29 janvier 2012

Stagiaires, quelle rémunération

http://www.planetemetiers.picardie.fr/img/logo_pmp.gifL’emploi de stagiaires est régi par des règles strictes: statut, durée du stage, délai de carence, convention et gratification. Retrouvez les droits et devoir du stagiaire et de l’entreprise
La rémunération

Un stage dans une même entreprise de plus de 2 mois est obligatoirement rémunéré dès le premier jour du stage. Cette obligation est valable que le stage se déroule sur plus de 2 mois, consécutifs ou non, au cours de la même année scolaire ou universitaire.
À contrario, si le stage dure moins de 2 mois, la gratification est facultative. Attention, gratification ne veut pas dire salaire.
Pour 2012, la gratification minimale est fixée à 30% du Smic, soit 436,05€ pour un temps complet de 151,67 heures par mois (35 heures hebdomadaires).
Un stage ne peut pas être proposé pour:

    remplacer un salarié en cas d’absence ou de licenciement,
    exécuter une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent,
    faire face à un accroissement temporaire d’activité,
    occuper un emploi saisonnier.
Délai de carence

Un délai, correspondant au 1/3 de la durée du stage précédent, doit être respecté entre 2 stages. Par exemple, après un stage de 6 mois, il est nécessaire d’attendre 2 mois avant d’accueillir un nouveau stagiaire sur le même poste. La durée du stage ne peut pas dépasser 6 mois par année d’enseignement.
Protection sociale

Le stagiaire reste (sauf exception) affilié au régime de sécurité sociale dont il bénéficie en tant qu’étudiant.
Le stage ne donne pas droit aux congés payés ou à d’autres indemnités.
Une convention est obligatoire

Les stages en entreprise doivent obligatoirement se dérouler dans le cadre d’une convention signée entre le stagiaire, l’entreprise d’accueil et l’établissement d’enseignement ou de formation.
À savoir: en cas de future embauche du stagiaire dans l’entreprise, dans les 3 mois après la fin du stage, la durée du stage sera déduite de la période d’essai. Source et renseignements complémentaires: service-public.fr.
http://www.planetemetiers.picardie.fr/img/logo_pmp.gif The employment of Trainees is governed by strict rules: status, duration of the internship, the waiting period, and convention gratification. Find the rights and duties of the intern and the company. Namely: if future intern hiring the company, within 3 months after the end of the internship, the internship will be deducted from the trial period. Source and further information: service-public.fr. More...

Posté par pcassuto à 18:40 - - Permalien [#]
Tags :


Contrat de sécurisation professionnelle - l'Unédic précise sa mise en oeuvre

http://www.agefma.org/uploads/images/logo_agefma_petit.jpgL'Unédic a publié, début décembre, une Circulaire sur la mise en oeuvre de la convention du 19 juillet 2011 relative au Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) en vigueur depuis le 1er septembre 2011.
La note technique contenue dans cette circulaire présente de façon détaillée le champ d’application, les conditions d’accès au contrat de sécurisation professionnelle ainsi que les droits et obligations qui en découlent pour le salarié qui l’accepte. Télécharger le document sur la Mise en oeuvre de la Convention du 19 juillet 2011 relative au contrat de sécurisation professionnelle.
Résumé

La convention de reclassement personnalisée (CRP) et le contrat de sécurisation transition professionnelle (CTP) ont été remplacé, à compter du 1er septembre 2011, par le contrat de sécurisation professionnelle (CSP).
Ce dispositif institue un accompagnement personnalisé et renforcé dans les entreprises non soumises au congé de reclassement ainsi qu’une allocation spécifique. "Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'Unédic".
Fiche technique

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) permet aux salariés des entreprises de moins de 1 000 salariés ou en redressement ou liquidation judiciaire, quel que soit leur effectif, concernés par une procédure de licenciement économique, de bénéficier d'un ensemble de mesures destinées à favoriser un reclassement accéléré vers l’emploi.
A cet effet, les intéressés bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d'un revenu de remplacement dénommé « allocation de sécurisation professionnelle » (ASP).
L’Unédic assure la gestion du CSP proposé par les employeurs qui relèvent du champ d’application du régime d’assurance chômage fixé à l’article L. 5422-13 du code du travail, ou par les employeurs qui ont adhéré à titre irrévocable à ce régime conformément à l’article L. 5424-2, 2° dudit code (Conv. CSP du 19/07/11, art. 28).
En revanche, l’Unédic n’assure pas la gestion du CSP proposé par des entreprises ou des établissements ne relevant pas du champ d’application du régime d’assurance chômage, quand bien même ces entreprises ou établissements seraient tenus, en application de l’article L. 1233-66 du code du travail, de proposer le CSP aux salariés visés par une procédure de licenciement pour motif économique.
Pôle emploi met en oeuvre le CSP pour le compte de l’Unédic. A ce titre, il verse les allocations et aides conventionnelles, recouvre des contributions afférentes et assure l’accompagnement des bénéficiaires du CSP, lequel peut être délégué à d’autres opérateurs.
Télécharger le document sur la Mise en oeuvre de la Convention du 19 juillet 2011 relative au contrat de sécurisation professionnelle.
http://www.agefma.org/uploads/images/logo_agefma_petit.jpg Unédic offentliggjort i begyndelsen af december, et cirkulære om gennemførelse af konventionen af 19. juli 2011 om kontrakten Security Professional (CSP) i kraft siden 1. september 2011.
Teknisk note indeholdt i dette cirkulære beskriver i detaljer omfang, betingelserne for adgang til kontrakten, sikring og de ​​rettigheder og forpligtelser for de medarbejder, der accepterer det. Download dokumentet om Last gennemførelse af konventionen af 19. juli 2011 om kontrakten af sikkerhedsmæssige arbejde
. Mere...

Posté par pcassuto à 18:29 - - Permalien [#]

La formation professionnelle des jeunes

http://www.eurafecam.org/Champagne_Ardenne/RCA/Logo_Region_Champagne-Ardenne.jpgLa formation professionnelle des jeunes au cœur du débat entre Jean-Paul Bachy et une délégation tchèque de la Vysocina
Jean-Paul BACHY, président du Conseil régional a accueilli à l’hôtel de Région, Son Excellence Madame Marie CHATARDOVA, ambassadrice de la République Tchèque qui accompagnait les membres de la délégation de la Vysocina conduite par Madame Marie KRUŽÍKOVÁ, conseillère régionale en charge de l’éducation, de la jeunesse et des sports.
Cet échange s’inscrit dans l’accord de coopération entre la Champagne-Ardenne et la Vysocina, signé en 2006, qui après des échanges culturels fructueux se décline cette semaine sur le thème « école et entreprise main dans la main ».
Plusieurs tables rondes avec les acteurs de l’économie et de l’éducation des deux régions ont permis des échanges d’expériences. Un document de référence et un blog des bonnes pratiques en France comme en République Tchèque devraient être élaborés.
Les représentants des deux régions ont convenu de travailler à l’élaboration d’un projet Leonardo sur la découverte des métiers. Des élèves du lycée Arago de Reims pourraient faire un premier séjour d’études au lycée de Jihlava en mars.
http://www.eurafecam.org/Champagne_Ardenne/RCA/Logo_Region_Champagne-Ardenne.jpg Odborné vzdelávanie pre mladých ľudí v centre debaty medzi Jean-Paul Bacha a delegácie Českej republiky Vysočina
Jean-Paul Bacha, predseda Regionálnej rady sa stretli v hoteli de kraja, Jej Excelencia Marie Chatardová, veľvyslanec Česká republika, ktorí sprevádzali členovia delegácie pod vedením pani Márie Kružíková Vysočina, Krajský radkyňa zodpovedný za školstva, mládeže a telovýchovy
. Viac...

Posté par pcassuto à 17:57 - - Permalien [#]

La relation emploi formation à La Réunion

http://www.runformation.org/images/stories/18%2001%2012%20indicateurs%20emploi%20formation%202011%20couv.jpgLa relation emploi formation à La Réunion: les indicateurs mis à jour. Télécharger Indicateurs emploi formation (édition 2011 - chiffres 2010).
Depuis 2008, le Carif-Oref Réunion publie l’édition annuelle des « Indicateurs emploi-formation ». Les principales données de la relation emploi formation à l’échelle régionale et infrarégionale sont actualisées dans cette édition 2011 sur la base des données recueillies pendant l’année 2010. Ce document dresse un panorama des grandes tendances de l’activité économique, du marché du travail et de la formation. Ce recueil est destiné au grand public et aux acteurs locaux de l’emploi, de la formation, de l’orientation et de l’insertion professionnelles.
Parmi les grandes tendances observées:
* La population réunionnaise

- Avec plus de 833000 habitants, la population réunionnaise progresse deux fois plus vite qu’en métropole.
- Elle vieillit: les plus de 50 ans représentent maintenant 21% de la population
- Le niveau de formation des réunionnais s’améliore mais il reste nettement inférieur aux niveaux constatés en métropole
- En 2011, le  taux de chômage est de 29,50%, touchant en particulier les jeunes entre 15 et 24 ans.
* Le tissu économique local
- 55500 établissements, essentiellement des TPE/PME: 93% ont moins de 10 salariés.
- Concentration de l’activité (près de la moitié des établissements) dans quatre grands secteurs: commerce, agriculture, construction, sanitaire et social
- Le tissu associatif est le 1er pourvoyeur d’emplois salariés, avec 1300 emplois créés entre 2009 et 2010
* Le marché du travail

- Augmentation du nombre d’offres d’emploi : 42 789 offres d’emploi enregistrées en 2010
- Diminution de la durée des contrats proposés
- Part importante de demandeurs d’emploi sans qualification ou avec un niveau de qualification inférieur au baccalauréat
* Formation

- Augmentation du nombre de places en formation : 41 000 places offertes, dont une grande partie à destination des demandeurs d’emploi
- 4000 places proposées en apprentissage, majoritairement de niveau V
- Plus de 12 000 demandeurs d’emploi bénéficiaires d’une action de formation continue en 2009
* Insertion

- Augmentation du nombre de bénéficiaires pour les mesures d’insertion dont une grande partie pour l’insertion professionnelle
Ce recueil présente également un schéma simplifié de la formation initiale à La Réunion en 2009/2010, le rôle du fonds social européen (F.S.E.) dans le financement de la formation, et des données de cadrage territorial.
Référence
Olivier PAYET. Avec la collaboration d’Olivier GUYOT.  Sous la coordination de Guillaume BRIONNE. Indicateurs emploi-formation. Sainte-Clotilde: Carif-Oref Réunion, 2011. 31 p.
Le recueil est disponible dans l’espace téléchargement du site>Tableaux de bord.
Télécharger Indicateurs emploi formation (édition 2011 - chiffres 2010).
The employment relationship formation in Reunion: indicators updated. Download job training indicators (edition 2011 - 2010 figures).
Since 2008, the CARIF-OREF Meeting publishes the annual edition of "Indicators employment and training."
The main data of the employment relationship training at regional and sub are updated in this edition 2011 on the basis of data collected during 2010. This document provides an overview of trends in economic activity, labor market and training. This collection is intended for the general public and local employment, training, guidance and professional integration. More...

Posté par pcassuto à 17:29 - - Permalien [#]

La VAE ou comment votre expérience est une vraie richesse

http://www2.formanoo.org/regie_pub/adimage.php?filename=popup_formanoo_2.jpg&contenttype=jpegLa VAE: qu'est-ce que c'est ?
La Loi du 17 janvier 2002 institue un nouveau droit individuel : celui de la Validation des Acquis de l'Expérience, c'est-à-dire la reconnaissance officielle de ces acquis à travers l'octroi d'un diplôme, d'un titre ou d'un certificat de qualification.Ce droit est inscrit désormais au Code du travail et au Code de l'éducation. Les compétences acquises par le travail sont reconnues au même titre que celles acquises par la formation: un diplôme peut désormais être délivré par la voie de la formation ou par Validation des Acquis de l'Expérience, « à égalité de dignité ». Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience en vue de l'obtention d'un diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification de branche, sous deux conditions:
- justifier de 3 ans minimum d'expérience professionnelle,
- que la certification soit enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), créé par la loi pour que les actes de validation soient imputables.
La VAE c'est pour qui.

La VAE s'adresse à toute personne, avec ou sans qualification professionnelle reconnue, désirant en acquérir une, la compléter ou l'adapter afin de reprendre une activité. Sont donc concernés:
    Les salariés: en CDI, CDD, Intérimaires,...
    Les non salariés
    Les agents publics: titulaires ou non
    Les demandeurs d'emploi : indemnisés ou non
    Les bénévoles ayant une expérience associative ou syndicale
Le refus d'un salarié de consentir, à la demande de son employeur, à une action de Validation des Acquis de l'Expérience, ne constitue ni une faute, ni un motif de licenciement. Dans certaines situations, une démarche de VAE sera particulièrement recommandée:
    emplois jeunes en sortie de contrat
    salariés en phase de licenciement
    salariés en demande de Congé Individuel de Formation
    salariés d'intérim
    non salariés ou demandeurs d'emploi à la recherche d'une insertion professionnelle,...
Comment s'y prendre.
« Je ne sais pas quelle direction je vais donner à ma vie professionnelle et souhaite m'informer sur la VAE »

Qu'est-ce que la VAE ? comment s'y prendre ? qui contacter ? autant de questions qui sont toutes légitimes au démarrage de votre projet.
Contactez alors un relais d'information (ANPE, Missions Locales, CIO, ...).
Ces relais vous donneront une première information sur la VAE à savoir la règlementation, vos droits en matière de formation professionnelle, une aide pour l'élaboration de votre projet professionnel (bilan de compétences, ...) et vous orienteront notamment vers les Points Relais Conseil.
« Je sais quel métier je veux exercer ou quelle qualification je veux obtenir  mais j'ai besoin d'une aide pour repérer les certifications correspondant  à mon projet. J'ai entendu parler de la VAE »

Rapprochez vous d'un Point Relais Conseil en VAE. Grâce à ces structures labellisées par le Conseil Régional, vous bénéficierez d'une aide à l'orientation pour votre projet.
Le Point Relais Conseil vous permettra:
    De comprendre ce qu'est la VAE et ce que cela implique
    De bénéficier d'un conseil et d'une orientation
    De sélectionner avec vous dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles, les diplômes, les titres professionnels ou les certificats de qualification professionnelle (CQP) en rapport direct avec votre expérience
    De vous orienter vers le ou  les Services Valideurs le(s) plus adapté(s)
Constituer son dossier de validation

Vous êtes dans la phase la plus cruciale de votre projet. Il va vous falloir vous rapprocher d'un Service Valideur pour retirer et élaborer votre dossier qui va, en deux étapes, décrire de façon très précise votre expérience professionnelle en fonction du diplôme que vous visez.
Le Service Valideur va alors jouer plusieurs rôles:
    Vous remettre votre dossier
    Accepter votre dossier
    Organiser votre validation
    Vous proposer un accompagnement pour que vous puissiez remplir votre dossier
    Valider en totalité ou partiellement votre certification.  En cas de validation partielle, vous avez 5 années pour obtenir votre diplôme dans son intégralité
Comment financer ma VAE.

Le financement de la VAE dépendra de votre statut:
Si vous êtes salarié:

    La VAE peut se faire à l'initiative de l'entreprise dans le cadre du plan de formation. Dans ce cas, l'entreprise prend à sa charge les frais liés à la VAE (rémunération du salarié, frais d'accompagnement et d'évaluation).
    La VAE peut se faire à l'initiative du salarié dans le cadre d'un congé VAE.
Sous certaines conditions, un salarié peut obtenir une autorisation d'absence de 24 heures de temps de travail maximum. Une prise en charge financière peut être accordée par un organisme collecteur agréé au titre du CIF (Congé Individuel de Formation) tant pour ce qui concerne la rémunération que les frais de validation à proprement parler.
Pour les autres statuts:

    Le financement peut être assuré par les commanditaires publics, dans le cadre des dispositifs existants ou programmes spécifiques. Dans certains cas, et selon les valideurs, une participation individuelle pourra être demandée au candidat.
Trouver une certification mise en oeuvre à La Réunion.
Aide à la recherche
.
Bon à savoir

Ce moteur de recherche vous permet de rechercher des certifications accessibles par le biais de la VAE, et mises en oeuvre à La Réunion par les services valideurs compétents.
Rechercher sur la métropole
Vous souhaitez étendre votre recherche sur l'offre nationale de certifications accessibles et mises en oeuvre en métropole, visitez le site de la CNCP.
Aide à la recherche!
    Certification : diplôme, titre professionnel ou Certificat de Qualification Professionnelle
    Niveau :  classification des  diplômes :
    - I pour  Bac + 4 et plus
    - II pour Bac + 3
    - III pour Bac + 2
    - IV pour Bac
    - V pour CAP-BEP
    - VI pour BEPC
    Secteur d'activité : un secteur regroupe sur la même thématique plusieurs métiers (ex: le secteur d'agriculture, propose éleveur, apiculteur, agriculteur,...)
    Service valideur : il s'agit des institutions qui vont vous délivrer votre certification
http://www2.formanoo.org/regie_pub/adimage.php?filename=popup_formanoo_2.jpg&contenttype=jpeg VAE: Hvad er det?
Loven af ​​17. januar 2002 skaber en ny individuel ret, at for akkreditering af tidligere erfaring, det vil sige den officielle anerkendelse af disse resultater gennem tildeling af et eksamensbevis, som eller certifikat af qualification.Ce lige nu er i arbejdsloven og Code of Education. De færdigheder erhvervet gennem arbejdet er anerkendt såvel som disse er erhvervet gennem uddannelse, kan en vis grad nu leveres gennem uddannelse eller Akkreditering af forudgående erfaring, "med lige værdighed." Enhver person, der udøver i arbejdsstyrken har ret til at validere indhøstede erfaringer for at opnå et certifikat, eksamensbevis eller certifikat erhvervsrettede kvalifikation gren, under to betingelser. Mere...

Posté par pcassuto à 17:09 - - Permalien [#]


La lettre de l'orientation en Provence-Alpes-Côte d'Azur n°4

http://www.espace-competences.org/Portals/0/couv-actu-orientation-4.jpgParution de la lettre ACTU & Orientation en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Nouveau! Parution du numéro 4 de la Lettre ACTU & Orientation en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Pour tout savoir sur l'actualité de l'orientation en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Extraits
Le dossier d’actualité

Les missions de Centre Inffo en matière d’information sont étendues par décret Le décret n°2011-1773 du 7 décembre 2011 a pour objet de compléter les missions de service public rendues par l’association Centre Inffo.
Le centre assurera:
- d’une part, la mise en oeuvre d’un système d’information national sur l’offre de formation, comportant notamment des fonctionnalités permettant de rendre opérationnelle la prescription en ligne de l’offre de formation, ainsi que les potentialités de financement par les différents opérateurs de l’Etat;
- et d’autre part, la mission de chef de projet du nouveau portail « orientation pour tous ».
La maitrise d’oeuvre de ce portail permet désormais à Centre Inffo de s’adresser au grand public dans sa globalité.
Le portail orientationpourtous.org est en ligne

Le portail Orientation pour tous, tout au long de la vie, est désormais accessible au public qui recherche un premier accueil en matière d’orientation et de formation, initiale comme continue.
Fruit d’une collaboration étroite entre cinq ministères, les services du Premier Ministre, l’Onisep, Centre Inffo, les CARIF, le CIDJ, le Faf TT (Fonds d’assurance formation du travail temporaire), le réseau des Fongecif, les partenaires sociaux et plusieurs collectivités territoriales. Le CARIF Espace Compétences alimente ce portail en exportant sa base de données régionale sur l'offre de formation et le portail national renvoie notamment sur le numéro vert régional 0800 600 007, service de proximité, qui répond de façon individualisée aux questions du public.
En région
Première labellisation dans le cadre de la mise en oeuvre du SPO en région

La Cité des métiers de Marseille est le premier site labellisé Service Public d’Orientation pour tous en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il s’agit ici du site de Marseille, cette labellisation ne concerne pas l’ensemble des centres associés en région.
La Commission AIO du CCREFP, a validé dans sa séance du 5 janvier 2012, l’accord cadre régional, qui définit les principes et les modalités du service public d’orientation en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Cet accord cadre sera complété par des conventions de partenariat, permettant à chaque opérateur de formaliser sa réponse SPO, au regard d’un découpage territorial pré-défini par la Commission régionale.
Lire/Télécharger La lettre de septembre/octobre 2011. Lire/Télécharger La lettre de juin/juillet 2011. Lire/Télécharger La lettre de mai 2011.

Voir aussi ACTU & ORIENTATION en Provence-Alpes-Côte d’Azur, La lettre de l'orientation en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

http://www.espace-competences.org/Portals/0/couv-actu-orientation-4.jpg Pubblicazione della lettera NEWS & Orientamento in Provenza-Alpi-Costa Azzurra. Nuovo! Pubblicazione del numero 4 della Lettera NEWS & Orientamento in Provenza-Alpi-Costa Azzurra. Per maggiori informazioni su l'orientamento attuale della Provenza-Alpi-Costa Azzurra.
Estratti
Il problema attuale

Centro Missioni Inffo per informazioni si estendono dal decreto decreto 2011-1773 del 7 dicembre 2011 è di completare le missioni del servizio pubblico reso dalla Inffo associazione Centro.

Il centro sarà:

- In primo luogo, l'attuazione di un sistema informativo nazionale per la fornitura di formazione, con caratteristiche particolari per renderlo operativo opportunità di formazione on line di prescrizione, e il potenziale di finanziamento dai vari operatori dello Stato;

- E in secondo luogo, il project manager della missione di orientamento del nuovo portale 'per tutti'.

Il prime contractor per questo portale permette ora Inffo Centro per affrontare il grande pubblico nel suo complesso
. Più...

Posté par pcassuto à 16:50 - - Permalien [#]
Tags :

Taxe d'apprentissage: vers un durcissement du malus

Les EchosPar Derek Perrotte. Nicolas Sarkozy juge l'essor de l'alternance trop lent en dépit de la réforme adoptée l'été dernier et des progrès enregistrés en 2011. Xavier Bertrand envisage de durcir le malus appliqué aux entreprises dont le taux d'apprentis reste inférieur à 1%.

Les chiffres ne sont pas bons. » Lors du sommet social, Nicolas Sarkozy a surpris par ce constat abrupt. Et exigé une accélération des entrées en contrat d'apprentissage, soulignant « la nécessité absolue de faire rentrer les jeunes en entreprise » et déplorant qu' « une entreprise sur deux de plus de 250 salariés a encore moins de 1% de jeunes en apprentissage » (1,7% en moyenne). Une semaine avant, en Conseil des ministres, Nadine Morano, ministre de l'Apprentissage, se targuait des « résultats très encourageants » du plan pour l'alternance lancé en mars 2011.
L'an passé, les entrées en alternance ont progressé de 7,3 % pour atteindre 467.000 (+ 31.600 ), ce qui porte le « stock » à quelque 600.000 personnes (chiffre en cours de finalisation). Mais ce dynamisme est porté par l'essor des contrats de professionnalisation, le nombre de contrats d'apprentissage signés n'ayant gagné que 2,2 %. Et à ce rythme, l'objectif fixé par Nicolas Sarkozy de 800.000 jeunes en alternance en 2015, puis 1 million à moyen terme, ne sera pas atteint (lire ci-dessous).
Doper le dispositif
Xavier Bertrand, le ministre de l'Emploi, a donc reçu mission de doper le dispositif au plus vite. « On ne peut pas en rester là. Le gouvernement a fait des efforts en proposant de nouveaux outils, il faut maintenant que les entreprises tendent réellement la main aux jeunes », a-t-il martelé, hier, lors de ses voeux à la presse. Selon nos informations, la Rue de Grenelle se prépare à relever le malus de taxe d'apprentissage appliqué aux entreprises de plus de 250 salariés qui comptent moins de 1% d'apprentis. La surtaxe s'élève aujourd'hui à 0,2% de la masse salariale (0,3% pour les entreprises de plus de 2.000 salariés). La loi Cherpion de juillet 2011 a aussi relevé de 3 à 4% le taux d'apprentis requis et instauré un barème dégressif (lire ci-contre). La hausse du malus pourrait intervenir dans le cadre des projets de loi qui seront examinés au Parlement en février.
Le patronat fait valoir qu'une telle décision serait précipitée et le moment mal venu d'alourdir les charges des entreprises. « La taxe vient déjà d'être relevée. Laissons le temps aux entreprises de s'organiser », plaide la CGPME, pour qui l'essen-tiel reste que « la taxe ne soit pas étendue aux PME de moins de 250 salariés ». « Les employeurs prendront leurs responsabilités. Mais attendons au moins d'avoir un bilan clair de l'impact de la réforme de 2011 sur les entreprises de plus de 250 salariés », demande le Medef.
Les secteurs à forte intensité de main-d'oeuvre peu qualifiée, comme la propreté, font aussi valoir que l'apprentissage ne correspond pas à leur besoin, d'où leur faible recours. « On voit bien que certains préfèrent payer que faire des efforts. Quand vous affichez moins de 1% d'alternants, ce n'est pas qu'un problème conjoncturel ou sectoriel », rétorque l'entourage de Xavier Bertrand, qui précise que la mesure s'appliquerait bien à toutes les entreprises de plus de 250 salariés: « On n'est pas sur une approche secteur par secteur ».
Pénalités et primes

La taxe d'apprentissage représente 0,5% de la masse salariale. Pour les entreprises de plus de 250 salariés, une pénalité est infligée si moins de 4% des effectifs sont en alternance: 0,05 point de masse salariale entre 3% et 4%, 0,1 point entre 1% et 2%, 0,2 point en dessous de 1% (0,3 point pour les entreprises de plus de 2.000 salariés). La moitié des entreprises de plus de 250 salariés ont moins de 1% des effectifs en alternance. Une proportion d'encore 37% pour les plus de 2.000 salariés. Pour les entreprises dépassant les 4%, un bonus de 400 euros par jeune supplémentaire est accordé.
Derek Perrotte. Nicolas Sarkozy považuje rozvoj striedanie pomalého aj cez reformy prijaté vlani v lete a pokrok dosiahnutý v roku 2011. Xavier Bertrand plánuje sprísnenie sankcií s firmami s učni sadzba ostáva pod 1%. Viac...

Posté par pcassuto à 15:31 - - Permalien [#]

Strong strategies for competitive universities

http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-ash2/211064_143292822369620_6889562_n.jpgEurope's competitiveness lies in its capacity to innovate and transfer knowledge to society for economic growth. More than ever before the triangle of Education, Research and Innovation is crucial. Higher Education institutions know they have a crucial role to play in the new EU 2020 strategy set by the European Union.
The richness of European Higher Education lies in the diversity of its HEIs, but to support the major challenges, European universities must modernize their governance, management and modes of operation. The increasing competition in the Higher Education sector demands growing levels of quality, leadership and professionalisation.
Building on more than 20 years, ESMU:
- promotes the strategic developments in European universities
- develops European networks on Higher Education Management
- encourages a learning environment on good management practices through conferences, seminars and training programmes in wide European networks of professionals
- offers benchmarking exercises to support universities with increased institutional performance
- supports universities with their strategic profiling.
ESMU's strong European values, drive for continuous improvement and constant exploration of new areas to promote excellence in universities are at the core of all its activities.
Benchmarking Internationalization
Benchmarking to enhance performance in internationalisation

It is becoming essential for universities to develop the ability to define their rationales and approaches in the international effort, to assess performance according to different strategic objectives and to understand how they compare to their competitors.  
Open to both academics and administrators involved in internationalisation processes, who have a keen interest inthe concepts and practices of benchmarking and its application to internationalisation.
http://www.education-benchmarking.org/
→ New Benchmarking group on internationalisation:

Join the ESMU-EAIE Benchmarking group on internationalisation due to start in January 2012. For more information, check detailed information here and/or contact the Benchmarking Secretariat (Inês Proença: projects@esmu.be).

Posté par pcassuto à 14:56 - - Permalien [#]

Higher Education and Social Dynamics

http://www.cher2012.rs/uploads/images/CHER%2025.pngWe hereby invite theoretical and empirical contributions to the theme: Higher Education and Social Dynamics. The 25th CHER annual conference will take place in Belgrade, Serbia from 10 to 12 September 2012. The conference will be followed by the Ljubljana Symposium in Slovenia on September 13.
About CHER Conference

The 25th annual conference of the Consortium of Higher Education Researchers (CHER) will take place in Belgrade on 10-12 September 2012, and will be organized by the Centre for Education Policy (CEP) and the Centre for Education Policy Studies of the University of Ljubljana Faculty of Education (CEPS).
For the first time since its foundation, the CHER conference will be held in this part of Europe and it will gather eminent researchers in the field of higher education in Europe and beyond.
The agenda of the conference and technical information will be announced shortly on this website.
Important information

Download Call for Proposals.
    Submission of proposals will be open from 23 January until 19 March 2012 (15:00 CET).
    Acceptance of proposals will be announced no later than 15 May 2012.
    The deadline of early registration will be 30 June 2012. Registrations will not be accepted after 31 July 2012.
On behalf of the Consortium of Higher Education Researchers (CHER), the Centre for Education Policy Studies of the University of Ljubljana (Slovenia) and the Centre for Education Policy (Serbia) hereby invite you to the conference: Higher Education and Social Dynamics
The 25th annual CHER conference welcomes theoretical and empirical contributions to the theme and encourages researchers from across Europe and beyond to take part in the conference at the unique occasion of celebrating the 25th anniversary of the Consortium of Higher Education Researchers.
The 25th CHER conference will take place in Belgrade, Serbia, on 10, 11 and 12 September 2012 and is jointly organized by the Centre for Education Policy Studies of the University of Ljubljana and the Centre for Education Policy from Belgrade.
The conference is followed by the Ljubljana Symposium on September 13 at the University of Ljubljana.
Four tracks are foreseen under the conference theme:
I. The role(s) of higher education institutions in contemporary society
II. The effects of the wider societal dynamics on higher education
III. Higher education at the borders of Europe
IV. Core themes in higher education research
Further information about the conference and symposium programme, including practical information, can be found on the website: www.cher2012.rs.
Conference Tracks

The conference theme Higher Education and Social Dynamics is uniting the three tracks, along which the conference will be organised.
Track I. The role(s) of higher education institutions in contemporary society

Throughout history, institutions of higher learning have played a number of roles, including transmitting, producing and conserving knowledge, selecting and educating elites, facilitating social cohesion, transmitting high culture, feeding the labour market with skilled workforce and so forth. Today it seems that there is a growing disparity between what society expects from higher education, on the one hand, and what higher education provides society with, on the other. In parallel, it has been argued that the traditional pact between higher education and society is undergoing significant change, while there is striking diversity in response among institutions of higher education with respect to this change.
The questions arising under this theme are ample. How do higher education institutions perceive their role(s) in contemporary society? In what way and to what extent does higher education affect wider social dynamics? In what way do contemporary higher education institutions select and educate future elites and, more widely, the student body as a whole? Has the role of universities as conservers of knowledge and culture changed and if yes, in what way? To what extent do today’s higher education institutions contribute to equality in our societies and/or to social reproduction? The European policy level increasingly sets targets to improve the social dimension of higher education. What does the emergence of this actor level tell us about the transformation of higher education in Europe?
Track II. The effects of the wider societal dynamics on higher education

It is generally acknowledged that in the last several decades virtually all aspects of the way in which our societies function have been affected by the changes in technology, communication and information. The advancement in these domains of human activity has been unprecedented. The social, economic and political changes arising in the meantime have shifted the dynamics of and relationship between human institutions. Consequently, the nature, purpose and internal forces at work within higher education institutions have shifted too.
The discussion under this track would seek to answer some of the following questions. In what way do higher education system-level policies reflect expectations from higher education? In what way do higher education institutions respond to the external demands? How do they react to change essentially outside their walls, but directly or indirectly affecting them and/or provoking change in their practices? What effects on teaching and learning processes that arise from the influence of the outside world can we identify? Has the role of teachers changed and how? Are today’s students different and how does this affect the learning process?
Track III. Higher Education at the Borders of Europe

Most of the research on higher education being carried out nowadays addresses cases and phenomena takes place in Western countries, i.e. the USA, Western Europe or countries like Australia, which among other things makes for a rather distorted “European” profile in the sphere of higher education research. The aim of this track is to address the conference theme with research conducted in Eastern, Central and South-Eastern Europe and by doing so attempt to rebalance the European profile of higher education research and at the same time contribute to current debates.
This track seeks to answer questions such as the following: What characterises higher education systems in these regions? How do these characteristics relate to those of the Western Europe and the rest of the world? In what way are international and European trends reflected in these systems and how do their institutions respond to these trends?
Track IV. Core themes in higher education research

This track is meant to accommodate high-quality proposals pursuing themes of continuing relevance in higher education research that are not directly connected with the conference theme.

Posté par pcassuto à 12:09 - - Permalien [#]

Travail des étudiants internationaux

http://www.campusfrance.org/sites/all/themes/campusfrance/images/logo-footer.gifLes Ministères de l’intérieur, du travail et de l’enseignement supérieur ont publié jeudi 12 janvier 2012 une circulaire complémentaire à la circulaire du 31 mai 2011 sur l’accès au marché du travail des étudiants internationaux qui «invite les préfets à faire en sorte que la nécessaire maîtrise de l'immigration professionnelle ne se fasse pas au détriment de l'attractivité du système d'enseignement supérieur, ni des besoins de certaines de nos entreprises en compétences spécifiques de haut niveau» (source: communiqué de presse).
Télécharger la circulaire complémentaire à la circulaire du 31 mai 2011 sur l'accès à l'emploi des étudiants étrangers.

http://www.campusfrance.org/sites/all/themes/campusfrance/images/logo-footer.gif Den indenrigsministeriet, arbejdskraft og videregående uddannelser blev offentliggjort torsdag januar 12, 2012 et cirkulære supplement til cirkulæret af 31. maj 2011 om adgang til arbejdsmarkedet for internationale studerende, der "kalder præfekter at gøre så den nødvendige kontrol med immigration arbejdet ikke udføres på bekostning af den tiltrækningskraft de videregående uddannelser eller til brug i nogle af vores virksomheder inden for bestemte høje kvalifikationer "(kilde: pressemeddelelse). Mere...

Posté par pcassuto à 12:01 - - Permalien [#]
Tags :