricte séparation de ses activités marchandes et non marchandes. Couvrant la période 2012-2016, il fixe également les volumes de prestations attendus et les modalités de suivi.
Ces missions de service public s’articulent autour de 4 axes majeurs:
1. la sécurisation des parcours professionnels des cadres et des jeunes diplômés issus de l’enseignement supérieur, avec la mise en oeuvre de services leur permettant de préparer et d’anticiper leurs évolutions professionnelles dans un contexte d’allongement des carrières, de réduire les risques ou les conséquences de ruptures professionnelles et de faciliter leur retour à l’emploi
2. La sécurisation des recrutements des entreprises qui se traduit par la mise oeuvre de services destinés aux employeurs avec des informations et des conseils adaptés.
3. La collecte et la diffusion gratuite des offres d’emploi cadre sur le site apec.fr.
4. la mise en place d’un programme d’études et de veille sur le marché du travail des cadres, afin de diffuser une information pertinente sur les métiers et l’emploi des cadres.
Le mandat précise que l’Apec peut mettre en oeuvre des activités marchandes mais que celles-ci ne peuvent en aucun cas être financées directement ou indirectement par la cotisation et doivent de ce fait s’équilibrer financièrement de façon autonome.
Enfin, le mandat fixe les modalités de suivi de l’action de l’Apec: chaque année, un Comité associant les partenaires sociaux et les représentants de l’Etat examinera les indicateurs d’efficience productive, de performance (efficacité de nos actions) et d’activité (volumes) définis dans le mandat.
La feuille de route est désormais tracée. Elle rend l’Accord National Interprofessionnel de juillet 2011 désormais applicable autour des missions traditionnelles de l’Apec qui sera donc ainsi un acteur majeur de la sécurisation des parcours professionnels des cadres et des jeunes diplômés. Contacts presse: Carine Nagot – Paulina Ciucka - Tél: 01 40 52 20 29 - presse@apec.fr.

http://presse.apec.fr/extension/apec/design/presse/images/box/box-presse-communiques.jpg~~V Arbejdsmarkedets parter er repræsenteret i bestyrelsen for Foreningen for ansættelse af ledere (APEC), staten repræsenteret ved General tilsynet med sociale anliggender (IGAS), og den generelle Delegationen for Beskæftigelse og Erhvervsuddannelse (DGEFP) sammen defineret public service-opgaver af APEC som en del af en aftale færdigbehandlet i dag, efter at arbejdet begyndte November 21, 2011. Mere...

Posté par pcassuto à 22:37 - - Permalien [#]

Les actions de professionnalisations

Luigi PomaLes actions de professionnalisations - Une réponse concrète au recrutement et à l'accès à l'emploi.
Le Contrat Unique d'Insertion/Contrat Initiative emploi
Avec les aides financières qui l’accompagnent, l’État et le Conseil général des Alpes Maritimes   visent à faciliter l’embauche et la reprise d’emploi .
Ce contrat:
- concerne  les employeurs du secteur marchand (entreprises et associations affiliées à l’Unedic),
- peut-être conclu sous la forme d’un  CDI ou d’un CDD (durée minimale d’au moins  6 mois),
- publics éligibles: les bénéficiaires du RSA, les demandeurs d’emploi longue durée (DELD), les travailleurs handicapés, les séniors de  + de 50 ans et les jeunes.

Le Contrat de Professionnalisation
Ouvert aux jeunes et aux adultes demandeurs d'emploi, il permet notamment l'acquisition d'une qualification , voire d'une certification en alternance.
* Un nouveau public spécifique: la loi relative à l'orientation et à la formation tout au long de la vie ouvre le dispositif aux bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l'allocation de solidarité spécifique ou de l'allocation aux adultes handicapés ou aux personnes ayant bénéficié d'un contrat conclu en application de l'article L. 5134-19-1 (Contrat Unique d'Insertion).
Alternance: les modalités de l'alternance sont définies pour prendre en compte les besoins de l'entreprise et les pré requis du futur salarié.
Outre le financement de la formation, et de la fonction  tutorale par certains OPCA, des exonérations de charges patronales  sont prévues pour les adultes de 45 ans et plus. Réduction sur les bas salaires (FILLON) pour les autres publics.
Nous vous recommandons de vous rapprocher de votre OPCA pour connaître les modalités spécifiques (publics, certifications...): celui-ci est votre interlocuteur privilégié dans vos recrutements sous contrat de professionnalisation.
Le Contrat de Professionnalisation renforcé pour des publics spécifiques

Article L6325-1-1 du Code du travail - modalités de mise en œuvre spécifiques pour les jeunes de 16 à 25 ans révolus non bacheliers et qui ne sont pas titulaires d'un diplôme de l'enseignement technologique ou professionnel, les bénéficiaires de minima sociaux (RSA, ASS, AAH) et les personnes ayant bénéficié d’un Contrat Unique d’Insertion.
L’ action de professionnalisation peut être allongée jusqu’à 24 mois.
Un accord de branche peut porter au-delà de 25% la durée de la formation et déterminer des forfaits horaires spécifiques.
Des forfaits horaires de prise en charge des coûts de formation majorés.
Un plafond spécifique de prise en charge des coûts liés à la fonction tutorale.
Les modalités de mise en oeuvre du tutorat externe seront progressivement définies par les branches professionnelles et leurs OPCA.
Actions de formation préalables au recrutement
.

http://open.thumbshots.org/image.aspx?url=http://www.adef06.org/10.htmlGESTION ET SECURISATION DE PARCOURS PROFESSIONNELS
Les aides à l'emploi.
Site de présentation des mesures pour l'emploi et la professionnalisation dans la gestion et la sécurisation de parcours professionnels. Actions expérimentales en partenariat avec les acteurs et opérateurs dans les Alpes Maritimes. 
Visiter le site

Luigi Poma Professionnalisations Azioni - una risposta concreta al reclutamento e l'accesso al lavoro.
L'unico contratto di inserimento/contratto di lavoro Initiative

Con il sostegno finanziario che lo accompagnano, lo Stato e il Consiglio generale delle Alpi Marittime hanno lo scopo di facilitare l'inserimento e tornare al lavoro.

Il presente contratto:

- Per i datori di lavoro nel settore del mercato (società e associazioni affiliate al Unedic)

- Può essere concluso come una CDI o un (durata minima di almeno 6 mesi) CDD

- Pubblica ammissibile: i beneficiari RSA, il termine disoccupati di lunga (DELD), i lavoratori con disabilità, anziani 50 + anni giovani.

Professionalizzazione del contratto
Aperto a giovani e adulti in cerca di lavoro, consente l'acquisizione di una particolare qualifica o certificazione in alternanza
. Più...

Posté par pcassuto à 22:14 - - Permalien [#]

Enhancing the Competitiveness of Universities through Educational Facilities

http://www.oecd.org/dataoecd/img/new/common/logo_en.gif18-20 June 2012: Enhancing the Competitiveness of Universities through Educational Facilities, Seoul, Korea.
This conference - organised by OECD/CELE and the Educational Facilities Research & Management Center (EDUMAC) Korean Educational Development Institute (KEDI) - will be the third in the series of conferences on the topic of “Higher Education Spaces and Places: for Learning, Innovation and Knowledge Exchange”. These conferences have addressed the changing role of today’s higher education facilities, which must accommodate a range of activities – providing knowledge transfer through education, skills development, and cultural and community development - while coping with continuous societal and pedagogical changes as well as evolving information technology opportunities and demands.
The conference, organised on the basis of four themes, will explore measures to enhance the competitiveness of universities through educational facilities: Quality Assurance; Green Campuses; University Facilities and Public Private Partnerships (PPPs); and Facility Management System (FMS) of University Facilities.
Contact: alastair.blyth@oecd.org.
http://www.oecd.org/dataoecd/img/new/common/logo_en.gifThe OECD Centre for Effective Learning Environments (CELE) works to identify and analyse ways in which higher education facilities can be planned and managed to support the diverse activities of higher education. Higher education institutions have a distinctly different role from primary or secondary schools. They are centres for research and provide knowledge transfer through education, skills development, and cultural and community development. Higher education facilities must accommodate this range of activities while coping with continuous societal and pedagogical changes, as well as evolving information technology opportunities and demands. For CELE/PEB Exchange articles on this topic, see www.oecd.org/edu/facilities/resources.
Forthcoming: third in the series of conferences on the topic of “Higher Education Spaces and Places: for Learning, Innovation and Knowledge Exchange”: Korea, 18-20 June 2012.
6-8 December 2009, International Conference on Higher Education Spaces and Places: for Learning, Innovation and Knowledge Exchange, Riga, Latvia, co-organised by OECD/CELE with the University of Latvia: conference websiteprogramme and materials.
21-23 May 2008, International Conference on Higher Education: Spaces and Places for Learning, Innovation and Knowledge Transfer, Helsinki University of Technology, Otaniemi, Espoo, Finland.
Presentations made at the international PEB seminar "Higher Education Facilities: Issues and Trends" in Zacatecas, Mexico, 29–30 May 2006.
Presentations made at the international PEB seminar "The Changing Infrastructure of Tertiary Education" held in Quebec, Canada, in October 1999. This seminar was organised by PEB, the Ministère de l'Éducation du Québec and the Association of Institutional Property Managers, with the participation of the OECD Programme on Institutional Management in Higher Education (IMHE).
For more information, contact Alastair Blyth: alastair.blyth@oecd.org.

Posté par pcassuto à 22:00 - - Permalien [#]

Plan régional de formation des acteurs "cvdufutur" 2012

http://dafco1.ac-nice.fr/phpNukeT4/news/NL2/images/NL2T_01.jpgLe Groupement d'Intérêt Public pour la Formation et l'Insertion Professionnelles de l'Académie de Nice a été chargé par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur de mettre en place l'animation régionale autour du produit Eportfolio CVDUFUTUR, portefeuille numérique individuel de compétences que la Région a créé avec l'appui des institutions et organismes en charge de l'insertion et de l'emploi.
Véritable enjeu régional contractualisé via le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles (CPRDFP) 2011-2015, l'Eportfolio cvdufutur a comme objectif de favoriser la construction et le développement du parcours professionnel des personnes par la mise en place d`un portefeuille de compétences, véritable outil pour la recherche d'emploi, la remobilisation de la personne et la reconnaissance sociale, professionnelle et personnelle.
Un plan de formation à l'usage des structures d'Accueil, d'Information, d'Orientation et de Formation est disponible en liaison avec le Carif Espace Compétences. Il est joint pour des inscriptions rapides permettant la programmation des 270 places disponibles au niveau régional. Alain MICHEL, Directeur du GIP FIPAN.
Consultez le programme et inscrivez-vous en vous rendant sur la page dédiée au plan de formation Eportfolio CVDUFUTUR. Renseignements: Carif Espace Compétences: Chantal Nami, cnami@espace-competences.org. Gip Fipan: Roger Raybaud roger.raybaud@ac-nice.fr.
http://dafco1.ac-nice.fr/phpNukeT4/news/NL2/images/NL2T_01.jpg~~V Il gruppo di interesse pubblico per l'inserimento e la Formazione Professionale dell'Accademia di Nizza è stato incaricato dalla Provence-Alpes-Cote d'Azur per impostare il leadership regionale in tutto il CVDUFUTUR prodotto ePortfolio, digital wallet competenze individuali che la Regione ha creato istituzioni di supporto s `e le organizzazioni incaricate di integrazione e di idoneità. Più...

Posté par pcassuto à 20:16 - - Permalien [#]

Liste des OPCA, mars 2012

http://www.c2r-bourgogne.org/charte/c2r-bourgogne-logo.gifCette fiche présente les OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés des salariés) après leur réorganisation finalisée en décembre 2011. Au sommaire: classement par champs d'intervention puis par numéro de convention collective et coordonnées des OPCA au plan national et régional. Pour télécharger la fiche (38 p. - pdf), cliquer ici.
Dans le cadre de la loi du 24 novembre 2009, qui prévoit la remise en cause de l'ensemble des agréments à la date du 31 décembre 2011, le réseau des OPCA s’est réorganisé, en particulier pour respecter le critère selon lequel un OPCA devra, à partir du 1er janvier 2012, atteindre un niveau de collecte d'au moins 100 millions d'euros.
L’articulation de ce document est faite en 3 parties:
Une première partie classée par champs d’intervention (métiers, branches professionnelles)
Une deuxième partie organisée par numéro de convention collective nationale (CCN) combinée avec la date de l’arrêté du Ministère du travail et sa parution au Journal Officiel
Et enfin une troisième partie regroupant tous les OPCA avec leurs coordonnées et leurs différents champs d’intervention.
SOMMAIRE

Classement par champs d’intervention Page 2
Classement par numero de convention collective Page 13
Coordonnées des OPCA Page 28
Pour télécharger la fiche (38 p. - pdf), cliquer ici.
http://www.c2r-bourgogne.org/charte/c2r-bourgogne-logo.gifTento list predstavuje OPCA (spoločné inkasných agentúr oprávnení zamestnanci) po reorganizácii dokončená v decembri 2011 Obsah: týždeň klasifikácia podľa skupín odborov zásahu a podľa počtu kolektívnych súradníc a OPCA na národnej a regionálnej úrovni Ak chcete stiahnuť súbor (38 s -. pdf), kliknite sem.
Podľa zákona z 24. novembra 2009, ktorý zahŕňa výsluch všetkých licencií k 31. decembru 2011, bola sieť OPCA reorganizovaná, najmä splniť kritérium, že OPCA sa od 1. januára 2012 dosiahla úroveň zberu na najmenej 100 miliónov eur
. Viac...

Posté par pcassuto à 18:44 - - Permalien [#]