http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/imagecache/article_main/images/cg-mivilude.jpgLes mineurs sont une cible privilégiée des dérives sectaires. Des milliers d'enfants sont sous l'emprise de sectes. Claude Greff et Georges Fenech ont signé, le 18 janvier 2012, une convention de partenariat visant à sensibiliser les professionnels concernés et les familles aux dérives sectaires.
En France, entre 60 000 et 80 000 enfants sont élevés dans un contexte sectaire. "Les mineurs constituent un public vulnérable et une cible privilégiée des dérives sectaires, qu'ils vivent avec leurs parents eux-mêmes adeptes ou qu'ils subissent l'influence de tiers aux méthodes dangereuses pour leur santé physique ou mentale", précise la convention.
Afin de renforcer la vigilance à la fois des professionnels de l'enfance et des parents, la Miviludes et le secrétariat d'Etat chargé de la Famille travailleront étroitement ensemble grâce à une convention de partenariat signée le 18 janvier 2012.
Le partenariat prévoit:
- "une action commune en direction des centres et instituts de formation continue visant à développer la connaissance et la prise en compte des problématiques liées aux dérives sectaires auprès des acteurs et des professionnels concernés";
- une formation spécifique annuelle des écoutants du Snated (Service national d'accueil téléphonique pour l'enfance en danger) réalisée par la Miviludes;
- "une formation des professionnels en région de la protection de l'enfance, de l'adolescence et de la jeunesse (Maisons des adolescents et Points accueil écoute jeunes), des professionnels de la protection maternelle et infantile (Pmi), des professionnels des structures associatives et du champ médicosocial, organisée par la direction générale de la cohésion sociale à laquelle la Miviludes sera associée";
- une campagne d'information et de sensibilisation des familles sur les dérives sectaires (diffusion d'une affiche tirée à 10 000 exemplaires dans les lieux fréquentés par les jeunes ou leurs familles et mise en place d'un nouveau site de la Miviludes, à partir du 9 février).
L'application de cette convention fera l'objet d'une évaluation dans un an.
Liens externes: Le site de la Miviludes sur les dérives sectaires (ouvert à partir du 9 février 2012).
Voir aussi: L'Enseignement supérieur dans le rapport 2010 de la Miviludes, Terrain de chasse des sectes: La formation professionnelle, deuxième moyen utilisé par les sectes pour faire du prosélytisme, Formation professionnelle: gare aux sectes.
http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/imagecache/article_main/images/cg-mivilude.jpg Mindreårige er et oplagt mål for sekterisk. Tusindvis af børn er under indflydelse af sekter. Claude Greff og Fenech har underskrevet, den 18. januar 2012 en partnerskabsaftale designet til at uddanne fagfolk og familier er involveret i sekterisk.
I Frankrig, er mellem 60.000 og 80.000 børn opvokset i en sekterisk sammenhæng.
"Mindreårige er sårbare offentlige og et oplagt mål for sekterisk, de lever med deres forældre selv eller deres tilhængere bliver påvirket af andre metoder, der bringer deres fysiske eller mentale helbred," sagde konvention.
For at styrke årvågenhed både barndommens fagfolk og forældre, Miviludes og Secretary of State for familie vil arbejde tæt sammen gennem et partnerskab indgået 18 januar, 2012
. Mere...