http://www.acteurspublics.com/files/ap-mag/couverture-AP81.jpgPar Sylvain Henry. François Fillon a dévoilé, le 3 février, le nom des 8 campus universitaires et de recherche sélectionnés dans le cadre des “initiatives d'excellence” du grand emprunt. Ces futurs “pôles pluridisciplinaires de rang mondial” bénéficieront d'un budget de 7,7 milliards d'euros.
Aix-Marseille, Toulouse, les pôles parisiens Sorbonne universités et Sorbonne Paris Cité et le campus de Saclay rejoignent Bordeaux, Strasbourg et “Paris sciences et lettres” parmi les campus universitaires lauréats des “initiatives d'excellence” (Idex), projet phare du grand emprunt. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre François Fillon lors d'un déplacement à la chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux, le 3 février.
Le Premier ministre a souligné tout l'intérêt de ces “Idex”, qui visent à faire émerger des “pôles pluridisciplinaires d'excellence de rang mondial”. Elles permettront, a-t-il précisé, “d'attirer les meilleurs étudiants, les professeurs et les chercheurs les plus reconnus” en associant les établissements d'enseignement supérieur, les universités, les écoles et en multipliant les partenariats avec les entreprises et les organismes de recherche.
Phase probatoire
Les initiatives d'excellences bénéficieront de 7,7 milliards d'euros dans le cadre du grand emprunt. “Cette somme est considérable dans le contexte actuel mais elle obéit parfaitement à la stratégie que nous avons choisie”, a insisté François Fillon. Des montants qui correspondent essentiellement à des dotations en capital qui seront versées après “une phase probatoire de quatre ans”. Et si les objectifs fixés par le gouvernement sont atteints. Ainsi, lauréats depuis juillet 2011, Bordeaux, Strasbourg et Paris sciences et lettres (qui regroupe notamment Normale sup, le Collège de France et l'université Paris-Dauphine) n'ont reçu “que” 10 millions d'euros chacun pour engager leurs premières actions.
Recalés, les projets de Lyon-Saint-Étienne et du pôle parisien “Hesam” (constitué notamment du Cnam, de l'EHESS et de l'ESCP Europe) pourraient être repêchés. Des “projets de grande qualité”, selon François Fillon, dont les responsables seront reçus prochainement par Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur, et René Ricol, commissaire général à l'investissement, en charge du grand emprunt, pour “voir comment les accompagner”.
L'objectif à terme, pour le gouvernement : faire gagner des places aux établissements français dans les classements internationaux. Au risque de créer “un système à deux vitesses”, s'alarme Jean-Paul Huchon, le président PS de la région Île-de-France. “Les Idex ne doivent pas être des îlots de prospérité dans un désert, mais doivent irriguer toute la communauté universitaire”, prévient de son côté Louis Vogel, président de la Conférence des présidents d'université.

http://www.acteurspublics.com/files/ap-mag/couverture-AP81.jpg~~V Ved Sylvain Henry. François Fillon afsløret, 3 Februar, navnene på otte universiteter og udvalgte forskningsprojekter i forbindelse med "Excellence-initiativer" af store lån. Disse fremtidige "tværfaglige centre i verdensklasse", drager fordel af et budget på 7,7 milliarder euro.
Aix-Marseille, Toulouse, Paris Sorbonne universitetet poler og Sorbonne Paris Cité de Saclay campus og deltag Bordeaux, Strasbourg og "Paris Videnskab og Letters" blandt vinderne af de Campus "initiativer of excellence" (IDEX), flagskibet projektet store lån.
Dette blev meddelt af premierminister Francois Fillon under et besøg på handels-og industri af Bordeaux, 3. februar.
Statsministeren understregede bidrag af disse "IDEX", der er designet til at bringe ud "tværfaglige ekspertisecentre i verdensklasse".
De vil, sagde han, "at tiltrække de bedste studerende, fakultetet og forskere den mest anerkendte" ved at inddrage videregående uddannelsesinstitutioner, universiteter, skoler og stigende partnerskaber med virksomheder og organisationer Forskning. Mere...