http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/orientation-pour-tous.pngLa validation des acquis de l’expérience (VAE) est une procédure qui vous permet de faire reconnaître, officiellement, l’expérience d’au moins trois ans que vous avez pu acquérir dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole pour obtenir un diplôme ou un titre à finalité professionnelle.
Le dispositif de la Validation des Acquis de l’Expérience permet l’obtention de tout ou partie d’une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d’une expérience professionnelle salariée, non salariée (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan...) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire. Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury. Les certifications, enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), sont accessibles par la VAE.
http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/header_phone_number.pngPour les salariés du secteur privé
Validation des acquis de l’expérience financée par votre employeur
.
Qui est concerné dans l’entreprise et selon quelle procédure ?

Comme tous les membres du personnel, vous êtes susceptible d’être concerné pour suivre une procédure VAE.
Toutefois, une procédure VAE ne peut être réalisée qu’avec votre accord écrit. Votre refus ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.
Une fois votre accord donné, l’employeur doit vous présenter une convention, conclue entre vous, l’organisme prestataire de VAE et votre employeur.
Comment se déroule une VAE ?

La VAE se déroule selon différentes modalités:
    constitution d’un dossier par le candidat qui retrace précisément son expérience;
    réunion d’un jury, avec entretien éventuellement;
    et, lorsque cette procédure est prévue par l’autorité qui délivre la certification, mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.
Où se renseigner ?

Les Centres et les Points d’Information Conseil (PIC) vous accueillent et vous informent sur la démarche de VAE. Les PIC se trouvent dans des structures déjà existantes telles que : Pôle emploi, le service d’orientation professionnelle de l’AFPA, les chambres de commerce et d’industrie (CCI), les chambre des métiers, les permanences accueil information et orientation (PAIO), les missions locales, les centres d’information et d’orientation (CIO), et certaines associations.
Site à consulter: www.vae.gouv.fr.
http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/header_phone_number.pngVAE à votre initiative - congé VAE.
Le congé pour VAE est une autorisation d’absence qui vous permet d’engager une procédure pour faire ainsi reconnaître, officiellement, les compétences et/ou les connaissances que vous avez pu acquérir tout au long de votre vie afin:
    d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat de qualification;
    d’accéder directement à un cursus de formation sans justifier du niveau d’études ou de diplôme requis.
Quelle est sa durée ?

La durée du congé est limitée à 24 heures de temps de travail consécutives ou non. Il intègre dans sa durée les épreuves de validation et éventuellement les périodes d’ accompagnement à la préparation de cette validation.
Êtes-vous concerné ?
    Si vous justifiez d’au moins 3 années d’activité salariée, non salariée ou bénévole, en rapport direct avec la certification visée.
    Si vous êtes en CDI: aucune condition d’ancienneté n’est exigée.
    Si vous êtes en CDD: vous devez justifier de 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié au cours des 5 dernières années; dont 4 mois minimum, consécutifs ou non, sous CDD, au cours des 12 derniers mois, dans une ou plusieurs entreprises.
Quelles démarches devez-vous entreprendre ?

    Faire une demande d’absence, en indiquant le diplôme, le titre, ou le certificat de qualification demandé et les dates, la nature et la durée des actions de validation ainsi que la dénomination de l’autorité ou de l’organisme qui délivre la certification ou qui intervient dans celle-ci.
    Dans les 30 jours suivants, l’employeur vous fera connaître sa réponse par écrit.
    L’employeur peut reporter le congé de six mois pour raisons de service dans une réponse écrite.
    Par ailleurs, vous pouvez faire votre congé VAE en dehors de votre temps de travail et dans ce cas, vous n’avez pas d’autorisation d’absence à solliciter. Vous devez directement vous adresser au Fongecif (ou Opacif).
    Adresser à l’organisme paritaire agréé au titre du CIF compétent dont dépend votre entreprise une demande de prise en charge de votre salaire et, éventuellement, de vos frais de formation.
    Signer une convention avec l’organisme prestataire de VAE et l’organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation.
Quelle est votre prise en charge ?

Vous avez droit à la prise en charge des frais et au maintien de votre rémunération dans la limite de 24 heures, soit la durée du congé VAE, versée par votre employeur.
Comment se déroule une VAE ?

La VAE se déroule selon différentes modalités:
    constitution d’un dossier par le candidat qui retrace précisément son expérience;
    réunion d’un jury, avec entretien éventuellement;
    et, lorsque cette procédure est prévue par l’autorité qui délivre la certification, mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.
Le jury vérifie si le candidat possède les compétences, aptitudes et connaissances exigées pour l’obtention du diplôme, titre ou certificat concerné et prononce:
    la validation totale lorsque toutes les conditions sont réunies: le jury propose alors l’attribution de la certification;
    la validation partielle : le jury précise dans ce cas la nature des connaissances et aptitudes devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire;
    le refus de validation lorsque les conditions de compétences, d’aptitudes et de connaissances ne sont pas remplies.
http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/header_phone_number.pngPour les demandeurs d’emploi - Obtenir une aide à la VAE de Pôle emploi.
    Voir la vidéo sur la VAE en plein ecran.
La validation des acquis de l’expérience vous permet de faire reconnaître les compétences et/ou connaissances que vous avez acquises afin:
    d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat de qualification;
    d’accéder directement à un cursus de formation sans justifier du niveau d’études ou de diplôme requis.
    Condition exigée: au moins 3 ans d’activité (professionnelle ou bénévole) en rapport avec la certification visée.
Comment se déroule une VAE ?

Différentes modalités:
    constitution d’un dossier par le candidat qui retrace son expérience;
    réunion d’un jury, avec entretien éventuellement;
    et, si cette procédure est prévue par l’autorité qui délivre la certification, mise en situation professionnelle.
Le jury vérifie si le candidat possède les compétences, aptitudes et connaissances exigées et prononce:
    la validation totale si toutes les conditions sont réunies, c’est à dire l’attribution de la certification;
    la validation partielle: la nature des connaissances et aptitudes devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire est alors précisée;
    le refus de validation si les conditions de compétences, aptitudes et connaissances ne sont pas remplies.
Êtes-vous concerné ?

Vous êtes demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi, bénéficiaire de l’ARE, d’une allocation de solidarité ou non indemnisé, et souhaitez faire reconnaître les compétences et/ou connaissances acquises durant votre parcours, afin d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, titre ou certificat de qualification, ou d’accéder à un cursus de formation sans justifier du niveau d’études ou de diplôme requis.
Quelle prise en charge ?

Une aide financière peut vous être attribuée par Pôle emploi (vous devez en faire la demande).
Il peut prendre en charge vos dépenses liées à la VAE non supportées par d’autres financeurs (un Conseil régional par exemple) :
    prestations d’accompagnement ;
    droits d’inscription ;
    actions de validation ;
    actions de formation prescrites en vue de la certification.
Le montant de l’aide est variable. Moyenne = 640 euros.
http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/header_phone_number.pngPour les agents de la fonction publique territoriale - Congé VAE.
Un congé pour suivre des actions de validation des acquis de expérience (VAE) a pour objet l’acquisition:
    d’un diplôme;
    d’un titre à finalité professionnelle;
    ou d’un certificat de qualification inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles, conformément au Code du travail.
Êtes-vous concerné ?

Oui. Que vous soyez fonctionnaire ou contractuel.
Quelles démarches devez-vous entreprendre ?

La demande de congé pour validation des acquis de l’expérience doit être présentée au plus tard 60 jours avant le début des actions de VAE.
Dans les trente jours qui suivent la réception de la demande, l’autorité territoriale doit faire connaître à l’intéressé son accord ou les raisons qui motivent le rejet ou le report de la demande.
Quelle est sa durée ?

Il ne peut excéder 24 heures.
Quels sont vos droits et obligations ?

Au terme de ce congé:
    vous devez présenter une attestation de fréquentation effective délivrée par l’autorité qui délivre la certification;
    vous ne pouvez demander un nouveau congé de VAE qu’à l’expiration d’un délai d’un an.
Un fonctionnaire ayant bénéficié d’un congé pour validation des acquis de l’expérience ne peut prétendre au bénéfice d’un nouveau congé pour validation des acquis de l’expérience avant l’expiration d’un délai d’un an.
Quelle rémunération ?
Pendant la durée du congé pour validation des acquis de l’expérience, vous conservez le bénéfice de votre rémunération.
Où se renseigner ?

Au Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT). Pour l’exécution de ses missions, celui-ci dispose sur l’ensemble du territoire, de délégations interdépartementales ou régionales. Voir www.cnfpt.fr.
http://www.orientation-pour-tous.fr/images_static/orientation-pour-tous.png The accreditation of prior learning (APL) is a procedure that allows you to recognize officially the experience of at least three years since you have acquired in the exercise of gainful employment, employment or volunteer to complete a degree or title professional purposes. The device for the validation of acquired experience allows the production of all or part of a qualification (certificate, diploma or vocationally oriented certificate of qualification) on the basis of professional experience employed, self-employed (merchant , a contributor to business, professional, farmer or artisan...) and/or voluntary (unions, associations) and/or voluntary. This experience, in connection with the certification referred to, is validated by a jury. Certifications, registered in the National Directory of Professional Certifications (NCPR), are accessible by VAE. More...