http://www.strategie.gouv.fr/sites/all/themes/cas/logo.pngPrésentation par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d’analyse stratégique, le 24 janvier 2012, de la note d'analyse: L'enseignement professionnel initial dans le supérieur.
Pour répondre au besoin croissant d’une main-d’œuvre plus qualifiée, les pays de l’OCDE mobilisent de plus en plus leurs systèmes éducatifs. Voir la vidéo.
C’est un défi majeur, notamment en France, où l’objectif d’atteindre 50% de diplômés du supérieur dans une génération a été fixé dès 2005.
C’est en concentrant les efforts sur la réussite des étudiants, en particulier au niveau Licence à l’Université, que ce but peut être atteint. En effet, les taux de réussite au baccalauréat sont désormais élevés. La réforme de la filière professionnelle a conduit à augmenter les flux de bacheliers issus de cette filière, mais leur taux de poursuite dans le supérieur est faible et leur taux d’échec reste élevé. Les établissements d’enseignement supérieur ont, dès à présent, un double objectif: augmenter la proportion de diplômés du supérieur et améliorer leur insertion professionnelle.
Cette note analyse dans quelle mesure le développement de l’offre de formation professionnelle, en particulier dans les universités, pourra y contribuer. Même si les propositions sont centrées sur les universités, c’est l’ensemble des établissements du supérieur qui est concerné. Elles visent à développer, tout en la rationalisant, l’offre de formation professionnelle, et à adapter les rythmes et les modes de formation dans les filières générales, pour une ouverture plus large de celles-ci à la professionnalisation. Consultez la note d'analyse 260 - L'enseignement professionnel initial dans le supérieur.
Voir aussi L'enseignement professionnel initial dans le supérieur.

http://www.strategie.gouv.fr/sites/all/themes/cas/logo.png Presentation by Vincent Chriqui, Director General of the Centre for Strategic Analysis, January 24, 2012, the rating analysis: The initial vocational education in higher education.
To meet the growing need for a more skilled workforce, the OECD countries draw more and more their education systems. Watch the video.

This is a major challenge, particularly in France, where the goal of reaching 50% of graduates in a generation was set in 2005
. More...