10 février 2012

Réseaux de formation: typologie

http://www.pratiques-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gifDe nombreux réseaux de professionnels existent dans le secteur de la formation professionnelle continue. Il existe des réseaux d’experts, des réseaux d’information et d’orientation, des réseaux d’insertion, des réseaux d’organismes de formation et des réseaux thématiques.
Le Centre INFFO a effectué un recensement de ces différents réseaux et vous propose de consulter une typologie non exhaustive.
Les réseaux d’experts
AEFP
.
AFREF
.
ANDRH
.
ETDF-FEFD
.
FFFOD
.
GARF
.
Re.form.e
.
ReferNet
.
TTnet
.
Les réseaux d’information et d’orientation

ANACT
.
CIBC
.
CRI
.
Euroguidance
.
Intercarif-Oref
.
InterMife
.
Skillsnet
.
Les réseaux d’insertion

Alliance Ville Emploi
.
APAPP
.
CNEI
.
Fondation des Ecoles de la 2e chance
.
Le réseau des Maisons familiales rurales
.
Les réseaux d’organismes de formation

AFPA
.
Anacfoc
.
Fédération des CSFC
.
Le réseau des Greta
.
Sicfor
.
Les réseaux thématiques

Le réseau Galaxie
.
P@T
.
Réseau Cocagne
.

http://www.pratiques-de-la-formation.fr/squelettes/imgsquelette/titre.gif Mange professionelle netværk eksisterer inden for efter-og videreuddannelse. Der er netværk af eksperter, informationsnetværk og henvisningsnetværk integration, netværk af organisationer, der uddanner og tematiske netværk. Mere...

Posté par pcassuto à 14:54 - - Permalien [#]


Le PRES d'Aix-Marseille: un site exceptionnel et stratégique

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/2010/34/5/projetaixmarseille_146345.79.jpgLauréat de l'appel à projets "initiatives d'excellence", le PRES Aix-Marseille Université renforce son attractivité dans les domaines de l'enseignement supérieur et de la Recherche.
NDLR: voir l'article Dissolution de l'établissement public de coopération scientifique « Aix-Marseille Université » par le Décret n° 2012-177 du 6 février 2012.

Laurent Wauquiez s'est rendu à Marseille le 9 février 2012 à la rencontre des lauréats des Investissements d'Avenir. Le ministre a rappelé que le pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) de Marseille était l'incarnation de ce que le Gouvernement a fait dans l'enseignement supérieur et la recherche depuis cinq ans: l'autonomie, les Investissements d'Avenir, le plan Campus ont permis de faire de ce site un site exceptionnel, capable d'affronter les plus grandes universités internationales et de sortir par le haut de la bataille mondiale pour le savoir, la recherche et l'innovation.
Le pôle d'Aix-Marseille est la preuve tangible que l'État investit dans les secteurs stratégiques pour préparer l'avenir : l'Université et la recherche française sont en mouvement. Les grands pôles de recherche et d'enseignement supérieur du 21e siècle émergent, les bâtiments sortent de terre, les conditions d'études s'améliorent.
Laurent Wauquiez a salué l'investissement et le dynamisme de tous les acteurs de la communauté universitaire, qui ont permis la réussite du site.
La sélection d'Aix-Marseille comme initiative d'excellence, est la consécration de la réussite collective de la communauté universitaire marseillaise.

C'est le point d'orgue d'un long travail de cohésion dont la première pierre a été la fusion des 3 universités d'Aix-Marseille.
L'ambition pour Marseille est d'être dans 10 ans dans le top 20 des universités européennes, dans le top 100 des universités mondiales.
Le ministre a rappelé que les atouts d'Aix-Marseille Université étaient à la hauteur de ce défi: une place privilégiée dans le bassin méditerranéen qui permet à ses chercheurs de décrypter à travers une approche pluridisciplinaire un monde en bouleversement. Une recherche d'excellence, avec des exemples emblématiques comme la découverte de la première exoplanète, la participation à des projets d'envergure unique comme dans l'énergie avec ITER, la construction de l'observatoire sous-marin Antares, etc.
Laurent Wauquiez a indiqué que l'Idex va permettre d'accélérer les projets de développement du pôle dans différents domaines, tels que :
    * L'ouverture internationale : l'objectif du pôle est de coupler une ambition internationale avec une identité euro-méditerranéenne. Il projette de développer des projets de partenariats de recherche avec les meilleures universités mondiales (le M.I.T., la Technische Universität München, la Harvard Medical School...) et ambitionne de devenir la capitale du savoir pour le Sud de l'Europe à travers le réseau Tethys, le campus Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (MMSH), l'Institut d'Etudes avancées IMéRA qui accueille en résidence des chercheurs internationaux de haut niveau,
    * La politique d'attractivité et de mobilité :
une politique de ressource humaine attractive (salaires, primes annuelles, décharges de services, primes d'installation, budget de recherche spécifique) et des bourses spécifiques de mobilité entrante et sortante de 5000 euros au niveau master et 33 000 euros augmentés de bonus de bienvenue au niveau doctorat pour attirer les meilleurs étudiants étrangers,
    * L'ouverture sur les entreprises de la région PACA, puisque l'Idex va permettre la fusion des trois I.U.T., celle des deux écoles d'ingénieurs pour faire la plus importante Ecole polytechnique universitaire en France afin de constituer un vivier de personnel technique de haut niveau adapté aux besoins des entreprises.
Cette métamorphose a été rendue possible par les profondes réformes et l'investissement sans précédent réalisé depuis quatre ans dans l'enseignement supérieur.

Pour concrétiser leurs ambitions, les acteurs de la communauté universitaire marseillaise se sont saisis de leurs nouveaux outils et moyens :
    * l'autonomie : Marseille a été pionnière en utilisant ses nouveaux moyens (plus de 16 % d'augmentation depuis 2007), au plus grand bénéfice des étudiants, des personnels et des partenaires. Par exemple, l'université ex-Aix-Marseille 2 a mis en place des outils pour faire venir des jeunes à très fort potentiel, avec des chaires d'excellence pour lesquelles est prévue une dotation globale de près de 100 000 euros et des possibilités de rémunérations élevées,
    * les investissements d'avenir :
les chercheurs de la région ont remporté de nombreux succès, avec sept équipements d'excellence et neuf laboratoires d'excellence dès la première vague, un institut hospitalo-universitaire, la participation à 10 infrastructures nationales de santé, la sélection d'un démonstrateur préindustriel en biotechnologie CIMTECH, future plateforme d'immunotechnologie pour traiter maladies inflammatoires et cancers. Ces résultats bénéficieront aussi aux entreprises avec la société d'accélération du transfert de technologies "PACA-Corse", qui sera l'interface privilégiée entre les laboratoires de recherche publics et les industriels. Au total, ce sont 1 009 millions d'euros que l'Etat a apporté à la région dans le cadre des investissements d'avenir.
    * l'opération Campus :
qui va profondément renforcer l'attractivité d'Aix-Marseille et réinventer la vie de campus, par exemple avec de nouvelles installations sportives à Aix ou à Luminy. L'Etat a récompensé cette ambition collective par une dotation de 500 millions d'euros, au titre du plan Campus.
http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/2010/34/5/projetaixmarseille_146345.79.jpg~~VVincitore del bando di progetti di "iniziative di eccellenza", PRES Aix-Marseille Università rafforza il proprio appeal nei settori dell'istruzione superiore e della ricerca.
Ndr: vedi articolo Scioglimento dell 'ente pubblico di cooperazione scientifica "Aix-Marseille University" dal decreto 2012-177 del 6 febbraio 2012.

Wauquiez è andato a Marsiglia 9 Febbraio 2012 per incontrare i vincitori di investimenti per il futuro.
LIl ministro ha ricordato che il centro di ricerca e di istruzione superiore (PRES) a Marsiglia era l'incarnazione di ciò che il governo ha fatto nel settore dell'istruzione superiore e della ricerca per cinque anni: il , l'investimento di futuro, il Piano Campus ha contribuito a rendere questo luogo eccezionale, capace di affrontare le più grandi università internazionali e uscire in cima alla lotta mondiale per la conoscenza, ricerca e innovazione. Più...

Posté par pcassuto à 12:48 - - Permalien [#]

International bright young things

http://www.independent.co.uk/independent.co.uk/editorial/logo/independent_Masthead.pngBy Jessica Moore. From Europe to the Far East, British universities are enticing students overseas to their outreach campuses.

"It is quite difficult to get UK students to go abroad," points out Professor Rob Robson, provost and CEO of the University of Reading's new Malaysia campus. "But there will always be some attracted to study overseas, and we would like to encourage that." So, from 2014, students will be able to study part or all of their University of Reading qualification in Johor Bahru, southern Malaysia.
Similar opportunities are springing up all over the world. Postgraduate students can also study at the University of Nottingham's China and Malaysia campuses, for example, or at the Edinburgh-based Heriot-Watt University's campus in Dubai, or at University College London's Qatar campus, to name a few international campuses of UK universities. The University of Central Lancashire (UCLan) is opening a new campus in Cyprus in 2012, and another is planned in Thailand in 2014, which will offer MBAs and a range of postgraduate programmes. More...

Posté par pcassuto à 00:56 - - Permalien [#]

Plan réussite licence: la Cour des comptes s’interroge sur son efficacité

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/wp-content/themes/lemonde/images/blog_lemonde_fr.gifPar Isabelle Rey-Lefebvre. Où est passé l’argent ? Où sont les résultats ? En décembre 2007, Valérie Pécresse, alors ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, avait lancé le plan réussite licence en promettant 730 millions d’euros sur cinq ans, entre 2008 et 2012. L’objectif était de mieux accompagner les étudiants au cours de leurs premières années de licence à l’université. En effet, seul un tiers des étudiants arrive jusqu’à leur obtention de leur diplôme trois ans plus tard, la moitié des bacheliers inscrits en première année passent en deuxième année. Les magistrats de la Cour des comptes ont interrogé 23 universités sur les 80 pour tirer le bilan. Suite de l'article.
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/wp-content/themes/lemonde/images/blog_lemonde_fr.gif Ved Isabelle Rey-Lefebvre. Hvor blev pengene af? Hvor er resultaterne? I december 2007 lancerede Valérie Pécresse, minister for videregående uddannelse og forskning, planen, lover succes licens 730.000.000 € over fem år, mellem 2008 og 2012. Formålet var at bedre støtte de studerende i løbet af deres første år på universitetet licens. Faktisk kun en tredjedel af de studerende kommer til deres eksamen tre år senere, halvdelen af de kandidater indskrevet i lønklasse passet i det andet år. Dommerne ved Revisionsretten interviewet 23 af de 80 universiteter til at gøre status. Fuld historien.

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]